s
19 708 Pages

Guido Fink (Gorizia, 28 juillet 1935) Il est critique littéraire, critique de cinéma et critique de théâtre italien.

En se fondant principalement sur une méthodologie comparative et interdisciplinaire, et de mettre la littérature en ce qui concerne le théâtre, la radio et le cinéma, et toujours dans le dialogue avec, et selon le contexte artistique et culturel plus général, Fink a apporté une contribution fondamentale et même extrêmement aujourd'hui valable sur les écrivains, intellectuels, cinéastes et époques et genres, en particulier dans les domaines de l'étude et la recherche des États-Unis, anglais et italien.

biographie

Fils de Laura Bassani, ami de la famille Giorgio Bassani (L'auteur de Le Jardin des Finzi-Contini), Isaac (Itzhak) Fink, un descendant des Juifs russes, Guido est né à Gorizia à l'époque fasciste et pendant son enfance, il vit beaucoup, sinon directement, le traumatisme de holocauste. Quand en 1938, en effet, à cause des lois raciales, le père a perdu son emploi, Guido (qui a deux ans) et sa mère se déplaçant dans la maison du grand-père Ferrara, tandis que son père trouver un emploi avec des amis Rome. Cinq ans plus tard, le 15 Novembre 1943, après l'assassinat d'un Ghisellini fasciste Vérone, un groupe de fascistes locaux partent pour Ferrara avec l'intention d'exercer des représailles contre les juifs, jugés responsables de l'assassiner, et céder la place à un massacre qui va durer toute la nuit et au cours de laquelle onze personnes seront brutalement assassinés. Les faits sont mentionnés dans l'histoire Une nuit en '43 Giorgio Bassani (1956) et dans l'adaptation de film de Florestano Vancini La longue nuit de '43 (1960). Heureusement, la mère de Fink a été averti par un ami, donc on a pu sauver son fils se cachant dans une ancienne usine, et tous les hommes de la famille ont été arrêtés. Le père est emprisonné puis déporté à Auschwitz, où il est mort.

Depuis Guido enfant démontre la curiosité, la soif de connaissance et une passion pour la lecture (lecture sait déjà à quatre ans) et l'étude. Puis il trouve dans la littérature, le théâtre et le cinéma dans les clés d'une longue et fructueuse carrière et l'activité de très haute qualité et de la recherche originale. Auteur déjà actif à l'âge de vingt-trois ans, au début des années 50 Fink écrit avis pour un tirage des journaux locaux (La nouvelle Spark de Ferrara) Et national (l'unité). Il a étudié à la 'Université de Bologne, où il a obtenu un diplôme en langue et littérature anglaise en 1958 avec une thèse sur Henry Fielding. Dans la même année, il a commencé à travailler avec le magazine nouveau Cinéma, pour lequel il a écrit, dans l'espace de quinze ans, de nombreux essais, des articles et des critiques du film, l'analyse Cinéma gratuit et en particulier sur la binomiale Joseph Losey-Harold Pinter, le nouveau cinéma américain des années 60 et les auteurs de ces Michelangelo Antonioni et Visconti Luchino, qu'au fil du temps, ils étaient parmi ses favoris.

Après avoir enseigné dans les écoles Argenta, Ferrara Padoue Il obtenir le Professeur chargé de cours de littérature anglaise et la littérature américaine d'abord Pescara, puis Bologne (La plus longue période: 1971-1988) et enfin à Florence. Pendant ce temps il passe de longues périodes d'enseignement et de recherche USA: Avec une subvention du Conseil américain des sociétés savantes pour étudier Université de Columbia de New York City (1979-1980); en tant que professeur de littérature italienne et cinéma à la Université de Princeton (1961-1962) et Université de Californie à Los Angeles (1962-1963); au Smith College Northampton comme assistant et directeur de la présidence italienne (1966-1967) et Université de Berkeley avec une chaire d'études italiennes (1984).

Parmi les publications dans des revues (Comparaison / Littérature et cinéma cinéma) Et dans de nombreuses anthologies, rappelez-vous ses analyses de Orson Welles, qui a également organisé une conférence à Venise en 1991, Orson Welles, les frontières effacées; sur Mario Camerini, Mario Soldati, sur la relation entre le cinéma et le théâtre, ce entre le cinéma et l'histoire Shakespeare et le cinéma, la comédie américaine classique, le mélodrame, les auteurs et les thèmes auxquels il a servi parmi les premiers, au moins en Italie, une attention singulière et profonde.

Le idéation, ainsi que Adelio Ferrero et Lorenzo Pellizzari, le magazine cinéma cinéma, qui sera également directeur pendant quelques années (1982-1987), ainsi que l'histoire du film en plusieurs volumes publiés par Marsilio, a permis de promouvoir Fink et, dans certains cas, personnellement analysé les périodes et les tendances telles que le cinéma français de la '30, la Cinéma Novo Brésil, la comédie musicale et le cinéma américain et italien de différentes périodes, l'analyse et l'approche des noms célèbres tels que John Cassavetes, Robert Altman, Stanley Kubrick, Charlie Chaplin, Buster Keaton, David W. Griffith et Woody Allen.

D'une grande importance à l'étude et écrits en Michelangelo Antonioni en 1963 analyse l'aventure Fink « duvet jaune » Le nouveau cinéma (N. 162) et l'année suivante, à la fin de Festival du Film de Venise, dans un article écrit en anglais pour le public américain parle de coupures de censure Le désert rouge et la façon dont le film est à juste titre apprécié par les critiques; en 1970 définit le cri (1957), le film « la plus belle et angoissé » par Antonioni (Comparaison / Littérature, n. 248, maintenant Dans un signe de Proteus. De Shakespeare à Bassani, édité par Roberto Barbolini, 2015) et en 1985, à propos de Zabriskie point, Il écrit que la région de Antonioni ressemble à celle évoquée par Cesare Pavese (Comparaison / Littérature, n. 426, maintenant dans ce qui précède Dans un signe de Proteus). « mots temporaires, ou, critique de cinéma de Michelangelo Antonioni, » de 1983, reste son essai le plus célèbre sur le film de Ferrara, qu'il appelle « probablement notre plus grand réalisateur vivant. » En 1988, il est de guérir, avec son ami Seymour Chatman (Qu'il avait invité l'Université de Bologne pour enseigner un séminaire il y a deux ans), l'édition américaine du scénario annoté l'aventure.

Le nom de Guido Fink est largement cité dans la presse internationale, en particulier dans les milieux universitaires anglo-américaine: Peter Brunette mentionne dans son livre Les films de Michelangelo Antonioni (Cambridge UP 1998); en Film prise italienne contemporaine. Stratégies de Subversion Manuela Gieri (University of Toronto Press, 1995) Fink apparaît puisque grâce parmi les sources de "l'inspiration et de soutien"; et un examen conjoint Après Fellini: Cinéma national à l'âge Postmodern Millicent Joy Marcus (2002) Le Cinéma des miracles économiques: visualité et de modernisation dans les films d'art italien Angelo Restivo (2002) est ajouté à une liste de noms qui, bien qu'ils puissent jouer « à la plupart des lecteurs peu familiers américains de l'histoire du cinéma et de la critique », sont « très bien connu aux savants de films italiens dans les universités américaines » (cinéaste, Hiver 2002, n. 54).

Il a collaboré avec les magazines Comparaison / Littérature, nouveau Cinéma, Noir et blanc, cinéma cinéma, Positif, l'indice, Le Journal de la semaine, Les livres Magazine (Édition italienne The New York Review of Books), Avec hebdomadaire le Monde et des journaux comme le Messager.

Au sommet de sa carrière universitaire, il a été nommé par Ministère des Affaires Etrangères directeur du Centre Culturel Italien à Los Angeles (Juillet 1999 - Juin 2003).

Il est revenu à Los Angeles, il a reçu un prix prestigieux de l'association qui réunit toute l'Université américaine en Italie, l'AACUPI (Association des collèges et des programmes universitaires américains en Italie). Ceci est comme indiqué dans la première partie de la raison de ce prix: « Nous sommes réunis ici aujourd'hui pour honorer Guido et à le remercier pour les grandes vagues d'échanges interculturels entre l'Italie et les États-Unis d'Amérique qu'il a inspiré, incité à commettre, facilité et obtenus au cours de sa longue vie féconde et qu'il continue à promouvoir aujourd'hui à de nombreux niveaux d'interaction internationale. « (Prix AACUPI 2004, Guido Fink).

Il a pris sa retraite depuis plusieurs années, il vit avec sa femme à Florence.

Fink a été un pionnier des études comparatives, des études interdisciplinaires et des films sur la théorie avec une vision plus lucide et éclairé de la société, donnant une forte impulsion à l'étude de la littérature juive américaine et en réservant à la littérature populaire et le cinéma même attention aux classiques. Parmi ses nombreux écrits sont les Histoire du cinéma mondial édité par Gian Piero Brunetta, monographies sur Ernst Lubitsch, William Wyler et Altman, et le volume Non seulement Woody Allen. La tradition juive dans le cinéma américain (Tous publiés entre les années 80 et le nouveau millénaire).

travaux[1]« > Modifier | changer wikitext]

Livres

  • (Pp. 27-280): - 1967 "Pearl S. Buck La vie et le travail", dans divers auteurs, Pearl Buck: Prix Nobel de littérature en 1938, Fabbri, Milan. Contient: « L'attribution du prix Nobel de Pearl Buck » par Kyell Stromberg et « Adresse par Per Hallström ».
  • 1971 - Sentiers de la gloire: un film de Stanley Kubrick, Radar, Padoue.
  • 1976 - Presque aussi: la littérature comme une parodie, parodie comme la littérature (Guido Almansi), Rizzoli, Milan (1991 N.E.).
  • 1977 - Ernst Lubitsch, The Beaver (Nouvelle-Italie), Florence (1995 N.E., 2008).
  • 1977 - Cinéma et théâtre: vers une totalité du spectacle et une participation du public critique (Avec Antonio Miccolo, eds), Guaraldi, Florence.
  • 1978 - Les témoins imaginaires: les techniques narratives américaines du XIXe, Editions de l'histoire et de la littérature, Rome.
  • 1982 - Robert Altman, Gremese, Rome.
  • 1982 - William Wyler, The Beaver (Nouvelle-Italie), Florence. La monographie Fink a obtenu le prestigieux Prix U. Barbaro publié par les municipalités de Venise et Modène en 1982.
  • 1986 - Le célèbre Art américain de l'écriture nouvelliste (Avec Gianni Celati), Piles, Modena.
  • 1988 - La récupération de texte. Les aspects de la littérature juive-américaine (Avec Gabriella Morisco, eds), Clueb, Bologne. Il contient: Guido Fink, "ce côté de la 'Parole': le Juif entre Henry James et Mark Twain," pp. 29-50.
  • 1988 - Les critiques excentriques à Ferrara, Liberty House, Ferrara.
  • 1989 - L'aventure. Michelangelo Antonioni, directeur (Avec Seymour Chatman, eds), Rutgers University Press, New Brunswick, NJ
  • 1990 - R. L. Stevenson: Étrange Cas du Dr Jekyll et Mr Hyde, Lindau, Turin.
  • 1990 - Mémoire et tradition dans la culture juive américaine (Avec Gabriella Morisco, eds), Clueb, Bologne. Il contient: Guido Fink, « Postface: La forteresse Yabneh et les tentations de l'oubli », pp. 387-402.
  • 1991 - Histoire de la littérature américaine (Avec Mario Maffi, Franco Minganti, Blanc Taron), Sansoni, Florence; N.E. Milano: Rizzoli, 1994, 2001, 2003, comme l'histoire de la littérature américaine des Indiens des chansons Philip Roth.
  • 1991 - "Le film anglais et foule solitaire" dans Emanuela Martini (eds), Free Cinema et environs. New British Cinema 1956-1968, EDT, Torino, p. 117-139.
  • 1993 - Dies Irae: le cinéma de 1943 (Francesco Bolzoni, eds), Milan-Venise Biennale-Fabbri, pp. 235. Publié à l'occasion de la rétrospective du même nom, en liaison avec le 50e

montre Festival International du Film, Venise 31 Août à 11 Septembre 1993.

