s
19 708 Pages

Patricia Medina
Patricia Medina dans le film Le manteau rouge (1955)

Patricia Medina, nom de scène de Patricia Paz Maria Medina (Liverpool, 19 juillet 1919 - Los Angeles, 28 avril 2012), Il était un 'actrice film et télévision britannique.

biographie

carrière

Patricia Medina est née en Liverpool l'Espagnol Ramòn Medina Nebot, originaire de Îles Canaries, et d'une mère anglaise. Il a commencé sa carrière d'acteur à la fin des une trentaine d'années, Il fait ses débuts sur les écrans au Royaume-Uni avec une apparence non crédité dans la comédie Déjeuner au Ritz (1937), Joués par David Niven et Annabella. Depuis plusieurs années, il a travaillé dans l'actrice anglaise qui apparaît, entre autres, dans deux drames populaires de l'époque de la guerre, Le premier des rares (1942), Avec Leslie Howard, et Rencontre dans l'obscurité (1943), Qu'il est apparu à côté James Mason.

Au milieu des années une quarantaine d'années l'actrice a quitté le 'Angleterre et il a atteint Hollywood, qu'il est apparu dans le mélodrame Dans mon coeur (1946), Côté Claudette Colbert et Walter Pidgeon et dans le drame de guerre La mort est à Hiroshima vers le bas (1947) avec Brian Donlevy. A partir de la seconde moitié de la décennie, il a commencé à se rôles façon plus importante dans différents genres, tels que le drame de la police rose tragique (1947), À la comédie comme François Mulet Parler (1950), Le premier film se concentre sur le caractère de la mule Francis, le Jackpot (1950) et Abbott et Costello dans la Légion étrangère (1950), Jusqu'à l'aventure en costume comme Le superbe créole (1947) Les Trois Mousquetaires (1948) et Soldat de fortune (1949). Ce fut dans ce dernier genre que la médina elle-même définitivement établie grâce à sa beauté sombre et Latines sa posture fière et élégante. couple formé avec l'acteur britannique Louis Hayward film de quatre-aventure, Les aventures de Captain Blood (1950) Le bandit York (1951) La femme au masque de fer (1952) et le Rover (1952).

Patricia Medina
avec son second mari, l'acteur Joseph Cotten, en 1973

Dans la première moitié de la cinquantaine l'actrice a également travaillé intensivement dans des rôles exotiques et fabuleux, comme dans les films Le faucon Bagdad (1951) La lampe d'Aladin (1952) et Napolitains à Bagdad (1953). Il a été le premier rôle dans deux films interprétés par Alan Ladd, Les déportés à Botany Bay (1953) Et l'aventure médiévale extravagante Le mystère Chevalier (1954)[1], et il revêtit le rôle habituel de princesse exotique Le pirate esclave (1955). Cependant, la partie la plus intéressante de cette période a été celle de Mily dans le drame Rapport confidentiel (1955), Mise en scène et mettant en vedette Orson Welles et sur la base de la série radio La vie de Harry Lime, suivie de celle de Peg Jarret dans mélo tendu Un étranger à ma porte (1956), Avec Suivis Macdonald Carey. Dans la seconde moitié de la décennie, l'actrice a ralenti l'activité sur le grand écran et a commencé à apparaître régulièrement à la télévision, en jouant le rôle de Margarita Cotazar dans quatre épisodes de la série Zorro, produits 1959. Un autre rôle du spectacle des femmes hispaniques était de Isabella Maria Ynez Y Castra De La Cuesta dans un épisode de la série mine d'or (1960).

au cours de la sixties Medina semblait toujours sur le petit écran, entre autres, dans un épisode de la série l'insaisissable (1964) L'heure de Hitchcock (1964) et Organisation U.N.C.L.E. (1965). Le retour au cinéma est venu 1968 dans le film Le meurtre de Sœur George (1968) de Robert Aldrich, une étude angoissée sur le caractère impitoyable du monde du divertissement, et l'année suivante l'actrice est apparu dans le rôle de Lucretia dans le film de science-fiction latitude zéro (1969), Une curieuse production japonaise concentrée sull'avventuroso voyage de deux scientifiques et un journaliste à la base sous-marine qui donne le titre au film. Le film, mettant également en vedette Joseph Cotten, Cesar Romero et Richard Jaeckel, Il avait un traitement en difficulté, avec des interruptions répétées de production en raison de difficultés financières[2].

Après deux apparitions à la télévision en série Reporter à l'avant (1970) et Mannix (1970), La Médina a pris sa retraite de la scène, à l'exception des deux sporadiques retour au grand écran dans les films bois Tramps (1975) et El Llanto de los pobres (1978). en 1998 il a publié son autobiographie, intitulée Décontractées à Hollywood: Remembering.

intimité

Patricia Medina a épousé en 1941 à Londres L'acteur britannique Richard Greene, célèbre pour son rôle Robin des Bois dans 'télé-réalité la cinquantaine. Le couple a divorcé en 1951. Le second mariage était à l'acteur Medina Joseph Cotten, qui a épousé en Beverly Hills 20 octobre 1960 et à laquelle il est resté associé jusqu'à sa mort en 1994.

