s
19 708 Pages

Milan Kundera
Milan Kundera

Milan Kundera ([Mɪlan kundɛra]; Brno, 1 Avril 1929) Il est l'un écrivain, poète, essayiste et dramaturge tchèque naturalisé français, puissamment augmenté à la célébrité en 'Italie la reflux en années quatre-vingt pour son roman L'Insoutenable Légèreté de l'être.

biographie

né en Brno, alors Tchécoslovaquie (Actuellement République tchèque), Le 1er Avril 1929, Kundera a étudié littérature et musique à Prague. Son père Ludvík (1891-1971) a été le directeur musical de l'Académie des Brno, le JAMU, et un pianiste bien connu. Kundera Dès son jeune âge, il a étudié la musique, en particulier le piano, et sa passion pour la musique retourne souvent dans ses textes littéraires. Publier des poèmes d'adolescent premières, grâce à son cousin Ludvik, quelques années de plus que lui, figure aux multiples facettes de la culture tchèque, poète publié dans les années de la Seconde Guerre mondiale par la nervure groupe RA « surréaliste », prosateur, peintre, traducteur de l'allemand et chercheur dadaïsme, au moment qui a travaillé avec divers magazines littéraires.

Après avoir suivi pendant un an (depuis 1948) les cours de littérature toutes les 'Université Charles Prague, Kundera va à l'école de cinéma, FAMU, où il a obtenu son diplôme et où il a occupé plus tard des cours de littérature comparée. en 1948, encore étudiant, il a rejoint le Parti communiste, mais il a été expulsé en 1950 à cause de certaines critiques de sa politique culturelle contenue dans une lettre qui lui était adressée par un ami; cependant, dans 1956 Il a été réadmis, devenant un point de référence important dans les discussions de ces années. En 1968, il se rangea ouvertement en faveur de la soi-disant "printemps de Prague», Et il a donc été forcé de quitter le poste de chargé de cours et, 1970, à nouveau expulsé du parti. en 1975 émigre à France, où il a enseigné à Université de Rennes et Paris, où il vit avec sa femme Vera Hrabanková. en 1979, après la publication de Le Livre du rire et de l'oubli, il a été dépouillé de la citoyenneté tchécoslovaque. en 1981, grâce à l'intérêt du président français François Mitterrand, Il a gagné les Français. En 2008, un document trouvé dans les archives de la police à Prague et jugé des témoins crédibles de sa dénonciation, en 1950, contre un twentysomething naïf engagé dans l'opération "espionnage« y compris Allemagne de l'Ouest La Tchécoslovaquie et le jeune homme a été condamné à 22 ans de travaux forcés. Kundera a toujours nié toute implication dans l'affaire.

Après ses travaux Printemps de Prague ont été interdits dans Tchécoslovaquie; Ses romans récents les écrit en français et ne concède aucun droit de traduction dans tchèque. Pour cette raison, l'auteur a subi de vives critiques dans le pays, même dans les zones de dissidence, depuis l'acte de publication 1984 son succès le plus retentissant, L'Insoutenable Légèreté de l'être, en France. Il faut attendre que 2006 si Kundera donne la publication du roman a également permis à République tchèque, par édition fac-similé de celui publié en tchèque Toronto déjà 1985.

écriture

Après trois volumes de poésie (les deux premiers peu ancrée dans la réalité politique de l'époque), un jeu qui semble peut-être affectée par la pensée de Sartre, et un essai sur la prose Vladislav Vančura, Kundera a réalisé un certain succès en 1963 avec le premier de trois volumes d'histoires courtes de amours dérisoires (Ensuite réunis en un seul volume en 1970), qui sont connus pour leur satire piquante et corrosive, puis surtout avec son premier roman, la blague. publié en 1967 alors que le pays traverse les grands changements qui conduiront à soi-disant « Printemps de Prague », le livre est une reconstruction de la réalité amère de la Tchécoslovaquie après la Seconde Guerre mondiale, et a remporté le prix de l'Union des écrivains tchèques.

Kundera va à nouveau revenir au théâtre avec trois pièces, dont le dernier sera Jacques et son maître, changements à Jacques le Fataliste de Denis Diderot, mais ce fut surtout la fiction et non-fiction pour l'intéresser. Dans les romans plus tard, en particulier ceux de la période française, Kundera développera un style personnel, celui du « roman-sage », à savoir une alternance typiquement des éléments narratifs à des essais réels des supports.

