s
19 708 Pages

Tito Maccio Plauto
Portrait romain Plaute

Tito Maccio Plauto (en latin: Titus Maccius Plautus ou Titus Plautus Maccus; sarsina, entre 255 et 250 avant Jésus-Christ - 184 BC) Ce fut un dramaturge romain.

Plaute a été l'un des écrivains les plus prolifiques et les plus importants de 'antiquités latine.

Il a été membre du genre théâtral palliata, innovateur conçu de la littérature latine Livio Andronico. le terme Plaute, qui découle de Plaute, désigne à la fois à ses œuvres les deux œuvres similaires ou influencées par celles de Plaute.

(LA)

« Tibi aras, Tibi Seris, point tibi metes, Tibi iste denique pariet laetitiam travail. »

(IT)

« Pour vous, ari, pour vous semez, vous récoltez pour vous aussi, en fin de compte cet effort vous fournira la joie. »

(Tito Maccio Plaute, Mercator)

biographie

Le débat sur le nom et une brève notice biographique

Le nom du poète est parmi les données incertaines. Les anciens citent communément comme Plaute, la forme romanisée d'un nom de famille ombrienne Plotus. Dans les éditions modernes jusqu'au XIXe siècle la figure du nom complet Marcus Accius Plaute. Cette forme est intrinsèquement suspect à la lumière des considérations historiques: i tria nomina Ils sont utilisés pour les personnes la citoyenneté romaine, Plaute et ne sais pas si jamais il avait. Un ancien code de Plaute, palimpseste ambrosien, a découvert le premier 800 Cardinal Angelo Mai, Il a apporté la meilleure lumière sur la question. Le nom complet du poète passé dans Palimpseste est présenté dans la version la plus fiable Titus Maccius Plautus; de Maccius, l'erreur de division lettres, il était allé en dehors de la traditionnelle M. Accius (Ce qui semblait influence crédible L. Accius, le célèbre auteur dramatique du nom). D'autre part, le nom Maccius Il fait des déductions intéressantes. Cela est certainement vrai d'un nom de famille, et en effet il n'y a aucune raison qu'il devrait porter un Plaute; il est au lieu d'une dérivation de maccus, le nom d'un personnage typique de la farce populaire italique, le atellana. Cette branche d'origine doit avoir un lien avec la personnalité et le travail de Plaute. Il est donc probable hypothèse et attrayante que le poète de théâtre Titus ombrienne Plotus avait installé à Rome d'un surnom, faisant clairement allusion au monde de la scène comique, puis conservée dans la voie libre canonique « trois noms » et irrégulière de son métier de « comédien ».

Diverses sources anciennes clairement que Plaute était originaire de sarsina, ville de Apennins 'Ombrie romaine (Maintenant, en Romagne): le chiffre est confirmé par un jeu de mots faisant allusion à Mostellaria 769-70. Plaute, comme presque tous les auteurs latins de l'époque républicaine dont nous savons, par conséquent, n'a pas été d'origine romaine n'appartenaient pas, cependant, à la différence Livio Andronico et Ennio, espace culturel Italique déjà pleinement Graecised. Notez également que Plaute était certainement un citoyen libre, pas un esclave ou un Freedman: l'entreprise de nouvelles engagé petits travaux dans une usine est une biographie d'invention, basée sur une assimilation entre Plaute et les serviteurs vauriens de ses pièces, qui sont souvent ils sont menacés de cette destination.

La date de la mort, 184 BC, est sûr; date de naissance est indirectement dérivé d'une nouvelles Cicéron (Cato Maior 14,50) que Plaute écrit de senex sa comédie Pseudolus. la Pseudolus est représenté en 191, et la senectus pour les Romains ont commencé à 60 ans. Probable alors une naissance entre 255 et 250 av. J.-C. Les nouvelles qui maintiennent l'épanouissement littéraire du poète environ 200 ajouter bien avec ces indications. Nous devons imaginer l'activité littéraire entre la période de Deuxième Guerre punique (218-201 BC) et les dernières années de sa vie: Casina fait clairement allusion répression de bacchanales 186 .. B.C.

œuvres littéraires

icône Loupe mgx2.svg Le même sujet en détail: Histoire de la littérature latine (240-78 BC).

