s
19 708 Pages

Remarque disambigua.svg homonymie - "Toscanini" voir ici. Si vous êtes à la recherche d'autres utilisations, voir Toscanini (désambiguïsation).
Hymne du film OWI Nations 1944 (03 Arturo Toscanini Verdi conduite' src=
Arturo Toscanini
le Maître

Arturo Toscanini (parme, 25 mars 1867 - New-York, 16 janvier 1957) Ce fut un conducteur italien.

Il est considéré comme l'un des plus grands chefs de tous âges pour l'homogénéité et l'intensité brillante du son, l'attention phénoménale au détail, l'infatigable perfectionnisme et conduire sans score grâce à un mémoire prodigieux[1][2]. Il est considéré en particulier un des interprètes les plus fiables Verdi, Beethoven, Brahms et Wagner.

Ce fut l'un des musiciens les plus acclamés de la fin XIX et la première moitié de XX siècle, gagner une renommée internationale grâce à des émissions de radio et de télévision et de nombreux enregistrements en tant que directeur musical Orchestre NBC Symphony de New-York.

biographie

Les débuts et le succès

Il est né en parme, en quartier Oltretorrente, la 25 mars la 1867, de tailleur et Garibaldi Claudio Toscanini et le couturier Paola Montani; son père était un grand fan de arias d 'opéra, Il a entonné à la maison avec des amis après avoir appris à Teatro Regio, qui, souvent, il a assisté en tant que spectateur. Cette passion est contagieuse, même le petit Arturo et son talent est remarqué pas le père mais un de ses professeurs, une Mme Vernoni, remarquant ce magasin poésie après une lecture unique, il lui a donné son premier libre cours de solfeggio et piano. Arturo démontré une nouvelle fois la mémoire exceptionnelle: il a pu jouer du piano à la musique qu'il avait entendu que fredonner; Vernoni l'enseignant a suggéré aux parents l'inscription de l'enfant à la Royal School of Music, l'avenir Conservatoire de Parme[2][3][4].

A-neuf ans Arturo Toscanini vous inscrit, remportant une bourse pour étudier le piano, mais en aucun nell'adorato violoncelle (Devenir un étudiant de Leandro Carini) et composition (élèves Il suffit de donner). en 1880, étudiant âgé de treize ans, il a été accordé pour un an pour un violoncelliste dans le Teatro Regio. Il est diplômé en 1885 avec les honneurs distingués et prix 137,50 lire[3][5][6][7][8][9].

en 1886 Il a rejoint en tant que violoncelliste et le second maître chorale dans une compagnie d'opéra pour une tour en Amérique du Sud. en Brésil le chef d'orchestre, Leopoldo locale Miguez, en conflit direct avec les musiciens a quitté l'entreprise après seulement un travail (la Faust de Charles Gounod), Une déclaration publique à la presse (qui avait critiqué sa direction) dans laquelle tous imputés au comportement d'orchestre italien. Le 30 Juin 1886, la société devait représenter l'Opera House Rio de Janeiro l 'Aida Giuseppe Verdi avec un directeur adjoint, Plaisance Carlo Superti; Superti cependant, il a été fortement contestée par le public, et il ne pouvait même pas donner l'attaque d'orchestre. Dans le chaos total Toscanini, incitée par quelques collègues musiciens pour sa grande connaissance du travail, a pris la bâton, Il a fermé le score et a commencé à diriger l'orchestre en mémoire. Il a réalisé un grand succès, en commençant ainsi carrière Directeur de 19 ans tout juste, en continuant à diriger la tournée. Retour à Italie, sur les conseils et la médiation de la teneur russe Nikolaj Figner, Il se tenait debout devant Milan dall 'édition musique Giovannina Strazza (veuve de Francesco Lucca), Et il a été choisi par Alfredo Catalani en personne à la direction de Teatro Carignano de turin pour son travail Edmea, Il est allé sur scène le 4 Novembre du même en 1886, entraînant un triomphe et des critiques dithyrambiques[2][4][5][10].

Après le tournage pendant une courte période la carrière de violoncelliste; était deuxième violoncelle à la première Othello, direct à Teatro alla Scala de Franco Faccio 5 février 1887, et pour l'occasion, il a pu entrer en contact avec Giuseppe Verdi[2][11][12].

Arturo Toscanini
Toscanini 1908

Pendant ce temps, avant de se lancer dans la carrière bat son plein en tant que chef d'orchestre, entre 1884 et 1888 Toscanini lui-même avait consacré à la composition des paroles pour voix et piano. Ils comprennent: Spes ultima dea, Fils jaloux, Fior di haie, Désolation, Neurosis, Song Mignon, Automne, nous Te aimer, Berceuse pour piano.

Le 21 mai 1892, un Teatro Dal Verme Milan, a effectué la première clowns, de Ruggero Leoncavallo[2][13].

en en 1895, au nom de Wagner, il est venu du directeur à ses débuts Teatro Regio Torino, avec qui il a travaillé jusqu'à 1898 qui et 26 Décembre 1905, Il a inauguré la nouvelle salle avec Siegfried. En Juin 1898, il a commencé à diriger à La Scala (jusqu'à 1903 et 1906/1907), Avec le duc Guido Visconti di Modrone en tant que directeur de la musique, librettiste et compositeur Arrigo Boito directeur adjoint et Giulio Gatti Casazza administrateur. Toscanini est devenu le directeur artistique du théâtre à Milan et, à la suite de innovations porté par son idole Richard Wagner, il essaya de réformer la façon de représenter le travail, ce qui 1901 ce qui était à l'époque plus moderne et en 1907, le système d'éclairage de scène la fosse d'orchestre[14]; aussi il affirme que les lumières de la pièce ont été éteints pendant l'exécution, interdit l'entrée aux spectateurs retardataires, les dames interdisaient de garder la tête chapeau et hors de la voie ia; cela a créé pas peu de confusion, étant donné que la plupart considérée comme la maison d'opéra, ainsi qu'un lieu de rassemblement, de parler et de se montrer[2][6]. Comme il l'écrit son biographe Harvey Sachs: "il croyait qu'une représentation ne serait pas artistiquement réussie tant qu'il n'a pas établi une unité entre toutes les composantes: chanteurs, orchestre, choeur, mise en scène, décors et costumes« . Le 26 Février 1901, à l'occasion du transfert des corps de Giuseppe Verdi et Giuseppina Strepponi de Cimetière Monumental à Milan à Casa Verdi, mené 120 musiciens et environ 900 entrées Va, pensiero, qui n'a pas comparu à La Scala pendant vingt ans. en 1908 démissionné de La Scala et 7 Février a été invité à mener au théâtre Metropolitan New York, à venir très contesté pour sa décision de quitter l'Italie. Ce fut au cours de cette expérience Toscanini commencent à envisager États-Unis comme deuxième patrie[6].

