s
19 708 Pages

Fokker a.i
Fokker A.I.jpg
description
type avion de reconnaissance
équipage 2
concepteur Martin Kreutzer
fabricant Allemagne Fokker
Date premier vol 1915
Date d'entrée en service 1915
l'utilisateur principal Allemagne Luftstreitkräfte
Les échantillons entre 30 et 40
développé par Fokker M.5L (A.II)
D'autres variantes Fokker E.i
Les dimensions et poids
longueur 7.20 m
envergure 9,52 m
hauteur 2,75 m
surface de l'aile 16,0 m²
propulsion
moteur un Oberursel U.I.
puissance 100 CV (73,5 kW)
performance
vitesse de pointe 135 km / h
autonomie 400 km
tangent 3000 m
armement
Mitrailleuses un calibre 7,62

Les données sont extraites de l'Encyclopédie de l'aviation de Jane[1]

entrées d'avions militaires sur Wikipédia

la Fokker a.i, rendez-vous d'affaires M.8, Ce fut une monoplace monomoteur monoplan à aile haute faite par la société alors impériale allemande Fokker-Fluzeugwerke dans le premier dix ans la XX siècle.

Mis au point par le précédent Fokker M.5L, la désignation Idflieg A.II, il a été utilisé par les unités de reconnaissance aérienne du Luftstreitkräfte, la composante aérienne la Deutsches Heer (L 'armée Imperial allemand), au cours de la première phase de Première Guerre mondiale.

histoire

développement

après Anthony Fokker il a obtenu un contrat d'approvisionnement par l'armée impériale allemande pour son M.5 non armé, le Idflieg a appelé à une version armée qui garantirait une plus grande sécurité sur la première boy-scout est entré en service avec les forces aériennes de entente. Le développement a été confié à Martin Kreutzer Il a ajouté que la version originale de la cellule dell'M.5L fuselage Long, le nouveau moteur Oberursel U.I., un rotatif neuf cylindres refroidi à l'air peut développer une puissance nominale 100 CV (73,5 kW).

En outre all'irrobustimento générale, nécessaire afin de mieux résister aux contraintes de la nouvelle unité de tracteur, le nouveau modèle a été équipé d'un nouveau mécanisme de synchronisation qui a permis à la pilote d'utiliser un mitrailleuse placé devant son cabine de pilotage sans que les coups de feu pourraient frapper accidentellement le disque 'hélice. La solution, encore au stade expérimental, a ensuite été affiné sur la poursuite du développement du modèle, la Fokker E.i, lequel il a été utilisé comme avions de chasse.

Présentation à la Commission d'examen dell'Idflieg, a exprimé cette opinion en faveur de son utilisation en entrant dans un contrat d'approvisionnement de pièces 30-40.[1]

Le modèle a été construit sous licence de Halberstädter Flugzeugwerke en désignant Halberstadt A.II.[1]

histoire opérationnelle

L'avion a été utilisé pendant la Seconde Guerre mondiale par les salles d'observation et de reconnaissance aérienne Luftstreitkräfte dans la première période du conflit.[1]

Au moins une copie a été réquisitionné par les autorités militaires de la Pays-Bas après une atterrissage de chance. Rapporté aux conditions de fonctionnement, il a été utilisé dans Luchtvaartafdeling, la force de l'air.[2]

utilisateurs

Allemagne Allemagne
  • Luftstreitkräfte
Pays-Bas Pays-Bas
  • Luchtvaartafdeling

notes

  1. ^ à b c Taylor, Encyclopédie de l'aviation de Jane, p.398.
  2. ^ Fokker M.8./A.1 aviation néerlandaise.

bibliographie

  • (FR) Michael John H. Taylor, L'encyclopédie de Jane de l'aviation, 2e édition, Londres, Studio Editions Ltd, 1989 ISBN 0-517-10316-8.

Articles connexes

D'autres projets

liens externes