Les comédies de Plaute

Plaute a été l'auteur d'un grand succès, immédiat et à titre posthume, et très prolifique. Par ailleurs, le monde de la scène, par sa nature, connaît des remakes, les préadolescents, les travaux parasites. Il semble qu'au cours du deuxième siècle distribué quelque chose comme cent trente comédies de Plaute liées au nom que nous ne savons pas combien étaient authentiques, mais il a fait l'objet de vives discussions. Dans la même période, au milieu du deuxième siècle, il a commencé une activité qui peut être défini éditorial, et il a une grande importance pour le sort du texte de Plaute. De Plaute elles ont été menées véritables « éditions » fondées sur les critères de la philologie alexandrine. effets de retombées économiques de cette activité se font sentir dans les manuscrits parvenus jusqu'à nous: les comédies ont reçu des légendes, les codes de caractères; l'étape de vers Plaute ont été paginée par des instances compétentes, de sorte que la nature était reconnaissable; et cela à un moment qui avait toujours direct et une bonne information sur le sujet.

La phase critique dans la transmission de corpus Le travail de Plaute a été marquée par l'intervention de Varron, qui, De comoediis Plautinis, Il coupe l'impressionnant corpus un certain nombre de comédies (vingt et un, ceux qui viennent jusqu'à nous) sur l'authenticité dont il y avait consensus. Ces mesures sont les œuvres de Varro acceptées comme totalement et définitivement authentique. Beaucoup d'autres comédies - dont certains Varro se considérait comme Plaute, mais non agrégées au « vingt et un » groupe parce que le jugement se balançait - ont continué à être représentée et lire dans la Rome antique. Nous nous que des titres et de brefs fragments, citations de tradition indirecte: ces textes ont été perdus à la fin de l'antiquité, entre les IIIe et IVe siècles après JC, alors que le choix du « vingt » a été perpétué dans la tradition manuscrite, jusqu'à être complètement récupéré dans la période humaniste. La chronologie des pièces individuelles ont une base: la Stichus a été mis en scène la première fois en 200, la Pseudolus en 191, et la Casina, comme cela a été dit, suppose événements de 186. Pour le reste, quelques comédies ont des allusions historiques qui ont suggéré l'hypothèse datant trop mince et controversée.

Un regard rapide sur l'entrelacs des vingt comédies existantes intactes (la Vidularia, mis en place par la dernière Varro, a fait l'objet de dommages au cours du manuscrit de transmission: En fait, nous avons seulement des fragments), il est certainement souhaitable, mais il peut tout d'abord suggérer une impression très partielle et même trompeuse. Par reconnaissance unanime, la grande force de Plaute est dans la comédie qui se pose sur chaque situation, l'a emmené l'un après l'autre, et de la créativité verbale que chaque nouvelle situation connaît la libération. Mais seule une lecture directe peut revenir bonne impression de ceci: si l'art comique de Plaute échappe par sa nature même à des formules trop fermé, plus systématique est née de la prise en compte des parcelles, dans la plupart des lignes constructives leur base.

  • Amphitruo (Amphitryon) - Jupiter arrive à Thèbes pour conquérir la belle Alcmène. Le dieu Amphitryon usurpe l'identité, le seigneur de la ville et son mari de la dame; aidé dall'astuto avantage Mercure, Jupiter de l'absence de Afitrione, qui est en guerre, pour entrer dans le lit de la femme sans méfiance. Mercury personnifie Pendant ce temps Sosie, le serviteur de Amphitryon. Mais tout à coup ils rentrent chez eux les deux « personnages » surnommés: après une brillante série de malentendus, Amphitryon affaisse, honoré d'avoir eu un dieu rival.

La comédie a une place particulière dans le théâtre de Plaute, il est le seul mythologique.