  • 1994 - John Cassavetes: plus vrai que vrai (Avec Roberta Andreucci et Luca Mazzei, eds), Florence Festival dei Popoli, pp. 81.
  • 2001 - Non seulement Woody Allen: la tradition juive dans le cinéma américain, Venise: Marsilio, pp. 299. Décerné à "The Golden Efebo" à Agrigente.
  • 2003 - Les séductions de la scène: le théâtre dans le roman entre les XIXe et XXe siècles (Avec Maurizio Ascari, Alessandra Calanchi, Ornella De Zordo), Florence: Les lettres, pp. 208. « Au commencement était Fielding » et « Une double peine », p. 7-46.
  • 2015 - Dans un signe de Proteus. De Shakespeare à Bassani (Sous la direction de Roberto Barbolini), Guaraldi, Rimini, pp. 414.2.2
  • Introductions, postfaces, traductions, etc.
  • 1960 - Préface: Giorgio Bassani, Ferrara Cinq histoires, Einaudi, Turin (1977 N.E. Mondadori, Milan).
  • 1964 - Traduction de: Paul Rotha et Richard Griffiths, l'histoire du film, Einaudi, Torino.
  • 1969 - Préface: Giorgio Bassani, Ferrara Cinq histoires, le Club degli Editori, Milano (maintenant Guido Fink, dans un signe de Proteus de Shakespeare à Bassani, édité par Roberto Barbolini, Guaraldi, Rimini 2015, pp 383-394.). .
  • 1972 - Préface de Pier Paolo Pasolini, Heretical empirisme, Garzanti, Milan (1991 N.E., 1995, 2000).
  • 1975 - Traduction de: Ford Madox Ford, le bon soldat, Garzanti, Milan; n. e. avec Postface de G. Fink, "L'art de décomposition", Feltrinelli, Milan 1984.
  • 1980 - Traduction et introduction à Lionel Trilling, Au-delà de la culture: des essais sur Austen, Wordsworth, Keats, Freud, Babel, Leavis, Neige et Joyce Hawthorne, Nouvelle-Italie, Florence.
  • 1983 - Présentation par John Steinbeck, logbook de la mer de Cortez, Jaca Book, Milan.
  • 1984 - Présentation: Sergio Colomba, La scène de la douleur: la répétition et de la différence dans le théâtre italien des années quatre-vingt, Longo, Ravenne.
  • 1985 - "Wodehouse: le nom de quoi?" Introduction à: P. G. Wodehouse, Parfait, Jeeves, Rizzoli, Milan, pp!. 5-15.
  • 1986 - "Peinture fraîche", postface à: Nathaniel Hawthorne, Fille de Rappaccini, publié par The Blue Knight, Bologne, pp. 72-97.
  • 1988 - (ed), Un toast à Ava Gardner Robert Graves, Roma-Napoli: theoria, pp. 127. Contient: Guido Fink, "Présentation", p. 7-13.
  • 1989 - "Au seuil des sept pignons," Introduction à: Nathaniel Hawthorne, La Maison des pignons Sept, Sansoni, Florence, pp. 7-13.
  • 1989 - Introduction à: Leslie Fiedler, Le dernier en Amérique du Juif, traduit par Daniela Fink, Le Giunta, Florence.
  • 1990- Avant-propos (et curatelle) à: Ennio Flaiano, de nouvelles lettres d'amour au cinéma, Rizzoli, Milan.
  • 1990 - « Hawthorne et les fantômes de la liberté. » Introduction et notes biobibliografica à: Nathaniel Hawthorne, Légendes du Palais du Gouverneur, traduit par Daniela Fink, Marsilio, Venise, p. 9-43.
  • 1990 - "Seule la lettre", Introduction à Thomas Hardy Jude l'obscur, Einaudi, Torino.
  • 1990 - « La langue du désespoir, » Préface: Alessandra Calanchi Neighbours loin. La solitude et la communication dans le roman américain, Longo, Ravenne, pp. 7-11.
  • 1990 - "L'école de Sisyphe", Préface: Enrica Sorelli, texte trouvé: les scripts de Harold Pinter, éditions MCS, pp. 7-13.
  • 1991 - Introduction à: Leslie Fiedler, douze étapes sur le toit. Essais sur la littérature et de l'identité juive, Donzelli Editore, Rome. Il contient: Guido Fink, "Introduction", p. VII-XI.
  • 1992 - "Le cadre fracassé," Introduction à H. G. Wells, Le joueur de croquet, Sansoni, Florence, pp. 5-29.
  • 1992 - Introduction à: Alberto Fiz, Mel Brooks: frère grossier de Woody Allen. L'humour juif entre tradition et innovation, Carocci, Rome, p. 5-16.
  • 1992 - Introduction à R. L. Stevenson, Fables, les lettres, Florence.
  • 1992 - "Une partie du corps à la fois," Introduction à: Mary McCarthy, Une jeunesse américaine, Bologne, Il Mulino.
  • 1993 - "Les trois nuits de 1943," Introduction à: Florestano Vancini, La Nuit des '43, Ferrara: Liberty House, pp. 7-22.
  • 1993 - Préface: Giorgio Bassani, Ferrara Cinq histoires, les éditeurs du Club, Milan.
  • 1993 - Postface à: Curt Goez, Tatiana, Giunti, Florence. 1993 - Présentation: Henry James, L'Américain, Newton Compton, Rome.
  • 1994 - Introduction à: La House of Mirth, Newton Compton, Rome Edith Wharton. (Pp. XXXVII-LIII) - 1995 Traduction, notes et préface: William Shakespeare, La Comédie des erreurs, Garzanti, Milan.
  • 1995 - Postface: Michael MacLianmoir, honnête Iago, trans. Daniela Fink, Giunti, Florence.
  • 1995 - "Lubitsch, les jeux possibles," Introduction à: Emanuela et Alessandro Monaco Pamini (eds), Ernst Lubitsch: l'art de la variation dans le film, l'organisation de divertissement, Rome, p. XXXIV xxxi-.
  • 1996 - "Un mur aveugle, un million de fenêtres", Présentation: Henry James, Portrait d'une dame, Newton Compton, Rome, p. 7-18.
  • 1996 - Postface à: Bruce Jay Friedman, Stern, Giunta, Florence.
  • 1997 - Introduction et notes: Henry Fielding, Shamela (traduit par Daniela Fink), Marsilio, Venise. Il contient: Guido Fink, "La voix double Shamela Andrews", p. 9-60.
  • 1997 - "Trois tragédies et quelques questions," Introduction à William Shakespeare, Roméo et Juliette, Hamlet et Othello, Newton Compton, Rome, p. 5-11.
  • 1998 - "L'inventaire des rêves," Introduction à: Maurizio Ascari et Alessandra Calanchi (eds), chambres secrètes. Les histoires à sensation britannique, lettres, Florence, pp. 5-15.
  • 1998. e. 2004 - Introduction: Quentin Clewes, elle, Fazi, Rome. 2001 - Préface: Lorenzo Cuccu (eds), Le Cinéma de Paolo et Vittorio Taviani, Gremese, Rome, p. 7-8.
  • 2004 - Préface: Marco Cipolloni et Guido Levi (eds), Il était une fois en Amérique: le cinéma, le maccarthysme et la guerre froide, falsopiano, Alexandrie, pp. 9-15.
  • 2005 - Présentation: Henry James, Les Bostoniennes, Newton Compton, Rome.
  • 2007 - Introduction et histoire à: Saul Bellow: romans vol. 1 et 2, Milan, je Meridiani Mondadori. Contient: Guido Fink, "Saul Bellow ou autobiographie indirecte", pp. 11-57; pp Histoire. 61-109.
  • Articles et essais en volume
  • 1961e - « Lettre de la Nouvelle Athènes », dans les Cahiers CUCMI, monographie de 15 ans de cinéma américain (1946-1961), 4, pp. 22-27.
  • 1962 - "La controverse italienne" dans Sylvia E. Bowman (ed.), Edward Bellamy à l'étranger: Une Influence du prophète américain, Twayne, New York, p. 324-51.
  • 1964 - "films et Antonioni le policier à l'Envers" et "La réalité acceptée", dans Michel Estève (eds), Antonioni: l'homme et l'objet, Etudes Cinématographiques, Paris, pp. 7- 16; 92-96. Le premier est réédité dans: Michelangelo Antonioni 1942-1965, édité par Carlo di Carlo, entité autonome gestion des salles de cinéma, Rome 1987, p. 183-188. 1972 - "rêve ou vision: fantôme domestique de Nathaniel Hawthorne et Charles Lamb," dans AAVV, Hurrahing Harvest, Essais en l'honneur de Carlo Izzo, Galeati, Imola, pp. 151-169.
  • 1972 - "Être ou le kineme Ete Avoir de l'histoire", dans les cultures, vol. I, Les Presses de l'Unesco et presse la Baconnière, pp. 123-145.
  • 1974 - « Être ou avoir été: Cinéma italien, Temps et histoire, » dans les cultures, imprimer, vol. II, 1, films de flashback numéro spécial et de l'histoire, Presses de l'Unesco et de la Baconnière, pp. 115-138 // " 'être' ou 'Avoir été': le film anglais, Le temps et l'histoire", dans les cultures, tiré à part, vol. II, 1, monographique le cinéma de l'histoire, Les Presses de l'UNESCO et la Baconnière, pp. 123-145.
  • 1975 - "Images d'une réalité sans le théâtre," des symptômes (F. Taviani Matériaux, R. Perrelli, G. Fink et al), Théâtre Laboratoire de Grotowski, Bibliothèque Théâtre, Bulzoni, Rome, p. 18-26.
  • 1976 - « La porte était l'or », dans divers auteurs, en Amérique 1930/1955, le Centre d'études Consortium Toscane Activités Cinématique, Florence, Octobre, p. 5-11.
  • 1976 - "La couleur sur le blanc: James et Malamud à Florence", dans Tiziano Bonazzi (eds), Amérique-Europe: la circulation des idées, Il Mulino, Bologne, pp. 11-34 (maintenant Guido Fink, en signe de Proteus. De Shakespeare à Bassani, édité par Roberto Barbolini, Guaraldi, Rimini 2015, pp. 289-313).
  • 1977 - '' Connais le sacrifice ... ». Visconti entre le cinéma et l'opéra, « dans Adelio Ferrero (eds), Visconti: cinéma, Cinéma Bureau de la ville de Modène, pp. 84-97.
  • 1978 - "Griffith: commencer ici"; « La montée du cinéma américain. Sennett et Chaplin « ; et « Evolution et la maturité de Chaplin: le masque et la dissimulation » dans Adelio Ferrero (eds), Histoire du cinéma: des origines à l'avènement du son, Marsilio, Venise, 1978, pp. 46-58, 59-72 et 239-250.
  • 1978 - "films britanniques et Laurence Olivier," dans Adelio Ferrero (eds), Histoire du cinéma: l'affirmation de son néoréalisme, Marsilio, Venise, 1978, pp. 210-222.
  • 1978 - "Le Free Cinema", dans Adelio Ferrero (eds), Histoire du cinéma: auteurs et tendances dans les années cinquante et soixante, Marsilio, Venise, 1978, pp. 173-188. 1978 - dans Enzo Lauretta "texte théâtral et scénario film", (eds), Pirandello et du cinéma, Centre national d'études Pirandello, Agrigente, pp. 209-223.
  • 1979 - « La politique des auteurs dans les années cinquante. Autrement dit, comment faire les biens volés « et » Le cercle et l'écart: les magazines du cinéma italien dans les années cinquante, « à Giorgio Tinazzi (eds), Le cinéma italien des années cinquante, Marsilio, Venise, p. 88-99.
  • 1980 - "Le cinéma américain et l'image du jeune: à savoir, raturé graffiti" Bruno Torri (eds), Hollywood 1969-1979: les images, le plaisir, la domination, Marsilio, Venise, p. 226-235.
  • 1980 - "Les gagnants et les perdants: néoréalisme en Amérique," dans Saveria Chemotti (eds), Le mythe américain. Origine et crise d'un modèle culturel, CLEUP, Padova, pp. 72-87.
  • 1982 - "Ach, en Amérique" (Pp.19-45), "Jeune homme, il est juste un film" (pp 85-92.) "Pourquoi Lubitsch", Fabrizio Borin ((pp 243-250.) eds), Freedonia. Cinéma humoriste juif américain, les municipalités de Modène et de Venezia.
  • 1982 - « » Affaires étrangères: le voyage et le retour. L'Europe vue de l'Europe (filmographie). L'Europe vue de l'Amérique (filmographie), « Leonardo Quaresima (eds), Le rêve hollywoodien de la Mitteleuropa, Cahiers de la Cinémathèque 1, Bologne, pp. 8-29.
  • 1982 - "machine vocale et la voix du Père" à Paola Daniela Giovanelli (eds), essayiste Pirandello, Palerme: Palumbo, pp. 272-282.
  • 1982 - "Le rêve hollywoodien de Mitteleuropa", Cahiers de la Bibliothèque du film, édité par Mariella Furno, Bologne, pp. 3-12.
  • 1983 - "mots temporaires, ou, Michelangelo Antonioni critique de cinéma" dans AAVV, Michelangelo Antonioni. Identification d'un auteur (Vol. 1, Les années d'études et de critique Antonioni), organisée par la municipalité de Ferrara, Bureau Cinéma, (présentations lors de la conférence tenue à Ferrare le 20 et 21 Décembre 1982), pratiques, Parme, pp. 3-21.
  • 1983 - "The Last Tycoon mythe américain", Pier Paolo d'Attorre (dir), La gouvernance des États-Unis: le changement et la continuité dans l'Amérique contemporaine, avec Maurizio Vaudagna Tiziano Bonazzi, et al, Franco Angeli, Milan, pp. 262-272. (Actes du changement et séminaire d'étude sur la gouvernance. Les Etats-Unis de Carter à Reagan, Bologne, 20-21-22 mai 1981 Institut Gramsci Section Émilie-Romagne).
  • 1983 - "Parlez américain", à George et Marina Tinazzi Zancan (eds), Cinéma et Littérature de néoréalisme, Marsilio, Venise, p. 133-150.
  • 1983 - "La vision et l'excès: George Eliot à l'Hôtel Overlook," Maria Pia De Angelis, Lucky Life et Valentina Poggi (eds), Actes du cinquième Congrès national d'études anglais italien, Clueb, Bologne, pp. 103-112.
