s
19 708 Pages

Giuseppe Petronio (Marano di Napoli, 1 septembre 1909 - Rome, 13 janvier 2003) Ce fut un critique littéraire et universitaire italien.

biographie

Après avoir étudié en Reggio de Calabre, Naples et Rome, Il était professeur d'italien et latin dans les écoles secondaires, puis de servir 'Iaşi universités roumaines en tant que lecteur de l'italien; plus tard, il a enseigné l'amant de la littérature italienne à Université de Cagliari[1] et Trieste, où il a donné lieu à un célèbre « École de Trieste ». Il a dirigé depuis 1967, et depuis plusieurs décennies, le magazine « Problèmes » pour l'éditeur Palumbo. En 1984, il est devenu président de « » Institut Gramsci « Julian.

fervent antifascist, en après-guerre il a débarqué à marxisme et il a commencé à se consacrer à des activités politiques et syndicales intenses avec Parti socialiste italien et plus tard avec la Parti communiste. Pour lui, ont été utilisés les termes « historicisme marxiste », « humanisme laïque » (il faisait partie de l'Association pour la défense de l'école publique laïque « ), le » socialisme humanitaire «et ceux désobligeante de » veteromarxismo « et » sociologie » mais une chose est certaine: il a pu répondre aux exigences d'une société - de la paralysie du régime totalitaire et la guerre - aspirait à changer vers la démocratie. Elle lui a écrit Edoardo Sanguineti« L'un des représentants les plus importants de l'attention sociologique, marxiste, porté à la littérature. »

travaux

  • Giosuè Carducci, pp. 145, D'Anna, Messina, 1930
  • Le Decameron: essai critique, pp. 140, Laterza, Bari, 1935
  • Francesco De Sanctis 1817-1883, pp. 124, Pearson, turin, 1939
  • L'éducation et de l'histoire de l'opéra Manzoni, pp. 97, Sansoni, Florence, 1947
  • conteur Pirandello et crise du réalisme, pp. 60, Lucentia, Lucca, 1950
  • Boniface VIII, pp. 80, Lucentia, Lucca, 1950
  • Anthologie Fiction roumain, pp. 488, Guanda, Modena, 1956
  • Parini et les Lumières Lombard, pp. 300, Feltrinelli, Milan, 1961
  • Des Lumières au réalisme: essais et propositions, pp. 306, Manfredi, Palerme, 1962
  • Anthologie de la critique littéraire, 3 volumes (La civilisation municipale, de la Renaissance aux Lumières, Du néoclassicisme Décadentisme), p. 2292, Laterza, Bari, 1967
  • Dictionnaire encyclopédique de la littérature italienne, 6 volumes, Laterza, Bari, 1970
  • le roman, pp. 196 Palumbo, Palerme, 1973
  • Littérature et masse la littérature à la consommation: Guide historique et critique, Laterza, Bari, 1979
  • L'activité littéraire en Italie, pp. 990, Palumbo, Palerme, 1981
  • Le point sur l'histoire de détective, pp. 220, Laterza, Bari, 1985
  • Le sexe obsessionnel: la psychanalyse et la critique littéraire, pref. C. Bordoni, correspond le soufre, Chieti, 1992 ISBN 8874974035
  • L'histoire du XXe siècle littéraire en Italie (1890-1940), pp. 294, Yale University Press, 1993, ISBN 8842042862
  • La littérature italienne racontée par Giuseppe Petronio, 5 vol., Mondadori, 1995
  • Le plaisir de la lecture (littérature italienne dans 101 livres), pp. 372, mondadori, Coll. "essais Oscar», 1997, ISBN 8804427000
  • Sur les traces de jaune, Crevettes, Rome, 2000, ISBN 8879900285
  • Caserne du district des États-Unis, Unicopli, Milan, 2001, ISBN 8840007156

(Note sur les sources de la littérature[2])

notes

  1. ^ A Cagliari, où il était en partenariat avec Ernesto de Martino et Alberto Mario Cirese. Parmi ses nombreux étudiants, il y avait Sandro Maxia et l'écrivain et anthropologue Giulio Angioni
  2. ^ Références en partie tirées de:

bibliographie

  • Luciana Martinelli, "Giuseppe Petronio", en AA.VV., Littérature italienne. critiques, vol. V, Milano, Marzorati, 1987, pp. 3933-3941.

Articles connexes

  • MondOperaio
  • Paolo Jachia

liens externes

autorités de contrôle VIAF: (FR12324590 · LCCN: (FRn79135093 · SBN: IT \ ICCU \ CFIV \ 009231 · ISNI: (FR0000 0001 0870 1889 · GND: (DE119490331 · BNF: (FRcb120358087 (Date) · NLA: (FR36445080 · BAV: ADV10080651