s
19 708 Pages

Nina Cassian, pseudonyme de Renée Annie-Cassien Matasaru (Galaţi, 27 novembre 1924 - New-York, 15 avril 2014), Il a été un poétesse, écrivain et traducteur roumain.

biographie

Entre 1926 et 1935 la vie et études Braşov, par la suite transférée à Bucarest où il va finir le lycée. Dans la capitale, il a commencé à assister des cours de théâtre avec l'actrice Beate Fredanov, l'école directe de la peinture par l'artiste M. H. Maxy et leçons de piano avec le musicien Constantin Silvestri.

En 1943, il a épousé l'écrivain Vladimir Colin qui a divorcé en 1948 pour épouser la critique littéraire Al. I. Stefanescu.

En 1944, il est inscrit à la Faculté des sciences humaines, mais jamais achever leurs études universitaires. En 1945, il publie son premier poème dans le journal Romania Libera, deux ans plus tard par le volume SCARA 1/1, fermer fonctionne stylistiquement l'expressivité de l'avant-garde artistique et pour cette décadence définie par la critique communiste officielle.

Dans les années qui adhèrent au style imposé par le régime en écrivant des vers louangeur envers le régime communiste et ses dirigeants. A cette période appartiennent collections Sufletul nostru (1949), Un Viu - nouă sute şi şaptesprezece (1949), tinerete (1953), Florile Patriei (1954) et versuri Alese (1955). Seulement en 1957 avec les volumes Vârstele anului et marée Dialogul de vantului cu

Le poète riapproderà dans un poème publié par la célébration idéologique du régime communiste. Au cours des années suivantes, il sera consacré à une activité poétique intense et la production de livres pour enfants. En 1969, il a reçu le Prix de l'Union des écrivains de Roumanie.

En 1985, il a invité les Etats-Unis d'organiser un cours de « Creative Writting » all 'Université de New York et il a décidé de ne pas revenir plus en Roumanie. Il vivait dans New-York jusqu'à sa mort le 15 Avril, 2014, l'âge de 89 ans, suite à une crise cardiaque[1].

travaux

  • Le Scara 1/1 ( "Échelle 1/1"), 1947
  • Sufletul nostru ( "Notre âme"), 1949
  • Un Viu, nouă sute şi şaptesprezece ( "Année en direct neuf cent Seventeen"), 1949
  • Horea este nu jamais Singur ( "Horea n'est plus seul"), 1952
  • tinerete ( "Jeunesse"), 1953
  • versuri Alese ( "Versets choisis"), 1955
  • Vârstele anului ( « Les âges de l'année »), 1957
  • marée Dialogul de vantului cu ( « Dialogue du vent avec la mer »), 1957
  • Spectacol aer liber în - ou monographies dragostei ( "Spectacle en plein air - une monographie de l'amour"), 1961
  • Sá il FACEM daruri ( "Que les cadeaux"), 1963
  • harfei discipline ( "La discipline de la harpe"), 1964
  • Sangele ( "Blood"), 1966
  • Destine paralele ( "Destins parallèles"), 1967
  • ambitus, 1969
  • Cronofagie ( "Cronofagia"), 1969
  • Recviem, 1971
  • Marea conjugare ( "La conjugaison"), 1971
  • Loto-poeme ( "Lotto-poèmes"), 1972
  • doucereux ( "Soavi"), 1974
  • O Suta de poeme ( "Cent Poèmes"), 1975
  • viraje ( "Active"), 1978
  • de durcissent ( "Par la miséricorde"), 1981
  • Numărătoarea inverse ( "Countdown"), 1983
  • blue Apple, Trad. Anglais Eve Feiler, New York, 1981;
  • Dame des Miracles, versets, trans. Laura Schiff, Bucarest, 1982;
  • Numărătoarea inverse, vers, Bucarest, 1983;
  • Jocuri de vacanta, vers et en prose, Bucaresti, 1983;
  • El sangre, Trad. Espagnol Mihaela Rădulescu, Bucarest, 1983;
  • Dame des Miracles, Trad. Laura Schiff, Berkley, 1988;
  • Vous-même appel vivant?, versets, trans. Anglais Brenda Walker et Andreea Deletant, Londres, 1988 (II, 1989);
  • Phrase de vie. Poèmes choisis, New-York Londres, 1990 (Trad. Richard Wilbur, Stanley Kunitz, Carolyn Kiser, Nina Cassian, Andreea Deletant, Petre Solomon, Cristian Andrei, etc.);
  • Pom-pom girl pour un enterrement, Trad. Par Brenda Walker avec l'auteur, Londres Boston, 1992;
  • Cearta cu haosul, vers et en prose (1945-1991), Bucarest, 1993;
  • Desfacerea lumii: 1984-1996, vers, Bucarest, 1997;
  • Prenez ma parole, vers, New York, 1998;
  • Quelque chose de vieux, quelque chose de nouveau, poèmes, avec des dessins de dell'autoarei, Tuscaloosa, Alabama, 2002;
  • Mémoire ca zestre. vol. I: 1948-1953, 1975-1979, 1987-2003; vol. II: 1954-1985, 2003-2004, Bucarest, 2003-2004.