  • 1984 - « Qui est Victor Milgrim? Le roman américain et le système de studio », dans Vito Zagarrio (eds), Hollywood en cours: itinéraires, cinéma, télévision, Marsilio, Venise, p. 94-105.
  • 1984 - « » mimique et sublime « dans les deux temples de Herman Melville « dans Fortunati et Giovanna Franci (ed) Vie, La création sublime et catastrophe en poésie, Actes de la conférence tenue à l'Université de Bologne, 30 -31 mai, pp.187-199.
  • 1984 - « Pinter sans Losey; ou cinq cents plus « , Gianni Volpi et Paolo Bertinetti (ed), Pinter et le film, Ajax, Torino, pp. 21-30.
  • 1984 - "Comment tuer un suédois", Hemingway et le cinéma, Imaginaire coopérative, Lignano Sabbiadoro (Udine), pp. 3- 13.
  • 1985 - « Scènes de rue dans le théâtre de Trente Ans », dans divers auteurs, l'Amérique de frontière prolétarien du New Deal, Marsilio, Venise, p. 45-64.
  • 1985 - « L'autre côté de la Lune: mythes et images de l'Amérique du cinéma italien », Forum italicum, Buffalo, N.Y., p. 3-17.
  • 1985 - "Marilyn Monroe", à la plongée avec Bernardini, Bignardi, et al, Laterza, Roma-Bari, pp. 237-265. 1985 - "Marlon Brando", dans divers auteurs, les étoiles, Laterza, Roma-Bari, pp. 148- 229. 1985 - "L'écran de veille" et "Et c'est la terre promise" dans Mario Materassi (eds), Rothiana: Henry Roth dans la critique italienne, la Giunta, Florence, pp. 75-85 et 143-154.
  • 1985 - "Pour un voyage dans la ville du cinéma" (pp 23-28.) Et "Scènes de rue dans le théâtre des années trente" (pp 45-64.), Dans Franco Minganti (eds), 1930. L'Amérique de la frontière urbaine du New Deal, Marsilio Editori, Venise.
  • 1986 - "Un couple étrange: Hawthorne et son" doux Reader « dans les lectures anglo-américaines en mémoire de Rolando Anzilotti, Nistri Lischi, Pise, p. 127-145.
  • 1986 - « Qu'est-ce que vous voyez? Le Roi Lear de la scène à l'écran, » dans Mariangela Tempera (ed), Le Roi Lear du texte à la scène, Clueb, Bologne, pp. 179-192.
  • 1986 - "Counterclockwise, ou les deux l'immortalité Lolita" à Gian Piero Brunetta (eds), Stanley Kubrick: le temps, l'espace et les mondes possibles, pratiques, Parme, p. 121-133.
  • 1987 - "Voici la clé: Italie Malamud comme la Terre de copies", dans Joel Salzberg (ed), Essais critiques sur Bernard Malamud Hall K. G., Boston, pp. 151-65.
  • 1987 - « Ferrara et cinéma, vol. I. Depuis le début jusqu'à la Seconde Guerre mondiale », à Francesca Bocchi (ed), Histoire illustrée de Ferrara, 64 ans, Nouvelle Editorial AIEP, Milan, pp. 1009-1024. 1987 - "Ce mariage est de ne pas faire»: un projet non réalisé de Vasco Pratolini" à Andrea Vannini (eds), Vasco Pratolini et le film, La Bottega del Cinema, Florence, pp. 65-74.
  • 1987 - "films et Antonioni le policier à l'Envers" et "Les paroles òû Provisoires Michelangelo Antonioni critique de cinéma", à Carlo di Carlo (ed), Michelangelo Antonioni 1942-1965, organisme indépendant de gestion des cinémas, Rome, p . 183-188 et 297-304.
  • 1987 - "Sara Bernhardt et les chiens propices à l'apprentissage" dans Franco La Polla (de SPSE), sans méfiance Joseph Leo Mankiewicz, Venise, Editions La Biennale, pp. 75-88.
  • 1988 - (avec Franco Minganti), "La vie privée italienne sur le modèle américain," à Philippe Ariès et Georges Duby (dir), La vie privée, vol. 5 Le XXe siècle, Laterza, Roma-Bari, pp. 352-380.
  • 1988 - « Une vue de la région de la lune », Catalogue Agrifilm festival: La Terre dans le cinéma et dans les médias: le développement et le sous-développement, Orbetello, 4-8, pp. 55-65.
  • 1989 - « Ferrara et Cinéma II. Depuis la guerre, « à Francesca Bocchi (ed), Histoire illustrée de Ferrara, 65, Nouvelle Editorial AIEP, Milan, pp. 1025-1040.
  • 1990 - Le Juif dans le grenier », dans divers auteurs, le judaïsme et la culture européenne au XXe siècle, la Giunta, Florence; réimprimé comme "Dans le grenier", dans l'annexe de Ernestina Pellegrini (eds), La réservation juive: The Amazing World of Arturo Loria, Diabasis, Parme, 1998, pp. 157-169.
  • 1990 - "Relecture et misletture Hamlet" dans Mariangela Tempera (eds), le texte Hamlet de la scène, Bologne: Clueb, 1997, pp.171-183 (maintenant Guido Fink, en signe de Proteus de Shakespeare à. Bassani, édité par Roberto Barbolini, Guaraldi, Rimini 2015, pp. 7-21).
  • 1990 - « Et pourtant, elle tourne! Rome américain texte », Journal of American Studies. La Ville en tant que texte (AISNa la procédure de Sassari), vol. VI, 8, pp. 301-314.
  • 1991 - "mictionnels les mots: Artiste de Faulkner comme un masque de Effacé" à Agostino Lombardo (eds), l'artiste et ses masques: Metafiction, Bulzoni, Rome, pp Faulkner. 155-164.
  • 1991 - « Pour une Stelletta plus: mythe mythe soviétique et américain dans la critique cinématographique italienne », Pier Paolo D'Attorre (eds), Frenemies: rêve américain et le mythe soviétique en Italie contemporaine, Franco Angeli, Milan, pp. 349-361.
  • 1991 - "Au-dessus de la voiture, une voiture: Dora Nelson et Uptown", dans divers auteurs, Mario Soldati. L'écriture et l'apparence, Lindau, Turin, pp. 181-187.
  • 1992- « bonbons fumeurs, écouter des cigarettes. Les mots Lubitsch et son code, « à Francesco Bono (eds), Lubitsch, Atelier Editions, Rome, p. 31- 37.
  • 1992 - « Si un Juif mange un poulet (l'un d'eux est malade): la censure et l'humour juif autocensure », dans divers auteurs, la culture juive italienne dans l'édition 1955-1990, l'imprimerie nationale, Rome, p. 1154-1193.
  • 1992 - "Jésus, cette baleine!", Dans divers auteurs, la lecture des itinéraires autour de Moby Dick, Marietti, Gênes, pp. 43-51.
  • 1992 - "Où vont les autres", dans Alberto Farassino (eds), Mario Camerini, Locarno: Editions du Festival International du Film, pp. 62-76.
  • 1992 - "Une chose qui bouge" à Orio Caldiron (rédacteur en chef), Michael Curtiz, un Hongrois à Hollywood, le cadran solaire, Bari, pp. 58- 66.
  • 1994 - "Être et ne pas être: le mot et ses codes" dans Baccolini et Raffaella Maria Rosa Bollettieri Bosinelli (eds), Le doublage: adaptations linguistiques et culturelles, Clueb, Bologne, pp. 29-39.
  • 1994 - "Une ville et son double" (7 pages non numérotées au début du livre.), Dans Paolo Zappaterra (ed), Ferrara, Cardo, Venise.
  • 1994 - "Whitman et Griffith: les mains sur le berceau", en Loretta Innocenti, Franco Marucci, Paola Pugliatti (eds), Semeia. Routes pour Marcello Pagnini, Il Mulino, Bologna, pp. 541-553.
  • 1994 - "Les trois nuits de 1943", dans divers auteurs, The Long Night of '43. Le scénario original, Liberty House, Ferrara (puis Cinéma Lumière et plus, un XIV, 49-50-51, 2008, pp 21-28,.... Maintenant Guido Fink, en signe de Proteus de Shakespeare à Bassani, par Roberto Barbolini, Guaraldi, Rimini 2015, pp. 367-381).
  • 1995 - "Le jeu de Dieu, vous jouez Satan: fragments du livre sur Broadway", Federico Doglio (eds), Le théâtre et la Bible, Garamond, Rome, p. 213-225.
  • 1995 - "Comme dans une auberge ou Lieu de repos: la division de l'espace dans Henry Fielding", dans Loretta Innocenti (eds), Scène, routes, maisons: l'espace dans le récit de la « 700, Bulzoni, Rome, p. 95-111.
  • 1996 - « Le cinéma, la nouvelle province; langage visuel et la narration; une dynamique d'échange; La réunion des genres et des structures, etc. », dans Franco Marenco (eds), Civilisation littéraire anglais, Volume III: moderne, d'après-guerre et post-moderne, Utet, Torino, pp. 503- 528.
  • 1996 - "L'utilisation correcte des mots: le dialogue et l'éducation des filles", Carla Dente Baschiera, Mario Domenichelli, A. L. Johnson (dir), L'espace de conversation, ETS, Pise, pp. 33-46.
  • 1996 - "Présentation de la publication du scénario pour le film The Long Night of '43", en cristaux Anna Maria (eds) de, 1943-1993 Ferrara cinquante dall'eccidio de Castello Estense, Corbo, Ferrara, pp. 99-108.
  • 1996 - "Les masques, mannequins, et en Amérique", à Aldo Tassone (eds), Julien Duvivier, France Cinéma - The Beaver, pp. 83-94.
  • 1996 - « Un éclair dans les ailes: la guerre du Vietnam sur la scène américaine, » à Stefano Ghislotti et Stefano Rosso (eds), le Vietnam et le dos. La « guerre sale » dans le cinéma, la fiction, le théâtre, la musique et la culture dans l'armée américaine, Marcos y Marcos, Milan, p. 187-200.
  • 1996 - "Cinéma et littérature: le ciel, c'est ma main", dans Leonardo Quaresima (Ed), le cinéma et les autres arts, La Biennale-Marsilio, Venise, p. 99-105.
  • 1997 - "Les étrangers dans la terre promise d'Israël dans le roman juif américain", dans Domenichelli et Mario Pino Fasano (eds), The Stranger, vol. I, Bulzoni, Rome, p. 135- 155.
  • 1997 - "Les souvenirs de cinéma pâle" dans Enza Biagini (eds), Le travail d'Anna Banti, Olschki, Florence, pp. 31-40.
  • 1997 - "La littérature en 101 ans de cinéma", à Enzo Siciliano (eds), Anthologie Viesseux, Florence, pp.110- 124.
  • 1997 - "Al Ristori, un après-midi de 1943 ..." (pp 7-18.), Dans Gianfranco Rossi, Les Amis des sept sombres histoires Ferrara, préfacé par Alberto Poggi et Alberto Ronchi, Passigli-Antella Bagno a Ripoli.
  • 1998 - "Un verre invisible", à Antonio Gagliardi (eds), Giorgio Bassani: l'écrivain et ses paroles, le nouveau scientifique Italie, Florence, pp. 51-60.
  • 1998 - "Shylock et sa fille: Archétype antisémite dans la fiction judéo-américaine," à Franco La Polla et Gabriella Morisco (eds), intertextuelles Identité: Réflexions sur les artistes juifs américains, Patron, Bologne, pp. 39-54.
  • 1998 - « marche de l'oncle Jack », dans le vieux verger des Juifs. Le cimetière juif de Ferrare, photoreportage par Paolo Ravenne, Corbo, Ferrara.
  • 1998 - dans Enzo Lauretta "texte théâtral et scénario film", (eds), Pirandello et du cinéma, Centre national d'études Pirandello, Agrigente.
  • 1998 - « Cinéma. Les doubles portes de rêves « à Piero Boitani et Richard Ambrosini (eds), Ulysse: l'archéologie de l'homme moderne, Bulzoni, Rome, p. 293-302.
  • 1999 - "Voyages à Purilia: négociations et les échanges entre American théâtre et de cinéma", Bianca Maria Tedeschini Lalli et Maurizio Vaudagna (eds), Brave New Words, l'Université VU Press, Amsterdam, pp. 193-212.
  • 1999 - « Coups de feu sur Broadway théâtre dans le cinéma juif américain », Fabrizio Deriu (eds), l'écran et la scène, Marsilio, Venise, p. 125-136.
  • 1999 - « La comédie sophistiquée » et « humour juif » dans Gian Piero Brunetta (eds), Histoire du cinéma mondial II. 1. Les Etats-Unis, Einaudi, Torino.
  • 1999 - "Être ou être ailleurs: vagabondages film des mots de Hamlet," Sandro Bernardi (ed) situé Histoires, ETS, Pise, pp.47-60.
  • 2000 - Contributions diverses: Giulio Morlia (dir), L'image des réunions de mots entre le cinéma et la littérature dans l'histoire du Prix littéraire Viareggio - Repaci, pp.1-3, 24, 42, 43.
  • 2000 - "Purger-croire: le fascisme et antifascisme dans le cinéma italien d'après-guerre", dans Enzo Collotti (ed), le fascisme et l'antifascisme: le transfert, les révisions, négations, Laterza, Bari, pp. 493-502.
  • 2000 - « Gaius et tragique! Court et sans fin! Les frontières de la "et" comédie peut-être une photo, peut-être un samovar: les Juifs et le cinéma américain, « à Gian Piero Brunetta (eds), Histoire du cinéma mondial, Einaudi, Torno, vol. 2, pp. 1019-1048, 1239-1279.
  • 2001 - "Images in the Dark", en C. Jandelli, B. Manetti, M. Rossi G. (dir), Harold Pinter: la menace du théâtre à la cendre de film, Aida, Florence, pp. 35-41.
  • 2001 - « Les eaux de contradiction. Biblique de l'image au film d'image », dans Stefano Socci (Ed), le cinéma et la Bible, Morcelliana, Brescia, pp. 37-44.
  • 2003 - "Comme les nobles de Bagdad", dans Giovanna Franci et Giovanna Silvani (eds), L'importance d'être incompris: Hommage à Oscar Wilde, Patron, Bologne, pp. 417- 425.
