s
19 708 Pages

Remarque disambigua.svg homonymie - Si vous cherchez le quartier grec, voir Nikos Kazantzakis (Grèce).

Nikos Kazantzakis (IPA: [Nikos kazandzakis]) (En grec: Νίκος Καζαντζάκης; Megalokastro, 18 février 1883 - FRIBOURG en Brisgau, 26 octobre 1957) Il était écrivain, poète, essayiste, dramaturge, philosophe, journaliste et traducteur grec, l'un des principaux XX siècle.

biographie

Kazantzakis est né dans un village dans la province de La Canée, Crète, en 1883, à ce moment-là sous la domaine turc, dans une période caractérisée par émeutes fréquentes Parfois, la population grecque d'accéder à l'indépendance de 'Empire ottoman et l'union avec la Grèce. Son père, un marchand, participe au mouvement d'indépendance.

en 1902 Il a déménagé à Athènes, où il a étudié le droit, et plus tard, en 1907, à Paris, où il a assisté à des cours Bergson et il entre en contact avec la philosophie Nietzsche, dont elle sera grandement affectée.

Quand il rentra chez lui, il a travaillé sur la traduction des œuvres philosophiques et, 1911 épouse l'écrivain Galatea Alexiou dont divorcé en 1926. en 1914, entre en contact avec Angelos Sikelianos, poète et dramaturge, dont l'enthousiasme nationaliste Il est infecté et avec qui visite les monastères de Mont Athos et plusieurs autres régions de Grèce. en 1919, en tant que directeur général du Ministère des affaires sociales, a organisé le transfert des populations grecques d'origine de Ponto, de Caucase en Macédoine et Thrace à la suite de Révolution russe la 1917. A partir de ce moment Kazantzakis se déplace constamment. Restez en Paris, à Berlin, en Italie, en Union soviétique en tant que correspondant d'un journal d'Athènes, en Espagne et Italie où il interviewe Miguel Primo de Rivera et Benito Mussolini, à Chypre, Egypte, sur Mount Sinai, en Tchécoslovaquie et encore en Russie et France. Les impressions de ces voyages se réunissent dans une série de livres maintenant considérés comme des classiques de la littérature grecque Voyage.

Nikos Kazantzakis
La tombe de Nikos Kazantzakis

Au cours de la vie de guerre sur l'île de Égine. mariée 1945, Elena Samiou, compagnon depuis de nombreuses années. La même année, il est revenu à la vie politique en tant que ministre de l'éducation sans portefeuille dans le gouvernement Sofoulis, charge qui délaisse alors en 1946.

Donnez ensuite Grèce ne jamais revenir, en partie à cause des conditions politiques et modifiées installe dans France, à Antibes. Il était hanté par Église orthodoxe grecque à cause de romans Le capitaine Michele et La dernière tentation, ce dernier endroit aussi l'indice de Église catholique romaine.

en 1957, malgré la leucémie diagnostiquée quelques années plus tôt, commence un nouveau voyage dans Chine et Japon mais, en raison d'une infection contractée à la suite d'un vaccin, Il est forcé de retourner à Europe, d'abord en Copenhague, puis FRIBOURG en Brisgau où il est mort le 26 Octobre, à l'âge de soixante-quatorze ans. Il est enterré dans Heraklion. L'épitaphe sur sa tombe se lit:

Δεν ελπίζω τίποτα, δε φοβούμαι τίποτα, είμαι λέφτερος.
Je ne pense pas quoi que ce soit. Je ne crains rien. Je suis libre.

travaux

La première date œuvre narrative retour à 1906 et il se compose de roman Όφις και Κρίνο publié sous le pseudonyme Karma Nirvami. en 1910, après des études à Paris, il a écrit la tragédie Ο Πρωτομάστορας [le contremaître], Sur la base d'un conte folklorique grec.

Le travail central de Kazantzakis dans la production est le poème Odyssée 24 chansons pour un total de 33.333 vers, publié en 1938 mais le résultat de sept projets différents au cours de quatorze années de travail. peut-être parce que la taille et la difficulté de la langue (sinon l'intérêt économique limité) n'existe pas dans une traduction complète de l'Italien 'Odyssée, dont il existe cependant une version anglaise éditée par Kimon Friar, qui a reçu l'appréciation du même Kazantzakis, en allemand, français, espagnol et suédois. Cependant, il y a des traductions de chansons individuelles par Vittorio Volpi et Nicola Crocetti.

Dans le public d'après-guerre une série de romans qui restent parmi ses œuvres les plus célèbres. Ceux-ci comprennent Zorba le Grec (1946) Christ sur la croix à nouveau (1948) Le capitaine Michele (1950) La dernière tentation (1951), Publié d'abord en Allemagne en raison de la difficulté à trouver un éditeur en Grèce et Le pauvre homme de Dieu, basé sur la vie de François d'Assise.