  • Asinaria (La comédie des ânes) - Machinations d'un jeune homme pour sauver sa belle, une courtisane. La société a réussi avec l'aide des serviteurs rusés et même (ce qui est très rare dans ce type de parcelles) avec la complicité chérie père. Né alors une rivalité d'amour entre père et fils est résolu, logiquement, la prévalence finale des jeunes.
  • Aulularia (La comédie du pot) - Le pot, qui est rempli d'or, a été caché de l'ancien Euclione, qui a une hantise d'être volé. Parmi les nombreuses angoisses inutiles radin, le pot se termine vraiment à disparaître; Il sera utilisé par le couple amoureux, avec l'aide d'un esclave, pour obtenir le mariage avec sa bien-aimée, qui est la fille Euclione.
  • Bacchides - Le pluriel du titre dessine deux sœurs jumelles, les deux courtisanes. La parcelle a une structure complexe et un rythme effréné: Disons simplement que la situation normale de la « conquête » de la femme vient ici non seulement doublé (il y a bien sûr deux jeunes amoureux, avec deux problèmes financiers, etc.), mais aussi troublé par des malentendus l'identité de convoiter.

La comédie de ce modèle a été le Dis exapatòn (La double tromperie) Ménandre: la découverte récente d'une partie du grec permet enfin d'origine, au moins dans un cas, une comparaison directe entre Plaute et ses modèles grecs.

  • Captivi (Les prisonniers; Il est la seule comédie sans amours) - Un vieux perdu deux enfants: l'un, il a été enlevé comme un enfant; l'autre, Filopolemo, a été fait prisonnier pendant la guerre par les Éléens. Le vieux deux esclaves de se procure la guerre Elei, chercha à tâtons un échange: à la fin non seulement revient Filopolemo, mais il se trouve que l'un des prisonniers dans sa main Eleans est encore un autre fils pour le temps perdu.

Le jeu se distingue dans le panorama de Plaute pour amortir le ton comique et les idées mélancoliques de l'humanité - vous remarquerez tout de suite qui est absent ici, à titre exceptionnel, une intrigue érotique. Pour cette raison, a bénéficié d'une chance autonome, les périodes d'amortissement de vulgaire comédie Plaute.

