s
19 708 Pages

Biestro
fraction
localisation
état Italie Italie
région Blason de Liguria.svg Ligurie
province Province de Savona-Stemma.png Savona
commun Pallare-Stemma.png Pallare
territoire
Les coordonnées 44 ° 19'55.13 « N 8 ° 14'37.03 « E/44,33198 8,24362 N ° E °44,33198; 8,24362(Biestro)Les coordonnées: 44 ° 19'55.13 « N 8 ° 14'37.03 « E/44,33198 8,24362 N ° E °44,33198; 8,24362(Biestro)
altitude 626 m s.l.m.
population 68 (2001)
autres informations
Cod. Postal 17043
préfixe 019
temps UTC + 1
gentilé biestresi
patron Sainte-Marguerite d'Antioche
Jour de fête 20 juillet
cartographie
Carte de localisation: Italie
Biestro
Biestro

Biestro est un fraction 68 habitants[1], la seule commune Pallare, en province de Savona. Déjà commune autonome, a été fusionné 1928 la municipalité de devenir fraction Pallare.

Situé à 626 m d'altitude, la fraction de Biestro de la capitale est d'environ 5 km.

histoire

Le territoire entre Pallare et était en Biestro époque romaine ensemble à la municipalité de Alba[2], par la suite, il fera partie de marque aleramica[2] et, depuis XIIe siècle, dans le domaine de la famille del Carretto[2]. Il est dans ce siècle qui apparaît pour la première fois le nom de Biestro dans un acte daté 1111[2]; les dates de la 1245[2] la mention de la paroisse locale et la première du pays, aujourd'hui Oratoire de la Santissima Annunziata.

Uni aux deux « Pallare » (les deux districts de Pallare Pallare supérieur et inférieur) jusqu'à 1386, Biestro fera donc partie de la rivalité impériale millième comme l'un des quartiers de Cosseria (Avec Plodio) A suivi sa fortune historique jusqu'au début XVIIIe siècle quand, comme d'autres villages de rivalité millesimese, il sera transféré en partie à la Royaume de Sardaigne en 1708[2].

soumis par 1723 un 1749 en province de Acqui[2], puis en province de Mondovi à partir de cette année[2], avec la domination française sur le territoire de la chute de Biestro 1803 V dans le canton de Arene Candide dans la juridiction de Colombo. Du 13 Juin 1805 un 1814 Il sera inséré dans Département de Montenotte.

en 1815 Il sera intégré dans le Royaume de Sardaigne, ainsi que d'établir la Congrès de Vienne 1814 aussi pour d'autres municipalités de la République ligure, et plus tard dans Royaume d'Italie de 1861. à partir de 1859 un 1927 le territoire a été inclus dans le quatrième commandement du Caire Savona Environnement une partie de Province de Gênes; en 1927 commune également biestrese passera sous la toute nouvelle Province de Savona.

Du 31 Août 1928[2] la ville de Biestro, qui comptait alors 530 habitants, a cessé d'exister et a été annexée à celui de la Pallare 1929 en formant le territoire actuel et de devenir le seul village.

Monuments et sites

architecture religieuse

  • L'église paroissiale de Sainte-Marguerite d'Antioche. Construit par Pompée en Carretto 1663, Il a remplacé l'ancienne église paroissiale datant de 'XIe siècle, mentionné pour la première fois en 1245 et utilisé comme Disciplinanti oratoire. Dans les quatre chapelles latérales et sont visibles sur les côtés de précieuses œuvres d'art, statues en bois par Antonio Brilla (Santa Margherita la 1860 et Groupe Annonciation la 1867) Et Pasquale Navone (Vierge du Rosaire, 1791), Le retable de Castellino Châteaux, crucifix bien derrière l'autel, d'autres peintures et de beaux intérieurs et les plafonds de stuc riche restauré en 2004.
  • Oratorio della Santissima Annunziata, datant du XIe siècle, ce fut la première paroisse dans la biestrese précitée 1245. A l'intérieur il est conservé fresques quinzième et un précieux autel; d'autres travaux sont maintenant dans la paroisse (peinture de l'école Guido Reni et le groupe de bois par Antonio Brilla).

L'architecture civile

  • Ca Gamba. Selon une gravure sur les étages, la structure a été construite dès 1111; la famille a vécu là de la jambe XVIe siècle et ce témoignage reste le manteau de famille des bras au-dessus d'une cheminée.

sites archéologiques

Sur le dos il y a beaucoup pétroglyphes datant de l'ancien ligure.

Dans la localité de Bricco, dans le hameau de Biestro, il y a les soi-disant « Pierres napoléon». Il y a quatre grosses pierres (taillées sur place par les ingénieurs de l'armée napoléonienne dans la roche grès, facile à travailler), utilisé pour la construction de ponts, sans doute laissé là-bas en raison de la redondance. Trois d'entre elles, en forme de « L », sont remplis de pierres pour les coins des culées de pont, tandis que le quatrième, en forme de « fer », a servi de crête pour les brise-lames des pylônes centraux.

Leur taille considérable, et plusieurs incisions de croix et des symboles ésotériques a signifié qu'ils sont nourris divers légendes autour d'eux, mais ce type de pierres de crête sont encore visibles dans certains ponts construits au cours de la 'occupation napoléonienne, comme celui ci-dessous la chaussée actuelle entre autel (SV) et l'autoroute, ou qui, abandonné et couvert par la végétation, au début du rio Ferranietta (Ferrania dans la municipalité de Cairo Montenotte).

culture

événements

  • festival de Sainte-Marguerite d'Antioche, 20 juillet.

notes

  1. ^ Depuis le ISTAT du recensement de 2001, dawinci.istat.it. Récupéré le 27/08/2012.
  2. ^ à b c et fa g h la Source du système d'information unifié pour les surintendants artistiques, siusa.archivi.beniculturali.it. Récupéré le 24-08-2012.

Articles connexes

liens externes