s
19 708 Pages

Gian Carlo Ferretti (pise, 16 juin 1930) Il est critique littéraire et de l'édition historique italien.

Biographie et

Après la maturité classique réalisée à Pontedera en Juillet 1948, il a étudié la littérature moderne à l'Université de Pise, où il était étudiant Luigi Russo. A Pise, il a également commencé dans le journalisme (sur les pages de nouvelles locales de le Tirreno, puis la Nouvelle République et d'autres magazines).

En 1952, il a obtenu son diplôme avec mention très bien, thèse Vincenzo Monti devant la réalité quotidienne et historique, Président Luigi Russo, dont l'enseignement a laissé un héritage clair, même dans son travail plus tard pour une tendance à historiciser l'expérience littéraire et l'examen des éléments biographiques, les aspects civils, comme historiques dont le texte littéraire doit être mis en relation critique. À cette première leçon, vous serez ajouté sur le temps d'autres points de référence idéal: Debenedetti, Fortini, benjoin.

En 1953, il a déménagé à Milan, où il a continué à travailler dans le journalisme, d'abord comme rédacteur en chef à la Calendrier des personnes (1953-1955), puis sur 'unité (A partir de 1956, d'abord sous la direction de Davide Lajolo, puis Aldo Tortorella depuis 1958 et Mario Alicata depuis 1962). Dans le même 1953, il a rejoint le PCI.

Milano Dans les années cinquante, il a fait la connaissance et fréquenté les jeunes critiques, écrivains, rédacteurs et photographes Vittorio Strada, Luciano Bianciardi, Gian Carlo Fusco, Elio Pagliarani, Carlo Castellaneta, Ugo Mulas, Marcello Venturi, Mario Spagnol, Mario Dondero.

à unité, par le journaliste, il est devenu professionnel et a passé pour faire face à la troisième page (chef de service, Marcello Venturi), afin de devenir responsable depuis 1958. Sur les pages du journal communiste a publié des critiques de la critique littéraire, des rapports et des articles sur des sujets tels que la lecture, des prix littéraire, le best-seller, les livres économiques. Il a longtemps au journalisme et de l'édition, d'abord comme chef de l'unité et de la section culturelle, de 1982 à 1984, en tant que directeur de la rédaction de Editori Riuniti.

Au cours des années cinquante et soixante, en plus de l'engagement du journalisme, a joué des activités critiques et d'essais, avec des contributions non liées à l'actualité, des magazines tels que Belphegor, société, renaissance, contemporain et d'autres. Trois essais critiques sur le plus souffle Bassani, Cassola et pasolini Ils ont formé sa première œuvre en 1964 pour les types de Editori Riuniti avec la littérature de titre et Idéologie. Plus tard, dans les années soixante-dix et quatre-vingt, complètera un certain nombre d'études, parmi lesquels ceux qui publient sur l'industrialisation, le rôle de l'intellectuel, et les auteurs et des moments spécifiques de la littérature contemporaine (comme Volponi, la néoréalisme, pasolini, Gadda). Il a obtenu en 1973 le Prix national VII « Luigi Russo » études historico-critiques de la littérature italienne.

Après avoir activé l'enseignement de la langue et de la littérature italienne, l'histoire et la géographie dans les écoles d'enseignement secondaire depuis 1966, depuis 1970, il a mené des activités de formation chaque année ces exercices d'agent pour le président de la littérature italienne de l'histoire moderne et contemporaine de 'Université de Milan et, des années plus tard, avec des cours spécialement dédiés à Gadda, Fenoglio, Pasolini. En 1971, il a obtenu la chaire de professeur, et dans les années suivantes a enseigné des cours universitaires en particulier sur le roman en tant que produit, la troisième page, Sereni, Calvin. En 1987, il est devenu professeur de littérature italienne moderne et contemporaine au magistère de Rome, qui est devenu Roma Tre. Il a enseigné jusqu'en 2002 la littérature italienne moderne et contemporaine et de l'histoire édition du XXe siècle, la détention, entre autres, des cours sur Gadda, Atelier, Pasolini et Vittorini et Sereni les éditeurs intellectuels, ainsi que des cours sur l'histoire et Pasolini du livre. Entre 2004 et 2009, il a tenu tous 'Université de Parme cours dans le système d'édition de contrats et de la littérature italienne contemporaine.