Les adaptations cinématographiques Celui qui doit mourir, 1957, adapté de Christ sur la croix à nouveau réalisé par Jules Dassins mais surtout Zorba le Grec, 1964, Michael Cacoyannis faire le travail de Kazantzakis l'attention internationale. le film La dernière tentation du Christ, réalisé par Martin Scorsese, encore il gère, en 1988, pour susciter le scandale de certains groupes religieux en Amérique.

bibliographie

Bibliographie en italien

Il y a peu de traductions dans le travail italien Kazantzakis, souvent menées sur les versions anglaise et française:

  • Zorba le Grec, Traduction (de la version anglaise) Olga Borsini Ceretti, Milan: Aldo Martello Editore, 1955, 1965; Milano: Mondadori, 1966, 1971, 1989; Zorba le Grec, Italienne première version complète du grec Nicola Crocetti, Milano: Crocetti Publisher, 2011; ISBN 978-88-8306-218-6.
  • Christ sur la croix à nouveau, Traduction grecque moderne de Mario Vitti, Milan: Mondadori, 1955, 1965, 1974; avec le titre La seconde crucifixion du Christ, Roma: Castelvecchi 2011.
  • Le capitaine Michele, traduction de Levi Gunalachi Edvige, Milan: Aldo Martello Editore, 1959.
  • La dernière tentation, Traduction (édition française) et Marisa Aboaf et Bruno Amato, Milan: Frassinelli, 1987; Milan: CDE, impression, 1988.
  • Le pauvre homme de Dieu, édité par Costantino Nikas, Sant'Arpino: Atellani Studies Institute, 1983; Le pauvre homme de Dieu, Traduction grecque moderne par Francesco Maspero, Mondadori, 1987; avec une introduction par Francesco Màspero et présentant P. Yannis Spiteris, Casale Monferrato: Piemme, 1989, 1990; Francesco, traduction de Valentina Gilardi, Milano: Crocetti Editore, 2013, ISBN 978-88-8306-275-9.
  • Comédie: un acte tragique, traduction Filippo Maria Pontani, avec Massimo connu Peri, Vérone: le panier, 1980 éditions.
  • ascétique, Traduction, introduction et notes par Giovanni Bonavia, Reggio Emilia: Villes Harmonieux, 1982; Ascétique ou Sauveurs de Dieu, traduction et introduction de Filippomaria Pontani, Milan, Crocetti, 1917, ISBN 978-88-8306-263-6.
  • El coup d'oeil grec et crétoise, traduction partielle, sous la direction de Giovanni Bonavia, Rome: Bibliothèque Uxbridge, 1994.
  • Rapport au grec, Traduction par Nicola Crocetti, Milano: Crocetti Editeur, 2015; ISBN 978-88-8306-300-8.

Il y a actuellement une traduction complète de 'Odyssée en italien. Cependant, il y a des traductions de chansons individuelles:

  • par les chansons I, X et XXI par Vittorio Volpi sur le site vittoriovolpi.it
  • en poètes grecs du XXe siècle, traduction et friandises Nicola Crocetti et Filippo Maria Pontani, Milano: Mondadori, 2010 (. P 411-441)

