s
19 708 Pages

Aviatik C.II
description
type avion de reconnaissance
équipage 2
fabricant Allemagne Aviatik
Date premier vol 1915
l'utilisateur principal Allemagne Luftstreitkräfte
Les échantillons 43
développé par aviatik c.i
D'autres variantes Aviatik C.III
Les dimensions et poids
envergure 11,71 m
poids de charge 1509 kg
propulsion
moteur un Benz Bz.iv
puissance 200 PS (147 kW)
armement
Mitrailleuses un Parabellum MG 14 calibre 7,92 mm pivotement

Les données sont extraites de Avions allemands de la Première Guerre mondiale[1]

entrées d'avions militaires sur Wikipédia

L 'Aviatik C.II Il était un monomoteur biplan reconnaissance développé par impériale allemande Aviatik AG en dix ans la XX siècle et de produits, ainsi que de la même, même licence de Hannoversche Wagon usine.

le développement précédent aviatik c.i, à son tour dérivé de aviatik b.i et B.II non armé, a été utilisé principalement par Luftstreitkräfte, la composante aérienne la Deutsches Heer (L 'armée Imperial allemand), alors que Première Guerre mondiale. Produit en nombre limité, il a servi comme base de développement pour la prochaine Aviatik C.III.

Historique du projet

Pendant les premiers stades de la Première Guerre mondiale, le développement rapide de l'industrie de l'aviation a nécessité un ajustement constant de la flotte aérienne des différents pays impliqués dans le conflit. L 'Idflieg, l'organisme chargé de la gestion de l'Armée de l'Air Empire allemand, publié à cet égard un certain nombre de spécifications pour obtenir des avions toujours plus performants, adaptés aux nouvelles exigences de la guerre, à allouer aux ministères Luftstreitkräfte, la composante aérienne la Deutsches Heer (L 'armée Imperial allemand).

Après cela, 1915, la Idflieg a publié un cahier des charges pour la fourniture d'un nouveau type, appelé C-Type, un modèle de reconnaissance à deux places basé sur B-Typ, mais a adopté un armement défensif, de nombreuses compagnies d'aviation allemandes ont présenté leurs modèles, essentiellement basés sur précédente tandem sans armes, mais cela donnerait lieu à une série de modèles dérivés équipés de plus en plus puissants et des moteurs plus efficaces armes de défense.

Le Aviatik, après avoir réalisé le C.I., le modèle produit avec succès non seulement par lui-même, même licence de Hannoversche Wagon usine en milliers d'exemplaires, vient de devenir le moteur le plus puissant Benz Bz.iv 200 PS (147 kW) Décidé de lancer le développement afin d'améliorer encore les performances.[1]

Le bureau technique a attiré un très similaire à l'appareil précédent récupération de l'aspect général du rôle égal qui ont été développés en même temps, un seul moteur en configuration tracteur, la cellule qui correspondait à un ouvert deux places à un fuselage avec cockpits voilage biplan et simple train d'atterrissage Fixe. Comme il est également utilisé dans le premier B-Typ l'observateur, qui avait des tâches même mitrailleur, assis sur le siège avant à l'arrière, laissant la pilote, solution, mais ne permettait pas non plus un bon champ de tir pour la première, ni un bon terrain pour la deuxième, en particulier pendant décollage et atterrissage. Par rapport à la précédente C.I. en plus d'autres moteur et connexes échappement, les seuls éléments distinctifs de la cellule étaient la présence d'un repose-tête arrière de l'habitacle et une forme différente de la nageoire dorsale et l'élément de vertical 'Archerie qui, une fois lié.[1][2][3]

Proposé à la commission d'évaluation Idflieg, obtenu l'autoriazione la production du variant et un ordre pour les 43 échantillons; parmi ceux-ci sont rappelés les numéros de série 3108/16, 3135/16 et 3142/16.[1]

technique

La Aviatik C.II a retenu l'aspect général, l'âge classique, des modèles similaires produits par d'autres sociétés de la même période: biplan, monomoteur à deux places avec le train d'atterrissage fixe.

la fuselage, réalisé avec une structure recouverte de toile peinte, elle a été caractérisée par deux cockpits ouvert en tandem, l'avant observateur destiné à même les tâches de tireur et l'arrière est destiné à pilote. fini arrière dans un Archerie mono classiquedérive et des plans horizontaux entretoisées par une paire d'entretoises obliques de chaque côté.

la configuration de l'aile ère biplan avec l'aile supérieure de 'ouverture dell'inferiore légèrement supérieur, reliés entre eux par une double paire de messages de chaque côté et complété par liens en câble en acier. Sur l'aile centrale du haut a été placée réservoir carburant qui alimente le moteur, avec un système de type de chute.

la train d'atterrissage a été fixé, très simple, monté sur une structure tubulaire au niveau de la partie inférieure du fuselage, équipé roues grand diamètre reliées par un essieu rigide à l'arrière et intégré avec un sabot de support.

Propulsion a été fournie par un moteur Benz Bz.iv, un 6 cylindres en ligne Refroidissement liquide capable de fournir un puissance égale à 200 PS (147 kW), Placé au sommet du fuselage avant, délimitée par un capot métallique et combiné avec un 'hélice deux lames en bois hauteur fixe.

L'armement se composait d'un seul mitrailleuse Parabellum MG 14 calibre 7,92 mm monté sur la face d'un support pivotant.

histoire opérationnelle

Le Aviatik C.II a commencé à envoyer aux ministères de Luftstreitkräfte fin 1915 et utilisé comme avion de reconnaissance en coopération avec l'armée front occidental à venir bientôt remplacés par des modèles plus récents.

utilisateurs

Allemagne Allemagne
  • Luftstreitkräfte

notes

  1. ^ à b c Gray et Thetford 1962.
  2. ^ (RU) aviatik c.i, sur Уголок неба, http://www.airwar.ru. Récupéré le 13 Octobre, 2012.
  3. ^ (FR) Rob Baumgartner, Première Guerre mondiale Aviation: allemand biplaces 1915, sur Première Guerre mondiale Aviation Pictorial Histoire Une histoire illustrée de la Seconde Guerre mondiale 1 Aviation, http://www.wwiaviation.com/index.html. Récupéré le 13 Octobre, 2012.

bibliographie

  • (FR) Peter Gray, Owen Thetford, Avions allemands de la Première Guerre mondiale, Londres, Putnam, 1962 ISBN 0-933852-71-1.

liens externes