  • 2003 - diverses contributions Enzo Siciliano (ed) Encyclopédie Treccani Cinéma, Rome. Voix: Allen, Woody, pp. 209-212; et Chaplin, Spencer (aka Charlie), pp. 745- 748; Comédie, pp. 114- 128; Coward, Sir Noel, pp. 173-174; Italie (Marco Pistoia), pp. 305- 319; Laughton, Charles, p. 480-482; Maccarthysme, pp. 260-265; Marx Brothers, pp. 21-24; Lubitsch, Ernest, p. 590-592; Odets, Clifford, p. 292-295; Olivier, monsieur Laurence, pp. 296 -297.
  • 2003 - "la poésie verbale, équivalents visuels: Un tramway nommé Désir de Williams à Kazan", dans un tramway nommé Désir (A Streetcar Named Desire), Libretto par Philip Littell, André Previn Musique, Teatro Regio de Turin, p. 27-38.
  • 2003 - "The Last Picture Show" et "Pour une discussion du cinéma et de l'identité juive", dans Pierluigi Basso (dir), voir à droite. cinéma Del sans clichés, Guaraldi, Rimini 2003, pp, 187-196 et 230-233.
  • 2003 - "modèle américain et le cinéma italien", dans Luciano De Giusti (eds), Histoire du cinéma italien, vol. VIII - 1949-1953, Marsilio, Blanc Noir, Venise.
  • 2004 - « Le cinéma et de l'extermination », en divers auteurs, chiffres de mémoire. Actes des séminaires de formation pour les enseignants, l'Université de Pise Press, Pise, pp. 87-91.
  • 2004 - "Anatevka, ou la frontière," LEA - Literatures de l'Europe et l'Amérique: les marges, les seuils, les frontières. Écritures dans limine, Carocci, Rome, p. 206- 215.
  • 2005 - "Il est arrivé à Wisigoths: Florence en Amérique Films / It Happened aux Wisigoths, Too: Florence dans les films américains" (Sandro Bernardi), dans E. Di Nolfo (eds), Toscane - États-Unis / Toscane - Etats-Unis d'Amérique, Florence, 2005, p. 145-155.
  • 2006 - "L'école juive dans la Via Vignatagliata", Anna Dolfi et Gianni Venturi (eds), Retour au "Jardin". Actes de la Conférence "Une journée d'étude pour Giorgio Bassani" (Florence, le 26 Mars 2003), Bulzoni, Rome, p. 221-224 (maintenant Guido Fink, en signe de Proteus. De Shakespeare à Bassani, édité par Roberto Barbolini, Guaraldi, Rimini 2015, pp. 395-408).
  • 2006 - "Une lettre le 26 Mars", Anna Dolfi et Gianni Venturi (eds), Retour au "Jardin". Actes de la Conférence "Une journée d'étude pour Giorgio Bassani" (Florence, le 26 Mars 2003), Bulzoni, Rome, p. 201- 202. 2014 - « L'univers de Woody Allen dans ses composantes a diminué de base: la relation entre la culture et l'humour juif », en Emilia Bandel (eds), Le génie de l'humour, pp. 80, contenu dans tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur Woody Allen ... et vous ne ont jamais osé demander, boîte de DVD Woody Allen: A Documentary (ed Robert B. Weide, 2012.) + Livre, Feltrinelli, Milan.
  • 2015 - "Ce faisceau de rayons lumineux en mouvement", dans Lorenzo Pellizzari (dir), L'aventure d'un spectateur: Italo Calvino et le cinéma, Digiland Art, Dublin, pp. 92-107. E.T. - « Ce tabouret sera mon trône Welles et Shakespeare », dans le film Knowing, 7, numéro spécial: Les films de Orson Welles, par le Bureau du cinéma de la ville de Modène, pp. 25-37. Bien que l'intervention à la table ronde, pp. 52-59. E.T. - L'émigration à Hollywood, « dans le cinéma II / 22, pp. 505-513.
  • Des articles, des essais et des critiques dans les magazines et les journaux
  • 1951 - "Quatre façons Out" de Piero Germi, consultez la rubrique "libre", le magazine Hollywood, le 24 Novembre, an VII, p. 23
  • 1952- 1953 voir:
  • 1957 - « À la recherche du caractère » (sous la rubrique « Cinéma »), p. 35-39 et examen par: Giuseppe Bartolucci, Lettre d'amour, Feltrinelli, Milano 1957 [signé de G. F.], p. 44, dans une compétition démocratique. Périodique du socialisme et de la démocratie Ferrara, a. III, 2.
  • 1958 - "Erich von Stroheim / Stroheim rétrospective" New Cinema, a. VII, 135 pp. 159-162.
  • 1959 - "une centaine d'œuvres et une question" nouveau cinéma, a. VIII, 141 pp. 441-447. 1959 - "Henry Fielding précurseur de Monsieur Verdoux," Nouveau Cinéma, a. VIII, 142 pp. 499-509.
  • 1959 - CARTE: « Ascenseur pour l'échafaud » et « pour tuer », nouveau cinéma, a. VIII, 137 pp. 54-55, 61. [signé G.F.]
  • 1959 - CARTES: "Femme, Marie - Octobre", "Rendez-vous avec le crime" et "The Night Ciel Fell" Nouveau Cinéma, a. VIII, 139 pp. 248-249; 253; 255. [signé G.F.]
  • 1959 - "Divine" (avec Antonio Covi, Louis Marcorelles, Pietro Pintus, Derek Prouse), feuilles avec anthologie critique du nouveau cinéma, lectures, La Gazzetta del Popolo, il est nouvelle visionneuse de film, 5, pp. 110-112.
  • 1960 - "critique", Shots, 7, pp. 23-28. 1960 - "Rocco et autre film" et "Yeux sans visage", nouveau cinéma, a. IX, 147, pp. 406-416 et 457-458. 1961 - "Mack Sennett, le roi de la comédie" New Cinema, a. X, 153 pp. 418-420.
  • 1961 - livret « d'émission de la peau », publié par le Cercle Cinéma Monzese.
  • 1962 - "Notes sur Viridiana (avec la postface de Truffaut)," Comparaison / Writer, a. XIII, 154, pp. 123- 128. 1962 - "Le beau Serge" (avec Raymond Borde, Jean Courtelin, Jean de Baroncelli, Gian Maria Guglielmino), les chansons du nouveau cinéma, Le Monde, Premier Plan, La Gazzetta del Popolo, il est nouveau spectateur de cinéma, 30-31, p. 197-200.
  • 1962 - "Hollywood et les sirènes du New Deal," New Cinema, a. XI, 160 (rétrospective), pp. 435-439. 1962 - "île Broadway 1962 dans une île" Nouveau Cinéma, a. XI, pp 158. 276-286.
  • 1962 - « Le cinéma indépendant américain: une fenêtre sur l'Amérique », Cinestudio. Ordinateurs portables monzese le cinéma Circle, pp. 5-29.
  • 1962 - M. Antonioni et les hommes de l'Oklahoma », Cinestudio: Carnets Cercle Monzese Film, 5, pp. 25-30.
  • 1963 - "Un rebelle à Princeton," Comparaison / Writer, a. XIV, 158 pp. [91] -103. 1963 - "Venezia 1964", Comparaison / Writer, a. XIV, 168 pp. 104-112. 1963 - "vers le bas et jaune Antonioni," Nouveau Cinéma, a. XII, 162 pp. 100-106.
  • 1963 - « Le grand pays heureux critique, » nouveau cinéma, a. XII, 166 pp. 423. 1963 - "Monsieur et les hommes Antonioni de l'Oklahoma", Positif, Paris, 50-51-52, Mars, p. 124-130. 1963 - "Le système d'étoiles," Cinéma italien: Carnets de Cenobio, 31, pp. 141-173.
  • 1963 - "Huit questions à Nathan E. Douglas," Cinestudio: Carnets Monzese Cinéma Cercle, 6, pp. 28-29.
  • 1963 - "Stanley Kramer: la démocratie comme un spectacle," Cinestudio: Carnets Monzese Cinéma Cercle, pp. 1-26. Il contient une interview avec Nathan E. Douglas.
  • 1963 - "Le Seigneur des Mouches", BN noir et blanc, 1, 102-104.
  • 1964 - "Sociologie du Film", Comparaison / Writer, a. XV, 170, pp. 100-103.
  • 1964 - "Trieste: le cinéma et la science-fiction" et "Benedetti et Bernari", Comparaison / Writer, a. XV, 178, pp. [92] -95 et 98-103.
  • 1964 - "La liberté velletaria à Porretta Terme," Nouveau Cinéma, a. XIII, 170, p. 288-292.
  • 1964 - « Les hommes et non pas dans les quatre premières oeuvres, » Nouveau Cinéma, a. XIII, 171, pp. 354-358. 1964 - "Le cinéma indépendant américain", Filmquaderno du Film Club Imola, pp. 32.
  • 1964 - "Luis Buñuel" Cinestudio: Carnets Monzese Cinéma Cercle, pp. 24.
  • 1964 - "Le film anglais et foule solitaire", Cinestudio: Bloc-notes Cercle Film Monzese, 13, pp. 1-20.
  • 1964 - "Orson Welles: le cinéma comme les miroirs", Shots, 12, pp. 1-18.
  • 1964 - "Orson Welles, le cinéma comme des miroirs", Shots, 12, pp. 1-18.
  • 1965 - « Les nombreux défauts critiques des chômeurs », nouveau cinéma, a. XIV, 175 pp. 178-185.
  • 1965 - « Et le cinéma est né le jour avant-hier, » Nouveau Cinéma, a. XIV, 176, pp. 266-273.
  • 1965 - « La vieille dame indigne et les aspirations des jeunes, » nouveau cinéma, a. XIV, 177 pp. 353-357.
  • 1965 - « la langue de la langue et de la poésie en prose, » Nouveau Cinéma, a. XIV, 177 pp. 372-377.
  • 1965 - "Structure et mythe Fellini", Cinestudio: Cahiers du Cercle Film Monzese, 14, pp. 11-16.
  • 1965 - "Kubrick ou d'un film indirect" de jeunes critiques, 7, pp. 44-60. 1966 - "Le mal sombre du cinéma italien", Comparaison / Writer, a. XVII, 192/12, pp. 137-148.
  • 1966 - "Epitaph depuis cinquante ans", Comparaison / Writer, a. XVII, 198/18, pp. 134-142.
  • 1966 - "Venise 1966: Balthazar", Comparaison / Writer, a. XVII, 202/22, pp. 141-147.
  • 1966 - "Salinger et la magie de son nom," études américaines, 12, Rome, p. 258-276.
  • 1966 - "Zinnemann, a perdu le charme," Nouveau Cinéma, a. XV, 179 pp. 15-19. 1966 - « Trieste. La mort prématurée du film de science-fiction? », nouveau cinéma, a. XV, 183, pp. 370-373.
  • 1966 - "Prose et crise idéologique dans le dernier film de Pier Paolo Pasolini," Nouveau Cinéma, a. XV, 184, pp. 417-423.
  • 1966 - "Fatigué épiphanie du passé et du présent" étoiles", New Cinema, a. XV, 181, pp. 178-181.
  • 1966 - CARTE: "The Almost Perfect Crime Ville sans loi," Nouveau Cinéma, a. XV, 182, pp. 298-299 [signé G.F.]
  • 1966 - « La fiction politique. La peur à la Maison Blanche », Cinestudio: Bloc-notes Cercle Film Monzese, 16, pp. 1-36.
  • 1966 - "Citizen Kane d'Orson Welles," la civilisation de l'image, a. I, 1, pp. 77-79.
  • 1966 - « Les temps sont durs pour le diable », un œil critique, a. I, 1, pp. 62-70.
  • 1967- "Blow Up, La guerre est finie, personne: cinéma comme télescope", Comparaison / Writer, a. XVIII, 208/228, p. [134] -143.
  • 1967 - "Cinéma dans la rue Eccles", Comparaison / Writer, a. XVIII, 213/232, p. 135-143.
  • 1967 - "Venezia 1967 ou des pertes inutiles", Comparaison / Writer, a. XVIII, 214-234, pp. 136-144.
  • 1967 - « Qui a peur du cinéma américain? », Nouveau cinéma, a. XVI, 186, pp. 110-113.
  • 1967 - "Harold Pinter et conflits momentanés (première partie)," Nouveau Cinéma, a. XVI, 187, pp. 178-193.
  • 1967 - « Pinter, un miroir du monde que nous habitons? (Deuxième et dernière partie), « Nouveau Cinéma, a. XVI, 188, pp. 280-285.
  • 1967 - « Huit premières œuvres avec une tendance à l'anonymat, » Nouveau Cinéma, a. XVI, 189 pp. 348-353.
  • 1968 - « Edmund Wilson et 'des souffrances inacceptables' « Comparaison / Writer, a. XIX, 216, pp. 31-60 (maintenant Guido Fink, en signe de Proteus. De Shakespeare à Bassani, édité par Roberto Barbolini, Guaraldi, Rimini 2015, pp. 57-91).
  • 1968 - "Ti-zéro", Comparaison / Writer, a. XIX, 216, pp. 148-153 (maintenant Guido Fink, en signe de Proteus. De Shakespeare à Bassani, édité par Roberto Barbolini, Guaraldi, Rimini 2015, pp. 133-139).
  • 1968 - Styron, Malamud. Les nouvelles façons de best-seller humanitaire », Comparaison / Writer, a. XIX, 218/38, p. 130-136 (maintenant Guido Fink, en signe de Proteus. De Shakespeare à Bassani, édité par Roberto Barbolini, Guaraldi, Rimini 2015, pp. 315-329).
  • 1968 - "Le cinéma italien: l '' escalade « des nouveaux administrateurs", Comparaison / Writer, a. XIX, 220/40, p. 133-139. 1968 - "Auden, l'exception est la règle," Comparaison / Writer, a. XIX, 224/44, p. 81-99.
  • 1968 - "Les écrits de Mario Alicata littéraire", Comparaison / Writer, a. XIX, 226/46, p. [124] -130.
  • 1968 - "La caméra tracasse au Festival dei Popoli" Nouveau Cinéma, a. XVII, 192 pp. 126-127.
  • 1968 - « Nuit des Démons dans l'heure du loup », nouveau cinéma, a. XVII, 196 pp. 442-449.
  • 1968 - CARTES: "Gangster Story"; « Les douze salopards », nouveau cinéma, a. XVII, 191, pp. 47-51, 52-55.
  • 1968 - CARTE: « Le jour de la Chouette, » Nouveau Cinéma, a. XVII, 193, pp. 210-211 [signé G.F.] 1968 - CARTE: "Trois étapes délire," Nouveau Cinéma, a. XVII, 195 pp. 378-380 [signé G.F.]
  • 1968 - « Nuit des Démons dans l'heure du loup », nouveau cinéma, a. XVII, 196 pp. 442-449.
  • 1968 - "Pour l'instant, a parlé de l'homme blanc", RC Cinema Magazine, 6-7, pp. 376-379. 1969 - "Le théâtre contre la structure", Comparaison / Writer, a. XX, 228 pp. 36-47.
  • 1969 - "2001, le cinéma et dans l'espace", Comparaison / Writer, a. XX, 232, pp. [56] -65.
  • 1969 - "Les enfants terribles de Henry James", Comparaison / Writer, a. XX, 236, pp. [4] -28 (maintenant Guido Fink, en signe de Proteus. De Shakespeare à Bassani, édité par Roberto Barbolini, Guaraldi, Rimini 2015, pp. 259-287).
