s
19 708 Pages

Alfred Hermann Fried
Alfred Hermann Fried
Médaille du Prix Nobel Nobel de la paix 1911

Alfred Hermann Fried (Vienne, 11 novembre 1864 - Vienne, 5 mai 1921) Ce fut un journaliste et espéranto autrichien.

biographie

Il est né à Vienne, où il a rapidement abandonné ses études pour travailler dans une bibliothèque. Il a déménagé dans 1887 en Allemagne, où il a vécu la majeure partie de sa vie, d'ouvrir leur propre entreprise Berlin.

amant littérature, Il s'appliqué au journalisme, connaissant la baronne Bertha von Suttner, Prix ​​Nobel de la paix 1905 et active pacifiste, qui l'ont influencé profondément.

en 1894 fondé un mois, la monatliche Friedenskorrespondenz, qui était le centre de son intérêt le mouvement de la paix mondiale. La publication a cessé en 1899, être remplacé par le périodique Die Friedenswarte, défini par Norman Angell; « Le plus efficace dans le mouvement de la paix mondiale périodique ».

en 1900 Fried a appris la espérantophone, qui idéaux une fois partagés. Il a contribué à la le magazine espéranto français Espéranto L » et 1903 Il a écrit un manuel pour apprendre l'espéranto.[1]

L'activité a été prolifique Fried, reconnu pour leur rôle dans la diffusion de la philosophie pacifiste 1911, avec la livraison de Nobel de la paix.[2]

en 1914, l'épidémie de Première Guerre mondiale, le magazine a été fermé par les autorités du gouvernement autrichien; Fried déplacé la rédaction Suisse.

Après la guerre, Fried est retourné en Allemagne, où, déçu Traité de Versailles paix la 1919, Il a déménagé loin de ses idéaux initiaux.

En raison de la désintégration de 'Empire austro-hongrois, suite du traité désavoué par lui, il a perdu toute sa fortune, mourant et abandonné dans la misère de sa ville natale.

bibliographie

Dictionnaires et manuels en esperanto

  • Wörterbuch Esperanto-Deutsch und Deutsch-Esperanto
  • Lehrbuch der internationalen Hilfssprache "espéranto" mit Wörterbuch en espéranto-Deutsch und Deutsch-Esperanto, Berlin-Schönberg: Esperanto-Verlag, 1903 pr. passe Garleb, Berlin 18x12cm II, 120p.[3]
    • 2ème édition: Stuttgart: Franckhsche Verlagshandlung, 1905 18x12cm 91, 5p.
    • 3ème édition: Stuttgart: Franckhsche Verlagshandlung, 1905 18x12cm 91p.

notes

  1. ^ István Szerdahelyi, Krestomatio de la Esperanta Literaturo, Budapest, 1981 Volume 2, page 136.
  2. ^ nobelprize.org
  3. ^ Fried Lehrbuch 1903 / lernolibro de la nobelpremiito Alfred Hermann Fried

D'autres projets

liens externes

autorités de contrôle VIAF: (FR46811232 · LCCN: (FRnr2003003504 · ISNI: (FR0000 0001 2101 0927 · GND: (DE116790741 · BNF: (FRcb12217541n (Date) · NLA: (FR35438045 · BAV: ADV10187593

Activité wiki récente

Aidez-nous à améliorer BooWiki
Commencez