s
19 708 Pages

Albatros C.VIII
description
type avion de reconnaissance
bombardier nuit
équipage 2
fabricant Allemagne Albatros
l'utilisateur principal Allemagne Luftstreitkräfte
Les échantillons au moins 1
développé par Albatros C.VII
Les dimensions et poids
longueur 7,34 m
envergure 16,74 m
propulsion
moteur un Mercedes D. III
puissance 160 PS (118 kW)
performance
vitesse de pointe 135 km / h
Vitesse d'escalade 1 000 m à 5 min
armement
Mitrailleuses un LMG 08/15 calibre 7,92 mm chasse
un Parabellum MG 14 7,92 mm arrière

Les données sont extraites des avions allemands de la Première Guerre mondiale[1]

entrées d'avions militaires sur Wikipédia

L 'Albatros C.VIII N (Désignation Société L 19) Il était un monomoteur biplan mis au point par la société alors impériale allemande Albatros Flugzeugwerke GmbH en dix ans la XX siècle et utilisé dans le rôle de bombardier nuit au cours Première Guerre mondiale.

Evolution de la précédente Albatros C.VII reconnaissance, Il a été introduit dans 1917 comme l'équipement des services par bombardement de Luftstreitkräfte, la composante aérienne la Deutsches Heer (L 'armée Imperial allemand), dans la phase finale du conflit.

Historique du projet

Au cours de la Première Guerre mondiale l'évolution des tactiques de combat a conduit à la création d'une nouvelle spécialité, le bombardement de nuit, ce qui créerait des actions de rupture dans l'opposition d'arrière-garde grâce à la couverture de l'obscurité.

en 1917 Albatros développé pour ce rôle un modèle dérivé de deux places C.VII reconnaissance armée, à laquelle le 'Idflieg initialement attribué la désignation C.VIII N (le suffixe N, pour Nacht, Il a identifié le rôle de nuit), puis l'identifier comme N.I.[2] L'avion, peint avec des nuances sombres pour un meilleur camouflage, a été adapté pour transporter une charge utile constituée modeste par la chute des bombes attaché à des supports placés sous l'aile inférieure. Le N C.VIII était équipé d'un moteur Mercedes D. III, un 6 cylindres en ligne Refroidissement liquide capable d'exprimer une puissance égale à 160 PS (118 kW), Et les caractéristiques de l'avion ont rendu faible puissance.[1]

Bien qu'il n'y ait pas de retour de la quantité réelle de spécimens construits, les registres tenus par les historiens de l'aviation montre la réalisation d'au moins un échantillon.[1]

notes

  1. ^ à b c (FR) Peter Gray, Owen Thetford, Avions allemands de la Première Guerre mondiale, 2e édition, Londres, Putnam, 1970 ISBN 0-370-00103-6.
  2. ^ (FR) Andreas Parsch et Aleksey V. Martynov, Allemand et désignations d'avions militaires austro-hongrois (1914-1918), sur Designation-Systems.net, http://www.designation-systems.net, 11 septembre 2005. Récupéré 22 Juillet, 2012.

bibliographie

  • (FR) Peter Gray, Owen Thetford, Avions allemands de la Première Guerre mondiale, 2e édition, Londres, Putnam, 1970 ISBN 0-370-00103-6.

liens externes