s
19 708 Pages

Heiner Müller
La tombe du Heiner Müller à Berlin

Heiner Müller (eppendorf, 9 janvier 1929 - Berlin, 30 décembre 1995) Ce fut un dramaturge et poète allemand, et écrivain, essayiste et directeur de théâtre. Il a été décrit comme « le plus grand poète de théâtre vivant » après Samuel Beckett, et Il est probablement le plus important dramaturge allemand XX siècle après Bertolt Brecht.[citation nécessaire]. Ses « morceaux énigmatiques et fragmentaires » sont une contribution importante au théâtre post-moderne.[1]

biographie

né en eppendorf, en Saxe, en 1947 Müller inscrit à Parti socialiste unifié d'Allemagne puis il a commencé à travailler pour la DSV (Association allemande des écrivains) dans 1954. Il a épousé Inge Müller, un écrivain, qui se suicida en 1966. Il a gagné en 1959 la Heinrich Mann Prix et 1990 la Prix ​​Kleist.

Sa relation avec Allemagne de l'Est Elle a commencé à se détériorer avec son travail Die Umsiedlerin, dont il a été interdit 1961 après une seule représentation. Dans la même année Müller a été expulsé Association des écrivains.

Le gouvernement de l'Allemagne de l'Est regardé avec méfiance Müller dans les années suivantes, ce qui empêche la première de der Bau en 1965, et la censure Mauser dans le premier soixante-dix. Müller a commencé à travailler pour les compagnies de théâtre de Allemagne de l'Ouest 70 et quatre-vingt, en tant que directeur de la première partie de ses œuvres les plus connues Monaco, comment Allemagne Tod à Berlin (1978) Die Hamletmaschine (1979) et der Auftrag (1982).

Merci à sa renommée croissante dans le monde entier, Müller a commencé à voir reconnu son travail aussi en Allemagne de l'Est. Il a été admis à l'Académie des Arts en Allemagne de l'Est 1984, et deux ans plus tard, il est devenu membre de l'Académie des Arts de Berlin-Ouest. Mais il n'a pas été réadmis à l'Association des écrivains allemands à 1988, juste avant la fin de République démocratique allemande. Après la chute de mur, Müller est également devenu président de l'Académie des Arts en Allemagne de l'Est pour une courte période 1990. en 1992 on lui a demandé de faire partie de la direction de Berliner Ensemble, la première de la société Brecht, comme l'un de ses cinq membres. en 1995, peu de temps avant sa mort, il a été désigné comme directeur artistique.[2]

Les cinq dernières années de sa vie Müller a continué de vivre à Berlin et travailler dans toute l'Allemagne et de l'Europe, la plupart du temps à produire des spectacles de ses œuvres. Dans cette période, il a écrit quelques nouveaux textes de théâtre à cette époque, alors que, comme Brecht, produit de nombreux ouvrages de poésie. Müller est mort à Berlin en 1995, reconnu comme l'un des plus grands auteurs allemands vivant et le plus important dramaturge allemand après Bertolt Brecht.

Une édition en neuf volumes de ses œuvres complètes a été récemment publié par Suhrkamp. Parmi ses œuvres les plus connues, en plus de ceux déjà mentionnés, il y a der Lohndrücker, Wolokolamsker Chaussee, Verkommenes Medeamaterial Ufer Landschaft mit Argonauten, Philoktet, Zement, Bildbeschreibung et Quartett.

