s
19 708 Pages

Albatros W.4
Albatros W.IV No747 01.jpg
la prototype le W.4, No.747, lors des essais de vol Warnemünde, 1917
description
type hydrochasse
hydroscout
équipage 1
fabricant Allemagne Albatros
Date premier vol juillet 1916
Date d'entrée en service février 1917
l'utilisateur principal Allemagne Kaiserliche Marine
Les échantillons 128
Les dimensions et poids
longueur 8.50 m
envergure 9,50 m
hauteur 3,65 m
surface de l'aile 31,60 m²
poids à vide 775 kg
poids de charge 1070 kg
propulsion
moteur un Mercedes D. III
puissance 160 PS (118 kW)
performance
vitesse de pointe 160 km / h
Vitesse d'escalade 3.3 m / s
autonomie 450 km
armement
Mitrailleuses 2 MG 08 calibre 7,92 mm

Les données sont extraites d'avions et d'hélicoptères sur la base de données plane-info.com[1]

entrées d'avions militaires sur Wikipédia

L 'Albatros W.4 était hydravion bottes monomoteurs biplan produit par l'impérial allemand Albatros Flugzeugwerke GmbH en dix ans la XX siècle et principalement utilisé par le composant de l'air de la Kaiserliche Marine comment hydrochasse et hydroscout au cours de la Première Guerre mondiale.

Développé par le modèle de la terre Albatros D.II, qui a conservé la majeure partie de la structure, il est resté en service de première ligne jusqu'en Décembre 1917, opérandes dans les théâtres de guerre mer du Nord et mer Baltique puis il est utilisé comme avions d'entraînement.

Historique du projet

Après le début de Première Guerre mondiale, le résultat de la menace croissante des frappes aériennes à leurs bases, Kaiserliche Marine, la marine Empire allemand, a publié un cahier des charges pour la fourniture d'un hydravion monoplace pour être utilisé dans des rôles de combat, interdiction et reconnaissance aérienne.

L'Albatros Flugzeugwerke a présenté un développement de leur propre Albatros D.i, à ce moment-là le chasseur le plus avancé à la Luftstreitkräfte, l 'aviation. Le nouveau modèle a montré des changements par rapport à son prédécesseur, l'augmentation de l'aile à une distance de la partie supérieure du fuselage et en étirant le fuselage arrière d'un mètre.

En Juin 1916, a été appelé à la construction d'un prototype, Il a supposé que la W.4 de désignation (W de Wasser, traduit de allemand "L'eau"). Le modèle, numéro de série 747, a été livré en Septembre 1916 sur la base navale Warnemünde, qui a été suivi par deux autres livrés par Décembre de cette année.

Pendant les essais en vol les spécimens qu'ils sont révélés avec une excellente maniabilité et un grand guidon. Après une série de changements qui ont affecté la structure, avec la réduction de la taille de l'habitacle et du positionnement latéral de la radiateurs, les coureurs se sont déclarés pleinement satisfaits du modèle, supérieure à la performance et la puissance de feu que Hansa-Brandenburg KDW et Rumpler 6B1 utilisé jusque-là, et si elles ont demandé au début de la production en série.

Les deux premiers du premier lot de dix échantillons, numéro de série 785 et 786, ont été livrés entre Février et Avril 1917, suivie successivement par l'autre des machines de loto, 902-911, puis de la série 948-967, 1107-1116, 1302-1326, 1484-1503 et 1719-1738.

histoire opérationnelle

Albatros W.4
Une autre vue du prototype 747 lors de l'évaluation dans l'essai Warnemünde.
Albatros W.4
Albatros W.4, le nombre de 1486 séries.

En Décembre 1917, ils étaient disponibles dans les départements 118 unités dont, à partir de Juin 1918, 60 étaient sur les premières lignes et 24 affectés aux bases côtières et utilisés dans des rôles différents.

Huit échantillons ont ensuite été envoyés à k.u.k. Kriegsmarine qui leur est assigné à la base navale (Kriegshafen) de Pola et les employés de Juillet 1918 comme un avion de chasse et de reconnaissance. L'aviation navale impériale allemande a continué à les utiliser dans des opérations mer Egée du territoire turc.

Le W.4 a été progressivement remplacé dans son rôle par les deux places Hansa-Brandenburg W.12 et à la fin du conflit, il était encore 67 spécimens de charge aux ministères.

utilisateurs

Autriche-Hongrie Autriche-Hongrie
  • k.u.k. Kriegsmarine
Allemagne Allemagne

notes

  1. ^ (FR) Albatros W.4, sur Avion et hélicoptère sur la base de données plane-info.com, http://www.plane-info.com/Default.asp, 19 mars 2003. 20 Janvier Récupéré, 2009.

bibliographie

  • (FR) William Green, Gordon Swanborough, Le Grand Livre des combattants, Godalming, Royaume-Uni, bibliothèque couleur directe, 1994 ISBN 1-85833-777-1.
  • (DE) Günter Kroschel, Helmut Stützer, Die deutschen Militärflugzeuge 1910-1918, Wilhelmshaven, Lohse-Eissing Mittler, 1977 ISBN 3-920602-18-8.
  • (DE) Kenneth Munson, Kampfflugzeuge, Jagd- und Trainingsflugzeuge 1914-1919, Nr 74., Zürich, 1968.
  • (FR) Kenneth Munson, Combattants, attaque et avion d'entraînement 1914-1919 (L'Encyclopédie de poche des aéronefs du monde en couleur), Londres, Bounty Books, 2004 ISBN 0-7537-0916-3.
  • (FR) Ray Rimell, Albatros W.4 1916 - combattant hydravions allemand, Windsock International, Vol 5, n ° 2, Orbis Publishing, 1989..
  • (FR) Michael John H. Taylor, L'encyclopédie de Jane de l'aviation, 2e édition, Londres, Studio Editions Ltd, 1989, p. 56, ISBN 0-517-10316-8.

D'autres projets

  • Il contribue à Wikimedia Commons Wikimedia Commons: Il contient des images ou d'autres fichiers Albatros W.4

liens externes