Arturo Toscanini
Affiches d'un concert dell 'Orchestre du Teatro alla Scala il a dirigé

Déployé pour 'interventionnisme, retour en 1915, entrée en Italie guerre, et exclusivement à des concerts effectués par propagande et bienfaisance; 25 à 29 Août 1917, pour encourager les esprits des combattants, réalisé un bande sur Monte Santo juste conquis lors de la bataille de 'Soca; cet acte a été décoré d'un Médaille d'argent pour la bravoure civile[15]. Immédiatement après la guerre, dans quelques années, il a travaillé à la réorganisation de l'orchestre Scala (avec lequel il a été réunifiée), qui est devenu organisme autonome.

Pourtant, un esprit patriotique, en 1920 il est allé rivière pour diriger un concert et rencontrer l'ami Gabriele d'Annunzio, qui, avec ses légionnaires Il avait occupé la ville contestée par les Slaves et le gouvernement italien[16].

En outre, il a dirigé la New York Philharmonic (1928-1936, qui a apporté Europe en 1930)[15] et il était présent à festival de Bayreuth, Temple Wagner (1930-1931, où il a été le premier directeur de non-allemand et où il a joué gratuitement, en considérant un grand honneur)[17][18], et festival de Salzbourg (1934-1937).

Les régimes et l'auto-exil

d'idées socialiste, après un partage du programme initial fasciste (En Novembre 1919 Il a été candidat à élections le Collège de Milan dans la liste des faisceaux de combat avec Mussolini et Marinetti, mais il n'a pas été élu)[19], s'il se retire en raison du glissement progressif droit Mussolini, devenir un adversaire fort avant même la Mars sur Rome. Il était une voix critique et syntoniser au régime approuvé la culture, succédant, grâce au prestige international énorme, pour maintenir l 'Orchestre du Teatro alla Scala sensiblement indépendante de la période 1921-1929. À cet égard, a refusé de diriger le premier Turandot ami Giacomo Puccini, Si Mussolini avait été présent dans la salle.

Pour ces attitudes ouvertes hostilité le régime a subi une campagne de presse hostile sur le plan artistique et personnel, alors que les autorités Ils ont organisé des mesures telles que l'espionnage sur les appels téléphoniques et la correspondance, et le retrait temporaire de passeport pour lui et sa famille; tout ce qu'il a contribué à mettre en danger sa carrière et que se passera à Bologne, sa propre vie[20].

Le 14 mai 1931, se trouvant dans Bologne pour diriger Théâtre de la ville un concert l'orchestre local en commémoration Giuseppe Martucci, Il a été exclu dès le départ de se présenter comme l'introduction hymnes jeunesse et royal Mars, la vue Leandro Arpinati, Costanzo Ciano et divers hiérarques; après une longue négociations, que le Maître avait pas accepté, il est venu à la défection de Arpinati et Ciano, et la perte de formalité du concert, et par conséquent la nécessité de non-exécution des hymnes; Mais Toscanini, à son arrivée en voiture au théâtre avec sa fille Wally, venant de l'hôtel et retardé à cause des négociations, a été, juste descendre, encerclé et attaqué par un groupe de fascistes, giflé sévèrement la joue gauche est supposé de shirt noir Guglielmo Montani, et a frappé une série de coups de poing au visage et le cou; a été sauvé par son chauffeur qui l'a poussé dans la voiture, brièvement confronté les assaillants, puis à nouveau; le groupe de fascistes, puis est venu l'hôtel et prévint Toscanini partir immédiatement; à environ 2 de la nuit, après avoir transmis un dur télégramme protester contre Mussolini lui-même dans lequel il a dénoncé avoir été attaqué par "un gang inexcusable« (Télégramme ne sera pas répondu), ayant même refusé d'être approuver par un médecin, est allé à Bologne dans la voiture à destination de Milan, alors que les organisations fascistes ont craint que la presse, les deux non-délation italiens et étrangers de l'incident. Depuis Toscanini, puis a vécu principalement à New York; pendant quelques années, il est revenu régulièrement pour mener en Europe, mais pas en Italie, qui sera de nouveau conduire qu'à la fin du fascisme et Guerre mondiale[20][21][22][23][24].

