s
19 708 Pages

Boris Karloff
Boris Karloff

Boris Karloff, nom de scène de William Henry Pratt (Londres, 23 novembre 1887 - Midhurst, 2 février 1969), Il a été un acteur britannique.

Il est devenu établi en cinéma comme un interprète de caractères purs de fantaisie et monstrueux, Il a lié son nom aux réalisations les plus importantes de films de terreur dans les années 1930 un 1960, de manière à être considéré comme de l'art le plus digne continuatore Lon Chaney.

biographie

Boris Karloff est né en Londres, dans le district de Dulwich, le 23 Novembre 1887. En venant du théâtre, il a fait ses débuts dans le cinéma 1918, mais il était seulement 1931 qu'il est imposé sur les écrans, quand il a pu usurper l'identité du monstre inoubliable créé en laboratoire dans le film Frankenstein de James Whale, et que, terrifiant même, le momie dans 'film éponyme de Karl Freund (1932).

Devenue horreur professionnelle, puis il a joué une série noir: Le masque était Manciu (1932) La Fiancée de Frankenstein (1935) Fils de Frankenstein (1939) Frankenstein 1970 (1958), Et bien d'autres.

En dehors du genre macabre, il a construit des caractérisations forts, comme le soldat britannique La patrouille perdue (1934) de John Ford, ou le détective de l'Est M. Wong dans une série de films dans la période 1938-1939, ainsi que dans un épisode de série de films le détective Charlie Chan, Le poignard a disparu (Charlie Chan à l'Opéra, 1936).

Il a également travaillé occasionnellement dans Italie en modeste Le monstre de l'île (1954) Et l'un des chefs-d'œuvre de Mario Bava, Le film épisodique Les trois visages de la peur de 1962, qui a donné l'interprétation magistrale d'un vampire dans l'épisode « Le Wurdalak » et a fait partie du « narrateur » au début du film et en finale.

Parmi ses œuvres récentes comprennent le Corbeau de Roger Corman (1963) les sorciers (1968).

Malgré les personnages négatifs et les rôles macabres qui l'ont rendu immortel, en fait Karloff était un homme extrêmement timide aussi doux et sensible, avec une grande passion pour les contes de fées et la littérature pour enfants. Sur ce sujet, il a participé en tant que concurrent à un jeu télévisé de télévision, remportant plusieurs livres.

Karloff est mort en 1969; son corps a été incinéré et ses cendres ont été dispersées dans le jardin du Souvenir Guildford, en Surrey.