Dans le contexte non académique, depuis 2009, il est titulaire d'un cours annuel sur le « travail éditorial » pour les professionnels de l'édition, les bibliothécaires et les archivistes, organisé par le Livre de l'école de Rome. Les années des dernières années soixante-dix à ce jour aujourd'hui nombre total d'études sur le système d'édition italienne et les chiffres simples d'intellectuels, y compris les éditeurs Elio Vittorini, Vittorio Sereni, Niccolò Gallo et Cesare Pavese.

La production critique

Sa production non-fiction est concentrée dans le domaine de la littérature italienne, en particulier du XXe siècle et de l'édition littéraire contemporaine. Après les monographies complètes (pour la première fois en Italie) de Testori en 1961, de Bassani, Cassola et Pasolini en 1964, et Volponi en 1972, son essai 1975 marque la redécouverte de l'atelier de magazine. Après des études sur le problème du père à Pasolini (1983), la Calvino journaliste et essayiste (1989), la figure publique Pasolini (1995), et sur la Volponi politique (1996), et le premier portrait critique et complète de la biographie Bianciardi (2000).

Il a également publié des essais sur les travaux de Pavese, Vittorini, Calvino, Sereni, Roversi, Gadda, Brancati, Fenoglio, Debenedetti, Gallo, sur le néoréalisme et groupe 63, et Pasolini en particulier, a consacré de nombreuses études, témoignages et traitement de textes au fil des ans.

Une spécification précoce caractérise son intérêt pour l'édition et de la bibliothèque pour le marché, un domaine dans lequel vous êtes inscrit en Italie absences historiques et des retards, dans lesquels le travail de Ferretti était pionnier, le premier depuis les années cinquante et soixante, avec interventions dans les journaux et magazines, puis avec de nombreuses monographies. Livre de la fondation « » est le marché des lettres en 1979, suivie en 1983 par le best-seller italien. En 1989, il a reconstruit (pour la première fois en pleine) a discuté de la rédaction de l'affaire Gattopardo de Giuseppe Tomasi di Lampedusa, reprise et développée dans une brochure en 2008. Il a joué ses premières études en Italie sur le problème de l'éditeur Gramsci (1990) et les activités d'édition de Elio Vittorini (1992), Alberto Mondadori (1996), Italo Calvino (1997), Vittorio Sereni (1999), Vanni Scheiwiller (2009) et Giorgio Bassani (2011), ce dernier a signé avec Stefano Guerriero.

Il a écrit le premier histoire de l'édition littéraire en Italie organique et complet, qui se penche sur les années après la Seconde Guerre mondiale au début du XXIe siècle (2004), suivi d'un counterstory de l'édition italienne à travers les déchets (2012), par Alberto Mondadori et biographies complètes Giulio Einaudi (2011, 2013) et une histoire de l'édition littéraire du XXe siècle tracé et racontée à travers la série, écrit avec Julia Iannuzzi (2014). Avec Stefano Guerriero a développé et a également écrit la première information systématique et complète dans l'histoire littéraire italienne (2010).

En 2010, à l'occasion de son quatre-vingtième anniversaire, il a organisé en collaboration avec la Fondation Mondadori, un séminaire sur certains personnages de l'édition de livres d'édition qui n'a jamais été étudié ou du moins jamais complètement, séminaire, qui a donné naissance en 2012 il a édité le volume Mettant en vedette dans l'ombre. Cette initiative résume l'esprit qui traverse une grande partie de sa production critique: l'intention de combler les lacunes critiques dans l'histoire de la littérature italienne et de l'édition.

Ils vont enfin rapporté de nombreuses collaborations de radio et de télévision et à la participation à des conférences au cours des années.