Arturo Toscanini
Le Master en 1934

en 1933 J'ai aussi rompu ses relations avec l'Allemagne nazie, répondre à un rejet sévère et dirigé à une invitation personnelle Adolf Hitler dans ce qui serait son troisième Festival de Bayreuth[25]. Ses idées l'ont amené dans Palestine, 26 décembre 1936 où il a été appelé à Tel Aviv Orchestre pour le concert d'ouverture de l'Orchestre Philharmonique de la Palestine (aujourd'hui Israel Philharmonic Orchestra), Destiné à recevoir et de donner un emploi aux musiciens juifs européens fuyant nazisme, et il a dirigé gratuitement[26]. en 1938, après 'annexion de l'Autriche par l'Allemagne, aussi il a quitté le Festival de Salzbourg, en dépit d'être fortement encouragés à rester. Dans la même année, a ouvert le Festival luzerne (Pour l'occasion beaucoup, en particulier antifascistes, Ils sont allés de l'Italie à suivre ses concerts); En outre, lorsque le gouvernement italien, conformément à l'allié allemand, a adopté une politique antisémite en adoptant lois raciales de 1938, Toscanini envoyé sur un saccage Mussolini les définissant dans l'interception téléphonique qui a provoqué un nouveau retrait temporaire des passeports, "substance Moyen âge« De plus, il a réitéré dans une lettre à son amant pianiste Ada Colleoni "Maudit soit le 'Rome-Berlin Axis et l'atmosphère pestilentielle Mussolini"[20][27].

L 'l'année prochaine, Aussi à la suite de la persécution raciale de plus en plus endémique, tout à fait, il a quitté l'Europe pour les Etats-Unis d'Amérique.

Des États-Unis a continué à utiliser la musique pour lutter contre le fascisme et le nazisme, et se est efforcé de trouver des maisons et des emplois pour les Juifs, les opposants politiques et persécutés et exilés par les régimes[26]; l 'Université de Georgetown, à Washington, Il lui a décerné un diplôme honorifique. De plus, pour lui, en 1937, il avait été spécialement créé l'Orchestre symphonique de NBC, formé par les plus vertueux musiciens américains, qui ont mené régulièrement jusqu'à 1954 sur radio et téléviseurs national, il est devenu le premier conducteur à relever le rôle de la star médias.

Albert Einstein Il a écrit: « (...) ressentent le besoin de lui dire combien vous admirez et d'honneur. Elle est non seulement un interprète incomparable de la littérature musicale mondiale (...) Même dans la lutte contre les criminels fascistes lui a montré être un grand homme dignité. J'entends même la plus profonde gratitude pour ce que vous avez fait espérer votre travail dans la promotion des valeurs, une valeur inestimable à la constitution prochaine de la nouvelle Palestine Orchestra. Le fait qu'il y ait un tel homme dans mon temps compense beaucoup des déceptions que vous êtes constamment forcé de souffrir».[28]

Pendant la Seconde Guerre mondiale, il réalise bénéficier exclusivement des concerts en faveur de l'armée américaine et Croix rouge, A défaut de soulever d'importantes sommes d'argent. Il a également cherché à réaliser une vidéo de propagande dans lequel deux compositions dirigées par Giuseppe Verdi haute valeur symbolique: l 'ouverture de La forza del destino et l 'Hymne des Nations, il a modifié en faisant varier la antifasciste clé 'Hymne de Garibaldi et l'insertion de l'hymne national des États-Unis et international. en 1943 La Scala, dont les murs extérieurs est apparu comme écrit "Vive Toscanini« Et »Toscanini Retour» Il a été partiellement détruite au cours d'une violente bombardement de compagnie aérienne alliés. La reconstruction a eu lieu dans un court laps de temps, grâce à des dons donnés par le Maître.

Le 13 Septembre 1943 magazine États-Unis vie Il a publié un long article par Arturo Toscanini avec le titre "Appel au peuple d'Amérique« . L'article était auparavant une lettre privée du fond du cœur à Toscanini président Franklin Delano Roosevelt. "Je vous assure, cher Président, - Il écrit Toscanini - à persévérer dans la cause de la liberté de demander aux Alliés pour permettre à nos volontaires pour lutter contre les nazis détestés sous le drapeau italien et dans des conditions sensiblement similaires à celles des Français libres la plus belle chose qu'il aspire l'humanité (...). Seulement de cette façon nous pouvons concevoir la reddition inconditionnelle italienne de nos forces armées sans nuire à notre sens de l'honneur. (...)"

le retour

Arturo Toscanini
Pendant la Seconde Guerre mondiale

en 1946 Toscanini, soixante dix-neuf ans, il est retourné en Italie pour diriger la réouverture historique concert de La Scala, se souvient que le concert de la libération, consacré en grande partie à 'opéra italien, et probablement vote en faveur de la République. Ce soir du 11 mai, le théâtre a été rempli jusqu'à l'impossible; le programme a vu l'ouverture de La Pie Voleuse de Rossini, le chœur des 'hymen de Handel, Pas de six et Mars des soldats Guillaume Tell Rossini, la prière de Moïse en Egypte plus Rossini, Overture, et le chœur des Juifs Nabucco Verdi, l'ouverture de Les Vêpres siciliennes et Te Deum Toujours vert, l'intermède et quelques extraits de l'acte III Manon Lescaut Puccini, le prologue et quelques arias de Méphistophélès Boito. A ce fait ses débuts à La Scala Renata Tebaldi, défini par Toscanini « voix d'un ange ».

Il vise à nouveau à La Scala le concert commémoratif par Arrigo Boito, y compris la Neuvième Symphonie de Beethoven, en 1948; aussi requiem Verdi 1950 et, comme la dernière fois, un concert dédié à Wagner en Septembre 1952.

