s
19 708 Pages

LFG Roland D.I
Roland D.I 002.jpg
description
type avions de chasse
équipage 1
fabricant Allemagne LFG
Allemagne Pfalz
Date premier vol juillet 1916
Date d'entrée en service octobre 1916
l'utilisateur principal Allemagne Luftstreitkräfte
Les autres utilisateurs Allemagne Kaiserliche Marine
Bulgarie silos Voennomorski na Balgariya
développé par Roland C.ii
D'autres variantes Roland D.ii
Les dimensions et poids
longueur 6,38 m
envergure 8,90 m
hauteur 2,90 m
surface de l'aile 23,0 m²
poids à vide 699 kg
poids de charge 932 kg
propulsion
moteur un Mercedes D. III
puissance 160 PS (118 kW)
performance
vitesse de pointe 165 km / h
Vitesse d'escalade à 4000 m en 24 min 24 s
tangent 5000 m
armement
Mitrailleuses un LMG 08/15 "Spandau" calibre 7,92 mm

Les données sont extraites de Die deutschen Militärflugzeuge 1910-1918[1]

entrées d'avions militaires sur Wikipédia

L 'LFG Roland D.I, En outre identifié simplement comme Roland D.I, était avions de chasse monoplace biplan développé par 'compagnie d'aviation impériale allemande Luft-Fahrzeug-Gesellschaft mbH (LFG) dans dix ans la XX siècle et de produits, ainsi que de la même, sur licence de Pfalz Flugzeugwerke.

Dérivé de 'Roland C.ii deux places, qui a réitéré la technique de construction qui distinguera toutes les productions brutes société allemande, il a servi principalement dans les départements de chasse (Jasta) de Luftstreitkräfte, la composante aérienne la Deutsches Heer (L 'armée Imperial allemand), dans les premiers stades de la Première Guerre mondiale.

Comme son prédécesseur, il a présenté une conique fuselage qui rappelle la forme d'un poisson et occupé tout l'espace entre les ailes, et comme le C.II, baptisées par ses équipages Walfisch (baleine), Elle a reçu par ses pilotes le surnom Haifisch (requin).

Historique du projet

au début 1916 l 'Idflieg Il a exhorté les compagnies aériennes nationales pour développer le premier avion de combat pour remplacer les projets Fokker Eindecker, très efficace des résultats dans les premières phases du conflit, mais rapidement surmontées par la force adverse.

À cette fin, le Luft-Fahrzeug-Gesellschaft (LFG) a commencé à développer un modèle basé sur les deux places précédent armato proposant Roland C.II sa technique de construction technologiquement avancés comme indiqué en allemand Wickelrumpf et mis au point par son directeur technique Dipl.-Ing. Tantzen: la fuselage la structure était monocoque, réalisé par unevernis spirale de deux « bandes » de contre-plaqué enroulée sur la structure à demi, une solution technique qui garantit une plus grande résistance, le poids inférieur et un excellent niveau de malléabilité.[2] La compagnie avait estimé que l'inconvénient d'un coût plus élevé de la production et la maintenance continue la tendance matière à se détériorer avec l'humidité a été compensée par la qualité du produit et la longévité, par rapport à la période, les motifs réalisés avec cette technique a confirmé cette conviction.

Le nouveau modèle est assez similaire à son prédécesseur, un seul moteur en configuration tracteur, voilant biplan et train d'atterrissage fixe, en gardant le réglage du fuselage, tout en privant de la seconde cabine de pilotage, mis au point en hauteur qui se passait à remplir complètement l'espace entre les deux plans des ailes, une solution qui, en contraste avec les biplans classiques, ce qui permet une excellente visibilité vers le haut mais qui a rendu difficile la conduite en phase taxiing, décollage et atterrissage l'incapacité du pilote pour voir le sol en face de l'avion. Contrairement à la C.II les deux ailes sont reliées l'une à l'autre par une double paire classique, une de chaque côté, de messages au lieu de la colonne montante unique « I », la solution adoptée parce que les deux ailes ont été jugées trop fragiles à la solution précédente; l 'Archerie Il avait une conception différente, avec des plans horizontaux l'abandon de la plante allongée pour une taille réduite. Convaincu de la qualité de l'appareil en Avril Idflieg 1916 Il a signé une commande pour fournir trois prototypes à envoyer pour les tests d'évaluation[2].

Le premier des trois prototypes a été volé pour la première fois en Juillet 1916, a conclu la série de tests le mois suivant et évalué positivement par le jury, a commencé immédiatement à la production en série avec un contrat d'approvisionnement pour 60 échantillons, plus selon contrat pour 20 unités à mettre en œuvre sur licence de Pfalz Flugzeugwerke[3].[2]

La quantité d'unités produites en désaccord sources, citant 20[2], 50[1] ou 60[4] unités réalisées, la production interrompue en raison du feu mis au point dans la mise en place de la société Charlottenburg. La production Pfalz étant attestée par des images qui dépeignent au moins un échantillon réalisé par la société et dans lequel il est présent pilote d'essai entreprise, la pionnier de l'aviation Eugen Wiencziers, posant devant un Roland D.I.

histoire opérationnelle

Le Roland D.I a commencé à livrer à vos services d'opérations de chasse (Jasta) de Luftstreitkräfte en Octobre 1916, atteignant une altitude maximale de 12 avions déployés en Février 1917, cependant, les rapports d'inventaire pas d'origine dans la première ligne déjà le Juin suivant. Il se trouve que au moins deux spécimens ont été utilisés tout au long de l'année dernière du conflit formateurs avancé pour les pilotes de chasse.[2]

variantes

Roland D.I
Version de chasse "terrestre" équipés de moteurs Mercedes D.III 160 PS (118 kW).
WD
version idrocaccia en bottes.

utilisateurs

drapeau Bulgarie
  • Armée de l'Air bulgare
Allemagne Allemagne

notes

bibliographie

  • (FR) Enzo Angelucci (ed.), Encyclopédie mondiale des avions militaires, Londres, Jane, 1981 ISBN 0-7106-0148-4.
  • (DE) Enzo Angelucci, Paolo Matricardi, Flugzeuge von den anfangen bis zum Weltkrieg Ersten, München, Falken Verlag, 1982 ISBN 3-8068-0391-9.
  • (FR) David Donald (ed.), L'Encyclopédie des aéronefs du monde, Leicester, Royaume-Uni, Editions Blitz, 1997 ISBN 1-85605-375-X.
  • (FR) Peter Gray, Owen Thetford, Avions allemands de la Première Guerre mondiale, 3e édition (1987), Londres, Putnam, 1962 ISBN 0-85177-809-7.
  • (FR) William Green, Gordon Swanborough, Le livre complet de Fighters: Une Encyclopédie illustrée de tous les avions de chasse construit et piloté, New York, Smithmark Publishers, 1994 ISBN 0-8317-3939-8.
  • (FR) Peter M. Grosz, Roland D.ii (47 Windsock Datafiles), Albatros Productions Ltd., 1994 ISBN 0-948414-62-6.
  • (FR) Jack Herris, Pfalz avion de la Première Guerre mondiale (Grande guerre d'avion dans le profil, Volume 4), Boulder, Colorado, Flying Machine Press, 2001 ISBN 1-891268-15-5.
  • (DE) Günter Kroschel, Helmut Stützer, Die deutschen Militärflugzeuge 1910-1918, Wilhelmshaven, Lohse-Eissing Mittler, 1977 ISBN 3-920602-18-8.
  • (DE) Heinz J. Nowarra, Die Entwicklung der Flugzeuge 1914-1918, München, Lehmanns, 1959, ISBN inexistante.

liens externes