s
19 708 Pages

Bohumil Hrabal
Bohumil Hrabal, 1994

Bohumil Hrabal (IPA: [Boɦumɪl ɦrabal]; Brno, 28 mars 1914 - Prague, 3 février 1997) Il était écrivain tchèque.

en 1995 Il a reçu Premio Grinzane Cavour. le directeur Jiří Menzel Il a tiré plusieurs films de romans et objet de Hrabal, y compris Trains étroitement surveillés, vainqueur du 'Oscar du meilleur film en langue étrangère.

profil

Bohumil Hrabal
Bohumil Hrabal, en Prague, en 1994

Né à Brno, en Moravie, mais bientôt il a déménagé à Nymburk, puis Prague.

en 1939 ses études de droit ont été bloquées par 'invasion de la Tchécoslovaquie par le l'Allemagne nazie. Pour garder occupé divers emplois: il était manutentionnaire à une coopérative de consommateurs, attribué à la malterie dans un employé de brasserie dans le bureau d'un notaire, le premier manipulateur et ferroviaire stationmaster, télégraphe, agent d'assurance de « soutien de la vieillesse » , voyageur de commerce de jouets, métallurgiste, conditionneur de déchets de papier obtenu par le régime des livres censurés communiste, machiniste et est apparu plus tard dans un théâtre, serveur. Transversal à ces expériences de travail était sa grande expérience de buveur et de la personnalité hors des sentiers battus.

Il a commencé à publier poésie en une trentaine d'années, mais sans succès. La veine artistique visait plus vers la fiction, selon la tonalité non-intellectuelle et autobiographique, en permanence lié à sa formation à travers les métiers. Les pages de son romans Ils ont commencé un exercice en soi. à partir de 1963 il pouvait se consacrer plus tranquillement à l'écriture. Cependant, la fin de la printemps de Prague, après la 1968 Il a conduit à la censure totale de ses œuvres par le régime.

Ses romans diffusés par les voies clandestines. La diffusion, cependant, était de nature à en faire un maître reconnu, avec une réputation de plus en plus, même en dehors des frontières de Tchécoslovaquie.

Il est mort le 3 Février 1997, au cours d'une hospitalisation pour une maladie bénigne dans un hôpital Prague, tombant d'une fenêtre du cinquième étage. Selon la version fournie par la santé, il avait penché trop à nourrir certains pigeons, Hrabal alors que, selon une autre version, il a décidé de se suicider.

en 1989 Il a écrit:

« Combien de fois je voulais me jeter du cinquième étage de ma maison, où toutes les chambres sont endoloris, mais l'ange au dernier moment pour me sauver me attire toujours en arrière, à partir du cinquième étage ne sauter mon Dr Franz Kafka , la Maison Oppelt »

(Bohumil Hrabal, La Flûte enchantée)

Aleksander Kaczorowski Il explorait Le jeu de la vie le mystère de la mort de Hrabal.

la chanson Jouer pour Hrabal (Atypique Jazz Orchestra Bonamici Group_One, Cd Les troubles à la frontière, Studio vinyle - New Jazz INM italienne - Ville de roccastrada, 2002 distr. Matériaux sonores.) De Andrea Pellegrini est un hommage à l'écrivain.

travaux

Hrabal a écrit de nombreux volumes, des histoires et des romans en alternance. Cours de danse pour adultes (1964), Trains étroitement surveillés (1965), Liste pour une maison dans laquelle je ne veux plus vivre (1966), Les légendes et les histoires sombres (1968), bourgeons (1970), Moi qui ai servi le roi d'Angleterre (1971), Un barbare tendre (1973), la tonsure (1976), Une trop bruyante solitude (1977), Le mariage à la maison (1986), Vous voulez voir Golden Prague? (1989), L'ouragan Novembre (1990). Nombreux sont les traductions en italien, principalement des éditeurs Einaudi, sapiens, Editions et / ou et Mondadori Editore

Ses descriptions anti-héroïques, pleins d'éléments grotesques des événements quotidiens minimum toujours les limites de paradoxe, Hrabal placé sur le bord de l'irréel. Le cadre folklorique populaire et le lie aux mondes narratifs Jaroslav Hašek plus que par Franz Kafka ou la plupart des autres écrivains, « intellectuels ». Sa prose burlesque adhère à la folksy a parlé dans un flux constant d'inventions et de « bavardage ». La facilité de lecture, cependant, révèle un enchevêtrement complexe de combinaisons linguistiques et dérivations, avec des registres lexicaux occasionnels.