travaux

monographies

  • Littérature et idéologie. Bassani, Cassola, Pasolini, Rome, Editori Riuniti, Nouvelle culture Bibliothèque 54, 1964 (Universal 50, 1974, 1976).
  • La littérature de rejet, Milan, Murcie, la civilisation littéraire du XXe siècle. Essais 12, 1968 (La littérature de rejet et d'autres écrits sur la crise et la transformation des rôles intellectuels, deuxième édition augmentée, Milan, Murcie, la civilisation littéraire du XXe siècle. Essais 12, 1981).
  • auto-critique intellectuelle L », Padova, Marsilio, Messages 6, 1970.
  • Paolo Volponi, Florence, Italie Nouvelle, Il Castoro 64, 1972 (1977).
  • Introduction à néoréalisme. les narrateurs, organisée par Gian Carlo Ferretti, Rome, Editori Riuniti, pour les outils de recherche interdisciplinaire 7, 1974.
  • « Atelier ». Culture, de la littérature et de la politique dans les années cinquante. essai d'introduction, anthologie de la revue, des textes et des appareils inédits, Turin, Einaudi, 548 Essais, 1975.
  • Pasolini. L'univers horrible, Rome, Editori Riuniti, Sujets 54, 1976.
  • Le marché des lettres. le travail culturel et critique de l'industrie en Italie des années cinquante à nos jours, Turin, Einaudi, 608 Essais, 1979 (nouvelle édition ainsi que le marché de la lecture:. Milan, Livres, Culture Threads 12, 1994).
  • Le best-seller italien. Fortune et formules du roman de la « qualité », Roma-Bari, Laterza, poche Essais Laterza 89, 1983 (Milan, Masson, 1993).
  • Portrait de Gadda, Roma, Laterza, Laterza Universal 700, 1987.
  • La fortune littéraire, Pesaro, Transeuropa, la culture littéraire Interventions, 1988.
  • Les chèvres de Bikini. journaliste et essayiste Calvin, 1945-1985, Rome, Editori Riuniti, Nouvelle culture Bibliothèque 297, 1989.
    • L'éditeur Vittorini, Torino, Einaudi, Petite bibliothèque Einaudi 574, 1992.
  • Les aventures du lecteur. Calvin, Ludmilla et d'autres, Lecce, Manni, Pretesti 31, 1997.
  • Le malheur de la raison dans la vie et le travail de Vitaliano Brancati, Milano, Guerini et Associés, Bibliothèque littéraire 13, 1998.
  • Poète et poètes officiels. Le travail éditorial de Vittorio Sereni, Milano L'Essayeur-Fondazione Arnoldo e Alberto Mondadori, 1999.
  • La mort moqueur. Portrait critique de l'écrivain traducteur rapporteur homme Luciano Bianciardi, Lecce, Manni, antiennes 8, 2000.
  • Une vie bien porté. Mémoires publics et privés d'un ancien communiste, Turin, Aragno, Minima Moralia, 2001.
  • histoire de l'édition littéraire en Italie, 1945-2003, Turin, Einaudi, Einaudi Petite bibliothèque. Une nouvelle série 247, 2004 (2007).
  • La dernière interview Pasolini, Furio Colombo, Rome, Avagliano, Coccinelles 1, 2005.
  • La longue course du léopard. Histoire d'un grand roman par le refus de la réussite, l'examen des critiques élogieuses par Stefano Guerriero, Turin, Nino Aragno, Mix 2008.
  • Vanni Scheiwiller. éditeur de Man répertoire intellectuel des textes publiés et non publiés par Andrea Amerio, Milano, Scheiwiller livres, textes et recherches, 2009.
  • caractère Volponi dans un roman. Avec trois nouveaux textes, Emanuele Zinato, Lecce, Manni, étude 130, 2009.
  • Histoire littéraire de l'information en Italie de la troisième à la page Internet, 1925-2009, Stefano Guerriero, Cambridge: Polity Press, 2010.
  • Giorgio Bassani éditeur écrivain, Stefano Guerriero, Lecce, Manni, 148, 2011 études.
  • Désolé. counterstory de l'édition italienne à travers les déchets de 1925 à aujourd'hui, Milan, Bruno Mondadori, Bruno Mondadori Essais 2012.
  • Les histoires des hommes et des livres. L'édition littéraire italienne à travers ses colliers, Iannuzzi avec Giulia, Rome, Fax minimum, Filigrane 55, 2014.
  • Histoire d'un rédacteur en chef. Niccolò Gallo, Milan, Basic Books-Mondadori Foundation, 2015.
  • L'éditeur Cesare Pavese, Turin, Einaudi, 2017.