Cotten et Medina sont apparus ensemble dans plusieurs productions théâtrales, y compris la police risque calculé, les deux conduit à succès sixties Après la campagne de publicité un'indovinata sur le petit écran[3]. Le jeu a été mis en scène dans Broadway du 31 Octobre 1962 11 mai 1963, sous la direction de Robert Montgomery, pour un total de 221 représentations.

Filmographie

cinéma

  • Déjeuner au Ritz (Dîner au Ritz), Mise en scène Harold D. Schuster (1937) (non crédité)
  • M. Satan, dirigé par Arthur B. Woods (1938)
  • Tout simplement Terrific, réalisé par Roy William Neill (1938)
  • Quitte ou double, réalisé par Roy William Neill (1938)
  • Un reporter intelligent (Cet homme Nouvelles), Mise en scène David MacDonald (1938) (non crédité)
  • Tour Crook, John Baxter (1941) (non crédité)
  • Le premier des rares (Le premier des rares), Mise en scène Leslie Howard (1942) (non crédité)
  • Rencontre dans l'obscurité (Ils se sont rencontrés dans le noir), Réalisé par Carl Lamat (1943) (comme Pat Medina)
  • Hôtel Réserver, réalisé par lance Comfort (1944)
  • Ne pas prendre à cœur, dirigé par Jeffrey Dell (1944)
  • Kiss the Bride Au revoir, réalisé par Paul L. Stein (1945)
  • Waltz temps, dirigé par Paul L. Stein (1945)
  • Dans mon coeur (Le Coeur secret), Mise en scène Robert Z. Leonard (1946)
  • La mort est à Hiroshima vers le bas (Le début ou la fin), Mise en scène Norman Taurog (1947) (non crédité)
  • rose tragique (Moss Rose), Mise en scène Gregory Ratoff (1947)
  • Le superbe créole (Le Petit retour en arrière Chambre), Mise en scène John M. Stahl (1947)
  • Les Trois Mousquetaires (Les Trois Mousquetaires), Mise en scène George Sidney (1948)
  • Soldat de fortune (Le O'Flynn Fighting), Mise en scène Arthur Pierson (1949)
  • Enfants de Chance, réalisé par Luigi Zampa (1949)
  • François Mulet Parler (Francis), Mise en scène Arthur Lubin (1950)
  • Les aventures de Captain Blood (Fortunes de Captain Blood), Mise en scène Gordon Douglas (1950)
  • Abbott et Costello dans la Légion étrangère (Abbott et Costello dans la Légion étrangère), Mise en scène Charles Lamont (1950)
  • le Jackpot (le Jackpot), Mise en scène Walter Lang (1950)
  • Rodolfo Valentino (Valentino), Mise en scène Lewis Allen (1951)
  • Le bandit York (La Dame et le Bandit), Mise en scène Ralph Murphy (1951)
  • Le faucon Bagdad (Le Magic Carpet), Mise en scène Lew Landers (1951)
  • La lampe d'Aladin (Aladdin et sa lampe), Réalisé par Lew Landers (1952)
  • La femme au masque de fer (Lady au masque de fer), Réalisé par Ralph Murphy (1952)
  • le Rover (Pirate Captain), Réalisé par Ralph Murphy (1952)
  • recherche désespérée (Recherche désespéré), Mise en scène Joseph H. Lewis (1952)
  • Les déportés à Botany Bay (Botany Bay), Réalisé par John Farrow (1953)
  • Napolitains à Bagdad (Sirène de Bagdad), Mise en scène Richard Quine (1953)
  • Sangaree, réalisé par Edward Ludwig (1953)
  • soleil Looters (Plunder du Soleil), Réalisé par John Farrow (1953)
  • Créature de la rue Morgue (Fantôme de la Rue Morgue), Mise en scène Roy Del Ruth (1954)
  • Tambours à Tahiti (Tambours de Tahiti), Mise en scène William Castle (1954)
  • Le mystère Chevalier (Le Chevalier Noir), Mise en scène Tay Garnett (1954)
  • Le pirate esclave (Pirates de Tripoli), Mise en scène Felix E. Feist (1955)
  • Rapport confidentiel (M. Arkadin), Mise en scène Orson Welles (1955)
  • Duel sur le Mississippi (Duel sur le Mississippi), Réalisé par William Castle (1955)
  • Le manteau rouge, réalisé par Giuseppe Maria Scotese (1955)
  • conquérants de l'uranium (Boom de l'uranium), Réalisé par William Castle (1956)
  • Un étranger à ma porte (Stranger at My Door), Mise en scène William Witney (1956)
  • La bête de la montagne creuse (La bête de la montagne creuse), Réalisé par Edward Nassour et Ismael Rodrìguez (1956)
  • Scandale à Miami (Miami Expose), Mise en scène Fred F. Sears (1956)
  • La Dame Buckskin, réalisé par Carl K. Hittleman (1957)
  • La bataille de la V1 (La bataille de V-1), Réalisé par Vernon Sewell (1958)
  • Le mari latin (Comptez vos bénédictions), Mise en scène Jean Negulesco (1959)
  • Blanche-Neige et les Trois Stooges (Blanche-Neige et les Trois Stooges), Réalisé par Walter Lang (1961)
  • Le meurtre de Sœur George (Le meurtre de Sœur George), Mise en scène Robert Aldrich (1968)
  • latitude zéro (Ido zéro daisakusen), Mise en scène Ishirō Honda (1969)
  • bois Tramps, réalisé par Tay Garnett (1975)
  • El Llanto de los pobres, réalisé par Rubén Galindo (1978)