Parmi les nombreux prix: le Prix Médicis 1973, Prix ​​Common Wealth américain pour sa carrière en 1981, la prix Mondello en 1978, Le Prix Jérusalem 1985 et la Légion d'honneur en 1990. en 2011 ses œuvres ont été recueillies en deux volumes, édité par François Ricard, dans "Bibliothèque de la Pléiade« Collier de prestige Gallimard où que rarement ils ont permis à des auteurs vivants.

travaux

romans

en tchèque
  • la blague (ZERT, 1967) (trans Arrigo Bongiorno, Mondadori, 1969 -.. Trans Antonio Barbato [= Giuseppe Dierna], Adelphi, 1986) ISBN 88-459-0803-8
  • La Valse aux adieux (Valčík na rozloučenou, 1972) (trans. Serena Vitale, Bompiani, 1977 - Adelphi, 1989) ISBN 88-459-1306-6
  • La vie est ailleurs (Život je Jinde, 1973) (trans. Serena Vitale, Mondadori, 1976 - Adelphi, 1987) ISBN 88-459-0895-X
  • Le Livre du rire et de l'oubli (Kniha smíchu à zapomnění, 1978) (trans. Serena Vitale, Bompiani, 1980 - n. ed. Par Alessandra Mura, Adelphi, 1991) ISBN 88-459-1354-6
  • L'Insoutenable Légèreté de l'être (Nesnesitelná lehkost Byti, 1984) (trans. Antonio Barbato [= Giuseppe Dierna], Adelphi, 1985) ISBN 88-459-0686-8
  • immortalité (Nesmrtelnost, 1990) (trans. Alessandra Mura, Adelphi, 1990) ISBN 88-459-0971-9
en français
  • lenteur (la Lenteur, 1995) (trans. Ena Marchi, Adelphi, 1995) ISBN 88-459-1447-X
  • l'identité (le Identité, 1997) (trans. Ena Marchi, Adelphi, 1997) ISBN 88-459-1664-2
  • ignorance (l'ignorance, 2001) (trans. Giorgio Pinotti, Adelphi, 2001) ISBN 88-459-1795-9
  • La fête de l'insignifiance (La fête de l'insignifiance, 2013) (trans. Massimo Rizzante, Adelphi, 2013) ISBN 978-88-459-2854-3

Recueils de nouvelles

  • amours dérisoires (Směšné lásky, 1968) (trans. Serena Vitale, Mondadori, 1973 - trans. Antonio Barbato [= Giuseppe Dierna], Adelphi, 1988) ISBN 88-459-1078-4

Non-fiction

  • (O sporech dědických, 1955)
  • (Umění Romanu: Cesta za Vladislava Vančury velkou epikou, 1960)
  • (Český UDEL, 1968)
  • (Radikalismus à exhibicionismus, 1969)
  • L'Occident volé et la tragédie Europe centrale (UNOS západu ANEB Tragédie střední Evropy, 1983)
  • L'art du roman. essai (L'Art du roman, 1986) (trans. Ena Marchi et Anna Ravano, Adelphi, 1988) ISBN 88-459-0278-1
  • Les Testaments trahis (Les Testaments trahis, 1992) (trans. Maia Daverio, Adelphi, 1994) ISBN 88-459-1546-8
  • (D'en bas, vous roses humeras les, 1993) (illustré par Ernest Breleur)
  • (Zneuznávané dědictví Cervantesovo, 2005)
  • le rideau (Rideau, 2005) (trans. Massimo Rizzante, Adelphi, 2005) ISBN 88-459-1959-5
  • (Nechovejte si vous jako doma, příteli, 2006)
  • Une réunion (une rencontre, 2009) (trans. Massimo Rizzante, Adelphi, 2009) ISBN 88-459-2364-9

Collections de poésie

  • L'homme, grand jardin (Člověk, zahrada Sira, 1953)
  • Le mai dernier (Poslední máj, En 1955, puis 1961)
  • monologues (Monology, 1965)

dramaturgies

  • Les porte-clés (Majitelé Klicu, 1962)
  • Un non-sens (Ptákovina, 1966)
  • Deux oreilles, deux mariage (Dvě uši, dvě svatby, 1968)
  • Jacques et son maître. Hommage à Denis Diderot en trois actes (Jakub Un pán jeho: Pocta Denisu Diderotovi, 1971 - fils Jacques et maître, Hommage à Denis Diderot, 1984) (trans. Alessandra Mura, Adelphi, 1993) ISBN 88-459-0956-5