Le 5 Décembre 1949 il a été nommé sénateur à vie pour le mérite artistique élevé, mais il a décidé de renoncer au bureau le lendemain. Il a envoyé de New York, une renonciation à l'époque Télégramme Président de la République Luigi Einaudi:

« Il est un vieil artiste italien, turbatissimo par son télégramme inattendu qui fera appel à vous et s'il vous plaît comprendre que cela a annoncé la nomination en tant que sénateur à vie est en contraste frappant avec ses sentiments et la façon dont il est forcé avec grand regret de refuser cet honneur . Timide de tous thésaurisation des distinctions honorifiques, des diplômes universitaires et des décorations, je voudrais terminer ma vie dans la même facilité dans which'I toujours voyagé. espressami heureux et reconnaissant de reconnaissance au nom de mon pays, prêt à vous servir à nouveau, quoi qu'il arrive, s'il vous plaît ne pas essayer d'interpréter mon désir comme un acte grossier ou orgueilleux, mais plutôt dans l'esprit de simplicité et de l'humilité qui l'inspire ... Greet mon respect salutation et hommage respectueux "

Retrait et la mort

Il a pris sa retraite à 87 après une carrière remarquable duratane 68[3]; son dernier spectacle, entièrement dédié à Wagner, le compositeur aimait toujours, ce fut avec l'Orchestre symphonique de NBC le 4 Avril, 1954 un Carnegie hall New York, et à la radio en direct. A l'occasion de ce dernier maître de concert, aussi célèbre pour sa mémoire extraordinaire, pour la première fois, il a perdu sa concentration et il a cessé de battre temps. Il y avait moins de 14 secondes de silence (à la radio a été immédiatement déclenché un dispositif de sécurité qui a transmis Brahms)[29], après quoi repris la direction de la pièce à usiner Tannhäuser. Après le concert, il a rapidement atteint dressing, tandis que dans le théâtre applaudissements Ils ne semblaient pas arrêter plus.

en Décembre 1956, affaibli par des problèmes de santé liés à l'âge, il a exprimé le désir de passer l'année dernière avec toute la famille; si son fils Walter a organisé une grande fête avec les enfants, petits-enfants, de nombreux parents et amis, et à minuit le Maître, particulièrement de bonne humeur et semblait énergique, il a voulu embrasser tous un par un. Il alla se coucher à deux. Dans la matinée du nouvel an la 1957, vit le jour vers 7, il est sorti de salle de bain frappé par thrombose cerveau; il a vécu jusqu'au 16 Janvier, dans un état de semi-conscience[29].

Il est mort sur le seuil de 90 ans dans sa maison de New York Riverdale, 16 janvier 1957; le corps est retourné le lendemain en Italie avec une escale à 'Aéroport de Ciampino, à Rome, et il a été accueilli à l'arrivée par une foule de gens; arrivé à Milan, funérailles et funérailles Ils ont été mis en place au Teatro alla Scala, et les gens ont grimpé sur les toits pour voir quoi que ce soit même.

Composée d'un grand nombre de personnes, le cortège funèbre a commencé pour la Cimetière monumental, où le Maître a été enterré Wayside 184 allotissement VII, construit auparavant la tombe de la famille de la mort du fils par l'architecte Giorgio Mario Labò, et sculpté par le sculpteur Leonardo Bistolfi questions avec les représentants enfance et le voyage en mer (George est mort d'un diphtérie fulminante en Buenos Aires à la suite de son père en tournée, et est retourné à Milan est parti en bateau)[30][31][32][33][34].

Le nom de Arturo Toscanini a acquis par la suite à l'entrée Famedio le même cimetière[35].

intimité

Arturo était le premier-né après que les parents lui avaient trois filles: Narcisa (1868-1878), Ada (1875-1955) et Zina (1877-1900)[36][37].

Toscanini a épousé Carla De Martini de Milan (né en 1887) à Conegliano Veneto 21 juin 1897; sa femme est devenue son directeur[2][29]. Ils ont eu quatre enfants: Walter, né le 19 Mars 1898 et la société décédé le 30 Juillet 1971, historien et érudit ballet, qui a épousé le célèbre danseuse étoile Cia Fornaroli[38][39]; Wally est né le 16 Janvier 1900, du nom du protagoniste du dernier ouvrage de son ami disparu Alfredo Catalani, La Wally[40], pendant la Seconde Guerre mondiale élément important de Résistance italienne et plus tard, fondateur d'une association pour la reconstruction du Teatro alla Scala détruite par les bombardements alliés et la femme de Conte Emanuele Castelbarco et le célèbre animateur jet set international[40][41][42], Il est mort le 8 mai 1991; ce qui précède George, né en Septembre 1901 et est mort de la diphtérie, le 10 Juin 1906 Wanda Giorgina, né le 7 Décembre 1907, est devenu célèbre pour avoir épousé pianiste russe-ukrainien et ami de la famille Vladimir Horowitz, Il est décédé le 21 Août 1998.[29][34][43][44].

23 Juin, 1951 sa femme est morte à Milan, et Toscanini est devenu veuf[45].

Toscanini avait plusieurs affaires extra-conjugales, comme, par exemple, avec la soprano Rosina Storchio, à partir de laquelle, en 1903, il avait Giovanni Storchio, né Braindead seize ans et elle est décédé le 22 Mars, 1919[46][47], et avec la soprano Geraldine Farrar, qui lui a ordonné de quitter sa femme et ses enfants à l'épouser. Ne pas aimer la 'ultimatum, Toscanini en 1915 a démissionné comme chef principal de la région métropolitaine et est retourné en Italie. Il avait aussi une relation qui a duré sept ans (de 1933 à 1940) Avec le pianiste Ada Colleoni, un ami de ses filles est devenue l'épouse du violoncelliste Enrico Mainardi; entre les deux, bien qu'il y ait eu 30 ans de différence, est né un lien profond, comme il ressort d'une collection d'environ 600 courrier 300 télégrammes et que le Maître leur a envoyé[48][49][50].

prime exécutions

Arturo Toscanini
timbre publié en 2007 le 50e anniversaire de sa mort
Arturo Toscanini
timbre de République de Saint-Marin célébrer Arturo Toscanini, toujours à la 50e de la mort

Toscanini a mené en première mondiale de nombreux ouvrages, dont quatre qui sont devenus une partie du répertoire de l'opéra classique: clowns, La Bohème, La Fanciulla del West et Turandot. aussi il a dirigé les premières représentations italiennes de Siegfried, Götterdämmerung, Salomé, Pelléas et Mélisande, ceux de l'Amérique du Sud Tristan und Isolde et Madama Butterfly et l'Amérique du Nord Boris Godunov. Ci-dessous premières:

  • Edmea (Révisée), la Alfredo Catalani - turin, 4 novembre 1886
  • clowns, de Ruggero Leoncavallo - Milan, 21 mai 1892
  • Gualtiero Swarten, Andrea Gnaga - Rome, 15 novembre 1892
  • Savitri, chants de Noël - Bologne, 1er Décembre 1894
  • Emma Liona, Antonio Lozzi - Venise, 24 mai 1895
  • La Bohème, de Giacomo Puccini - Turin 1er Février 1896
  • Power of Love, de Arturo Buzzi-Peccia - Turin, le 6 Mars 1897
  • la Camargo, Enrico De Leva - Turin, le 2 Mars, 1898
  • Anton, de Cesare Galeotti - Milan, le 7 Décembre, 1900
  • Zaza, Ruggero Leoncavallo - Milan, le 10 Novembre 1900
  • les masques, de Pietro Mascagni - Milan, le 17 Janvier, 1901
  • Moïse, de Lorenzo Perosi - Milan, le 16 Novembre 1901
  • Allemagne, de Alberto Franchetti - Milan, le 11 Mars, 1902
  • Oceana, de Antonio Smareglia - Milan, le 22 Janvier, 1903
  • Cassandra, de Vittorio Gnecchi - Bologne, le 5 décembre 1905
  • gloire, de Francesco Cilea - Milan, le 15 Avril, 1907
  • La Fanciulla del West, Giacomo Puccini - New-York, 10 décembre 1910
  • Madame Sans-Gêne, de Umberto Giordano - New York, 25 Janvier, 1915
  • Deborah et Jaël, de Ildebrando Pizzetti - Milan, le 16 Décembre 1922
  • Nerone, de Arrigo Boito (Complété par Vincenzo Tommasini Toscanini et le même) - Milan, 1 mai 1924
  • Le dîner de moquerie, Umberto Giordano - Milan, le 20 Décembre, 1924
  • I Cavalieri Di Ekebù, de Riccardo Zandonai - Milan, le 7 Mars, 1925
  • Turandot, Giacomo Puccini - Milan, le 25 Avril, 1926
  • parmi Gherardo, Ildebrando Pizzetti - Milan, le 6 mai 1928
  • le roi, Umberto Giordano - Milan, le 12 Janvier, 1929

Gravures

Arturo Toscanini
Arturo Toscanini dans la tombe Cimetière Monumental à Milan
icône Loupe mgx2.svg Le même sujet en détail: Discographie de Arturo Toscanini.

Toscanini a enregistré 191 disques, surtout vers la fin de sa carrière, dont beaucoup sont encore en version imprimée. Ont également été conservées de nombreux enregistrements d'émissions de télévision et de radio.

Certaines des versions disponibles sont:

  • Ludwig van Beethoven, Symphonie n ° 7 (1936, New York Philharmonic), RCA Victor
  • Ludwig van Beethoven, Symphonie n ° 3 (1939/1953, Orchestre NBC Symphony), RCA Victor
  • Ludwig van Beethoven, Concerto pour violon Op. 61 (1940, Jascha Heifetz/ NBC Symphony) RCA Victor
  • Ludwig van Beethoven, Missa Solemnis (1940, Zinka Milanov/Bruna Castagna/Jussi Björling/Alexander Kipnis, NBC Symphony / Westminster Choir), Melodram / Phono
  • Ludwig van Beethoven, Fidelio (1944, Jan Peerce/ Rose Bampton / Herbert Janssen /Eleanor Steber/Nicola Moscona, NBC Symphony), RCA Victor
  • Ludwig van Beethoven, Symphonie n ° 9/Missa Solemnis (1952, Ed Houser /Eileen Farrell/ Eugene Conley / Jan Peerce /Jerome Hines/ Lois Marshall / Nan Merriman / Norman Scott, Robert Shaw Chorale / NBC Symphony), RCA Victor
  • Hector Berlioz, Roméo et Juliette (1947, NBC Symphony), RCA Victor
  • Alexander Borodin, Symphonie n ° 2 (1938, NBC Symphony), Saland
  • Johannes Brahms, Symphonie n ° 1 (1941, NBC Symphony), RCA Victor
  • Johannes Brahms, Symphonie n ° 2 (1951 NBC Symphony), RCA Victor
  • Johannes Brahms, Symphonie n ° 4 (1951 NBC Symphony), RCA Victor
  • Johannes Brahms, requiem (NBC Symphony), Guild Historical / BFM numérique
  • Luigi Cherubini, requiem (NBC Symphony / Robert Shaw Chorale), Saland
  • Claude Debussy, La Mer (1950, NBC Symphony), RCA Victor
  • Antonin Dvořák, Symphonie n ° 5 Op.76 (NBC Symphony), Saland
  • Antonin Dvorak, Symphony No.9 Op.95 « Du Nouveau Monde » (1953, NBC Symphony), RCA Victor
  • George Gershwin, Concerto pour piano /Rhapsody in Blue (Benny Goodman/Oscar Levant/ NBC Symphony), Classics Past
  • Felix Mendelssohn 200 anniversaire Tribute (NBC Symphony / Jascha Heifetz /Edna Philips), Guilde historique
  • Wolfgang Amadeus Mozart, La Flûte enchantée (1937, festival de Salzbourg, Helge Rosvaenge/ Willi-Domgraf Fassbaender /Jarmila Novotna/ Júlia Osváth / Alexander Kipnis)
  • Wolfgang Amadeus Mozart, Symphonies n ° 40 et 35 (NBC Symphony), Saland
  • Wolfgang Amadeus Mozart, Symphonie n ° 41 « Jupiter » (NBC Symphony), Saland
  • modeste Moussorgski, Les peintures de l'exposition (NBC Symphony), Discover Musique classique
  • Giacomo Puccini, La Bohème (1946, Jan Peerce /Licia Albanese/Frank Valentino/ Nicola Moscona / Anne McKnight /Salvatore Baccaloni, NBC Symphony), RCA Victor
  • Franz Schubert, Symphonie n ° 9 (1941, Philadelphia Orchestra; 1953 NBC Symphony), RCA Victor
  • Pyotr Ilyich Tchaikovsky, Piano Concerto No. 1 (1941, Vladimir Horowitz/ NBC Symphony - Live from Carnegie hall), Naxos Historical
  • Giuseppe Verdi, Falstaff (1937, Festival Salzburg, Mariano Stabile/ Franca Somigli / Angelica Cravcenco / Dino Borgioli)
  • Giuseppe Verdi, requiem (1938, Londres, Zinka Milanov /Kerstin Thorborg/ Helge Rosvaenge / Nicola Moscona), Testament
  • Giuseppe Verdi, requiem (1940, New-York, Zinka Milanov / Bruna Castagna / Jussi Bjorling / Nicola Moscona, NBC Symphony), Melodram
  • Giuseppe Verdi, La traviata (1946, Licia Albanese / Jan Peerce /Robert Merrill, NBC Symphony), RCA Victor
  • Giuseppe Verdi, Othello (1947, Ramón Vinay/Herva Nelli/Giuseppe Valdengo, NBC Symphony), RCA Victor
  • Giuseppe Verdi, Aida (1949, Herva Nelli /Richard Tucker/ Eva Gustavson / Giuseppe Valdengo, NBC Symphony), RCA Victor
  • Giuseppe Verdi, Falstaff (1950, Giuseppe Valdengo / Herva Nelli / Frank Guarrera /Stich Randall-Teresa, NBC Symphony), RCA Victor
  • Giuseppe Verdi, requiem (1950, Renata Tebaldi/Cloe Elmo/Prandelli Giacinto/Cesare Siepi, Orchestre du Teatro alla Scala), IDIS
  • Giuseppe Verdi, requiem (1951 Herva Nelli /Fedora Barbieri/Giuseppe Di Stefano/ Cesare Siepi, Robert Shaw Chorale / NBC Symphony), RCA Victor
  • Giuseppe Verdi, Un ballo in maschera (1954 Herva Nelli / Richard Tucker / Robert Merrill / Claramae Turner, NBC Symphony), RCA Victor
  • Richard Wagner, Die Meistersinger (1937, Festival de Salzbourg, Hans-Hermann Nissen / Henk Noort / Maria Reining / Kerstin Thorborg / Hermann Wiedemann / Herbert Alsen /Anton Dermota)