Sélection des essais, des articles, des introductions

  • Vincenzo Monti devant la réalité quotidienne et historique, en Belfagor. de l'examen de l'humanité variée, 1955, 10, pp. 150-162.
  • Sur les chroniques théâtrales de Gramsci, Milan Parenti, 1958 (extrait de la Société, 1958, 14, n. 2, p. 264-294).
  • Bassani, Cassola et antifascisme de la génération intermédiaire, dans le Contemporain, 12, 1959, pp. 24-50.
  • Les premiers écrits de Gramsci dans l'éducation, Milan, partenariat, 1959 (extrait de la Société, 1959, 15, n. 2, p. 308-324).
  • Les travailleurs, la petite bourgeoisie dans trois romans italiens. Le Jardin des Finzi-Contini, dans le contemporain. Hebdomadaire culturel, 1962, 46-47, pp. 39-48.
  • Les contradictions d'origine de Bassani, dans Belphégor, 2, 1964.
  • Confessions, besoins et propositions d'un critique marxiste, Imola, P. Galeati, 1965 (rapports déjà, 1965, n. 11-12).
  • La critique marxiste à la recherche d'une personne de contact collective dans les 17-18, 1969, p. 783-786.
  • La fonction intellectuelle, Palerme, G. B. Palumbo, 1971 (extrait de questions, de Septembre à Décembre 1971, no. 29/30, p. 1271-1275).
  • Pour ceux que vous écrivez pour ceux qui se tournent, organisée par Gian Carlo Ferretti, Rome, société de gestion de l'édition, noir et blanc monographique 13, 1972 (du noir et blanc, 1972, numéro 5-6).
  • Le produit culturel entre l'autonomie et la sociabilité (Extrait de la critique sociologique, 1972, pp. 49-61).
  • la conversation d'introduction Roberto Roversi, Les dix mille chevaux, Rome, Editori Riuniti, le David 1, 1976.
  • Présentation, en Les écrivains et l'unité. Anthologie de nouvelles, 1945-1980, choisi par Guido Vicario, Rome, Unité, 1983.
  • Préface de Pier Paolo Pasolini, Le rêve du centaure, édité par Jean Duflot, Rome, Editori Riuniti, Universal 85, 1983 (traduction de Les Dernieres d'un employé Paroles, tr. Martine Schruoffeneger).
  • Présentation, en Dialogue avec Pasolini. écrits 1957-1984, par Alberto Cadioli, Rome, L'Unité, 1985 (supplément de Rebirth, n 42., le 9 Novembre 1985).
  • Le paysage des lettres, Rome, Editori Riuniti, 1985 (extrait de Profils républicain Italie, Giulio Carlo Argan et al., Rome, Editori Riuniti, 1985, pp. 196-231).
  • Avant-propos, en 24 histoires, par Alberto Cadioli, Rome, L'Unité, 1986 (ci-joint Rebirth n 9. 8 Mars 1986).
  • Avant-propos, en De poète à son parti. Anthologie de poèmes publiés sur Rebirth, par Alberto Cadioli, Rome, L'Unité, 1986 (supplément Rebirth, n 36., 1986).
  • Présentation, en Dialogue avec Pasolini. Ecrits 1957-1984, Traducao de Nordan Benetazz, Sao Paulo, Nouvelle Star, Belas Artes 1986.
  • Présentation, à Giuseppe Bonaviri, Lèvre à la lèvre, Lecce, Manni, Mat 5, 1988.
  • Présentation, en La blessure en Avril, Vincenzo Consolo, Milan, Mondadori, or Oscar 23, 1989 (fiction Oscar, 1967, écrivains modernes Oscar 2013).
  • Les souvenirs du vieux maréchal. Les autres questions de hommes du maréchal, en Mario La Cava dans la critique littéraire contemporaine, édité par Pasquino Crupi, Reggio de Calabre, aujourd'hui Calabre, 1991, p. 95-96.
  • Avant-propos, en les dialogues, Pier Paolo Pasolini, édité par Giovanni Falaschi, Rome, Editori Riuniti, 1992 Le très grand.
  • Présentation, en Le rêve du centaure, Pier Paolo Pasolini, édité par Jean Duflot, Rome, Editori Riuniti, Les brochures 1993 (traduction de Les Dernieres d'un employé Paroles, tr. Par Martine Schruoffeneger).
  • Lucio Mastronardi, Le Maître de Vigevano, Tesio introduction de John, écrit dans l'annexe de Italo Calvino et Gian Carlo Ferretti, Torino, Einaudi, poche Einaudi 226, 1994 (ET 226, 2005, 2008).
  • Le complexe du conservateur, Florence, Olschki 1997 (Récupérée de Belphégor, année 52, no. 4, 31luglio 1997).
  • minimum Personalia, Florence, Olschki, 1999 (extrait de Belphégor, année 54, no. 319, Janvier 1999).
  • Entretien avec Giancarlo Ferretti de Intellectuels, politiques et de marché, Le PCI et la construction d'une culture de masse. Littérature, cinéma et musique en Italie, 1956-1964, Dario Consiglio, Milan, Unicopli, Carte du 13 imaginaire, 2006.
  • Avant-propos, en Les questions de la redevance et de réalisme. Deux cas. Les terres du sacrement et Metellus, Giovanni Ronchini, postface par Paolo Briganti, Reggio Emilia, Diabasis, Château Atlas 27, 2007.
  • présentation en Les informations littéraires sur le web. Parmi les critiques, les débats, l'engagement et les auteurs émergents, Iannuzzi Giulia, Milano, Biblion, Centre d'étude Biblion 1, 2009.
  • Un portrait de l'éditeur Cesare Pavese, l'indice, Janvier 2009.
  • Roberto Bonchio, The Book Factory, 6, 2010.
  • Avant-propos, en « De ce monde » avec Roberto Roversi, édité par A. Antonaros, S. Jemma, A. Morino, Milan, Ennerre 2013.
  • Mondadori, Alberto, voix Dictionnaire biographique de l'italien, 2011 http://www.treccani.it/enciclopedia/alberto-mondadori_%28Dizionario-Biografico%29/.
  • Einaudi, Giulio, par exemple dans le Dictionnaire biographique de l'italien, 2013 http://www.treccani.it/enciclopedia/giulio-einaudi_%28Dizionario-Biografico%29/.