Les premières éditions tchèque

Bohumil Hrabal
Hrabal en 1993 au pivnice U Zlateho tygra à Prague
  • Ztracená ulička, Nymburk: Hradek, 1948 (prêt à imprimer, mais publié en 1991)
  • Perlička na dne, Prague: CS 1963.
  • Pábitelé, Prague: MF 1964.
  • Taneční hodiny pro Starsi à pokročilé, Prague: CS 1964.
  • Ostré de la vlaky, Prague: CS 1965.
  • Inzerát na dum, ve kterém už nechci bydlet, Prague: MF 1965.
  • Morytáty à Legendy, Prague: CS 1968.
  • Domácí úkoly, Úvahy à Rozhovory. Prague: MF 1970 (le plus de copies dépulpés) ..
  • Poupata, Prague: MF 1970 (le plus de copies dépulpés).
  • Obsluhoval jsem anglického krále, Prague: Jazzová sekce, 1971
  • Něžný Barbar, Prague: Petlice 1973 (samizdat); Edition à l'étranger Index, Cologne, 1981.
  • Postřižiny, Prague: Petlice 1974 (samizdat), puis Prague: Českosl. spisovatel 1976
  • Městečko, kde si zastavil čas, Prague: Petlice 1974 (samizdat); Edition à l'étranger: Comenius, Innsbruck, 1978.
  • Príliš hlučná samota, Prague: Ceska Expedice 1977 (samizdat); Edition à l'étranger Index, Cologne, 1980.
  • slavnosti sněženek, Prague: CS 1978.
  • Krasosmutnění, Prague: CS 1979.
  • Harlekýnovy milióny, Prague: CS 1981.
  • kluby poezie, Prague: MF 1981.
  • Domácí úkoly z pilnosti, Prague: MF 1982.
  • Život bez smokingu, Prague: CS 1986.
  • Svatby dôme v, Prague: Prazska imaginace 1986; Edition à l'étranger 68'Publishers, Toronto, 1987.
  • nouvelle vie, Prague: Prazska imaginace 1986; Edition à l'étranger 68'Publishers, Toronto, 1987.
  • Proluky, Prague: Petlice 1986; Edition à l'étranger 68'Publishers, Toronto, 1986.
  • Kličky na kapesníku, Prague: Práce, 1990
  • Listopadový Uragan, Prague: Tvorba 1990.
  • Ponorné Říčky, Prague: Prazska imaginace 1991.
  • Růžový Kavalír, Prague: Prazska imaginace 1991.
  • Aurora na mělčině, Prague: Prazska imaginace 1992.
  • Večerníčky pro Cassia, Pražská imaginace, Prague 1993.
  • Atomová mašina značky Perkeo sc, Prace, 1991
  • Enfant de Prague; Barvotisky; Krasna Poldi Prague: Československý spisovatel, 1990
  • Básnění Prague: Pražská imaginace, 1991
  • Bibliographies dodatky rejstříky Prague: Pražská imaginace, 1997
  • Buďte tak Hodna, vytáhnete rolety: výbor z milostné korespondence Prague: Triton, 1999
  • Chcete Videt Zlatou Prahu: výbor z povídek Prague: Mladá fronta, 1989
  • Já est vzpomínám jen jen na dny Nymburk: S Klos, 1998
collections
  • oeuvres complètes, en 19 volumes, publié dans les années nonante par Pražská imaginace.