  • 1969 - "Fellini, Visconti, etc: le cinéma et le cannibalisme.", Comparaison / Writer, a. XX, 238, pp. 140-151.
  • 1969 - "image el'inciviltà T-zéro," Nouveau Cinéma, a. XVIII, 197, pp. 23-29.
  • 1969 - "Pirandello, la Moravie et le code Ti-zéro", le nouveau cinéma, a. XVIII, 198, pp. 101-105.
  • 1969 - « Les critiques français Laissons aux Français » Nouveau Cinéma, a. XVIII, 199, pp. 174-179. ET PLANCHES: « Notre-Dame des Turcs »; "Where Eagles Dare", pp. 214-215, 222-223. [Signé G. F.]
  • 1969 - « Autres actifs et autres chambres loin de nos positions, » Nouveau Cinéma, a. XVIII, 200, pp. 284-294.
  • 1970 - "Rébellions retour: Berryman / Bradstreet", Comparaison / Writer, a. XXI, 242, pp. 125-131.
  • 1970 - "La de la ménopause reine", Comparaison / Writer, a. XXI, 246, pp. 149-152.
  • 1970 - "James Purdy et funérailles gay du roman américain", Comparaison / Writer, a. XXI, 248, pp. 82-98 (.. Maintenant Guido Fink, en signe de Proteus de Shakespeare à Bassani, édité par Roberto Barbolini, Guaraldi, Rimini 2015, pp 333-351) et "Venezia 1970: à la recherche de la virginité", pp. 148-156.
  • 1970 - "Lear, le non-sens et l'épithète« différent", Comparaison / Writer, a. XXI, 250, pp. 155-161 (maintenant Guido Fink, en signe de Proteus. De Shakespeare à Bassani, édité par Roberto Barbolini, Guaraldi, Rimini 2015, pp. 167-175).
  • 1970 - "Le 'italic vivant de Washington Irving", les études américaines, 16, pp. 25-56.
  • 1970 - "Film anti-sexy et un rappel pour les familles," Nouveau Cinéma, a. XIX, 204, pp. 92-97.
  • 1970 - « toujours à la recherche de la crédibilité. Mais lequel? "(Réponses Guido Fink et Adelio Ferrero"), New Cinema, a. XIX, 208, pp. 420-428.
  • 1970 - CARTE: "Tournesols" Nouveau Cinéma, a. XIX, 206, p. 301. [signé G.F.]
  • 1971 - « néoréalisme revisité » dans les études du XXe siècle, 5-6 Septembre, pp. 11.1.
  • 1971 - "Femmes traduit par Cristina Campo", Comparaison / Writer, a. XXII, 256, pp. 114-120.
  • 1972 - "De Pamela en Shamela (et vice versa)," Comparaison / Writer, a. XXIII, 266, pp. [3] -35.
  • 1972 - "Il était un hôtel: notes sur les liens", Comparaison / Writer, a. XXIII, 274, pp. 66-98.
  • 1973 - "Une note finale: Emanuele Carnevali, Cinq poèmes", Comparaison / Writer, a. XXIV, 280, pp. [79] -88.
  • 1973 - "Cinéma: La bourgeoisie et ses fantômes", Comparaison / Writer, a. XXIV, 286, pp. [126] -139.
  • 1973 - "Les mots de Polonius," Il Verri, 4, pp. 155-177.
  • 1973 - "Pearl Buck, Chine loin," Le Monde, le 29 Mars dans. XXV, 13, p. 21.
  • 1973 - "Le retour de Jack London," Le Monde, le 17 mai, a. XXV, 20, p. 21.
  • 1973 - "Ne pas mourir: il devient un film," Le Monde, le 21 Juin, a. XXV, 25, p. 22.
  • 1973 - "Strindberg sans voix", Le Monde, le 28 Juin, a. XXV, 26, p. 22. 1973 - "L'inépuisable Médée" Le monde, le 5 Juillet, a. XXV, 27, p. 22.
  • 1973 - "Shakespeare et son double", Le Monde, le 12 Juillet, a. XXV, 28, p. 22.
  • 1973 - « Battez Proteus et avec la légende, » Le Monde, le 19 Juillet, a. XXV, 29, p. 22.
  • 1973 - "De récitent à l'école", Le Monde, le 26 Juillet, a. XXV, 30, p. 22.
  • 1973 - "La Métamorphose d'une musaraigne," Le Monde, le 9 Août, a. XXV, 32, p. 22.
  • 1973 - "Brecht, la pierre et la bouteille d'eau", Le Monde, le 16 Août, a. XXV, 33, p. 22.
  • 1973 - "Terrible et un peu drôle," Le Monde, le 30 Août, a. XXV, 34-35, p. 22.
  • 1973 - "Antigone choisit les morts," Le Monde, 6 Septembre a. XXV, 36, p. 22.
  • 1973 - "L'impresario avec son fouet," Le Monde, le 13 Septembre, a. XXV, 37, p. 22.
  • 1973 - "Le troisième acte de Dario Fo," Le Monde, le 27 Septembre, a. XXV, 39, p. 22.
  • 1973 - "Le travesti Chelsea," Le Monde, le 11 Octobre, a. XXV, 41, p. 22.
  • 1973 - « En attendant le déjà vu », Le Monde, le 18 Octobre, a. XXV, 42, p. 22.
  • 1973 - "Drank l'œuf, la coquille vide", Le Monde, le 25 Octobre, a. XXV, 43, p. 22.
  • 1973 - "Un enfer dans l'autre," Le monde, le 8 Novembre, a. XXV, 45, p. 22.
  • 1973 - "Le pouvoir du rituel," Le Monde, le 15 Novembre, a. XXV, 46, p. 22.
  • 1973 - "Opération Adelchi", Le Monde, le 22 Novembre, a. XXV, 47, p. 22.
  • 1973 - "La prison d'angoisse," Le Monde, le 29 Novembre, a. XXV, 48, p. 22.
  • 1973 - "Supermarché des rois", Le Monde, 6 Décembre a. XXV, 49, p. 22.
  • 1973 - "pas assez prima donnas," Le monde, le 13 Décembre, a. XXV, 50, p. 22.
  • 1973 - "Les voleurs et Garibaldi," Le monde, le 20 Décembre, a. XXV, 51, p. 22.
  • 1973 - "Le Strindberg Missiroli" Le monde, le 27 Décembre, a. XXV, 52, p. 22.
  • 1974 - "mettre de l'ordre dans la terre désolée," Comparaison / Writer, a. XXV, 288, pp. 102-106.
  • 1974 - "Althoug son père," Le Monde, le 10 Janvier, a. XXVI, 1-2, p. 23.
  • 1974 - "Le test d'Eduardo," Le Monde, le 17 Janvier, a. XXVI, 3, p. 23.
  • 1974 - "Gozzi limogé," Le Monde, le 24 Janvier, a. XXVI, 4, p. 22.
  • 1974 - "Svevo: une surprise," Le Monde, 31 Janvier a. XXVI, 5, p. 22.
  • 1974 - "Pas si arrogant", Le Monde, le 7 Février, a. XXVI, 6, p. 22.
  • 1974 - « Agir dans le miroir, » Le monde, le 14 Février, a. XXVI, 7, p. 22.
  • 1974 - "Campanile, le taux et le taux", Le Monde, le 28 Février, a. XXVI, 9, p. 22.
  • 1974 - « Il y a une parodie de la Cène, » Le monde, le 7 Mars, a. XXVI, 10, p. 22.
  • 1974 - "Oktoberfest au cirque," Le Monde, le 14 Mars, a. XXVI, 11, p. 22.
  • 1974 - « Le conseil d'administration de sourds », Le Monde, le 21 Mars, a. XXVI, 12, p. 22.
  • 1974 - "Un Américain Brecht," Le Monde, le 28 Mars, a. XXVI, 13, p. 22.
  • 1974 - "Ruzante et le mot," Le monde, le 4 Avril, a. XXVI, 14, p. 22.
  • 1974 - "Le Roi Lear, une montagne", Le Monde, le 11 Avril, a. XXVI, 15, p. 22.
  • 1974 - "Ulisse borghese", Le Monde, le 18 Avril, a. XXVI, 16, p. 22.
  • 1974 - "Une rose pour Wanda", Le Monde, le 25 Avril, a. XXVI, 17, p. 22.
  • 1974 - "Procès de Pavese," Monde 2, mai, a. XXVI, 18, p. 22.
  • 1974 - « Les pèlerins dans le salon, » Le Monde, le 9 mai, a. XXVI, 19, p. 22.
  • 1974 - "Le parti impossible," Le Monde, le 23 mai, a. XXVI, 21, p. 22.
  • 1974 - "Les échecs des Jésuites," Le Monde, le 30 mai, a. XXVI, 22, p. 22.
  • 1974 - "Public mis en conserve," Le Monde, 6 Juin a. XXVI, 23, p. 22.
  • 1974 - "Dans le style de Brueghel," Le Monde, le 13 Juin, a. XXVI, 24, p. 22.
  • 1974 - "L '' off-off « est déjà fini?", Le Monde, le 20 Juin, a. XXVI, 25, p. 22.
  • 1974 - "Les dangers pour la santé," Le monde, le 4 Juillet, a. XXVI, 27, p. 22.
  • 1974 - "L'acteur a ralenti," Le Monde, le 11 Juillet, a. XXVI, 28, p. 22.
  • 1974 - "Petite fête à Chieri," Le Monde, le 18 Juillet, a. XXVI, 29, p. 22.
  • 1974 - "Nécromancien chômeurs," Le Monde, le 25 Juillet, a. XXVI, 30, p. 22.
  • 1974 - « la musique dans la poussière, » Le Monde 1er Août, a. XXVI, 31, p. 22.
  • 1974 - "Nous étions agriculteurs," Le monde, le 8 Août, a. XXVI, 32, p. 22.
  • 1974 - "Dans César," Le Monde, le 29 Août, a. XXVI, 34-35, p. 22.
  • 1974 - « Maîtriser les files des années 30, » Le Monde, le 12 Septembre, a. XXVI, 37, p. 24.
  • 1974 - "Automne de Boulgakov" Le Monde, le 19 Septembre, a. XXVI, 38, p. 22.
  • 1974 - "Arlequin au cirque", le 26 Septembre, a. XXVI, 39, p. 22.
  • 1974 - "Un truc à Vicenza," Le Monde, le 3 Octobre, a. XXVI, 40, p. 22.
  • 1974 - "Mon frère et sœur", Le Monde, le 17 Octobre, a. XXVI, 42, p. 22.
  • 1974 - "Impliquez mais seulement", Le Monde, le 24 Octobre, a. XXVI, 43, p. 22.
  • 1974 - "inventions spirituelles", Le Monde 31 Octobre, a. XXVI, 44, p. 22.
  • 1974 - "Avec l'Odin dans les Pouilles", Le Monde, le 7 Novembre, a. XXVI, 45, p. 22.
  • 1974 - "Les yeux et les oreilles", Le Monde, 14 Novembre a. XXVI, 46, p. 22.
  • 1974 - "Le 'calicio' Testori," Le Monde, le 21 Novembre, a. XXVI, 47, p. 22. 1974 - « Que diable sont dans la cave, » Le Monde, le 28 Novembre, a. XXVI, 48, pp. 16-17.
  • 1974 - "La famille confessé," Le monde, le 5 Décembre, a. XXVI, 49, p. 22.
  • 1974 - "L'ennemi est Luther," Le monde, le 12 Décembre, a. XXVI, 50, p. 20.
  • 1974 - « Cléopâtre et la puissance, » Le monde, le 19 Décembre, a. XXVI, 51, p. 22.
  • 1974 - « Le monarque sur scène, » Le monde, le 26 Décembre, a. XXVI, 52, p. 22.
  • 1974 - "Fellini: la pavon du cont" Cinéma Cinéma, a. I, 1, pp. 89-95.
  • 1975 - « Plus jamais Tu imprimer: Shakespeare et la prolifération du texte », Comparaison / Writer, a. XXVI, 300, pp. 48-70 (maintenant Guido Fink, en signe de Proteus. De Shakespeare à Bassani, édité par Roberto Barbolini, Guaraldi, Rimini 2015, pp. 23-49).
  • 1975 - "Barth ou relecture", Comparaison / Writer, a. XXVI, 302, pp. [38] -63.
  • 1975 - "Du camp au carnaval," Le Monde, le 9 Janvier, a. XXVII, 1-2, p. 22.
  • 1975 - "Retour Scarpetta," Le Monde, le 16 Janvier, a. XXVII, 3, p. 22.
  • 1975-1923 Janvier, « Manifeste de Goldoni, » Le monde, a. XXVII, 4, p. 22.
  • 1975 - "Dans un trou dans le ciel", Le Monde, 6 Février a. XXVII, 5-6, p. 22.
  • 1975 - "Un rebelle dans une cage", Le Monde, le 13 Février, a. XXVII, 7, p. 22.
  • 1975 - "Ni roses, ni le lac," Le Monde, le 20 Février, a. XXVII, 8, p. 22.
  • 1975 - « Mal à l'aise et grands, » Le Monde, le 27 février à. XXVII, 9, p. 22.
  • 1975 - « Le cinéma entre guillemets, » Cinéma Cinéma, a. II, 2, pp. 14-20, et examen de Take One Magazine, pp. 87-88. 1975 - « La combinaison Welles » Cinéma Cinéma, a. II, 3, pp. 9-20.
  • 1975 - rossignol de l'empereur », Cinéma Cinéma, a. II, 4, pp. 79-89.
  • 1975 - « Losey: le principe d'incertitude » et « L'Amérique: les femmes, les coureurs ... » Cinéma Cinéma, a. II, 5, pp. 63-68 et 95-98.
  • 1976 - "Les fenêtres de Hawthorne: espace scénique et technique narrative dans Twice-Told Tales", Comparaison / Writer, a. XXVII, 316, pp. [3] -40.
  • 1976 - "La mer aversion", Comparaison / Writer, a. XXVII, 320, pp. [113] -125.
  • 1976 - "Anna, ou abdication de" Cinéma Cinéma, a. III, 7-8, pp. 67-76, et "Griffith: commencer ici", pp. 147-158. Réédité dans Adelio Ferrero (eds), Histoire du cinéma: des origines à l'avènement du son, Marsilio, Venise, 1978, pp. 46-58.
  • 1976 - « Kubrick: Ne pas raconter une histoire » et « L'Amérique: vers un nouveau système d'étoiles », Cinéma Cinéma, a. III, 9, pp. 78-85 et 95-97.
  • 1977 - « Les gagnants et les perdants: le néo-réalisme italien en Amérique », Comparaison / Writer, a. XXVIII, 334, pp. 3-19.
  • 1977 - « Cassavetes: le théâtre privé » Cinéma Cinéma, a. IV, 11, pp. 80-84.
  • 1977 - "À la recherche de tragema"; « Montage: à savoir le « casse-tête » de la seconde Mme Kane »; et « Si je semble un peu en trois volumes » Cinéma Cinéma, a. IV, 12, pp. 23-33; 98-101; et 101-103.
  • 1977 - "Le Seigneur des Mouches Peter Brook" et "Suspiria", noir et blanc, a. XXXVIII, 1, pp. 102-104 et 106-108.
  • 1977 - "Pique-nique à Hanging Rock", noir et blanc, a. XXXVIII, 2, pp. 129-130.
  • 1977 - "Dimanche noir: le principe domino", noir et blanc, a. XXXVIII, 5-6, pp. 189-190.
  • 1978 - "La vision de la vision: Lang et Antonioni à la télévision", Comparaison / Writer, a. XXIX, 338, pp. 105-112.
  • 1978 - "Sourire Insouciance: trois histoires de Malaisie par W. S. Maugham", études anglaises, 5, pp. 261-280 (maintenant Guido Fink, en signe de Proteus. De Shakespeare à Bassani, édité par Roberto Barbolini, Guaraldi, Rimini 2015, pp. 189-211).
  • 1978 - « Ici et ailleurs: le théâtre à la télévision, » Cinéma Cinéma, a. V, 15, pp. 17-26.
  • 1978 - « Les faits et les opinions. Oui, nous allons parler de « nous », Cinéma Cinéma, a. V, 16-17, pp. 223-227.
  • 1978 - "The Boys Choir de Robert Aldrich", noir et blanc, a. XXXIX, 2, pp. 132-134.
  • 1978 - "Julia" et "Le Serpent Oeuf", noir et blanc, a. XXXIX, 3, pp. 132-134 et 138-140.
