s
19 708 Pages

Albatros C.II
description
type avion de reconnaissance
équipage 2
concepteur Ernst Heinkel
fabricant Allemagne Albatros
Date premier vol 1916
Date d'entrée en service jamais
l'utilisateur principal Allemagne Luftstreitkräfte
Les échantillons 1
développé par Albatros C.I.
Les dimensions et poids
longueur 7.15 m
envergure m 12,90
hauteur 3,26 m
surface de l'aile 40,50 m²
poids à vide 786 kg
poids maximum au décollage 986 kg
capacité 40 kg
propulsion
moteur un Benz Bz.iii
puissance 150 PS (110 kW)
performance
vitesse de pointe 126 km / h
Vitesse de croisière 105 kmh
autonomie 300 km
tangent 3 200 m
armement
Mitrailleuses un LMG 08/ 15 calibre 7,92 mm

Les données sont extraites de Уголок неба[1]

entrées d'avions militaires sur Wikipédia

L 'Albatros C.II était biplan reconnaissance dans un seul moteur configuration poussoir faite par la société alors impériale allemande Albatros Flugzeugwerke GmbH en 1915 et encore à l'étape de prototype.

Sur la base précédente Albatros C.I., qui maintient voilage et train d'atterrissage, Il a été réalisé en adoptant un cadre de développement britannique airco dh.2 afin d'améliorer ses performances; ayant ignoré les attentes à l'essai, il n'a pas commencé la production. Pour les prochains modèles de la société de construction préféré revenir à une configuration plus conventionnelle.

Historique du projet

Après la production a été conclu Albatros CI montrant de bonnes qualités de manipulation, la société allemande a décidé de mettre en œuvre un programme de développement basé sur les informations reçues par les pilotes qui avaient réussi à prendre contact avec des avions adversaires de la configuration du moteur arrière et hélice propulsive. Le projet a été confiée à Ernst Heinkel qui a décidé de réutiliser certaines parties du C.I. précédent, le modèle avec fuselage conventionnel et le groupe motoelica placé à l'avant apex, précisément les ailes et la roue dentée fixe, couplée à une courte gondole qui incorpore les deux stations, l'avant pour l'observateur / tireur et l'arrière de la pilote. Plus tard, il a fini dans une section de queue inhabituelle « V » dans des tubes soudés, dont le sommet est occupé par l'arrière barre vertical surmonté d'un large élément horizontal, qui a été baptisé Gitterschwanz.

la prototype, identifié avec l'ordre militaire non. C 27/16, a été survolée 1916 mais il a présenté au jury de 'Idflieg, Il ne a obtenu l'approbation et son développement n'a pas été suivie.

Le modèle et l'ancien Albatros C.I. Ils ne doivent pas être confondus avec l'OAW. (Albatros) et C.I. OAW. (Albatros) C.II modèles complètement différents produits par les établissements Albatros Schneidemühl, également connu sous le OAW. (Ostdeutsche Albatros Werke GmbH).[2][3]

technique

L'Albatros C.II était un avion à la recherche non conventionnelle, mais qui a retenu les principales caractéristiques de l'avion du rôle du temps: biplan, monomoteur à deux places avec le train d'atterrissage fixe.

la fuselage, en coupe rectangulaire et recouvert d'une toile peinte, il a été caractérisé par une seule nacelle arrondie en avant et qui incorpore deux cockpits ouvert en tandem, l'observateur avant destiné à assurer des fonctions de canonnier et à l'arrière pilote. Plus tard complété l'unité d'entraînement et se terminant en un original Archerie monodérive Il dispose d'une expérience unique plan horizontal positionnée au sommet d'une structure tubulaire arrière.

la configuration de l'aile ère biplan avec l'aile supérieure de 'ouverture légèrement supérieur à, reliés entre eux par une double paire de messages de chaque côté et complété par liens en câble en acier.

la train d'atterrissage a été fixé, très simple, monté sur une structure tubulaire au niveau de la partie inférieure du fuselage, équipé roues grand diamètre reliées par un essieu rigide à l'arrière et intégré avec un sabot de support.

Propulsion a été fournie par un moteur Benz Bz.iii, un 6 cylindres en ligne Refroidissement liquide capable de fournir un puissance égale à 150 PS (110 kW). Positionné au sommet de la partie arrière du fuselage, partiellement intégré dans sa structure et dans la configuration de poussée, il a été caractérisé par un échappement « Sur la corne de rhinocéros » et combinée à une 'hélice deux lames en bois hauteur fixe.

L'armement se composait d'un seul mitrailleuse LMG 08/ 15 calibre 7,92 mm monté sur un support pivotant à l'avant du passager.

utilisateurs

Allemagne Allemagne
  • Luftstreitkräfte (Estimé)

notes

  1. ^ Albatros C.II en Уголок неба.
  2. ^ Avions allemands de la Première Guerre mondiale, pp. 253-254.
  3. ^ (FR) Andreas Parsch, Allemand et désignations d'avions militaires austro-hongrois (1914-1918), sur Designation-Systems.net, http://www.designation-systems.net, 11 septembre 2005. Récupéré le 2 Octobre 2011.

bibliographie

  • Günter Kroschel, Helmut Stützer. Die deutschen Militärflugzeuge 1910-1918 (en allemand). Wilhelmshaven 1977
  • Kenneth Munson. bombardier 1914-1919 (En allemand). Zürich 1968, Nr 20.
  • Heinz Nowarra. Die Entwicklung der Flugzeuge 1914-1918 (En allemand). München 1959
  • Peter Gray, Thetford, Owen (2e éd. 1970). Avions allemands de la Première Guerre mondiale. Londres: Putnam Société. pp. 253-254. ISBN 0-370-00103-6

D'autres projets

liens externes