pour les enfants

  • Nica de FRIQUE ( "Nica sans crainte"), 1952
  • Ce-un văzut Oana ( "Qu'est-ce qu'il a vu Oana"), 1952
  • Florile Patriei ( « Fleurs de la patrie »), 1954
  • Printul Miorlau ( "Le prince Miorlau"), 1957
  • Aventurile lui Trompişor '(' The Trompişor « aventures), 1959
  • Încurcă-lumen ( "Le peuple de fastidia-"), 1961
  • Curcubeu ( "Rainbow"), 1962
  • Povestea à doi pui de Tigru, numiţi Ninigra şi Aligru ( « L'histoire de deux petits tigres, appelé Ninigra et Aligru »), 1969
  • Pisica le televizor ( "La TV Cat"), 1971
  • Intre nous Copiii ( "Entre nous, les enfants"), 1974
  • Roscata Arama ca şi cei Sapte şoricari, versuri pentru copii (Rossarame et sept teckels), Bucarest, 1985;

Traductions de Nina Cassian

  • Vl. Maïakovski, Ce să fiu, Bucarest, 1951;
  • M. Isakovski, ales poeziiet, Bucarest, 1951;
  • Vl. Maïakovski, Calul năzdrăvan, Bucarest, 1952;
  • idem, IATA ou cărticică à dar, despre moarte, à Despre, Bucarest, 1953;
  • idem, Pe rangée fiecare, un elefant, ou Camila, Bucarest, 1953;
  • A. Barto, Sarbatoarea ta, Bucarest, 1953;
  • Vl. Maïakovski, Copiilor, Bucarest, 1953;
  • K. Ciukovski, povesti, Bucarest, 1956 (ed II, 1959;. Ed. III, 1963);
  • Molière, Mizantropul, Bucarest, 1956 (éd II, 1966.);
  • idem, femeile savante, Bucarest, 1958 (ed II, 1974.);
  • Margarita Aligher, Zoia, Bucarest, 1958;
  • Iannis Ritsos, Arhitectura copacilor, Bucarest, 1959;
  • K. Ciukovski, Puişorul, Bucarest, 1959;
  • D. Rendis, Lacului Légende, Bucarest, 1963;
  • Iannis Ritsos, Un Patra Dimensiune, Bucarest, 1964;
  • D. Rendis, Poezii, Bucarest, 1966;
  • B. Brecht, Versuri, Bucarest, 1966;
  • Christian Morgenstern, Cantece de spânzurătoare, Bucarest, 1970;
  • Paul Celan, Versuri, en collaboration avec Petre Solomon, Bucarest, 1973;
  • H. Kahlau, Fluxul lucrurilor, Bucarest, 1974;
  • Molière, femeile savante, Bucarest, 1974;
  • E. Guillevie, Poèmes, Bucarest, 1977;
  • I. Manger, Balada de la chère ajuns de la cenuşiu la albastru, trans. en collaboration avec I. Bercovici, Bucarest, 1983.

Les traductions dans italien

  • Il y a plusieurs façons de disparaître. poèmes 1945-2007, Milano, Adelphi, 2013. Sous la direction de Ottavio Fatica. Traductions de roumain Anita Natasha Bernacchia; traductions de l'anglais vers Ottavio Fatica.
  • Iarna (hiver), Caltanissetta-Rome, S. Sciascia, 1960, version éditée de Antonino Uccello.
  • poèmes choix, en imagination, n. 246/2009 (rédacteurs) Manni, traduits par Anita Natasha Bernacchia.
  • le sang; la tentation; Donner ainsi aux personnes âgées et les malades; Ils ont coupé en deux; Mon dialogue avec la dictature, en L'habitude de la lecture de Vittorio Sermonti, Rizzoli, 2009, ISBN 88-17-03298-0 traduction par Anita Natasha Bernacchia.

notes

bibliographie

  • Zaciu M., M. Papahagi, A. Sasu, Dicţionarul Scriitorilor Români A-C, Bucureşti, Albatros, 2001. ISBN 973-9155-52-9
  • Alex. Ştefănescu, Le nouă ou lectura: Nina Cassian, en "România literară, 13, 2003"

liens externes

autorités de contrôle VIAF: (FR36959723 · LCCN: (FRn50034120 · SBN: IT \ ICCU \ SBLV \ 079700 · ISNI: (FR0000 0000 6644 9645 · GND: (DE128393785 · BNF: (FRcb12175091d (Date)