  • Casina (Le cas de la jeune fille) - Un vieil homme et son fils qui veulent un enfant trouvé qu'ils ont à la maison; ingénier donc deux intrigues parallèles: tout le monde veut la marier à un propre « homme de paille ». Le vieil homme immoral (ce qui bien sûr est marié) est dupé et est un homme dans son lit au lieu de la Palme convoitée. Casina, il se enfin sorti, est une fille de naissance libre et peut se marier régulièrement son jeune soupirant.
  • Cistellaria (La comédie du panier) - Un jeune homme veut se marier avec un enfant né illégitime, alors que le père lui consacre une autre, la naissance légitime. Le cas, alors annule tout obstacle, révélant la véritable identité et d'ajuster la fille désirée, et permettant le mariage légal.
  • charançon (Gorgoglione, correctement rongeur grain ver) - charançon Il est un parasite d'un jeune homme amoureux d'une courtisane; pour aider a organisé une escroquerie au détriment des deux l'entremetteur tenant la jeune fille, est un soldat fanfaron, appelé Terapontigono, qui a déjà mis en œuvre l'acheter. A la fin il se trouve que la courtisane est, en fait, la naissance libre et peut alors se marier avec le jeune homme. Le proxénète nous met de l'argent; Terapontingono n'a cependant rien à redire: la jeune fille, il est apparu, il était en fait sa sœur.
  • Epidicus (Epidicus) - Un « jeu servo » classique à un rythme rapide. La série insatiable de machinations mises en œuvre par un fonctionnaire Epidicus est mis en mouvement par un jeune maître très agité, il tombe plus tard dans l'amour avec deux filles différentes, donc à la demande double prix, double « coup dur » au vieux père, et des difficultés à comprendre. Lorsque Epidicus est maintenant étouffait dans ses filets, la reconnaissance sauve la journée: l'une des deux filles amour est autre que la soeur de l'amant. Il reste disponible à l'autre, et enfin souder un couple stable amoureux.
  • Ménechmes (le Menecmi) - Le prototype réussi de toute la « comédie d'erreurs ». Ménechme a un frère, Ménechme, tous identiques à lui. Les deux ne savent pas pourquoi séparés à la naissance; quand ils deviennent adultes, on arrive dans les autres villes et, ignorant la ressemblance équivoque, déchaîne une confusion terrifiante. Comédie est dans le développement des échanges en personne, aux reconnaissances mutuelles de fin simultanée.
  • Mercator (le marchand) - Sur un plan très similaire à Casina, nous voyons l'affronter dans une jeune rivalité amoureuse (le marchand du titre) et son père âgé. Après une série de mouvements et de contre, le jeune homme vaincra les buts de l'ancien, qui a entre autres une femme qui se débattait, et il y aura une courtisane qui aime.
  • miles gloriosus (Le soldat fanfaron) - La comédie, considéré comme l'un des chefs-d'œuvre de Plaute, mise en scène est un serviteur plein d'esprit, Palestrione, et un soldat fanfaron comique, Pirgopolinice. Le régime de base est une habitude - repose sur un jeune serviteur de voler quelqu'un la disponibilité de la fille bien-aimée - mais l'exécution nécessite un grand nombre de variations brillantes.
  • Mostellaria (La comédie fantôme) - Il y a un fantôme dans la maison de l'ancien Teopropide? Il ne croit le Tranione serviteur du mal à couvrir amorazzi en quelque sorte le jeune maître. La déception est amusant, mais il ne peut pas durer longtemps: grâce à l'intercession d'un ami, l'histoire se termine sur un pardon général au jeune débauché et le serviteur.
  • Persa (le persan) - Encore une insulte contre un proxénète, mais cette fois l'amour lui-même est un serviteur, ne manque pas un autre serviteur avec fonction d'aide. La déception qui a du succès, fournit une mascarade drôle, dans lequel le servo-adjuvant joue un persan improbable.
  • Poenulus (le carthaginois) - Ici, le personnage est vraiment un étranger, un Carthaginois: l'action, comme d'habitude, est en Grèce. Nous assistons à l'histoire compliquée d'une famille d'origine carthaginoise, avec une reconnaissance finale et à la réunion des amoureux (qui se révèlent être parmi leurs cousins): tous au détriment d'un proxénète.
  • Pseudolus (Pseudolo) - En collaboration avec miles, Il est parmi les points forts du théâtre Plaute. L'esclave du titre est vraiment une mine de ruse, le champion des serviteurs intelligents Plaute. Pseudolo réussit à plumer son adversaire Ballione - un entremetteur effet scénique exceptionnelle - enlever la jeune fille qu'il aimait le jeune maître et encore plus d'argent: la blague est un tel succès que Ballione, sans savoir qu'il avait déjà perdu la femme, vous jouez une belle somme qui Pseudolo ne réussira jamais à son but!
  • Rudens (le aussière) - A Rudens aussière est un outil qui est naturel de trouver dans une comédie qui se déroule sur la plage. Dans un prologue curieux, le stella Arturo promet d'être l'épave d'un mauvais sort, le proxénète Labrace. Labrace apporte indûment une fille natali Liberi. Le se trouve que la tempête draine naufragé sur une plage où sont le père de la fille kidnappée et son amant. Tout est assis avec des dommages des méchants, et une cassette (ripescata grâce à l'aussière du titre) est décisive dans la reconnaissance finale.
  • Stichus (stico) - Cette parcelle a un développement particulièrement modeste et faible tension. Un homme a deux filles, marié et père de deux jeunes à long voyage d'affaires: serait les pousser au divorce, mais l'arrivée des maris résout le problème, y compris les célébrations prolongées.
  • Trinummus (Les trois pièces) - Un jeune dépensière, qu'en l'absence du père a couru presque ruiné, est sauvé par une tromperie bienveillante, un vieil ami de son père. L'intrigue et le ton sont beaucoup plus édifiant que d'habitude, avec des pics qui, pour une fois, ils pensent l'humanité Terence.
  • truculentus (le rustre) - Pour une fois, nous avons ici une courtisane qui n'est pas un objet passif et le courrier en jeu en action: Fronesio est un créateur d'illusions, qui exploite et déjoue ses trois amants. Le changement des rôles traditionnels rend le protagoniste est parsemé de façon plus sombre que la moyenne des « mauvais » Plaute: comme s'il y a plus de malice, de faire les méchants « sur le rôle. » Il est certainement une expérience isolée, en essayant d'élargir la liste déjà longue de succès est pas un hasard est daté à une période ultérieure.
  • Vidularia (La comédie du tronc) - Les quelques fragments du jeu (un peu plus de 100 versets) parlent d'un tronc (en latin vidulus) Qui contient les objets sont adaptés pour reconnaître (Agnitio) Le jeune Nicodème. Il y a aussi des points de contact avec le terrain de Rudens.