Filmographie

  • Le poivre de Cayenne forcé (Le Raider Foudre), Mise en scène George B. Seitz (1919)
  • Le Cavalier Masqué, dirigé par Aubrey M. Kennedy (1919)
  • Sa Majesté Douglas (Sa Majesté, l'Américain), Mise en scène Joseph Henabery (1919)
  • Le Prince et Betty, réalisé par Robert Thornby (1919)
  • Le sexe Deadlier, dirigé par Robert Thornby (1920)
  • Le courage de Marge O'Doone, réalisé par David Smith (1920)
  • Le dernier des Mohicans, réalisé par Brown Clarence et Maurice Tourneur (1920)
  • Sans bénéfice du clergé, dirigé par James Young (1921)
  • coeurs dupés, réalisé par Hobart Henley (1921)
  • La Cave Fille, réalisé par Joseph Franz (1921)
  • Nan du Nord, Wörne réalisé par Duke (1922)
  • The Infidel, réalisé par James Young (1922)
  • L'homme de Downing street, réalisé par Edward José (1922)
  • L'escalier autel, réalisé par Lambert Hillyer (1922)
  • Omar le tentmaker, réalisé par James Young (1922)
  • La femme Conquers, réalisé par Tom Forman (1922)
  • le Prisonnier, réalisé par Jack Conway (1923)
  • le Hellion, dirigé par Bruce M. Mitchell (1924)
  • Cavaliers des Plaines, réalisé par Jacques Jaccard (1924)
  • dynamite Dan, dirigé par Bruce M. Mitchell (1924)
  • Cargo interdite, réalisé par Tom Buckingham (1925)
  • La Prairie Wife, réalisé par Hugo Ballin (1925)
  • Nuits parisiennes, réalisé par Alfred Santell (1925)
  • Lady Robinhood, réalisé par Ralph Ince (1925)
  • Périls du sauvage, réalisé par Francis Ford (1925)
  • sans pitié, réalisé par George Melford (1925)
  • La plus grande gloire, réalisé par Curt Rehfeld (1926)
  • L'homme dans la selle réalisé par Lynn Reynolds et Clifford Smith (1926)
  • Son Honneur, le gouverneur, réalisé par Chester Withey (1926)
  • les Bells, réalisé par James Young (1926)
  • Le Golden Web
  • flammes, réalisé par Lewis H. Moomaw (1926)
  • Le pirate masqué (L'aigle de la mer), Mise en scène Frank Lloyd (1926) (Non crédité)
  • Le Nickel-Hopper
  • Fureur flamboyante
  • Old Ironsides
  • Comment j'ai gagné la guerre
  • Qu'il pleuve! (Let It Rain), Mise en scène Edward F. Cline (1927)
  • Ancres or (tirailleurs), Mise en scène John G. Blystone (1928)
  • Le spectre vert (La Nuit Unholy), Mise en scène Lionel Barrymore (1929)
  • Le vampire de la mer (La Chauve-Souris Mer), Réalisé par Lionel Barrymore (1930)
  • L'Utah Kid, réalisé par Richard Thorpe (1930)
  • femelle (Le mauvais), Mise en scène George Fitzmaurice (1930)
  • Le boiteux diable (Le Mad Genius), Mise en scène Michael Curtiz (1931)
  • code criminel (Le Code criminel), Mise en scène Howard Hawks (1931)
  • murs (pardon nous), Mise en scène James Parrott (1931)
  • mon petit ami (Jeune Donovan Kid), Mise en scène Fred Niblo (1931)
  • Le Passeport jaune (Le ticket jaune), Mise en scène Raoul Walsh (1931)
  • Frankenstein, réalisé par James Whale (1931)
  • Ce soir ou jamais, réalisé par Mervyn LeRoy (1931)
  • Derrière le masque, réalisé par John Francis Dillon (1931)
  • Affaires et le plaisir, réalisé par David Butler (1932)
  • Scarface - Scarface, réalisé par Howard Hawks et Richard Rosson (1932)
  • Le masque était Manciu (Le masque de Fu Manchu), Mise en scène Charles Brabin (1932)
  • la momie (la Momie), Mise en scène Karl Freund (1932)
  • Le château maudit (The Old Sombre Maison), Mise en scène James Whale (1932)
  • Le chat noir, réalisé par Edgar G. Ulmer (1934)
  • La patrouille perdue (La patrouille perdue), Mise en scène John Ford (1934)
  • La Chambre des Rothschild (La Chambre des Rothschild), Mise en scène Alfred L. Werker (1934)
  • La Fiancée de Frankenstein (La Fiancée de Frankenstein), Réalisé par James Whale (1935)
  • La chambre noire (La chambre noire), Mise en scène Roy William Neill (1935)
  • The Walking (Le Walking Dead), Réalisé par Michael Curtiz (1936)
  • Ray Invisible (L'Invisible Rey), Mise en scène Lambert Hillyer (1936)
  • L'idole du mal (Juggernaut), Mise en scène Henry Edwards (1936)
  • Le poignard a disparu (Charlie Chan à l'Opéra), Mise en scène H. Bruce Humberstone (1936)
  • L'homme qui a changé son esprit, Robert Stevenson (1936)
  • La clé mystérieuse (clé nuit), Mise en scène Lloyd Corrigan (1937)
  • La mort invisible (M. Wong, Detective), Mise en scène William Nigh (1938)
  • ville chinoise (M. Wong dans le quartier chinois), Réalisé par William Nigh (1939)
  • Fils de Frankenstein (Fils de Frankenstein), Mise en scène Rowland V. Lee (1939)
  • l'usurpateur, réalisé par Rowland V. Lee (1939)
  • vendetta (Le Mystère de M. Wong), Dirigée par William Nigh (1939)
  • L'homme Ils ne pouvaient pas Accrocher (L'homme Ils ne pouvaient pas Accrocher), Mise en scène Nick Grinde (1939)
  • Condamné à mort (Condamné à Die), Réalisé par William Nigh (1940)
  • Avant que j'impicchino (Avant d'Accrocher), Réalisé par Nick Grinde (1940)
  • L'heure fatale (L'heure fatale), Réalisé par William Nigh (1940)
  • Les hommes de neuf vies (L'homme avec Nine Lives), Réalisé par Nick Grinde (1940)
  • Maison de Frankenstein (Maison de Frankenstein), Mise en scène Erle C. Kenton (1944)
  • La voix magique (le point d'orgue), Mise en scène George Waggner (1944)
  • La hyène - The Midnight Man (Le corps Snatcher), Mise en scène Robert Wise (1945)
  • Le vampire de l'île (Isle of the Dead), Mise en scène Mark Robson (1945)
  • maison de fous (chahut), Réalisé par Mark Robson (1946)
  • L'épervier Londres (attirés), Mise en scène Douglas Sirk (1947)
  • Dick Tracy et le gaz mystérieux (Dick Tracy rencontre Gruesome), Mise en scène John Rawlins (1947)
  • l'invincible (unconquered), Mise en scène Cecil B. DeMille (1947)
  • rêves interdits (La vie secrète de Walter Mitty), Mise en scène Norman Z. McLeod (1947)
  • Le chêne géant (Appuyez sur Roots), Mise en scène George Marshall (1948)
  • Abbott et Costello et la mystérieuse meurtrière (Bud Abbott Lou Costello le tueur de Boris Karloff), Mise en scène Charles Barton (1949)
  • Alan, comte noir (L'étrange porte), Mise en scène Joseph Pevney (1951)
  • Le Château Noir (Le Château Noir), Mise en scène Nathan Juran (1952)
  • Nigauds et le Dr Jekyll et M. Hyde (Nigauds et le Dr Jekyll et M. Hyde), Mise en scène Charles Lamont (1953)
  • Le monstre de l'île, réalisé par Roberto Bianchi Montero (1954)
  • Sabaka le démon du feu (sabaka), Dirigée par Frank Ferrin (1954)
  • colonel Mars (Colonel Mars de Scotland Yard) - épisodes de séries TV N (1956)
  • Les zombies hantés de l'île (Voodoo Island), Mise en scène Reginald Le Borg (1957)
  • La Haunted étrangleur (Poignée de l'Étrangleur), Mise en scène Robert Day (1958)
  • Frankenstein 1970, réalisé par Howard W. Koch (1958)
  • avant l'anesthésie (Couloirs de sang), Réalisé par Robert Day (1958)
  • le Corbeau (le Corbeau), Mise en scène Roger Corman (1963)
  • La Comédie de Terrors (La Comédie de Terrors), Mise en scène Jacques Tourneur (1963)
  • Les trois visages de la peur, réalisé par Mario Bava (1963)
  • la Terreur (la Terreur), Réalisé par Roger Corman (1963)
  • Sexy Building - Bikini Beach (bikini Beach), Mise en scène William Asher (1964)
  • Le monde d'un fou, réalisé par Roberto Bianchi Montero et Albert T. Viola (1964)
  • oeil mort cristal (Die, Monster, Die!), Réalisé par Daniel Haller (1965)
  • Le château des femmes damnés (Le Ghost in the Bikini Invisible), Mise en scène Don Weis (1966)
  • Suspense à Venise (L'affaire de Venise), Réalisé par Jerry Thorpe (1967)
  • les sorciers (les sorciers), Réalisé par Michael Reeves (1967)
  • Secteur de la torture (La peur Chambre), Mise en scène Jack Hill et Juan Ibáñez (1968)
  • La ballade de la mort (Maison du Mal), Dirigée par Jack Hill et Juan Ibáñez (1968)
  • cibles (cibles), Mise en scène Peter Bogdanovich (1968)
  • Horreur Black - The Black Mass (Malédiction de l'autel Crinsom), Réalisé par Vernon Sewell (1968)
  • Les adorateurs de la mort (La muerte viviente), Dirigée par Jack Hill et Juan Ibáñez (1971)
  • Alien Terror (L'invasion incroyable), Dirigée par Juan Ibáñez (1971)

