s
19 708 Pages

György Konrád
György Konrad

György Konrad (Berettyóújfalu, 2 avril 1933) Il est l'un écrivain, journaliste, juge et sociologue hongrois. Acclamé par la critique, il a été président Pen club International et a remporté le Prix international de la paix, conféré à Francfort en 1989.

Arrêté pour l'agitation subversive, elle a longtemps vécu à l'étranger sous le régime communiste. Quand il rentra chez lui et pris une part active dans la vie politique, est devenu l'un des leaders du Mouvement des démocrates libres hongrois, aussi populaire que le deuxième parti aux élections de 1990. Il a dit avec le roman A Látogató (1969,.. Trans « le Visiteur », 1975), la question sociale, qui a été suivi par d'autres livres d'inspiration similaire (új lakótelepek, "quartiers populaires", 1969; A városalapító, « Le fondateur de la ville, » 1977; Uitgeverij Van Gennep, "The Loser", 1980, traduit par Bompiani; A cinkos, "collaborateurs", 1983; kerti mulatság, « La fête dans le jardin », 1987) et essais: Az Autonómia kisértése ( "La tentation de l'autonomie", 1980); Európa köldökén ( "Le nombril de l'Europe", 1990); Az melankóliá ( "La mélancolie de la Renaissance", 1991). Parmi ses derniers romans se souviennent encore: koora ( "Horloge de pierre", 1995) A láthatatlan ( "La voix invisible", 2000) Harangjáték (2009), Zsidókról (2010).

Il écrit dans 1984 texte « anti-politique » dans lequel il développe sa critique de la sphère politique »Europe orientale. Sa pensée est un appel pour les simples activités humaines dans la vie quotidienne. « Vous ne pouvez pas expliquer la politique - Konrad écrit - mais pas dans le contexte qui est plus particulier. Toute la puissance approche de la politique est vouée à l'échec si vous vous éloignez du point de vue de ce génie Machiavel, dans lequel la fin du pouvoir est le pouvoir lui-même et le prince ne veut pas seulement prendre le pouvoir, mais aussi le maintenir et le développer. Ceci est la fonction ou si vous préférez sa tâche. [..] Je ne pense pas que l'Europe de l'Est se lèvera sur les ailes de base essentiellement sur les mouvements d'émotion, avec pletori les tribuns du peuple et de la personnalité révolutionnaire. Nos sentiments ne peuvent pas être influencés par l'indignation ou la colère. Tout cela est passé, il lostile ceux qui tirent parti, mélodramatique, les passions d'autrui ou sur une nécessité inévitable storicaper prendre le pouvoir pour eux-mêmes. Rien ne serait pire pour l'Europe centrale et Europe de l'Est à l'automne esclaves d'une façon de penser et de la rhétorique mystique typique de la tradition jacobine-léniniste: la réalité exige un comportement différent. Dans la modernité centrale et orientale, cela signifie de reconnaître les tendances durables de notre histoire et de se concentrer sur leur persévérance; Cela signifie que reconnaître les processus en cours et les aider à mûrir, évitant cliché idéologique et théâtral. [...] Dans notre compagnie aérienne est temps pour une sorte de politique - ou plutôt antipolitica- qui ne veut pas dire simplement aspirer à un bureau de l'Etat. Il ne comporte pas un meilleur emploi, une promotion, une augmentation de salaire, ou une machine d'état, un garde du corps, ou une nuée de secrétaires, mais la défense du lieu de travail, nous avons maintenant et nous voulons garder. Anti-politique n'est pas un rêve de l'avenir, mais il est comparé à présent ... "

ouvrages traduits en italien

  • le visiteur, Milano: Bompiani, 1975
  • le perdant, Trad. de Bruno Ventavoli, Milan: Anabasis, 1995
  • Juifs: le peuple universel, traduction Éva Horváth, Udine: Gaspari, 2013
  • aller-retour, traduction de Andrea Rényi, Rovereto: Keller, 2015

D'autres projets

  • Il contribue à Wikimedia Commons Wikimedia Commons: Il contient des images ou d'autres fichiers György Konrád
autorités de contrôle VIAF: (FR108363082 · LCCN: (FRn79061203 · ISNI: (FR0000 0001 2032 5564 · GND: (DE118997254 · BNF: (FRcb119099622 (Date)

Activité wiki récente

Aidez-nous à améliorer BooWiki
Commencez