théâtre

Titre en allemand Titre en italien année notes
'Zehn Tage, die die Welt erschütterten ' (1957) [Écrit avec Hagen Müller-Stahl]
'Der Lohndrücker ' le bourreau de travail (1958) [Avec Inge Müller] |
'Die Korrektur ' correction (1958) [Avec Inge Müller]
'Die Umsiedlerin ' (1961)
'Der Bau ' la construction (1965)
'Sophokles: Oedipus Tyrann ' Œdipe Tyran (1967) [Œdipe Roi par l'adaptation Sophocles]
'Philoktet ' Philoctète (1968) [Adaptation des Philoctète de Sophocle]
'Lanzelot ' (1969) [Livret écrit avec Ginka Tsholakova pour le travail Paul Dessau]
'Prometheus' Prométhée (1969) Traduction de Prométhée d'Eschyle
'Macbeth ' Macbeth (1971) [Adaptation de Macbeth de William Shakespeare]
Zement ciment (1972)
'Der Horatier ' Horaces (1972) [Un drame éducatif basé sur la même légende romaine utilisée par Bertolt Brecht Horaces et Curiaces]
'Mauser ' Mauser (1970/1975) [Un drame éducatif]
'Traktor ' tracteur (1974/1975) [Révision d'un texte déjà écrit en 1955-1961]
'Die Schlacht ' Le battaglia.Scene Allemagne (1974/1975) [Révision d'un texte déjà écrit au début des années 50; une « réponse » au drame de la terreur et la misère du IIIe Reich par Bertolt Brecht]
'Allemagne Tod à Berlin ' Allemagne est mort à Berlin (1971/1978)
'Leben Gundlings Friedrich von Preussen Lessings Schlaf Traum Schrei ' Gundling Vie de Frédéric de Prusse rêve cri de sommeil de Lessing (1976/1979)
'Die Hamletmaschine ' Hamletmaschine (1977/1979)
'Der Auftrag ' la Mission (1979/1980)
'Quartett ' quatuor (1981/1982) [Basé sur Les Liaisons dangereuses de Pierre Choderlos de Laclos]
'Verkommenes Medeamaterial Ufer Landschaft mit Argonauten ' Riva a abandonné les matériaux de paysage avec Médée Argonautes (1982/1983)
Les guerres civiles se mesure un arbre quand il est en baisse (1984) [Collaboration au livret de Robert Wilson]
'Bildbeschreibung ' Description d'une image (1984/1985)
'Titus automne Anatomie Rome Ein Shakespearekommentar ' (1985) [Adaptation de Titus Andronicus de Shakespeare]
Description d'une image ou d'explosion d'une mémoire (1986) [Prologue all'Alcesti Robert Wilson]
destruction mort Detroit II (1987) [Collaboration au livret de Robert Wilson]
'Wolokolamsker Chaussee ' La route panzer (1984-1987 / 1988) [Cycle de travaux]
'Hamlet / Maschine ' Hamletmaschine (1989/1990) [Texte mixte composé de Shakespeare et dall'Hamletmachine même Müller]
'Mommsens Block ' Le bloc Mommsen (1992/1994) [Traduit à la fois dans « Le Silence » dans l'invention est « plus la main ne pas écrire »]
'Allemagne 3 Gespenster am Toten Mann ' Allemagne 3. Spectra sur Dead Man (1995/1996)

bibliographie

Traductions italien

  • Müller, Heiner, Théâtre I, Philoctète, Horace, Mauser, Mission, Quartet, (divers traducteurs), Ubulibri, Milan, 1984.
  • Müller, Heiner, Sur l'état de la nation, Feltrinelli, Milan, 1990.
  • Müller, Heiner, Théâtre II, Hamletmaschine, la vie Gundling, l'Allemagne est mort à Berlin, abandonné Médée-Matériau Riva, Paysage avec Argonautes, La Route de panzer, (divers traducteurs), Ubulibri, Milan, 1991.
  • Müller, Heiner, Toutes les erreurs. Les entretiens et les conversations 1974-1989, Ubulibri, Milan, 1994.
  • Müller, Heiner, L'invention de silence. Poèmes, textes, matériaux après quatre-vingt, édité par Peter Kammerer, texte parallèle original, Ubulibri, Milan, 1996.
  • Müller, Heiner, Le bourreau de travail et d'autres textes. Le bourreau de travail, le ciment, les scènes de bataille de l'Allemagne, un fragment de coeur, Description d'une image, (divers traducteurs), Ubulibri, Milan, 1998.
  • Müller, Heiner, Théâtre IV. Allemagne 3. Spectra sur Dead Man, (Traduction par Graziella Galvani et Peter Kammerer), Ubulibri, Milan, 2001.
  • Müller, Heiner, Philoctète, traduction de Graziella Galvani et Peter Kammerer, Teatro di Genova, La Melangolo, Genova, 2003.
  • Müller, Heiner, Vous n'écrivez pas plus à la main, par Annamaria Carpi, texte parallèle original, Libri Scheiwiller, Milano, 2006.
  • Müller, Heiner, Guerre sans bataille, par Valentina Di Rosa, Zandonai, Rovereto, 2010.