Références en grec

Entre parenthèses translittération et traduction littérale du titre original

La poésie et essais
  • Όφις και Κρίνο [Ofis ke krino], 1906. Publié sous le pseudonyme Κάρμα Νιρβαμή [Karma Nirvami].
  • De Salvatores. Ασκητική [Askitikí: ascétique], Dans "Anayènnisi" [Renaissance], Juillet-Août 1927.
  • Χριστός [Christos: Christ], Poème, 1928
  • Τόντα-Ράμπα [Toda-Raba], 1934
  • Οδύσσεια [Odìssia: Odyssée], Poème, 1938
  • de Αναφορά Γκρέκο [anaphore ston Greko: Signaler El grec], Autobiographie, 1961. Une traduction partielle italienne est apparu avec le titre El coup d'oeil grec et crétoise, tandis que la traduction complète est apparue comme Rapport au grec.
  • Συμπόσιον [Simpòsion: symposium], Essai, publié à titre posthume en 1974.
fiction
  • Βίος και Πολιτεία του Αλέξη Ζορμπά [Vios ke Politia vous Alèxi Zorbà: La vie et le travail d'Alexis Zorba], Roman, 1946. Traduit en italien sous le titre Zorba le Grec.
  • de Ο Μιχάλης [O Kapetan Michalis: Le capitaine Mikalis], Roman, 1950. Traduit en italien sous le titre Le capitaine Michele.
  • Ο Χριστός ξανασταυρώνεται [O Christos xanastavrònete], roman, 1954. Traduit en italien avec des titres Christ sur la croix à nouveau et La seconde crucifixion du Christ.
  • Ο τελευταίος πειρασμός [O teleftèos pirasmòs: La dernière tentation], Roman, 1955. Traduit en italien sous le titre La dernière tentation du Christ.
  • Ο Φτωχούλης του Θεού [O ftochùlis vous Theu: Le pauvre homme de Dieu], Roman, 1956. Traduit en italien avec des titres Le pauvre homme de Dieu et Francesco.
  • Ο Βραχόκηπος [O Brachòkipos: Le Rock Garden], Roman, publié à titre posthume en anglais [Le Rocaille] En 1963.
  • αδερφοφάδες Οι. θέλει, λέει, να « ναι λεύτερος, σκοτώστε τον! [Oi Aderfofàdes: le fratricide], Roman, publié à titre posthume en français [Les Frères enemis] En 1978.
théâtre
  • Ξημερώνει [Ximeroni], 1906.
  • Ο Πρωτομάστορας [O Protomastoras: le contremaître], 1910.
  • Νικηφόρος Φωκάς [Nicéphore Phocas: Niceforo Fokas], 1927.
  • Τριλογία του Προμηθέα [Triloyìa vous Promithèa: Trilogie de Prométhée], 1941-1943.
  • Ιουλιανός [Iulianòs: Giuliano], 1945.
  • Καποδίστριας [Kapodistrias: Koper], 1946.
  • Μέλισσα [Melissa], 1955.
  • Κωνσταντίνος Παλαιολόγος [Konstantìnos Paleològos: Costantino Palaiologos], 1956.
  • Σόδομα και Γόμορρα [ke Sodome Gomorrhe: Sodome et Gomorrhe], 1956.
  • Βούδας [Vùdas: Bouddha].
  • Χριστόφορος Κολόμβος [Christoforos Kolòmvos: Cristoforo Colombo].
  • Θέατρο (σε τρεις τόμους) [Theatro (si le tris tomus): Théâtre, en trois volumes].
Rapports des voyages
  • Τι είδα στη Ρουσία [Ti Ida sti Rusia], 1928
  • Ταξιδεύοντας. Α, Ισπανία [Taxidèvontas. A, Hispanie: Voyager. A, Espagne] 1927?
  • Ταξιδεύοντας. Β, Ιαπωνία - Κίνα [Taxidèvontas. B, Iaponia - Kina: Voyager. B, Japon - Chine]
  • Ταξιδεύοντας. Γ, Αγγλία [Taxidèvontas. C, Anglia: Voyager. C, Angleterre], 1941
  • Ταξιδεύοντας. Ιταλία, Ισπανία, Αίγυπτος, Σινά [Taxidèvontas. Italie, Hispanie, Eyiptos, Sina: Voyager. Italie, Espagne, Egypte, Sinaï]
  • Ταξιδεύοντας. Ιταλία, Αίγυπτος, Σινά, Ιερουσαλήμ, Κύπρος [Taxidèvontas. Italie, Eyiptos, Sina, Ierusalim, Kìpros: Voyager. Italie, l'Egypte, le Sinaï, Jérusalem, Chypre]
courrier
  • Επιστολές προς τη Γαλάτεια [pros Epistolès sera Galatie: Lettres à Galatea]
  • 400 Γράμματα στον Παντελή Πρεβελάκη [400 Grammata Stov Panteli Prevelaki: 400 lettres Panteli Prevelaki]
Traductions de Kazantzakis en grec moderne
  • Η Θεία Κωμωδία [I Thia Komodia], Athènes: Kyklos, 1934 (500 exemplaires numérotés); Athènes: Ekdoseis Helenes Kazantzake, 1992. traduction grecque de la Divine Comédie de Dante.
  • Ομήρου Οδύσσεια [Omìru Odìssia], Athènes: Bibliopoleio de Hestias, 1986. traduction grecque de l'Odyssée d'Homère
  • Ο Ηγεμόνας [O Igemònas], Athènes: Grec ed.Galaxias 1961. Prince par Niccolò Machiavelli
  • Les traductions de Shakespeare, Goethe, Nietzsche, Darwin, Rimbaud et Garcia Lorca.

critique

  • Giorgos Panagiotakis, Nikos Kazantzakis. La vie et les œuvres, Typokreta; ISBN 960-85196-9-1.

D'autres projets

  • Wikiversité Wikiversité Il contient des citations liées à Nikos Kazantzakis
  • Il contribue à Wikimedia Commons Wikimedia Commons: Il contient des images ou d'autres fichiers Nikos Kazantzakis

liens externes

autorités de contrôle VIAF: (FR14771803 · LCCN: (FRn79100889 · ISNI: (FR0000 0001 2276 806x · GND: (DE118560867 · BNF: (FRcb11909524d (Date) · NLA: (FR36174095 · BAV: ADV10009241