s
19 708 Pages

Giorgio Orelli (Airolo, 25 mai 1921 - Bellinzona, 10 novembre 2013) Il était écrivain, poète et traducteur suisse, langue italienne.

biographie

Après ses études universitaires en FRIBOURG en Brisgau (Sous la direction, en particulier, Gianfranco Contini), Déplacé vers Orelli Ravecchia (Bellinzona), Où il est devenu professeur de littérature italienne, à la première Ecole cantonale de commerce, puis au Liceo Cantonale. Sa poésie, appartenant en partie au poste actuelhermétique, parfois approché que Linea Lombarda anceschiana que, toutefois, eu du mal à contenir, est pleine de grâce musicale (notable est la mise au point - non seulement la poésie, mais aussi critique - la Orelli pour la taille de fonosimbolica) et se caractérise par une ambiguïté ironique. Giorgio Orelli, en plus d'être l'un des poètes les plus importants de la langue italienne d'après-guerre, a une connaissance profonde de la littérature italienne (qui est disséqué dans l'essai enquêtes verbales), Traducteur (Goethe) Et conteur. Il a remporté le Grand Prix Schiller et 2001 il a reçu le Prix ​​Chiara pour sa carrière.

curiosité

travaux

poésie

  • Ni blanc, ni violet, Lugano, collier Lugano, 1944.
  • Avant la nouvelle année, Bellinzona, Leins et évêques, 1952.
  • poèmes, Milan, Edizioni della Meridiana, 1953.
  • Dans le cercle familial, Milan, Scheiwiller, 1960.
  • L'heure de temps,, Milan, Arnoldo Mondadori Editore, 1962.
  • 6 poèmes, Milan, Scheiwiller, 1964.
  • 5 poèmes, avec 5 seriografie Madja Ruperti, San Nazzaro (Gambarogno), SERIGRAPHIE San Nazzaro, 1973.
  • sinopites, Milan, Arnoldo Mondadori Editore, 1977.
  • spiracles, Milan, Arnoldo Mondadori Editore, 1989.
  • Rückspiel - Retour match, Italienisch und Deutsch, ausgewählt und übersetzt Christoph von Ferber, mit einem Gespräch zwischen Giorgio Orelli und Alice Vollenweider und einem Nachwort von Maria Antonietta Grignani, Zürich, Limmat Verlag, 1998.
  • Le cou de canard, Milan, Garzanti, 2001.
  • repaire Amseln de sagt - Dites que les mâchicoulis, italienisch und deutsch, ausgewählt und übersetzt Christoph von Ferber. Mit einem Nachwort und mit einem Gespräch Giorgio von Orelli Pietro De Marchi. Zürich, Limmat Verlag, 2008.
  • Les Poèmes complets, édité par Pietro De Marchi, introduction de Pier Vincenzo Mengaldo, Bibliographie de Pietro Montorfani, Milan, Arnoldo Mondadori Editore "Oscar poésie" 2015.

prose

  • Une journée dans la vie, Milan, Lerici, 1960.
  • Après-midi Bellinzona en Lumières et figures de Bellinzona à l'aquarelle William Turner et pages Giorgio Orelli, édité par Virgilio Gilardoni, Bellinzona, Casagrande, 1978.

traductions

Non-fiction

bibliographie

  • Edoardo Sanguineti, en le Verri, 1, 1959.
  • Claudio Varese, en L'Espresso, 23 avril 1961.
  • Giuseppe De Robertis, en Autre XXe siècle, Firenze, Le Monnier, 1962.
  • Lorenzo Pignotti en nuit Pays, 21 août 1962.
  • Adriano Soldini, en Les bottes Ippolito et autres essais, Lugano, les Editions Cantonetto, 1962.
  • Pio Fontana, en La dernière génération d'écrivains de la Suisse italienne et l'héritage de Francesco Chiesa. en le Greyhound, 4-5, 1967.
  • Vito Maistrello dans Des études italiennes, 1, 1972.
  • Pio Fontana, Giorgio Orelli, en Littérature italienne - Contemporain, cinquième volume, Milano, Marzorati, 1974.
  • Gianfranco Contini, A Tessin Toscane, en Tessin Pages, édité par Renata Broggini, Bellinzona, Salvioni, 1986.
  • Pier Vincenzo Mengaldo dans Cent ans de poésie en Suisse italienne, Locarno, éditeur Armando Dadò 1997.
  • Giacomo Jori, en Anthologie de la poésie italienne. XIXe siècle, Turin, Einaudi-Gallimard, 1999.
  • Pietro De Marchi (ed) Où sont-ils prennent les mots. Sur le poème de Giorgio Orelli et d'autres XXe siècle, Lecce, Manni, 2002.
  • Enrico Testa, Après l'opéra. 1968-2000 poètes italiens, Turin, Einaudi, 2005.

Articles connexes

liens externes

autorités de contrôle VIAF: (FR46783777 · LCCN: (FRn79021820 · SBN: IT \ ICCU \ CFIV \ 042136 · ISNI: (FR0000 0001 0895 6654 · GND: (DE119481472 · BNF: (FRcb120719745 (Date)