  • 1978 - « Idéologie et le commerce. Trente ans à la recherche d'une identité », Cinecritica, 0, pp. 12-19.
  • 1978 - "Une disparition que tout regret," Cinecritica (la disparition de Adelio Ferrero), 1, p. 71.
  • 1978 - "Qu'est-ce que le magicien magicien!", Corriere della Sera, le 6 Août.
  • 1979 - « Langue langue hégémonique et marginal: le cinéma italien des années soixante-dix, » Revue de Stanford italien, printemps, p. 145- 162. 1979 - "Les hypothèses pour Not I", Comparaison / Writer, a. XXX, 348, pp. 21-33.
  • 1979 - "L'île qui était pas là", Comparaison / Writer, a. XXX, 350, pp. 4-21 (maintenant Guido Fink, en signe de Proteus. De Shakespeare à Bassani, édité par Roberto Barbolini, Guaraldi, Rimini 2015, pp. 239-257).
  • 1979 - "Calvin Wilder déjà parce que vos genoux ...", Comparaison / Writer, a. XXX, 356, pp. 130-136.
  • 1979 - "Les Devils d'Isaac Bashevis Singer", Comparaison / Writer, a. XXX, 358, pp. 106-111 (maintenant Guido Fink, en signe de Proteus. De Shakespeare à Bassani, édité par Roberto Barbolini, Guaraldi, Rimini 2015, pp. 325-331).
  • 1979 - « L'angle d'incidence et de l'angle de réfraction: notes sur les compétences de la critique de cinéma et de théâtre » théâtre Notebooks. Le critique de théâtre, a. II, 5, pp. 87-95.
  • 1979 - « L'effondrement de maisons en papier mâché, » Cinéma Cinéma, a. VI, 18-19, pp. 57-73.
  • 1979 - "de scène William Wyler" et "Wilder (et Calvin): déjà parce que vos genoux," Cinéma Cinéma, a. VI, 21, pp. 76-85 et 102-107.
  • 1979 - Wunderbar: ou contagion, « Cinéma Cinéma, a. VI, 22-23, pp. 22-23.
  • 1979 - « Comment les jeunes? Quel cinéma? », La ville et la région, 4, pp. 56-62.
  • 1980 - "Le Méridien Defoe", Comparaison / Writer, a. XXXI, 368, pp. 76-83.
  • 1980 - "Hitchcock et la comédie", Comparaison / Writer, a. XXXI, 370, pp. [72] -83.
  • 1980 - "Le pont invisible", hypothèse, 25-26, pp. 33-36.
  • 1980 - "Deux, trois, plusieurs apocalypses", Cinéma Cinéma, a. VII, 24, pp. 62-73.
  • 1980 - "Deux notes d'un Assassiner parfait" (par Sandro Bernardi), Cinéma Cinéma, a. VII, 25-26, pp. 26-40. 1981 - "Sur le plateau avec trapus" ailes, Comparaison / Writer, a. XXXII, 378, pp. [48] ​​-59.
  • 1981 - "Laura, Alice, Mme Dietrich (fils): les images d'une exposition," Cinéma Cinéma, a. VIII, 27-28, pp. 43-57.
  • 1981 - « Et vous les reconnaîtrez à leurs fruits »; « Sur le plateau avec des ailes tronquées »; et « M. Sorlin, un et deux (et trois), » Cinéma Cinéma, a. VIII, 29, pp. 103-108; 114-115; et 124-125; et examen de Samson Raphaelson, Freundschaft, pp. 133-134.
  • 1981 - « Erich von Stroheim. Les odeurs de Polk Street « Carnets de cinéma, a. I, 1, pp. 3-12. 1981 - « Hammett, Huston et les mystères de faucon » et « Tous Hammett, année par année, » Cahiers du cinéma, a. I, 2-3, pp. 23-31, 32-37.
  • 1982 - "De Affichage à Telling: Off écran Narration dans le cinéma américain", Literatures d'Amérique, III, 12, p. 5-37.
  • 1982 - « Qui est Victor Milgrim et pourquoi on parle si mal de lui? Notes sur roman Hollywood », Comparaison / Writer, a. XXXIII, 394, pp. [74] -85 (maintenant Guido Fink, en signe de Proteus. De Shakespeare à Bassani, édité par Roberto Barbolini, Guaraldi, Rimini 2015, pp. 353-365).
  • 1982 - « Le salon du Diable et la maison du voisin », théâtre Notebooks. Les visions du théâtre, a. IV, 16, pp. 129-143.
  • 1982 - «puis » (avec Lorenzo Pellizzari « Changement de la garde au sommet du cinéma Cinéma: les intentions du nouveau directeur Guido Fink), Cinéma Cinéma, a. IX, 30, pp. 3-5, et « Au cinéma l'après-midi », pp. 26-31. 1982 - « » Tous les nobles livres: sur une trilogie de la classe ouvrière », Cinéma Cinéma, a. IX, 31, pp. 24-31.
  • 1982 - « Sur la scène du crime, » Cinéma Cinéma, a. IX, 32, pp. 23-30. 1982 - "zéro visibilité"; « Gaius et tragique! Court et sans fin! « ; « Venise. Greenaway: vous devez dessiner votre propre jardin « ; « Venise. L'original, je les ai toujours moi-même, « Cinéma Cinéma, a. IX, 33, pp. 3-5; 8-18; 77-80; 80-82.
  • 1982 - "Dropping et reconstructions de la maison Usher", Segnocinema, 3, pp. 23-26.
  • 1983 - "Mark Twain: au fond du puits", Comparaison / Writer, a. XXXIV, 402, pp. [3] -30 (maintenant Guido Fink, en signe de Proteus de Shakespeare à Bassani, édité par Roberto Barbolini, Guaraldi, Rimini 2015, pp 93-126..) Et « Une note finale: Cyril Clemens, Mark Twain et Mussolini, « pp. [75] -78.
  • 1983 - "Un casse-croûte sur l'herbe et d'autres malentendus", Comparaison / Writer, a. XXXIV, 406, pp. [55] -63 (N.E. dans la belle forme: Poggioli, calligraphique et ses environs, par Andrea Martini, Marsilio, Venise, 1992, pp 51-58.).
  • 1983 - « » La porte est jamais fermé « : Broadway et la Seconde Guerre mondiale », Cahiers de théâtre. Le théâtre et la guerre, a. V, 19, pp. 101-110.
  • 1983 - "Postscript - Nachtrag", "Histoire (1948-1978) de la série télévisée made in USA" et "Tout cela, et le ciel aussi?", Cinéma Cinéma, a. X, 35-36, pp. 111-116, 117-119 et 120-121.
  • 1983 - « Les yeux des anges » et « Venise. Palais du film et des ensembles de sentiments, « Cinéma Cinéma, a. X, 37, pp. 16-24 et 69-72.
  • 1984 - "Voici un livre à écrire", par Carlo Izzo Lettres à Giovanna Bemporad, Comparaison / Writer, a. XXXV, 412, pp. [62] -83 (rédacteur en chef, avec Maria Pia De Angelis).
  • 1984 - « Une comédie en trois actes, » Cahiers de théâtre. Le théâtre américain en Italie (section monographique édité par G. Fink, pp. 3-116), VII, 26, pp. 3-10.
  • 1984 - « Orgueil et préjugés: les stéréotypes hollywoodiens et le doublage de notre maison, » Cinéma Cinéma, a. XI, 38, pp. 26-35.
  • 1984 - « Eloge de la deuxième chance » et « Ces trois et ces deux: le remake comme addition et de soustraction, » Cinéma Cinéma, a. XI, 39, pp. 23-26 et 44-51.
  • 1984 - « Ouvrez la porte » et « Appelons Tamiroff » Cinéma Cinéma, a. XI, 40-41, pp. 8-9 et 52-58.
  • 1985 - « Sur le bout de la langue. Les noms et les lieux de P. G. Wodehouse », Comparaison / Writer, a. XXXVI, 420, pp. [68] -76 (maintenant Guido Fink, en signe de Proteus. De Shakespeare à Bassani, édité par Roberto Barbolini, Guaraldi, Rimini 2015, pp. 177-187).
  • 1985 - "Où sont toutes les histoires," Comparaison / Writer, a. XXXVI, 426, pp. 67-73 (maintenant Guido Fink, en signe de Proteus. De Shakespeare à Bassani, édité par Roberto Barbolini, Guaraldi, Rimini 2015, pp. 127-132).
  • 1985 - "Avant-propos à Italo Calvino, Lettre d'un 'moindre écrivain' 'et' Riccione: Théâtre à la télévision", Comparaison / Writer, a. XXXVI, 428, pp. [6] -9 et 81-87.
  • 1985 - "Changer le sujet: Alice dans No Man Land", Comparaison / Writer, a. XXXVI, 430, pp. 96-104 (maintenant Guido Fink, en signe de Proteus. De Shakespeare à Bassani, édité par Roberto Barbolini, Guaraldi, Rimini 2015, pp. 155-166).
  • 1985 - « Aller au cinéma dans les années trente (avec un hommage à la Dead End Kids), » Cinéma Cinéma, a. XII, 42, pp. 13-23.
  • 1985 - "Comment a fait Citizen Kane: un roman de '41" et « Venise. vieux contes pour les enfants agités, « Cinéma Cinéma, a. XII, 44, pp. 3-4 et 86-89.
  • 1986 - "Venise: « neuf et Demie de heures soir, au mois de juin 1926 ...", Comparaison / Littérature, année XXXVII, 438, pp. [94] -100.
  • 1986 - "L'utilisation de la diapositive: le cinéma Mario Soldati" pages, Comparaison / Writer, a. XXXVII, 442, pp. 52-61.
  • 1986 - « Pour changer la mise au point d'un des yeux », les Anglo-Américains, études Magazine a. IV, 6, pp. 59-68.
  • 1986 - "Visconti, la beauté inaccessible," Cinéma Cinéma, a. XIII, 45, pp. 29- 33.
  • 1986 - « Il était juste que. Toute la mémoire de l'autobiographie de cinéma et la mémoire collective du spectateur », Cinéma Cinéma, a. XIII, 46, pp. 37-40, et "Being There" (avec Rossana Di Fazio, Conversation avec Peter Greenaway), p. 94.
  • 1986 - « La ville du cinéma: Venise. Cartes postales de Venise XLIII « (avec Emanuela Martini et Giovanna Rosetti), Cinéma Cinéma, a. XIII, 47, pp. 75-82 et "Maman ne touche pas!", Pp. 93-95.
  • 1986 - "Rapport confidentiel sur la critique Orson Welles et italienne" (Alessandra Calanchi), noir et blanc, 1, pp. 7-29.
  • 1986 - « Un directeur de test. Le Théâtre anglais et de ses protagonistes, « Le Messager Culture, Février 3, p. 3 (Arnold Wesker).
  • 1986 - « Allegria Allegria. Et TV Intellectuels, « Le Messager Culture, Mars 4, p. 5.
  • 1986 - « Métaphore, la foudre sulfureuse. Eliot relue: avec les chats et la grande poésie, « Le Messager, supplément » Le signet « a. I, 6, p. ii, le 3 Décembre.
  • 1987 - "Carmen et Violetta: avant, pendant et après", Comparaison / Writer, a. XXXVIII, 5 (452), pp. [45] -54.
  • 1987 - "Cuisiner avec Paolo Stoppa", Comparaison / Writer, a. XXXVIII, 5 (452), pp. [87] -93.
  • 1987 - « Quand il commence la fin? » Et « Mark Twain No 44. Le mystérieux étranger » sous la forme de mots, monographie pensant à la fin, l'édition Liviana, Bologne, pp. 62-80 et 81-84.
  • 1987 - « La comtesse était dans sa chambre: théâtralité dans le cinéma d'après-guerre italienne », théâtre Notebooks, monographie de la scène dans le film, a. IX, 35, pp. 51-61.
  • 1987 - « Je suis désolé, je ne vois pas l'arrêt. » De Carlo, Calvino, la Moravie et la tyrannie du visible », Cinéma Cinéma, a. XIV, 49, pp. 43-46.
  • 1987 - "Broadway Goes to Hollywood" à Gian Piero Brunetta (dir), Cinéma Film, 25, Rome, p. 587-596.
  • 1987 - « Et puis, en Occident », Le Messager, supplément « Le signet » a. II, 13 1 Avril, p. ii. (Edmund Wilson)
  • 1987 - "Mais quel est votre signe?", Le Messager, le 12 Juin, p. 17. (sur un séminaire à Bagni di Lucca)
  • 1987 - "Le Psaume de la vie," Le Messager Culture, le 5 Septembre, p. 15. (sur Salinger et Kerouac)
  • 1987 - "Aperçus dans l'obscurité, l'histoire 'The Dead'," Le Messager Culture, le 26 Septembre, p. 16.
  • 1987 - "L'aventure est l'aventure," Le Messager Culture, Novembre 19, p. 17. (sur l'île du trésor de Stevenson)
  • 1987 - « Le journal du film » Cinéma Cinéma, a. XIV, 48, pp. 16-17.
  • 1987 - « Un demi-siècle de cinéma Cinéma », Editorial célébrant le 50e numéro de la revue, a. XIV, 50, pp. 5-6, et "Ensemble, plus petit", p. 77-79.
  • 1988 - « Ulysse et la poursuite de la limite, » Comparaison / Writer, a. XXXIX, 10 (462), pp. [84] -94 (maintenant Guido Fink, en signe de Proteus. De Shakespeare à Bassani, édité par Roberto Barbolini, Guaraldi, Rimini 2015, pp. 141-153).
  • 1988 - « Le héros furieux revient à la maison: Anniversaires / Lord Byron est né il y a deux cents ans, » Le Messager Culture 22 Janvier p. 15.
  • 1988 - « Joyce, très désagréable. A propos de Ulysse modifié et une « conférence, Le Messager Culture, le 27 Juin, p. 15.
  • 1988 - « Le Messie des dunes, anniversaires / Cent ans auparavant est venu Lawrence d'Arabie ... » Le Messager Culture, le 18 Août, p. 14.
  • 1988 - « Une maladie appelée Byron, le spectacle à Ravenne un poète et de la mode qui a inspiré » Le Messager Culture, le 23 Août, p. 12.
  • 1988 - « L'ombre des mondes », Le Messager, le 21 septembre p. 15. (la science-fiction)
  • 1988 - « Une loi de boules de neige où les futures lectures / » Le cinquième inconvénient « Robertson Davis, » Le Messager Culture, Novembre 26, p. 17.
  • 1988 - "Lucia Bosè entre présence et absence," Cinecritica, a. III, 9, pp. 53-60.
  • 1988 - "Voir les monstres: Certaines des frontières de la science-fiction", dans Fundamentals, 11, pp. 103-118.
  • 1988 - "Les ombres Mamoulian", en noir et blanc, a. XLIX, 1, pp. 59-64.
  • 1989 - "À la fin de la Via delle Vigne", Comparaison / Writer, a. XL, 17 (476), pp. [3] -9.
  • 1989 - « Sur les chemins du temps, la mort de Bruce Chatwin, Le Messager Culture, le 27 Janvier, p. 16.
  • 1989 - « Si le monstre est servi au supermarché. Le phénomène Stephen King », Le Messager Culture, Mars 4, p. 17.