Toutes ces pièces ont été étudiés et classés en sept groupes:

  • de Simillimi (ou Impersonator): elle concerne le cas d'une erreur d'identité, un miroir et double;
  • dell'Agnizione: à la fin de ce type de comédies prend une reconnaissance soudaine et imprévisible de l'identité d'un caractère;
  • l'insulte dans ce type sont organisées des blagues et des farces, bonne humeur ou non;
  • le roman: où apparaissent les thèmes de l'aventure et le voyage;
  • caricature (ou des caractères), contenant une représentation hyperbolique, exagérée d'un caractère;
  • Composite: qui enferme à l'intérieur un ou plusieurs éléments des types mentionnés ci-dessus;
  • la Servus callidus: Le serviteur, intelligent et habile, aide le propriétaire pour obtenir un objet désiré ou une femme (souvent le vieux contournent le père ou le proxénète).

Le sketch comique

Tito Maccio Plauto
Acteurs humoristes danse mosaïque Villa Cicéron à Pompéi

comédies premières vraies, dans la transcription manuscrite est presque toujours argumentum, qui est un résumé de l'histoire. Dans certains cas, il y a même deux Argumenta, et dans ce cas l'un des deux est acrostiche (Les premières lettres de chaque verset forment le titre de la pièce elle-même).

Au début des jeux il y a un prologue, dans lequel un caractère de l'autre, ou un dieu, ou une entité abstraite personnifiée présenter le sujet que vous allez représenter.

Dans la comédie de Plaute est possible de distinguer, selon une division déjà ancienne, la deverbia et cantica, dire que les parties prenantes du dialogue avec les acteurs qui converse avec l'autre, et le chant, la plupart des monologues, mais parfois des dialogues entre deux ou même trois caractères.

Dans les comédies de Plaute utilise souvent le système de l'intrigue amoureuse, avec un jeune (adulescens) Qui tombe amoureux d'une fille. Son rêve d'amour trouve toujours des questions à se transformer en réalité selon femme tombe amoureux: il est courtisane Il doit trouver l'argent pour l'épouser, si elle est honnête l'obstacle est une famille.

Pour l'aider à surmonter diverses difficultés est la Servus callidus (Ruse domestique) ou parasite (Sans le sou qui l'aide en échange de nourriture) et avec divers trucs et pièges parvient à surmonter diverses difficultés et de se marier les deux. La maquette organisée par le serviteur sont quelques-uns des éléments les plus importants de la comédie Plaute. la Servus Il est l'un des plus largement utilisé par les chiffres Plaute dans ses comédies, il a des qualités qui font devenir un héros et auteur Beniamino sur celui des spectateurs; il existe différents types de Servus:

  • la servus currensL'acteur qui joue ce genre de serviteur vient sur la scène de course et maintient une attitude de respiration aussi longtemps qu'il reste sur la scène. Plaute utilise comme une parodie du messager, il apporte toujours quelques lettres ou quelques informations essentielles à l'avancement de la pièce;
  • la Servus callidusIl est un type de serviteur dont la qualité la plus frappante est précisément la calliditas (Ruse); cadres de tromperie bienveillante / malfaisant pour et contre le protagoniste (en Pseudolus, Par exemple, le serviteur a un rôle central est celui qui organise l'escroquerie);
  • la Servus imperator: Apparaît dans la comédie Persa; est un type de serviteur qui arbore un gab en utilisant des mots dérivés du jargon militaire, et une arrogance incroyable. Il parle de ce qu'il fait, comme se parlant à un départ des troupes pour une guerre.

En outre, le servomoteur est au centre de la métathéâtre Plaute. Il est en effet le personnage qui prend le rôle de la double du poète en tant que créateur de tromperies. Paradgmatico Pseudolus de cette façon.

