s
19 708 Pages

Fokker D.II
Fokker biplan (1916) .jpg
description
type avions de chasse
équipage 1
concepteur Martin Kreutzer
fabricant Allemagne Fokker-Fluzeugwerke
Date premier vol janvier 1916
Date d'entrée en service juillet 1916
l'utilisateur principal Allemagne Luftstreitkräfte
Les échantillons 177
Les dimensions et poids
longueur 6.40 m
envergure 8,75 m
hauteur 2,55 m
surface de l'aile 18,0 m²
poids à vide 384 kg
poids de charge 576 kg
propulsion
moteur un Oberursel U.I.
puissance 100 PS (73,5 kW)
performance
vitesse de pointe 150 km / h
Vitesse de croisière 118 kmh
Vitesse d'escalade 250 m / min
autonomie 1 h 30 min
tangent 4 250 m
armement
Mitrailleuses un LMG 08/15 calibre 7,92 mm

Les données sont extraites de Уголок неба[1]

entrées d'avions militaires sur Wikipédia
Fokker D.II
Un aspect d'une reconstruction virtuelle D.II.
Fokker D.II
apparence virtuelle vue côté arrière d'un D.II.

la Fokker D.II était chasse biplan puis le produit par impériale allemande Fokker-Fluzeugwerke en dix ans la XX siècle et utilisé par Luftstreitkräfte au cours de la Première Guerre mondiale.

Historique du projet

Le D.II a été conçu pour répondre à la demande par le Luftstreitkräfte d'adopter un nouvel avion de combat pour remplacer le maintenant pas à jour monoplan Fokker E.III.

Conçu par Martin Kreutzer comme le développement prototype M.17, à partir de laquelle diffère de la plus grande envergure qui a introduit la nécessité de doubler des montants des ailes et un fuselage plus étroit. Apporté en vol pour la première fois en Janvier 1916 Il cependant pas prouvé modèle plus capable qui devait remplacer. En raison de l'adoption de moteur rotatif Oberursel U.I., copie allemande des plus célèbres Gnome Monosoupape construction français, plaçant seulement 100 CV fait l'avion underpowered bien qu'il n'a pas été trop alourdi par le budget, comme des armes offensives, une seule mitrailleuse 7,92 mm.

Toutefois, en raison de la pénurie d'avions nécessaires pour soutenir l'effort de guerre sur D.II il était encore commandé et produit en 177 unités mises en service en Juillet 1916.

technique

Le Fokker D.II avait un look classique; biplan, monomoteur et monoplace. la fuselage, section rectangulaire, Il était équipé d'un cabine de pilotage ouverte et se termine dans un Archerie mono classiquedérive circulaire et muni de la forme de des plans horizontaux entièrement mobile qui intègre les fonctions de compensateurs. la configuration de l'aile ère biplan avec l'aile supérieure et inférieure de la même taille, ce dernier légèrement déplacé vers l'arrière, reliées entre elles par deux paires de montants de chaque côté et intégrés par des tirants en fil d'acier.

la train d'atterrissage Il a été fixé, très simple, monté sur une structure tubulaire au niveau de la partie inférieure du fuselage, équipé de roues de grand diamètre reliées par un essieu rigide à l'arrière et intégrées avec un sabot de support. Propulsion a été fournie par un moteur monté sur la bouche du canon, une rotation Oberursel U.I., copie allemande des plus célèbres Gnome Monosoupape construction français, capable de délivrer 100 CV (73,5 kW) Et combiné avec un 'hélice bois pas fixe à deux pales. L'armement se composait d'un mitrailleuse LMG 08/15 7.92mm placé en avant du poste de pilotage qui, synchronisé, a permis de tirer sans conséquences à travers le disque de l'hélice.

histoire opérationnelle

Au moment de son introduction en Juillet 1916, cependant, il a prouvé Fokker un peu plus efficace monoplans, mais a été rapidement dépassé par la performance 'aviation militaire longs métrages français de Nieuport 11 et 17. Certains spécimens ont été utilisés par Kampfeinsitzerkommandos et initialement Jagdstaffeln qui à côté d'eux à Halberstadt D.II dont étaient équipés, bien vite mis au rebut lorsque la venue du nouveau chasseur est devenu disponible Albatros D-Type. Déjà en Septembre 1917, personne D.II était plus en Fokker service opérationnel.

Le modèle a également été dans les unités aériennes (Fliegertruppe) de 'Armée suisse. Suisse Je saisis un pilote allemand forcé de faire un atterrissage d'urgence 13 Octobre 1916 un complot visant à Bettlach. A cette époque, le Fokker D.II est devenu le plus avancé warplane à la disposition des forces armées suisses et le comité chargé de l'étude de l'avion a trouvé le dispositif de synchronisation et son fonctionnement jusque-là inconnue aux dirigeants militaires suisses. L'avion est resté en service jusqu'à ce que 1921.[2]

utilisateurs

Allemagne Allemagne
  • Luftstreitkräfte
Suisse Suisse
  • Armée suisse
    • Fliegertruppe

notes

  1. ^ Fokker en D.II Уголок неба.
  2. ^ Freudiger, p. 5.

bibliographie

  • (FR) Renseignements sur l'aéronef monde Fichiers, Londres, Bright Star Publishing, File 894 Fiche 40.
  • (FR) Peter Gray, Owen Thetford, Avions allemands de la Première Guerre mondiale, Londres, Putnam, 1962 ISBN 0-933852-71-1.
  • (FR) Peter Gray, Owen Thetford, Avions allemands de la Première Guerre mondiale, 2e édition, Londres, Putnam, 1970 ISBN 0-370-00103-6.
  • (DE) Günter Kroschel, Helmut Stützer, Die deutschen Militärflugzeuge 1910-1918, Wilhelmshaven, Lohse-Eissing Mittler, 1977 ISBN 3-920602-18-8.
  • (DE) Heinz J. Nowarra, Die Entwicklung der Flugzeuge 1914-1918, München, Lehmanns, 1959, ISBN inexistante.
  • (FR) Michael John H. Taylor, L'encyclopédie de Jane de l'aviation, 2e édition, Londres, Studio Editions Ltd, 1989, p. 399, ISBN 0-517-10316-8.

publications

D'autres projets

  • Il contribue à Wikimedia Commons Wikimedia Commons: Il contient des images ou d'autres fichiers Fokker D.II

liens externes