  • 1989 - "Le livre blanc fantôme," Le Messager, le 3 Avril, p. 12. (John Updike)
  • 1989 - "Delirium et baroque", Le Messager, le 23 mai, p. 17. (William Faulkner)
  • 1989 - "La logique implacable du chaos", Le Messager, le 30 mai, p. 16. (sur Dashiell Hammett)
  • 1989 - "Un négligente magnifique," Le Messager, le 2 Juin, p. 17. (Francis Scott Fitzgerald)
  • 1989 - « Il rechigne la ville des mots. Fiction / Bellow, Purdy, Heller, « Le Messager Culture, le 19 Juin, p. 15.
  • 1989 - "La perte du grand snob Arcadia", Le Messager, 6 septembre p. 17. (Henry James)
  • 1989 - "Deep South sans exagération," Le Messager, le 17 septembre p. 16. (Robert P. Warren)
  • 1989 - "Calife mal Beckford, Classics / Retour sur catalogue 'Vathelo' de perversions gothique," Le Messager Culture, le 23 Octobre, p. 13.
  • 1989 - « Le Manhattan rebelle. Je me souviens Mary McCarthy, l'auteur de « » autre « Amérique, Le Messager Culture, le 27 Octobre, p. 17.
  • 1989 - "Voyage à la bouche", dans le cinéma Padania: lieux, images, mémoire, a. III, n. 5-6 à Padania: histoire, culture, institutions, Torino: Rosenberg Sellier, pp. 3-11.
  • 1989 - "Pinter et le cinéma: présence juin dans le noir", Positif, 339, Paris, mai, pp. 15-22.
  • 1989 - "alphabétisation Film", dans "Venezia XLVI et le babel du festival", par G. Fink et Alberto Morsiani Cinéma Cinéma, a. XVI, 54-55, pp. 131-134.
  • 1990 - "Alberto Cecchi: silence (relatif) des" ombres, comparaison / Writer, a. XLI, 19 (480), pp. [104] -107. 1990 - "Le cinéma: les« reliques pâles", comparaison / Writer, a. XLI, 24, pp. [56] -63.
  • 1990 - « Les cadavres dans le salon, » Le Messager, le 28 Avril, p. 17. (Alfred Hitchcock)
  • 1990 - "L'Ombre de Hemingway", Le Messager 31 Août, p. 17. (Morley Callaghan)
  • 1990 - « Et le pion investi transformé en un dessin animé, » Le Messager, le 4 septembre p. 17. (sur Faulkner, Kerouac, Calvino et Buzzati, rapports bande dessinée littérature)
  • 1990 - « la floraison haies et des cadavres dans le jardin. pour Vestal ou transgression? Les doutes des critiques, « Le Messager de la culture, 16 septembre, p. 16. (Agatha Christie)
  • 1990 - « Quelle belle aventure de conte de fées, » Le Messager, le 23 septembre p. 17. (Roberto Mussapi et Robert Louis Stevenson)
  • 1990 - "Les rafales de Groucho," Le Messager, le 2 Octobre, p. 17. (sur Groucho Marx)
  • 1990 - « Labyrinthes dans neuf corps. Les livres pour donner suite à Noël: fiction / Deux déranger monsieur, Willa Cather et Flannery O'Connor. Les cauchemars et les métropolitains Woolrich domestiques Samonà. A propos des aventures de Crichton et Chatwin, « Le Messager Culture le 18 décembre p. 16.
  • 1990 - « Il était une fois le mat » et « Deux choses différentes en même temps, » Cinéma Cinéma, monographique Doppelberg. Miroirs, cadres, mondes parallèles, sur et hors de l'écran, par Guido Fink et Franco Minganti, a. XVII, 59, pp. 13-17 et 61-70.
  • 1991- "Au-dessus de la voiture un entraîneur: Dora Nelson et Uptown", Comparaison / Writer, a. XLII, 26 (494), pp. 31-40.
  • 1991 - "La mystérieuse syntaxe Roberto Barbolini", Comparaison / Writer, a. XLII, 29 (500), pp. [83] -86. 1991 - "Les soldats Monument" Le magazine des livres, Juillet, pp.4-7.
  • 1991 - « Le temps dans le tiroir. Il y a cinquante ans est mort Virginia Woolf, « Le Messager de la culture, le 28 Mars, p. 16.
  • 1991 - "Bond Marlowe et photocopies," Le Messager Culture, le 29 Juin, p. 19.
  • 1991 - « David Lynch a commencé à partir d'ici. L'éternel Hammett, Spillane, Hadley Chase, "Le Messager, Supplément" Le signet », Juillet 5.
  • 1991 - « Le cinéma et la créature, l'amour sans fin, » Le Messager Culture, Juillet 14, p. 16. (film Frankenstein)
  • 1991 - "Un conteur du ghetto," Le Messager Culture, le 26 Juillet, p. 17.
  • 1991 - "Deux passionnant dur, Chandler Hammett contre ..." Le Messager Culture, le 17 Août, p. 17.
  • 1991 - « Qui a peur d'Ezra Pound. Essais / Deux livres en prose et articles fascistes du poète, « Le Messager Culture, le 26 Août, p. 17.
  • 1991 - « Voyager avec le fantôme. Histoires / retour 'Le' indicateur Dickens', Le Messager Culture, le 14 Octobre, p. 15.
  • 1991 - « Plus de Blanche-Neige. Mythes infranti / Walt Disney? Vingt-cinq ans après sa mort, est décrit comme un espion et un traître. Et même dans ses films ... « Le Messager Culture, le 2 Décembre, p. 13.
  • 1991 - « Dans le miroir de l'écriture. Les livres de Noël: la fiction anglo-saxonne, l'art et contes de fées / par sonnets de Shakespeare Inde Naipaul, « Le Messager Culture, le 23 Décembre, p. 14.
  • 1991 - « Allez donc, pour récupérer mon son image, » Cinéma Cinéma, a. XVIII, 61, pp. 81-88.
  • 1992 - "Au nom de Proteus" et "Supprimer" citations, Comparaison / Writer, a. XLIII, 32-34 (504-506), pp. [3] -8 et 47-63 (section Les ressources Wilkie Collins Guido Fink, Maurizio Ascari et Alessandra Calanchi, traductions de Daniela Fink). Maintenant, Guido Fink, en signe de Proteus. De Shakespeare à Bassani, édité par Roberto Barbolini, Guaraldi, Rimini 2015, pp. 213-218 et 219-238.
  • 1992 - « Où sont les autres ... Le film Camerini et le reste du monde », Comparaison / Writer, a. XLIII, 32-34 (504-506), pp. [92] -99.
  • 1992 - "Voix de Jérusalem", le magazine de livres, Novembre, pp. 10-12.
  • 1992 - "Carnavals messie sauvage," Le Messager Culture, le 13 Janvier, p. 14.
  • 1992 - "Ennui et effets spéciaux," Le Messager Culture, le 8 Février, p. 16.
  • 1992 - « Assis dans le public entre le plaisir et la peur. Un siècle de cinéma / En Février 1892 Léon Bouly brevettava le « Le Messager Culture « cinématographe », 10 Février, p. 15.
  • 1992 - « Mais l'histoire est pas sûr. De nouveaux outils / Une vidéo de plus sur un livre en 1948 en Italie, « Il Messaggero Culture, le 13 Février, p. 18.
  • 1992 - « L'enfer post-moderne. Metropolis / New York vue de Colombo, les portes et Sennett, Le Messager Culture, le 17 Février, p. 14. 1992 - « Toutes les formes de désir. Poèmes et contes d'Angela Carter est mort à l'âge de 52 ans, « Le Messager Culture, le 18 Février, p. 17.
  • 1992 - « Hollywood cette belle jungle. Il y a quatre-vingts ans, est venu Tarzan, « Le Messager Culture, le 24 Février, p. 15.
  • 1992 - "Trois à un, le même que Marx," Le Messager Culture, le 9 Mars, p. 14.
  • 1992 - "Le souffle de l'Amérique," Le Messager Culture, le 21 Mars, p. 19. (Cent ans après la mort de Walt Whitman)
  • 1992 - « Si l'obscurité est né un devin, » Le Messager Culture, le 4 mai, p. 15. (sur le don sombre de John M. Hull)
  • 1992 - « Hamlet à l'âge de plastique. Conférences / Où est la littérature des auteurs de langue anglaise, « Le Messager Culture, le 25 mai, p. 19.
  • 1992 - « Il est juste une question de « brillant ». George Eliot entre les visions délirantes pénibles et revenir à l'avenir, « Le Messager Culture, le 10 Juillet, p. 18.
  • 1992 - "Hemingway, encore matador," Le Messager Culture, le 17 Juillet, p. 19.
  • 1992 - « Qu'est-ce frissons, derrière l'arbre se cache un espion. De Mailer et Pynchon Maugham dans « The Messenger Culture, le 14 Décembre, p. 14. 1992 - « Avec l'étoffe des rêves. Costumes et Oscar, « Le Messager Culture, le 28 Décembre, p. 17.
  • 1993 - "Cette nuit de '43", Comparaison / Writer, a. XLIV, 39-40 (520-522), pp. [12] -31.
  • 1993 - "Cinéma '43 à Venise" (avec Gian Piero Brunetta, Nedo Ivaldi, Gianni Rondolino), dossier qui contient deux articles (de La Repubblica et La Stampa) et une lettre de réponse du commissaire de l'exposition, l'image: notes histoire du cinéma, 25, pp. 5-9.
  • 1993 - "non Antonioni Antonioni," Le magazine de livres, Juin, pp. 4-6. 1993 - « Le sourire froid de Mary Postgate, Le Messager Culture, le 18 Janvier, p. 15. (sur un discours anti-allemand par Kipling en 1918)
  • 1993 - « Les étrangers à la maison, quelle tragédie. Identité / condition juive dans la littérature italienne, « Le Messager Culture, le 22 Février, p. 14.
  • 1993 - « Qu'est-ce que le goût amer comédie, » Le Messager de la culture, le 24 Février, p. 19. (le dixième anniversaire de la mort du Tennessee Williams)
  • 1993 - « grands écrans et de petits films. Le cinémascope est de quarante ans, « Le Messager de la culture, le 25 Février, p. 19.
  • 1993 - "Ceci est notre exposition Utopia", RC Cinema Journal, 11, pp. 72-73.
  • 1994 - "Les singes, les miroirs, les esprits: Shakespeare et les incompréhensions des" similitudes, Comparaison / Writer, a. XLV, 43-44 (528-530), pp. [5] -25.
  • 1994 - "La merveille de Greenblatt," Le magazine de livres, Septembre, pp. 13- 14. 1994 - "Lost in the dark", le magazine des livres, Octobre, pp. 15- 17.
  • 1994 - "Deux tiers de lui, un pour moi: Samson Raphaelson et le film Lubitsch", Drame, 1, pp. 116-144.
  • 1994 - "La santé et la contagion: Hollywood Thirties" studio de cinéma, 13, pp. 115-118.
  • 1995 - "Ronconi et Cecchi, deux jeux d'échecs," Les livres Magazine, Avril, p. 22-24. 1995 - « Le premier était Hamlet, » L'indice des livres du mois, 11, pp. 13- 14.
  • 1995 - "Greed", RC Cinema Magazine, 1, p. XI.
  • 1996 - « Les noix de pin et les cerises: Hommage aux caractéristiques américaines », Comparaison / Writer, a. XLVII, 3-4 (552-554), pp. [62] -76.
  • 1996 - "Marche Wielopole: Notes sur le film yiddish," La revue mensuelle d'Israël: le monde yiddish, édité par Elèna Mortara di Veroli et Laura Mincer Quercioli, vol. LXII, Rome, p. 375-386.
  • 1996 - "La muse de Henry James inquiétante" (commentaires de The Muse Tragique par Henry James et Daniel Deronda de George Eliot), le magazine de livres, Juin, pp. 14- 17.
  • 1996 - "Désert rouge", RC Cinema Magazine, 9, p. 47. 1996 - « Livres. Le Cecchi Bolzoni « (revue), RC Cinema Magazine, 5-6, p.71.
  • 1996 - « Les caractéristiques: les hommes sans qualités » Circuito Cinema, numéro spécial sur l'acteur, 56, pp. 32-42.
  • 1997 - "Retour au noir et blanc", Comparaison / Writer, a. XLVIII, 10.9 (564-566), pp. [21] -34. Réédité à Franco La Polla (eds), Poétique du cinéma contemporain Hollywood, Lindau, Turin 1997, p. 173-184.
  • 1997 - "Broadway en 1997," Le magazine de livres, Septembre, pp. 21-23.
  • 1997 - « Mme Dalloway au cinéma: une toile de fond doux et un peu « inutile », l'Index des livres du mois, 11, p.13.
  • 1997 - "Entretien avec William Shakespeare", Gros plan: histoires de vision, 1, pp. 138-143.
  • 1998 - "Shakespeare nos coreligionnaires" Comparaison / Writer, a. XLIX, 15-16 (576-578), pp. [3] -7 (maintenant Guido Fink, en signe de Proteus. De Shakespeare à Bassani, édité par Roberto Barbolini, Guaraldi, Rimini 2015, pp. 51-55 sous le titre Shakespeare Juif?).
  • 1998 - « Déconstruire Woody » L'indice des livres du mois, 4, p. 43.
  • 1998 - « Benigni et Léviathan » (Revue de la vie est belle), le magazine des livres, Février, pp. 14-16.
  • 1998 - "Intervention", Cartes Sciences Humaines, 1, pp. 13-20.
  • 1999 - « Semo tuti chrétiens, les juifs, visibles et invisibles dans le cinéma italien », Cahiers de Il Ponte, monographie Au nom du cinéma, par Vito Zagarrio, 6, pp. 83-102.
  • 1999 - "L'autre jour, dans Polesella," Ferrara, 11, Fondazione Cassa di Risparmio, Ferrara, pp. 24- 32.
  • 2000 - "Le jeu de double, une mémoire de Giorgio Bassani et Bruno Ferrara à Lattes" Ferrara, 12, Fondazione Cassa di Risparmio, Ferrara, pp. 25-30.
  • 2004 - « Grandir juif à Ferrara: La fiction de Giorgio Bassani, un souvenir personnel dans le judaïsme », une revue de la vie juive et la pensée trimestrielle, le Congrès juif américain, Université de Californie à Santa Cruz, été / automne, p. 293-299.
  • 2005 - "Jeune homme, je suis né au Canada" dans le Diario, l'attachement à l'unité hebdomadaire, numéro spécial consacré à Saul Bellow (Play It Again, Saul), le 15 Avril.