Un autre élément structurel d'une grande importance dans les comédies de Plaute est la reconnaissance finale (Agnitio), Où des histoires embrouillées trouver leur solution filles chanceux qui apparaissent sur scène comme courtisanes ou esclaves retrouvent leur liberté et trouver l'amour.

la vis comédie

La grande humeur générée par les comédies de Plaute est produit par plusieurs facteurs: un choix judicieux du vocabulaire, une utilisation rationnelle des expressions et des chiffres tirés de la vie quotidienne et une recherche imaginative pour les situations qui peuvent générer l'effet comique. Il est grâce à l'union de ceux-ci vous trouvez que vous avez l'élément extraordinaire effet comique qui montre dans chaque geste et chaque mot des personnages. Cette présence uniforme de la comédie est plus évidente à des situations comiques haut contenu. En fait Plaute utilise quelques astuces pour obtenir plus de comédie, le plus souvent des malentendus personne et les échanges.

Plaute utilise également des expressions drôles et collégial qui différents personnages parlent très souvent; ou utiliser des références à des thèmes familiers, les clichés, même de la vie quotidienne, comme les femmes de potins.

En outre Plaute fait un usage intensif de l'élément corporel (voir corps grotesque). Par exemple de ce dialogue Aulularia ils interagissent avec les domestiques-cuit Congrio et le charbon, et strobilus qui les coordonne:

Acte II, Scène 4. (Une heure plus tard)

strobilus: (provenant du marché avec deux cuisiniers, deux flûtistes et fournitures diverses)
« Le maître a fait du shopping sur la place, et a embauché des cuisiniers et ces flûtistes.
Il a également ordonné de partager toutes ses choses ici en deux parties ".
anthrax« Bigre, moi - je vais vous dire tout droit - vous ne ferez pas deux parties.
Si vous voulez d'aller dans une seule pièce quelque part, je ferai pas moins.
Congrio: (adressée à l'anthrax) « Combien mignon et réservé cette prostituée publique.
Si quelqu'un voulait, vous ne me dérangerait pas, hein, qu'il peut ouvrir en deux par derrière. « (Vv. 280-6)

Les modèles grecs

Les comédies de Plaute sont remanient en latin comédies grecques. Cependant, ces textes Plaute pas beaucoup suivre l'original parce que Plaute d'une part le processus d'adoption contaminatio, pour qui mélange ensemble deux ou plusieurs torchons grecs, l'autre ajoute aux traits importants de matrices grecques attribuables à des formes théâtrales Italique comme mime et la atellana. Plaute, cependant, continue à maintenir dans sa comédie des éléments grecs tels lieux et les noms des personnages (les comédies de l'examen sont Varronian palliatae, à-dire réglage grec). Il peut dire que Plaute prend beaucoup de modèles grecs, mais grâce à des changements et des ajouts à son travail ni traduction ni imitation servile. Ceci est en partie l'adoption d'un latin très vivant et pittoresque, où ils sont souvent fièrement de nombreux néologismes.

Ce qui distingue l'imitateur du grand écrivain est la capacité de ces derniers à faire oublier, par ses dépendances et ses remaniements, le texte source. Sur le thème de contaminatio il y a une autre remarque importante, le fait que dans les prologues de Trinummus (verset 19) et Asinaria (verset 11) Plaute définit sa traduction avec l'expression latine "vortere barbare« (En italien: » tour grec du latin « ). Plaute utilise le verbe latin vortere pour indiquer une transformation, un changement d'apparence; nécessairement conclut que Plaute ne visait pas seulement à une traduction linguistique, mais aussi littéraire. Le fait qu'il utilise l'adverbe barbare Il vient du fait que d'être ses sources d'inspiration d'origine grecque, en latin ont été faites avec une perte importante de sens, ainsi que l'art, et depuis les Grecs tout ce qui était étranger a été appelé barbarus, Plaute dire leur traduction est barbare.

Influences et réusinage

Les œuvres de Plaute ont inspiré de nombreux dramaturges comment William Shakespeare, Molière, et Gotthold Ephraim Lessing.

Beaucoup de ses pièces ont été réitérées à nos jours, parfois retravaillé de façon moderne. Tel est le cas de la comédie le Menecmi adapté par Tato Russo à la fin de 80 ans dans la clé napolitain; le spectacle a été un grand succès, avec plus de 600 représentations en 15 ans [1].

Ses autres œuvres, la miles gloriosus et Pseudolus Ils sont la base de musical Une Chose Drôle sur le chemin du Forum (Une chose drôle est arrivé sur le chemin du Forum, en italien « Sucreries aux vices de trou ») de 1962, plus tard porté à l'écran d'argent Richard Lester. Le même type de caractère (l'esclave rusée) apparaît dans up Pompéi.

en 1963, Pier Paolo Pasolini Il a publié de l'éditeur Garzanti le Vantone, sa traduction en sept double en couplets rimés de miles gloriosus; Plaute, la langue est traduite en une langue « vaudeville », avec une légère patine romaine.

