s
19 708 Pages

Paul Hörbiger
Paul Hörbiger (1939)

Paul Hörbiger, ou Paul Hoerbiger (Budapest, 29 avril 1894 - Vienne, le 5 mars 1981), Il a été un acteur autrichien acteur de théâtre et de cinéma, né dans les jours 'Empire austro-hongrois.

Il était le fils de Hans Hörbiger, ingénieur et inventeur, auteur de cosmogonie glaciaire, une cosmogonie théorique sur la glaciation. Même le frère cadet de Paul, Attila Hörbiger (1896-1987), elle a commencé sa carrière d'acteur, travaillant dans le théâtre et le cinéma.

biographie

En 1902, la famille Hörbiger est revenu à Vienne, où Paul assistait au gymnase. Enrôle dans l'armée pendant la Première Guerre mondiale Il a servi dans un département d'artillerie de montagne, libéré en 1918 avec le grade de lieutenant.

En 1919, il a commencé sa carrière d'acteur, vedette dans Reichenberg (aujourd'hui LiberecPar conséquent,) et, Prague, le Nouveau Théâtre allemand. En 1926, il avait acquis une certaine renommée et a été mis sous contrat par max Reinhardt, faire partie de la société de Deutsches Theater Berlin. Et Franz Joseph II dans la première de Le Cheval Blanc 8 novembre 1930 un Großes Schauspielhaus Berlin Otto Wallburg, Camilla Spira, Max Hansen (ténor) et Siegfried Arno.

Filmographie

Acteur (film)

1928

  • Sechs Mädchen suchen Nachtquartier, réalisé par Hans Behrendt (1928)
  • l'insaisissable (mouchard), Mise en scène Fritz Lang (1928)
  • Die große Abenteuerin, réalisé par Robert Wiene (1928)
  • Schmutziges Geld, réalisé par Richard Eichberg (1928)
  • Der fesche Husar, réalisé par Géza von Bolvary (1928)
  • spielt der Strauss heut, réalisé par Conrad Wiene (1928)
  • Die Dame mit der Maske, réalisé par Wilhelm Thiele (1928)
  • Dyckerpotts Erben, réalisé par Hans Behrendt (1928)
  • G'schichten aus dem Wienerwald, dirigé par Jaap Speyer (1928)
  • Hungarian Rhapsody (Ungarische Rhapsodie), Mise en scène Hanns Schwarz (1928)
  • Das letzte Souper, direction Mario Bonnard (1928)
  • Die Räuberbande, réalisé par Hans Behrendt (1928)
  • Die Wochenendbraut, réalisé par Georg Jacoby (1928)
  • Die tolle Komtess, de Richard Löwenbein (1928)

1929

  • asphalte (asphalte), Mise en scène Joe May (1929)
  • Die Frau, die jeder liebt, bist du!, réalisé par Carl Froelich (1929)
  • möblierte Zimmer, réalisé par Fred Sauer (1929)
  • Ein kleiner Vorschuß auf die Seligkeit, dirigé par Jaap Speyer (1929)
  • Wer wird denn weinen, Wenn man auseinandergeht?, réalisé par Richard Eichberg (1929)
  • Der Sträfling aus Stamboul, réalisé par Gustav Ucicky (1929)
  • Das grüne Monokel, réalisé par Rudolf Meinert (1929)
  • Frauen am Abgrund, réalisé par Georg Jacoby (1929)
  • Die Drei um Edith, réalisé par Erich Waschneck (1929)

1930

  • Ich glaub « Nie mehr une eine Frau, réalisé par max Reichmann (1930)
  • Le clochard immortel (Der unsterbliche Lump), Dirigée par Gustav et Ucicky Joe May (1930)
  • fête (delikatessen), Mise en scène Géza von Bolvary (1930)
  • Deux coeurs valse temps (Zwei Herzen im Takt-dreiviertel), Mise en scène Géza von Bolvary (1930)
  • Nur Du, dirigé par Hermann Feiner et Willi Wolff (1930)
  • Wie werde ich und reich glücklich?, réalisé par max Reichmann (1930)
  • La dernière illusion (Das alte Lied), Mise en scène Erich Waschneck (1930)
  • Drei Mittelarrest Tage, réalisé par Carl Boese (1930)
  • Der Herr auf Bestellung, réalisé par Géza von Bolvary (1930)