documents

Les actifs documentant la vie de Toscanini ont été donnés par ses héritiers aux institutions publiques italiennes et américaines. A New York au New York Public Library Il conserve un grand nombre de partitions annotées et revue de presse des événements qui ont vu le protagoniste Maître; certains documents sont conservés à la Fondation Arturo Toscanini de Parme; Milan sont des documents dans les archives de la Musée du Théâtre La Scala, l 'Archives de l'État et Conservatoire de musique « Giuseppe Verdi »; 19 décembre 2012 Il y avait une vente aux enchères des lots de lettres et de notes de maître: tout risque d'être perdu, mais 60 lots de 73 se sont rendus aux Archives de l'Etat[51].

A visiter Parme le berceau de Toscanini et, dans le musée historique Conservatoire "Arrigo Boito", Nous visitons une reconstruction d'étude personnelle de la maison via Durini à Milan, avec ses objets et documents réels[52][53].

curiosité

  • Le 19 Mars 1899 Giuseppe Verdi a envoyé un télégramme au jeune Toscanini pour le remercier pour l'excellent leadership Falstaff.
  • Toscanini est apparu trois fois couverture le magazine TIME[54][55][56].
  • en 1945 Le court métrage documentaire Arturo Toscanini, Alexander Hammid, en se concentrant sur les événements biographiques et artistiques du Maître, a été nommé pour 'oscar comment Meilleur court métrage documentaire.
  • Arturo Toscanini, Enrico Caruso, Rodolfo Valentino, Ezio Pinza, Renata Tebaldi, Anna Magnani, Sophia Loren, Bernardo Bertolucci, Andrea Bocelli et Ennio Morricone Il est la seule personnalité italienne d'avoir une étoile sur le célèbre Hollywood Walk of Fame, la célèbre rue Hollywood où ils sont intégrés plus de 2000 étoiles à cinq branches portant les noms des célébrités du spectacle.
  • L 'Auditorium Rai à Turin, la maison de 'Orchestre Symphonique National de la RAI, et réduit de étapes Scala Theater nom Arturo Toscanini.
  • Il a également été nommé d'après lui petite échelle, Il situé à côté du théâtre éponyme et démoli en 2000.
  • Au cours d'une répétition au Metropolitan Opera avec la soprano Geraldine Farrar, Toscanini interrompue par sa remarque, et le chanteur lui a dit "Maître, rappelez-vous que je suis une star!. Il a dit: « (désignant lui-même): »Et vous vous souvenez que lorsque le soleil brille les étoiles ne peuvent pas voir!».
  • Il était un connaisseur passionné et collectionneur »art, ainsi que la connaissance ou un ami d'un grand nombre peintres; deuxième petit-fils Walfredo (fils de Walter et Cia Fornaroli) maison seulement sa collection à Milan, Via Durini pourrait obtenir aussi compter jusqu'à 200 images[29].

