s
19 708 Pages

Giorgio Luti (Florence, 4 mai 1926 - Florence, 9 novembre 2008) Ce fut un critique littéraire italien.

biographie

étudiant Giuseppe De Robertis, Luti était professeur de littérature italienne à la Faculté des arts, Université de Florence. Son activité est principalement orientée vers la littérature italienne de la fin du XIXe et début du XXe siècle (entre les écrivains et les poètes qu'il a pu revoir et de se recycler par une étude minutieuse et équilibrée, ils rappellent Tozzi, le bien-aimé Alb, Calvino, D ' Annunzio, Bell, Ungaretti, Sbarbaro, Caproni et Luzi), ainsi que l'histoire de la culture italienne dans la période qui a eu lieu entre les deux guerres mondiales. À cet égard, le volume consacré à la littérature de la période fasciste, le résultat d'une vaste enquête menée dans des revues littéraires de l'époque, « a été pendant longtemps une ligne de base est essentielle pour l'étude de la culture militante en Italie dans la période a eu lieu entre les deux grands conflits. Collaborator et directeur de nombreux magazines littéraires, y compris « Caffè Michelangelo », « Inventaire », « le pont », « comparative », « l'exposition de la littérature italienne », etc., il a produit un Luti d'importants travaux bibliographiques qui a commencé en 1961 par l'essai « Italo Svevo et d'autres études de la littérature italienne du début du XXe siècle »

En 2006, il a reçu le Fiorino d'Oro, le plus grand honneur civique de la capitale toscane.

En 2008, il a fait don de sa collection de livres (plus de 10 000 volumes) à Bibliothèque San Giorgio de Pistoia.

travaux

  • Italo Svevo et d'autres études sur la littérature italienne du début du XXe siècle, Milan, Lerici, 1961
  • Fiction du XIXe siècle italien, Firenze, Sansoni, 1964
  • Chroniques littéraires interwar, Florence, 1966
  • Foscolo, Rome-Milan, Company International Publishing, 1966
  • Italo Svevo, Florence, Italie Nouvelle, 1967
  • Emilio Cecchi, Milano, Marzorati, 1968
  • Les cendres des rêves, Pise, Nistri-Lischi, 1973
  • Invitation à lire Giuseppe Ungaretti, Milan, Murcia, 1977
  • (Catherine Verbaro) De néoréalisme à la nouvelle avant-garde. Le débat littéraire en Italie au cours des années de modernisation (1945-1969), Florence, Les Lettres, 1995
  • Les raisons de la poésie, en Alberto Caramella, Mille excuses pour exister, Florence, Les Lettres, 1995, p. V-XI.
  • La littérature italienne du XXe siècle, Rome, Editori Riuniti, 1998
  • Mémoire du XXe siècle, Florence, Franco Cesati, 2002
  • Journal blanc et autre mémoire en prose (Avec Dedy Luti), Arezzo, Helicon, 2002
  • Trois protagonistes: D'Annunzio, de Bell, LANDOLFI, Arezzo, Helicon, 2007
  • Papini, Soffici et la culture toscane du début du XXe siècle, Arezzo, Helicon, 2008
  • Bonjour Belle. Résistance et littérature, Arezzo, Helicon, 2009.

D'autres projets

  • Wikiversité Wikiversité Il contient des citations liées à Giorgio Luti
autorités de contrôle VIAF: (FR44312797 · LCCN: (FRn80028113 · SBN: IT \ ICCU \ CFIV \ 009321 · ISNI: (FR0000 0001 0892 7124 · GND: (DE119439573 · BNF: (FRcb12027144f (Date) · BAV: ADV10149840