1931

  • Die Försterchristl, réalisé par Frederic Zelnik (1931)
  • clown, âme (Grock), Mise en scène Carl Boese (1931)
  • Ses contrôles de hauteur (Ihre Hoheit befiehlt), Mise en scène Hanns Schwarz (1931)
  • Les jeunes filles joyeux Vienne (Les Joyeuses Commères de Wien), Mise en scène Géza von Bolvary (1931)
  • Walzerparadies, Réalisé par Frederic Zelnik (1931)
  • Der Stumme von Portici, réalisé par Kurt Gerron (1931)
  • Kabarett-Programm Nr. 4, dirigé par Kurt Gerron (1931)
  • der Zinker, dirigé par Karl Forest, et Martin Fric Carl Lamac (1931)
  • Kyritz - Pyritz, directeur Carl Heinz Wolff (1931)
  • Mein Herz sehnt sich nach Liebe, dirigé par Eugen Thiele (1931)
  • Der ungetreue Eckehart, réalisé par Carl Boese (1931)
  • Le congrès se amuse (Der Kongress tanzt), Réalisé par Erik Charell (1931)
  • Sein Scheidungsgrund, réalisé par Alfred Zeisler (1931)
  • Der verjüngte Adolar, réalisé par Georg Jacoby (1931)
  • Reserve hat Ruh, réalisé par max Obal (1931)
  • Bras wie eine Kirchenmaus, réalisé par Richard Oswald (1931)

1932

  • Lügen auf Rügen, réalisé par Victor Janson (1932)
  • So ein Mädel vergisst man nicht, réalisé par Fritz Kortner (1932)
  • Ein Mann steinreicher, réalisé par Steve Sekely (1932)
  • Peter Voss, der Millionendieb, réalisé par Ewald André Dupont (1932)
  • Quatre coeurs et une voiture ou Quatre coeurs et une fille (Es war einmal ein Walzer)
  • Ein Toller Einfall, réalisé par Kurt Gerron (1932)
  • Rapide, roi des clowns (rapide), Mise en scène Robert Siodmak (1932)
  • Giovanni Strauss (Johann Strauss, k. u. k. Hofkapellmeister), Mise en scène Conrad Wiene (1932)
  • Zwei glückliche Tage, réalisé par Rudolf Walther-Fein (1932)
  • Drei von der Kavallerie, réalisé par Carl Boese (1932)
  • rêve blond (Ein Traum Blonder), Mise en scène Paul Martin (1932)
  • Scampolo, réalisé par Hans Steinhoff (1932)
  • Le Prisonnier de Magdebourg (Trenck - Der Roman einer großen Liebe), Réalisé par Ernst et Neubach Heinz Paul (1932)
  • Annemarie, die Braut der Kompanie, réalisé par Carl Boese (1932)
  • Friederike, réalisé par Fritz Friedmann-Frederich (1932)
  • paprika, réalisé par Carl Boese (1932)
  • Le mystère de Giovanni Orth (Das Geheimnis um Johann Orth), Mise en scène Willi Wolff (1932)

1933

  • Die unsichtbare avant, réalisé par Richard Eichberg (1933)
  • impériale Melodie (Kaiserwalzer), Mise en scène Friedrich Zelnik (1933)
  • Der große Bluff, réalisé par Georg Jacoby (1933)
  • Zwei gute Kameraden, réalisé par max Obal (1933)
  • Keinen Tag ohne Dich, réalisé par Hans Behrendt (1933)
  • Liebelei, directeur (non crédité) max Ophüls (1933)
  • Apparence d'une dame (Ein Lied für dich), Mise en scène Joe May (1933)
  • Retour au bonheur (Heimkehr ins Glück), Mise en scène Carl Boese (1933)
  • Salutations et baisers (Gruß und Kuß, Veronika!), Mise en scène Carl Boese (1933)
  • Retour au bonheur
  • War Waltz (Walzerkrieg), Mise en scène Ludwig Berger (1933)
  • Pardon, tévedtem, réalisé par Steve Sekely et Géza von Bolvary (1933)
  • Aventure à Budapest (Skandal à Budapest), Mise en scène Steve Sekely et Géza von Bolvary (1933)
  • Prince of Love (Des jungen Dessauers große Liebe), Mise en scène Arthur Robison (1933)