notes

  1. ^ Harvey Sachs, Toscanini, Da Capo Press, 1978, ISBN 0-306-80137-X.
  2. ^ à b c et fa g Andrea Della Corte, Arturo Toscanini, Edizioni studio Tesi, 1989 ISBN 9788876922237. Récupéré le 18 mai 2017.
  3. ^ à b c Toscanini Bio, sur www.arturotoscanini.org. Récupéré le 18 mai 2017.
  4. ^ à b Debut pour le cas du rapport Fortaleza, en fortalezareport. Récupéré le 18 mai 2017.
  5. ^ à b (FR) Frank N. Magill, Le 20ème siècle O-Z Dictionnaire biographique du monde, Routledge, le 13 mai 2013, ISBN 9781136593697. Récupéré le 18 mai 2017.
  6. ^ à b c Arturo Toscanini, le grand chef d'orchestre, en Artspecialday, 25 mars 2016. Récupéré le 17 mai 2017.
  7. ^ Arturo Toscanini, sur turismo.comune.parma.it. Récupéré le 18 mai 2017.
  8. ^ Même l'événement Toscanini avait un professeur - Arturo Toscanini 150, en Arturo Toscanini 150. Récupéré le 18 mai 2017.
  9. ^ Conservatoire de musique Arrigo Boito « Toscanini150, sur www.conservatorio.pr.it. Récupéré le 18 mai 2017.
  10. ^ musique Dictionnaire, sur www.lacasadellamusica.it. Récupéré le 18 mai 2017.
  11. ^ Marcello Conati, Verdi: interviews et réunions, EDT srl, 2000 ISBN 9788870634907. Récupéré le 18 mai 2017.
  12. ^ Muti: « Un vert parle aux gens les meilleurs voeux pour le Arcimboldi » (PDF) corriere.it.
  13. ^ Directeur Opera - Opera: Ruggero Leoncavallo Pagliacci, sur www.operamanager.com. Récupéré le 18 mai 2017.
  14. ^ Codex, Pavia (IT) - http://www.codexcoop.it, Teatro alla Scala: projet de publication, dessins animés sur l'abaissement travail de la fosse d'orchestre, ante 1977 - Archives historiques - Patrimoine culturel Lombardie, sur www.lombardiabeniculturali.it. Récupéré le 18 mai 2017.
  15. ^ à b Toscanini: « Dans mon coeur trop absolu » | culturaspettacolovenezia, sur www.culturaspettacolovenezia.it. Récupéré le 18 mai 2017.
  16. ^ D'Annunzio avait écrit: "Venez à la rivière de l'Italie, si vous le pouvez. Il est aujourd'hui le plus de résonance de l'air du monde et l'âme du peuple est l'orchestre symphonique comme».
  17. ^ Harvey Sachs: « Toscanini était la musique Re Artù mais détestait le narcissisme », en Repubblica.it, 16 mars 2017. Récupéré le 17 mai 2017.
  18. ^ Toscanini pour mener à Bayreuth wagnérien Opéra de, archives.chicagotribune.com. Récupéré le 17 mai 2017.
  19. ^ La politique, la musique et le tempérament dans la vie de Toscanini
  20. ^ à b c Giorgio Frasca Polara, Toscanini. Le bâton que le Duce voulait plier. Mais il était magique, sur Ytali, 25 mars 2017. Récupéré le 17 mai 2017.
  21. ^ Auteur Com, ante Lupo, La gifle à Toscanini, sur FORGOTTEN TALES, 14 mai 2012. Récupéré le 17 mai 2017.
  22. ^ Corriere della Sera - Slap Toscanini, sur www.corriere.it. Récupéré le 17 mai 2017.
  23. ^ (FR) Cette gifle Toscanini que Bologne n'a pas oublié | Radio Le Cap, en Radio Le Cap. Récupéré le 17 mai 2017.
  24. ^ TOSCANINI, LA VÉRITÉ « LA CÉLÈBRE SWAT - la Repubblica.it, en Archives - la Repubblica.it. Récupéré le 17 mai 2017.
  25. ^ (FR) Kenneth A. Christensen, Le Toscanini Mystique: The Genius Behind the Music, Xlibris Corporation 31 Octobre 2014, ISBN 9781493190683. Récupéré le 17 mai 2017.
  26. ^ à b (FR) Mario Avagliano et Marco Palmieri, En tant que pure race italienne, Baldini Castoldi, le 20 Novembre 2013, ISBN 9788868656218. Récupéré le 17 mai 2017.
  27. ^ Homme + femme = + Le plus grand spectacle après le big bang - Page 94, sur www.finanzaonline.com. Récupéré le 17 mai 2017.
  28. ^ Lettre d'Albert Einstein à Toscanini, Princeton, 3 mars 1936, écrit à la main et signée. Maintenant, maintenu à la Lieu de naissance de Arturo Toscanini
  29. ^ à b c et Le dernier de Toscanini - Le Faustino, sur lnx.tonyassante.com. Récupéré le 18 mai 2017.
  30. ^ Arturo Toscanini - L'épilogue. Récupéré le 17 mai 2017.
  31. ^ Paa: arrivée du corps de Arturo Toscanini - I SEE Fonds - Carte photo - Portail lumière de la caméra, sur camera.archivioluce.com. Récupéré le 17 mai 2017.
  32. ^ mario Toscanini labo - Recherche Google, sur www.google.it. Récupéré le 17 mai 2017.
  33. ^ Sara Regina, Tombeau de Toscanini, la Ville: « Nous sommes prêts à intervenir», en Corriere della Sera Milan. Récupéré le 17 mai 2017.
  34. ^ à b Ville de Milan, App de la recherche cujus 2 4get.
  35. ^ Famedio 2016, mediagallery.comune.milano.it.
  36. ^ (FR) Arturo Toscanini, Les lettres de Arturo Toscanini, University of Chicago Press 1 Décembre 2006, ISBN 9780226733401. Récupéré le 18 mai 2017.
  37. ^ Arturo Toscanini, Narcisa Toscanini Parma, sur bbcc.ibc.regione.emilia-romagna.it. Récupéré le 18 mai 2017.
  38. ^ Giuseppe Barigazzi, La Scala a déclaré: nNouveau édition revue et augmentée par Silvia Barigazzi, EDITEUR HOEPLI, le 3 Novembre 2014, ISBN 9788820364953. Récupéré le 17 mai 2017.
  39. ^ Fornaroli, Lucia dans « Dictionnaire biographique », sur www.treccani.it. Récupéré le 17 mai 2017.
  40. ^ à b Notes sur Wally Toscanini. Récupéré le 18 mai 2017.
  41. ^ PARTISAN: FILLE DE TOSCANINI recrutés ' 100 OFFICIEL, sur www1.adnkronos.com. Récupéré le 18 mai 2017.
  42. ^ ANNA MANGIAROTTI, Liz Taylor et ses perles à la Première della Scala: divas et glamour d'antan - Le jour, en le jour, 4 décembre 2016. Récupéré le 18 mai 2017.
  43. ^ Corriere della Sera: Wally Toscanini et les Partisans
  44. ^ Adieu Wanda Toscanini fidèle de l'ombre d'un génie - la Repubblica.it, en Archives - la Repubblica.it. Récupéré le 17 mai 2017.
  45. ^ Carla De Martini Toscanini (1878 - 1951) - Trouver un Memorial Grave, sur www.findagrave.com. Récupéré le 18 mai 2017.
  46. ^ Ville de Milan, App de la recherche cujus 2 4get (ses restes reposent actuellement à Le cimetière de Milan dans la cellule 729 de 211 Lotissement).
  47. ^ TAB association culturelle, Le mystère de papillon, en Teatro Antonio Belloni. Récupéré le 18 mai 2017.
  48. ^ TOSCANINI FEU D'AMOUR - la Repubblica.it, en Archives - la Repubblica.it. Récupéré le 17 mai 2017.
  49. ^ Arturo Toscanini avait une longue histoire avec le pianiste Ada Mainardi Colleoni, épouse du violoncelliste Enrico Mainardi. Récupéré le 17 mai 2017.
  50. ^ Il vieux, son jeune. Ou vice-versa La différence d'âge ne compte pas - BBC, sur www.corriere.it. Récupéré le 17 mai 2017.
  51. ^ Les Archives de l'Etat de tir Toscanini. Je suis satisfait du commissaire de Milan, en mentelocale.it, 20 décembre 2012. Récupéré le 18 mai 2017.
  52. ^ Studio Toscanini au Musée historique de A. » Conservatoire Parma Boito », conservatorio.pr.it.
  53. ^ Les origines, la vie, le génie: Parme rouvre ses portes dans l'étude de Arturo Toscanini, en Repubblica.it, 20 mars 2017. Récupéré le 18 mai 2017.
  54. ^ TIME Magazine Couverture: Arturo Toscanini - 25 janvier 1926, sur TIME.com. Récupéré le 18 mai 2017.
  55. ^ TIME Magazine Couverture: Arturo Toscanini - 2 avril 1934, sur TIME.com. Récupéré le 18 mai 2017.
  56. ^ TIME Magazine Couverture: Arturo Toscanini - 26 avril 1948, sur TIME.com. Récupéré le 18 mai 2017.

