s
19 708 Pages

Pfalz D.VI
description
type avions de chasse
équipage 1
fabricant Allemagne Pfalz
Date premier vol 1917
l'utilisateur principal Allemagne Luftstreitkräfte
Les échantillons 1
Les dimensions et poids
envergure 7,08 m
surface de l'aile 13.3 m²
poids à vide 400 kg
poids de charge 606 kg
propulsion
moteur un rotatif Oberursel U.II
puissance 110 PS (81 kW)
performance
Vitesse d'escalade 5 000 m (16 405 ft) Dans 24 min
autonomie 1 h 30 min[1]
tangent 5600 m (18 368 ft)
armement
Mitrailleuses 2 LMG 08/15 calibre 7,92 mm

Les données sont extraites de Avions allemands de la Première Guerre mondiale[2]

entrées d'avions militaires sur Wikipédia

la Pfalz D.VI était avions de chasse monomoteur biplan développé par 'compagnie d'aviation impériale allemande Pfalz Flugzeugwerke GmbH et encore à l'étape de prototype.

Conçu pour offrir un nouveau modèle pour équiper le Jasta Luftstreitkräfte au cours de la Première Guerre mondiale, une évaluation comparative n'a pas réussi à obtenir des performances suffisantes pour justifier le début de la production en série.

Historique du projet

Afin d'équiper les départements de chasse de Luftstreitkräfte plus et des avions plus efficaces et jusqu'à peer rôle adversaires, Idflieg, l'organe chargé de la gestion de l'ensemble aviation militaire Empire allemand, au cours de la seconde moitié de 1917 a fait connaître son intention d'évaluer de nouveaux modèles qui répondent aux D-Typ combattants spécifiques ou biplan monoplace, dans une évaluation comparative entre prototypes présenté au début de l'année prochaine.

À cette fin, le département technique de la Pfalz Flugzeugwerke a commencé à développer trois exemplaires, l'avenir D.VI Pfalz, D.VII et D.viii qui, tout en bénéficiant d'une approche commune et équipée d'un moteur rotatif refroidi à l'air, Ils ont présenté diverses caractéristiques techniques afin de diversifier leurs performances dans le domaine opérationnel.

Réglage de la D.VI, ainsi identifié que les conventions Idflieg comme sixième projet a accepté la société FRIBOURG en Brisgau, Il était sur une chasse caractérisée par fuselage places section transversale circulaire et par la surface frontale réduite, réalisés avec le revêtement de feuilles contre-plaqué forme et collées ensemble, qui a été acquise par la technique Albatros Flugzeugwerke, limée avec le capot moteur. Il a incorporé le seul cabine de pilotage destiné à pilote, type ouvert et équipé de pare-brise, et il a fini se rétrécissant vers la queue dans un Archerie caractérisé en ce qu 'élément vertical grande.[3]

la voilage, type biplan, reproposé le cadre du précédent Pfalz D. III, Il caractérisée par des avions d'aile de différents, mais pas substantielle, corde et envergure, le pare-soleil supérieur monté supérieur, le seul équipé ailerons, dans lequel il a été logé au centre d'un svaso pour faciliter l'accès et la visibilité du pilote. Le plancher de l'aile supérieure est reliée centralement à la partie supérieure du fuselage grâce à un couple de montantini de chaque côté et à l'étage inférieur en forme d'aile, monté sur le fuselage bas, avec une paire de montants interalari pour chaque côté, dont la forme en « V » avec sommet Il a été tronquée vers le bas et disposé avec le sommet au voisinage de bord d'attaque, tout ce qu'il a renforcé par liens en câble d 'acier.[3]

la train d'atterrissage Il était simple bicyclette avant fixe, avec roues monté sur un axe rigide disposé au niveau des sommets d'une structure à double V placé sous le fuselage, intégré à l'arrière par un sabot de support placé sous la queue.[3]

La propulsion a été confiée à un moteur Oberursel U.II, un rotatif 9 cylindres refroidi à l'air, la copie non autorisée de français Le Rhône 9J, capable d'exprimer puissance de 110 PS (81 kW), Positionné sur le nez de l'aéronef, enfermé dans une enveloppe métallique et combiné avec un 'hélice bipala à hauteur fixe intégrant un voyant couverture ogival monté sur moyeu avec des fonctions aérodynamique.[3]

L'armement a été mis à la disposition du pilote, comme d'habitude dans les combattants allemands de l'époque, une paire de mitrailleuses LMG 08/15 calibre 7,92 mm, des dortoirs pour les munitions 7,92 × 57 mm, positionné dans la chasse.[3]

Après la première preuve a été présentée, ainsi que le Pfalz D. VII et D.viii, la commission Idflieg entre 9 et 12 Février 1918, au cours de la première évaluation comparative des prototypes de la tenue des avions de chasse à l'aérodrome Adlershof, autour Berlin, où les coureurs ont été invités à participer directement à l'évaluation et la sélection des nouveaux appareils à utiliser pour la production de masse. Les résultats des tests, cependant, ne sont pas considérés comme suffisants pour justifier un contrat d'approvisionnement et le modèle n'a jamais été lancé pour la production de masse.[3]

utilisateurs

Allemagne Allemagne
  • Luftstreitkräfte

notes

bibliographie

  • (FR) Peter Gray, Owen Thetford, Avions allemands de la Première Guerre mondiale, 2e édition, Londres, Putnam, 1970 ISBN 0-370-00103-6.
  • (FR) William Green, Gordon Swanborough, Le livre complet de Fighters, Godalming, Royaume-Uni, Salamander Books, 1994 ISBN 1-85833-777-1.
  • (FR) Jack Herris, Pfalz avion de la Première Guerre mondiale (Grande guerre d'avion dans le profil, Volume 4), Boulder, Colorado, Flying Machine Press, 2001 ISBN 1-891268-15-5.

liens externes