Écrits divers

  • La blessure de Prague. Du renouvellement du printemps de Dubcek Gorbatchev (de Antonio Moscato) (Editions associées, 1988)
    (Avec des textes et interventions Alexander Dubcek, Milan Kundera, Petr Uhl et les principaux documents du printemps de Prague)
  • Entretien avec Milan Kundera (Sous la direction de Christian Salmon) (introduction de Emanuele Trevi, Trad. Irene Duranti, Fax minimum, 1999) ISBN 88-86568-72-X
  • Milan Kundera, monographie "Riga», N. 20, édité par Massimo Rizzante et Marco Belpoliti (Marcos y Marcos, 2002) ISBN 88-7168-337-4 partiellement lisible ici
  • L'arbre. Essais sur le roman (de Massimo Rizzante) (Marsilio, 2007) ISBN 978-88-317-9172-4 (présentation de Milan Kundera)
  • Symphonie de novembre et autres poèmes de (Oscar V. Milosz) (Adelphi, 2008)
    (Avant-propos de Milan Kundera)
  • Alessandro Catalano et Simone Guagnelli (ed) eSamizdat, VII, non. 2-3, 2009 (n. Spécial sur le "Printemps de Prague", téléchargeable ici)

Filmographie

Adaptations pour le cinéma et la télévision de ses histoires et pièces de théâtre

  • Nikdo si nebude SMAT (1965)
  • Vlasnici kljuceva (1968) - Film TV
  • Já, truchlivý buh (1969)
  • Próxima salida a 50 metros (1995)

Adaptations de ses romans

  • la blague (Zert, 1969)
  • L'Insoutenable Légèreté de l'être (L'Insoutenable Légèreté de l'être, 1988)

notes


Bibliographie critique

  • Angelo Maria Ripellino, The Ballad of espion camarade, "espresso19 « Octobre, 1969
  • Lucio Lombardo Radice, Le socialisme: essais sur Robert Havemann et Milan Kundera, édité par Luana Benini, avant-propos Fabio Mussi, Editori Riuniti, Rome 1990 ISBN 88-359-3359-5
  • (FR) Maria Nemcova Banerjee, Terminal Paradox: Les romans de Milan Kundera, Boston 1991
  • (FR) Martin Rizek, Comment devient-on Kundera? images de l'ecrivain, ecrivain de l'image, L'Harmattan, Paris 2001
  • Giuseppe Dierna, "Le plaisir et les efforts ravivé dans le chef-d'œuvre," La Repubblica, le 4 Juin, 2002
  • (FR) François Ricard, Le dernier Après-midi d'Agnès: l'oeuvre Essai sur de Milan Kundera, Gallimard, Paris 2003
  • Francois Ricard lit « La Plaisanterie » de Milan Kundera, Trad. Massimo Rizzante, Metauro, Pesaro 2003 ISBN 88-87543-42-9
  • Ilaria Vitali, L'émigration Arithmétique: voyage en exil problèmes de la littérature et de la communication à travers le travail de Milan Kundera, L'harmattan Italie, Torino 2003 ISBN 88-88684-46-8
  • Květoslav Chvatik, Le monde fictif de Milan Kundera, Trad. Stefano Zangrando, postface par Massimo Rizzante. Les quatre dialogues annexe de Milan Kundera, Dep. En sciences philologiques et historiques, Trento 2004 ISBN 88-8443-055-0
  • Walter Nardon, La partie et le tout: l'héritage du roman Gianni Celati et Milan Kundera, Département d'études littéraires, linguistiques et philologiques, Trento 2007 ISBN 978-88-8443-178-3
  • Giuseppe Dierna,: La Repubblica "Kundera des années mystérieuses", le 27 Novembre, 2008

D'autres projets

  • Wikiversité Wikiversité Il contient des citations liées à Milan Kundera
  • Il contribue à Wikimedia Commons Wikimedia Commons: Il contient des images ou d'autres fichiers Milan Kundera

liens externes

autorités de contrôle VIAF: (FR51691735 · LCCN: (FRn80032174 · SBN: IT \ ICCU \ CFIV \ 008512 · ISNI: (FR0000 0001 2132 6438 · GND: (DE118568043 · BNF: (FRcb11910177x (Date) · NLA: (FR35342125