Traductions de italien de radio ou de télévision

  • Cyril Tourneur, La tragédie du Vengeur
  • T.S. Eliot, Cocktail Party
  • Eugene O « Neill, Anna Christie

Traductions de doublage (avec Daniela Fink)

Conférences et séminaires dirigés et codirigé (1991 - 1997)

  • Orson Welles, effacé les frontières (Venise, 1991);
  • Genre et guerre (ateliers, conférences AISNa, Messine, 1991);
  • Shakespeare et l'autre (avec Stephen Greenblatt, Université de Florence, 1992);
  • Le Juif et son double, et la figure du Juif dans le cinéma italien, Venise, Conférence internationale juive, 1995, 1997;
  • Focus sur le cinéma américain (avec Carlo Lizzani), Saint-Marin, 1997.

Conférences sur la littérature et / ou des films dans divers instituts et universités en Italie (jusqu'en 2003)

  • Turin, Rome La Sapienza et Roma III, Cagliari, Bologne, Milan-IULM)
  • Modena (Dauphins Bibliothèque, 1993, 1995, Storchi Theater, 1996)
  • Milan (Piccolo Théâtre, 1995)
  • Florence (Fiorentino Centre d'Histoire et philosophie des sciences, 1996, 1999)
  • Forlì (Diego Fabbri Réunions sur la littérature étrangère, 1996)
  • Rome (Palazzo delle Esposizioni: Symposium international sur le mythe d'Ulysse, 1996
  • Cinéma et théâtre, Université de Rome III, 1998)
  • Napoli-Ischia (Institut d'études philosophiques, 1997)
  • Université de Ferrara, 2003

conférences précédentes à l'étranger commandé à Los Angeles

  • Haïfa, 1992; Berkeley, Département d'anglais, Département d'études italiennes et Pacific Film Archives, 1993, 1996, 2000
  • Chicago, l'Institut culturel italien, 1993
  • Boulder, Colorado, la Conférence internationale sur les affaires mondiales, 1993
  • Budapest, Hongrie, Académie des arts et des sciences - Colloque Université de New York sur la construction de classes moyennes, 1994
  • Cork, Département de l'italien et du département d'anglais, 1995
  • Bonn, Romanisches Séminaire, 1996
  • Brown University, Département de l'anglais et des moyens modernes de communication, 1997
  • Université de Yale, Whitney Humanities Center, 1997
  • New York University - Maison italienne, 1997
  • Institut Culturel Italien de Chicago, 1995; San Francisco, 1998; New York, 1999
  • Université du Michigan à Ann Arbor, en 2001
  • Université de Toronto, 2001
  • Université de Pittsburgh, 2002
  • Université de Princeton (Conférence Faber), 2002; Université de Californie à Santa Cruz, 2003
  • L'inconfort Conférence Les Juifs en Italie du début moderne à l'époque moderne, l'Université de Californie à Los Angeles- Fondazione Cini en 2003

Honneurs et affiliations

  • Membre des études américaines italiennes (AISNa) et l'Union des critiques de films italiens (S.N.C.C.I.)
  • Membre du jury, Prix Viareggio, le Premio Strega
  • Membre du comité de rédaction, Comparaison / Littérature
  • critique de théâtre pour l'hebdomadaire le Monde, 1973-1975
  • Membre du comité de rédaction, cinéma cinéma, 1974-1979
  • Directeur, cinéma cinéma, 1982-1987

notes

  1. ^ La bibliographie recueillie ici est dérivé du volume FINKFEST. Littérature, cinéma et autres mondes: Guido Fink dans des lieux d'apprentissage, édité par M. Ascari, A. Badlands, R. couronné, F. Minganti, aras, Fano 2016

bibliographie

  • Alessandra Calanchi "Guido Fink et américain The Early Years (1952-1953) Film Studies", en Journal RSA 26/2015, pp. 77-92.
  • Alessandra Calanchi, « Le trou à la menthe autour. Revue de Michelangelo Antonioni. Perspectives, cultures, politiques, espaces A. Woods et curated F. Di Chiara (Milan 2015), « en LINGUAE - ISSN: 2281-8952 Vol. 14 (2-2015), pp. 86-91.
  • (Eds) Roberto Barbolini, Guido Fink, Dans un signe de Proteus, Guaraldi, Rimini, 2015
  • (Eds) Maurizio Ascari, Alessandra Calanchi Rocco Coronato, Franco Minganti) FINKFEST. Littérature, cinéma et autres mondes: Guido Fink dans des lieux d'apprentissage, Aras, Fano, ISBN 9788899913038

D'autres projets

  • Wikiversité Wikiversité Il contient des citations liées à Guido Fink

liens externes

autorités de contrôle VIAF: (FR2507263 · LCCN: (FRn79063352 · SBN: IT \ ICCU \ CFIV \ 008237 · ISNI: (FR0000 0000 7819 3632 · BNF: (FRcb12138918q (Date) · BAV: ADV10208022