les voix des acteurs italiens

  • Mario Ferrari en la momie, La hyène - The Midnight Man, Abbott et Costello et la mystérieuse meurtrière, La voix magique
  • Aldo Silvani en l'invincible, rêves interdits, Le chêne géant, Les trois visages de la peur
  • Cesare Polacco en La Fiancée de Frankenstein, Scarface, l'usurpateur
  • Lauro Gazzolo en Alan, comte noir
  • Giorgio Capecchi en Nigauds et le Dr Jekyll et M. Hyde
  • Gaetano Verna en Le monstre de l'île
  • Roberto Villa en chahut (Doublage tardif)
  • Franco Latini en L'épervier Londres (Ridoppiaggio)
  • Alessandro Rossi en La Fiancée de Frankenstein (Ridoppiaggio)
  • Ambrogio Colombo en la momie (Ridoppiaggio)

D'autres projets

  • Il contribue à Wikimedia Commons Wikimedia Commons: Il contient des images ou d'autres fichiers Boris Karloff

liens externes

autorités de contrôle VIAF: (FR71426923 · LCCN: (FRn50044611 · ISNI: (FR0000 0001 2138 7345 · GND: (DE118917242 · BNF: (FRcb12141889g (Date)

Activité wiki récente

Aidez-nous à améliorer BooWiki
Commencez