bibliographie

  • Piero Melograni, Toscanini. La vie, les passions, la musique, Milan, mondadori, 2007.
  • Adriano Bassi, Arturo Toscanini, collier Les Seigneurs de la musique, Milan, Targa italien, 1991
  • B.H. Haggin, Recollections contemporains du Maître, Boston, Da Capo Press, 1989 (réimpression Conversations avec Toscanini et Les musiciens Toscanini Knew)
  • Harvey Sachs, Toscanini, Boston, Da Capo Press, 1978 (édition italienne EDT/ Musique, 1981). - Nouvelle éd. publication élargie en Juin 2017.
  • Harvey Sachs, Réflexions sur Toscanini, Prima Publishing, 1993.
  • Arturo Toscanini, Lettres (Les lettres d'Arturo Toscanini. Compilé, édité et sélectionné par Harvey Sachs, Knopf, 2002), traduit par Maria Cristina Reinhart, édité par Harvey Sachs, Milan, Basic Books, 2017 [Avec le titre Dans mon cœur aussi de tous: les lettres de Arturo Toscanini, Essais Garzanti, 2003], ISBN 978-88-428-2344-5.
  • Samuel Antek (musicien) Robert Hupka (photographe) ce Toscanini, New-York, Vanguard Press, 1963.
  • Mortimer H. Frank, Arturo Toscanini. Les années NBC, Newark, Amadeus Press, 2002.
  • Gustavo Marchesi, Toscanini, turin, UTET, 1993.
  • David Ewen, L'histoire d'Arturo Toscanini, New York, Holt, 1951.
  • Howard Taubman, Le Maestro. La vie de Arturo Toscanini, Westport, Greenwood Press, 1977.
  • Joseph Horowitz, Comprendre Toscanini. Une histoire sociale de Concert American Life, Berkeley, University of California Press, 1994.
  • (FR) Tina Piasio, "Arturo Toscanini" dans Américains italiens du XXe siècle, ed. George Carpetto et Diane M. Evanac, Tampa, FL, Loggia Press, 1999, pp. 376-377.
  • (FR) William E. Studwell, "Arturo Toscanini." en L'expérience américaine italienne: Une Encyclopédie, ed. S.J. Lagumina, et al., New York, Garland, 2000, pp. 637-638.

Articles connexes

D'autres projets

  • Wikiversité Wikiversité Il contient des citations liées à Arturo Toscanini
  • Il contribue à Wikimedia Commons Wikimedia Commons: Il contient des images ou d'autres fichiers Arturo Toscanini

liens externes

autorités de contrôle VIAF: (FR19867298 · LCCN: (FRn50014549 · SBN: IT \ ICCU \ LO1V \ 146147 · ISNI: (FR0000 0001 0877 0075 · GND: (DE118623443 · BNF: (FRcb139005146 (Date) · NLA: (FR35553576