télévision

  • Schlitz Playhouse of Stars# 02h47 (1953)
  • Douglas Fairbanks Jr. présente# 2.11 (1954)
  • Lux Video Theater# 11.5 (1954)
  • La Ford Television Theatre# 2.1 (1953); # 30.4 (1956)
  • 77e lanciers du Bengale (Contes du Bengale 77e Lancers): # 1.11 (1956)
  • Climax!# 1.6 (1954); # 4.33 (1958)
  • Perry Mason# 2.2 (1958)
  • les Californiens# 2.3 (1958)
  • Zorro# 2.16 (1959); # 2.17 (1959); # 2.18 (1959); # 19.2 (1959)
  • Le troisième homme# 1.9 (1959)
  • Adventures in Paradise (Adventures in Paradise): # 1.2 (1959)
  • General Electric Theater# 19.7 (1959); # 8.12 (1959)
  • corde raide# 1.13 (1959)
  • noir Selle# 2.11 (1959)
  • mine d'or# 1.21 (1960)
  • Aventures long de la rivière (Riverboat): # 1.28 (1960)
  • Startime# 1.26 (1960)
  • Hôtel de Paree# 1.23 (1960)
  • le Rebel# 1,25 (1960); # 1.36 (1960)
  • Cession: sous-marine# 1.1 (1960)
  • Dante inspecteur (Dante): # 1.3 (1960)
  • enfermer# 2.14 (1960)
  • Coronado 9# 1.6 (1960); # 1.19 (1961)
  • cuir brut# 2.5 (1959); # 3.20 (1961)
  • Whispering Smith# 1.11 (1961)
  • thriller# 1.29 (1961); # 2.3 (1961)
  • Combat sans (Caïn Cent): # 1.3 (1961)
  • Have Gun - Will Travel# 2.10 (1958); # 23.2 (1959); # 20.6 (1963)
  • Grindl# 1.6 (1963)
  • La loi de Burke (La loi de Burke): # 1.31 (1964)
  • l'insaisissable (les Rogues): # 1.8 (1964)
  • L'heure de Hitchcock (Alfred Hitchcock Hour): # 3.5 (1964)
  • Organisation U.N.C.L.E. (L'homme Fron U.N.C.L.E.): # 2.4 (1965)
  • Les frères Smothers Afficher# 1,20 (1966)
  • marque# 23.2 (1966)
  • Reporter à l'avant (Le nom du jeu): # 2.22 (1970)
  • Rome mon amour# 1,25 (1970)
  • Mannix# 5.2 (1971)

DOUBLEMENT italienne

  • Dhia Cristiani en: le Rover, Sangaree, Valentino, Le mystère Chevalier
  • Lydia Simoneschi en: François Mulet Parler, Abbott et Costello dans la Légion étrangère
  • Micaela Giustiniani en: Fantôme de la Rue Morgue, Rapport confidentiel
  • Germana Calderini en: Dans mon coeur
  • Laura Carli en: le Jackpot
  • Miranda Bonansea en: Les déportés à Botany Bay
  • Rosetta Calavetta en Un étranger à ma porte
  • Adriana de Roberto en: latitude zéro
  • Valeria Falcinelli en: Blanche-Neige et les Trois Stooges (Ridoppiaggio)

Source partielle: Le monde des acteurs de la voix

notes

  1. ^ Marilyn Henry et Ron DeSourdis, Les films de Alan Ladd, La Citadelle Press, 1981, p. 198-200
  2. ^ Joseph Cotten, Une Autobiographie: Vanity Serez-vous quelque part, Columbus Books, 1987, p. 166-175
  3. ^ Joseph Cotten, Une Autobiographie: Vanity Serez-vous quelque part, Columbus Books, 1987, p. 156-162

D'autres projets

  • Il contribue à Wikimedia Commons Wikimedia Commons: Il contient des images ou d'autres fichiers Patricia Medina

liens externes

autorités de contrôle VIAF: (FR74062890 · LCCN: (FRn81075525 · ISNI: (FR0000 0001 1574 7092 · GND: (DE122679423 · BNF: (FRcb14205722h (Date)