sources primaires

  • Müller, Heiner. 1984. Hamletmachine et autres textes pour la scène. Ed. Et trans. Carl Weber. New York: Arts du spectacle Journal Publications. ISBN 0-933826-45-1.
  • Müller, Heiner. 1989a. Explosion d'une mémoire: Écrits par Heiner Müller. Ed. Et trans. Carl Weber. New York: Arts du spectacle Journal Publications. ISBN 1-55554-041-4.
  • Müller, Heiner. 1989b. La bataille: Plays, Prose, Poèmes de Heiner Müller. Ed. Et trans. Carl Weber. New York: Arts du spectacle Journal Publications. ISBN 1-55554-049-X.
  • Müller, Heiner. 1990. Allemagne. Trans. Bernard et Caroline Schütze Schütze. Ed. Sylvère Lotringer. . Semiotext (e) Agents étrangers Ser New York, Semiotext (s). ISBN 0-936756-63-2.
  • Müller, Heiner. 1992. Krieg ohne Schlacht. Édition italienne: Guerre sans combat, Trad. V. Di Rosa et E. Villano, Zandonai, Rovereto 2010. ISBN 978-88-95538-36-5.
  • Müller, Heiner. 1995. Theatremachine. Ed. Et trans. Marc von Henning. Londres et Boston: Faber. ISBN 0-571-17528-7.
  • Müller, Heiner. 2001. Dans Heiner Müller READER: Lit | poésie | prose. Ed. Et trans. Carl Weber. . PAJ Books Ser Baltimore et Londres: L'Université Johns Hopkins Press. ISBN 0-8018-6578-6.

sources secondaires

  • Banham, Martin. 1995. Le Guide de Cambridge World Theater. Cambridge: Cambridge University Press. ISBN 0-521-43437-8.
  • Friedman, Dan, et. 2003. Müller en Amérique: Productions américaines des œuvres de Heiner Müller Vol.1. New York: Castillo. ISBN 0-9662471-1-6.
  • Kalb, Jonathan. 1998. Le Théâtre de Heiner Müller. 2 rev. ed. Cambridge: Cambridge University Press, 2001. ISBN 0-87910-965-3.
  • Kushner, Tony. 2001. Avant-propos. en Dans Heiner Müller READER: Lit | poésie | Prose. par Heiner Müller. . PAJ Books Ser Baltimore et Londres: L'Université Johns Hopkins Press. ISBN 0-8018-6578-6. p.xi-xvii.
  • Wright, Elizabeth. 1989. Brecht Postmodern: une nouvelle présentation. Les critiques du XXe siècle Ser Londres et New York. Routledge. ISBN 0-415-02330-0.
  • Müller, Heiner, Travailler pour le paradis. Der Lohndrücker, Heiner Müller Werkbuch. Herausgegeben von Peter Kammerer, Klaudia Ruschkowski und Wolfgang Storch, Theater der Zeit, Berlin, 2011.

en italien

  • Andrea Alessandri, Mythe et mémoire. Philoctète dans l'Ouest, Progress Publishers, University Press, 2009, pp. 153-203.
  • Sotera Fornaro, atelier Philoctète. En marge du Philoctète de Heiner Müller, Dionysus ex machina, I (2010), Pp. 186-200.
  • Paola Quadrelli, "Le verset vie. Les chiffres des artistes et des scientifiques dans l'opéra allemand moderne (Benn, Enzensberger, Heiner Müller)", Arachne, Rome, 2008 (analyse de "Mommsens Block" la poésie)

notes

  1. ^ « Avec la mort de Beckett Müller devient le plus grand écrivain de théâtre vivant. » village Voice, sur la couverture de Theatremachine (1995). L'expression « pièces énigmatiques et fragmentaires » provient d'un article de Müller Le Guide de Cambridge Theater (Banham 1995, 765).
  2. ^ Weber (2001, 243-244).

D'autres projets

  • Il contribue à Wikimedia Commons Wikimedia Commons: Il contient des images ou d'autres fichiers Heiner Müller

liens externes

autorités de contrôle VIAF: (FR7394525 · LCCN: (FRn79081711 · ISNI: (FR0000 0001 2119 2556 · GND: (DE118584944 · BNF: (FRcb119163350 (Date)