séquestres

  • Pier Paolo Pasolini, Les beaux drapeaux. dialogues 1960-1965, organisée par Gian Carlo Ferretti, Rome, Editori Riuniti, David Le 19, 1977 (113 David, 1978, Universal économique 18).
  • Pier Paolo Pasolini, le chaos, organisée par Gian Carlo Ferretti, Rome, Editori Riuniti, David Le 47, 1979 (113 David, 1981, 5 Universal économique, 1995. Le cas italien 1999).
  • Pier Paolo Pasolini, Dialogues en 1960-1965 du public, Gian Carlo publies PAR Ferretti, translated de l'anglais par François Dupuigrenet Desroussilles, Paris, Ed. du Sorbier, 1980.
  • Pier Paolo Pasolini, Bellas bandieras, edicion et Introduccion de Gian Carlo Ferretti, préface de Valenti Gomez Olive, Barcelone, Planeta, Ensayo 21, 1982.
  • L « Italie a dit. pages sélectionnées de 1922 à aujourd'hui, organisée par Gian Carlo Ferretti, accessoires historiques et de l'équipement biobibliografici Alberto Cadioli, Rome, Bulzoni, Albatros, 1987.
  • Pier Paolo Pasolini, Volgar'eloquio, préface de Gian Carlo Ferretti, Rome, Editori Riuniti, 1987 Bibliothèque minimum.
  • Clandestins, enlevé. écrivains italiens des années cinquante et soixante-dix, Gian Carlo organisée par Ferretti, Massimo Raffaeli, Francesco Scarabicchi, Ancône, Marches Gramsci Institut, (Les Cahiers, Gramsci Institut Quarterly Marche 11) 1995.
  • Alberto Mondadori, Lettres d'une vie, 1922-1975, édité avec un essai d'introduction par Gian Carlo Ferretti, Milan, Fondazione Arnoldo et Alberto Mondadori, Documents, 1996.
  • Mettant en vedette dans l'ombre, Gian Carlo organisée par Ferretti, Milan, Unicopli-Fondazione Arnoldo et Alberto Mondadori, livre Europe 8, 2012.

bibliographie

D'autres projets

  • Wikiversité Wikiversité Il contient des citations liées à Gian Carlo Ferretti



autorités de contrôle VIAF: (FR112172076 · LCCN: (FRn80038216 · SBN: IT \ ICCU \ CFIV \ 003630 · ISNI: (FR0000 0001 2148 0339 · GND: (DE119399903 · BNF: (FRcb11902633z (Date) · NLA: (FR35684261 · BAV: ADV10277910