En 2016, l 'Istituto Poligrafico e Zecca dello Stato Il consacre une pièce de 2 euro, à l'occasion de la mort en 2200, avec une série limitée de 7000 exemplaires [2].

bibliographie

traductions
  • Vico Faggi
    • (1985) Anfitrione-Bacchides-Casina-Menecmi-Pseudolo Garzanti. pp. XXVI-374
    • (1996) Aulularia - Miles gloriosus - Mostellaria Garzanti. pp. XXXVI + 388. ISBN 978-88-11-36600-3. Introduction et notes de Margherita Rubino.
    • (2004) Amphitryon. Bacchides. Menecmi. Texte latin contre Garzanti. pp. XXXII-374.
    • (2004) Palme. Pseudolo. Texte latin contre Garzanti. pp. XXXI-258
  • Giovanna Faranda
    • (Co-traducteur Chiara Battistella) (2007) vol.1 Comédies. La collection contient Amphitruo - Amphitryon, Aulularia - La comédie du pot, Bacchides - Les Bacchides, charançon - Gorgoglione, Ménechmes - Le Menecmis, Mercator - Le marchand. pp mondadori. 677 ISBN 978-88-04-57288-6 Introduction par Carlo Carena
    • (Co-traducteur Maurizio Bettini) (2007) Comédies - Vol. 2 La collection contient Miles gloriosus - Le soldat fanfaron, Mostellaria, Persa, Pseudolus - Pseudolo, Rudens - Le aussière, Trinummus - Trois pièces. pp mondadori. 821 ISBN 978-88-04-57289-3
  • Carlo Carena (1975) comédies. La collection contient: Amphitryon, La Comédie des ânes La comédie du pot, les deux Bacchides, prisonniers, Casina, La comédie du panier, Pou, Epidicus, les deux Menecmi, le marchand, le soldat fanfaron, la comédie fantôme, le Persan, Le carthaginoise, Pseudolo, l'aussière, stico, quat'Sous sauvage. pp Einaudi. 1088 ISBN 978-88-06-43760-2 introduction
Littérature critique
  • William Beare, Le théâtre romain, Traduction de Mario De Nonno, Roma-Bari, Laterza, Janvier 2008 [1986], ISBN 978-88-420-2712-6.
  • Concept Marquis, Histoire de la littérature latine, 8e éd., Milan, Monaco, Octobre 1986 [1927].
  • Giancarlo Pontiggia et Maria Cristina Grandi, la littérature latine. Histoire et textes, Milan, Monaco, Mars 1996 ISBN 978-88-416-2188-2.
  • Alfonso Traina, Vortit barbare. Les traductions poétiques de Livio Andronico à Cicero, Rome, 1974.
  • Écrits et la carrière de Plaute en Le drame: son histoire, la littérature et influence sur la civilisation, vol. 2. éd. Alfred Bates. Londres: Historical Publishing Company, 1906. pp. 159-165.

D'autres projets

  • Il contribue à Wikisource Wiktionnaire: Il contient des œuvres Tito Maccio Plauto
  • Il contribue à Wikisource Wiktionnaire: Il contient une page en latin dédié à Tito Maccio Plauto
  • Wikiversité Wikiversité Il contient des citations liées à Tito Maccio Plauto
  • Elle contribue aux articles existants Wikiversité Il contient des leçons sur Tito Maccio Plauto
  • Il contribue à Wikimedia Commons Wikimedia Commons: Il contient des images ou d'autres fichiers Tito Maccio Plauto
  • Livre ouvert Nae 02.svg Cet article est inclus dans le livre wikipedia Théâtre de Plaute.
autorités de contrôle VIAF: (FR66462281 · LCCN: (FRn80014980 · SBN: IT \ ICCU \ CFIV \ 005503 · ISNI: (FR0000 0001 2137 1386 · GND: (DE118594974 · BNF: (FRcb11887290c (Date) · NLA: (FR36314551 · LCRE: cnp01259728