Les traductions dans italien

  • Liste pour une maison dans laquelle je ne veux plus vivre, introduction de Angelo Maria Ripellino, traduction de Ela Ripellino, Torino, Einaudi, 1968. ISBN 88-06-59370-6 ISBN 88-06-16229-2
  • Il veut voir Golden Prague?, traduction de Hana Kubistová Casadei, Milan, Longanesi, 1973; puis Parme, Guanda 1997. ISBN 88-7746-258-2 ISBN 88-8246-649-3 ISBN 978-88-6088-193-9
  • Trains étroitement surveillés, traduction et par Sergio Corduas à l'annexe "Hrabal, l'homme de chemin de fer de Dieu" par Sergio Corduas et "L'ironie de Prague", entretien avec Bohumil Hrabal, illustrations Ales Jiranek, Roma, et / ou 1982. ISBN 88-7641-084-8 ISBN 88-7641-003-1
  • Moi qui ai servi le roi d'Angleterre, traduction et postface par Giuseppe Dierna, Roma, et / ou 1986. ISBN 88-7641-116-X ISBN 88-7641-035-X ISBN 978-88-7641-116-8
  • Une trop bruyante solitude, par Sergio Corduas, Torino, Einaudi, 1987. ISBN 88-06-12308-4 (par ED. 1999 avec l'essai Après Hrabal, une bruyante solitude de Giorgio Pressburger) ISBN 88-06-15209-2 ISBN 88-06-18151-3 ISBN 978-88-06-18151-2
  • la tonsure, Traduction, postface et collages de Giuseppe Dierna, Roma, et / ou 1987. ISBN 88-7641-155-0 ISBN 88-7641-054-6
  • Tous les mots, traduction et introduction de Barthélemy Isaac Klada, Rome, MicroMega, 1990. ISBN 88-85824-30-7
  • L'ouragan Novembre, traduction de Barthélemy Isaac Klada, en annexe Le Cygne d'Avon et Le jeu de la vérité, Roma, et / ou 1991. ISBN 88-7641-365-0 ISBN 88-7641-101-1
  • Enfant de Prague, par Maria Gloria Griffin, Milan, Sapiens, 1991 (avec une note de "conservateur").
  • La ville où le temps est arrêté, traduction et postface par Annalisa Cosentino, Roma, et / ou, 1992. ISBN 88-7641-228-X
  • Le mariage dans la maison: la romance Femme, traduction de Alessandra Trevisan, édité par Sergio Corduas, Torino, Einaudi, 1992 (avec un essai par le conservateur). ISBN 88-06-18294-3
  • La route perdue: poèmes 1937-1948, Traduction, postface et notes de Giuseppe Dierna, Milan, Sapiens, 1993.
  • Un barbare tendre, traduction et postface par Annalisa Cosentino, Roma, et / ou 1994. ISBN 88-7641-209-3 ISBN 88-7641-294-8
  • La tendance à l'alcool et le communisme ou le total des craintes, traduction de Dario Massimi, Roma, et / ou 1995.
  • total des craintes, traduction de Dario Massimi, Roma, et / ou 1995. ISBN 88-7641-304-9 ISBN 88-7641-261-1
  • Dribbler ou nœuds serrés dans votre mouchoir: roman entrevue; questions et réponses enregistrées par László Szigeti, traduit par Ela Ripellino-Hlochová et Giuseppe Dierna, édité et avec une postface de Giuseppe Dierna, Milan, Sapiens, 1995.
  • ballades sanglantes et légendes miraculeuses, traduction et postface par Annalisa Cosentino, Roma, et / ou, 1998. ISBN 88-7641-367-7
  • espaces vides, traduction et préface de Giuseppe Dierna, Einaudi, Torino 2010
collections
  • Œuvres choisies, projet d'édition et une préface de Sergio Corduas, essai d'introduction par Jiří Pelan, édité par Sergio Corduas et Annalisa Cosentino, Milan, Mondadori ( 'les méridiens», 2003. ISBN 88-04-51349-7

D'autres projets

  • Wikiversité Wikiversité Il contient des citations liées à Bohumil Hrabal
  • Il contribue à Wikimedia Commons Wikimedia Commons: Il contient des images ou d'autres fichiers Bohumil Hrabal
autorités de contrôle VIAF: (FR34458072 · LCCN: (FRn50029223 · ISNI: (FR0000 0000 8370 904x · GND: (DE11882192X · BNF: (FRcb11907844c (Date)

Activité wiki récente

Aidez-nous à améliorer BooWiki
Commencez