1934

  • Die Abschieds-Symphonie, réalisé par Carl Behr (1934)
  • Mlle ... Mme (Fräulein Frau), Mise en scène Carl Boese (1934)
  • Mein Herz ruft nach dir, réalisé par Carmine Gallone (1934)
  • Ce soir, je (...heute Abend bei mir), Mise en scène Carl Boese (1934)
  • Die Csárdásfürstin (Die Czardasfürstin), Mise en scène Georg Jacoby (1934)
  • Rosen aus dem Süden, réalisé par Walter Janssen (1934)
  • Spiel mit dem Feuer, dirigé par Ralph Arthur Roberts (1934)
  • défilé printemps (Frühjahrsparade), Mise en scène Géza von Bolvary (1934)
  • Ich meine Frau heirate, réalisé par Johannes Riemann (1934)
  • Besuch am Abend, réalisé par Georg Jacoby (1934)
  • Le monsieur sans hébergement (Der Herr ohne Wohnung), Mise en scène E. W. emo (1934)
  • Herz ist Trumpf, réalisé par Carl Boese (1934)
  • Die Abschieds-Symphonie, réalisé par Carl Behr (1934)

1935

  • Une nuit à Saint-Pétersbourg (Petersburger Nächte), Dirigée par E. W. Emo (1935)
  • Frischer Wind aus Kanada, dirigé par Erich Holder et Heinz Kenter (1935)
  • Lords de billets (Endstation), Dirigée par E. W. Emo (1935)
  • Das Einmaleins der Liebe, directeur Carl Hoffmann (1935)
  • Tout pour un baiser (Königswalzer), Dirigée par Herbert Maisch (1935)
  • Rhapsody of Love (Wenn die Musik wär nicht), Mise en scène Carmine Gallone (1935)
  • Chanson pour vous (Liebeslied) (1935), Réalisé par Fritz Peter Buch et Herbert B. Fredersdorf (1935)
  • Et les étoiles lucean, réalisé par Carmine Gallone (1935)

1936

  • Die Puppenfee, réalisé par E. W. emo (1936)
  • Drei Mäderl um Schubert, dirigé par E. W. Emo (1936)
  • Les malentendus de l'hôtel (Schabernack), Dirigée par E. W. Emo (1936)
  • Seine Tochter ist der Peter, réalisé par Heinz Helbig et Willy Schmidt-Gentner (1936)
  • Fiakerlied
  • Lumpacivagabundus, réalisé par Géza von Bolvary (1936)
  • Kinderarzt Dr. Engel, réalisé par Johannes Riemann (1936)

1937

  • Peter im Schnee, réalisé par Carl Lamac (1937)
  • der Scheidungsgrund, réalisé par Carl Lamac (1937)
  • Die Landstreicher, réalisé par Carl Lamac (1937)
  • La fille de la mer (florentin), Réalisé par Carl Lamac (1937)

1938

  • artiste Blood (Immer wenn bin ich glücklich ..!), Mise en scène Karl Lamac (1938)
  • Einmal werd « ich Dir gefallen, réalisé par Johannes Riemann (1938)
  • Heiraten - aber wen?, réalisé par Carl Boese (1938)
  • Maison paternelle (Heimat), Mise en scène Carl Froelich (1938)
  • J'ai trouvé l'amour (Liebelei und Liebe), Dirigée par Arthur Maria Rabenalt (1938)
  • Le renard bleu (der Blaufuchs), Mise en scène Viktor Tourjansky (1938)

1939

  • Le collier de princesse (Prinzessin Sissy), Dirigée par Fritz Thiery (1939)
  • Drunter und drüber, réalisé par Hubert Marischka (1939)
  • Belle et la Bête (Männer müssen si Sein), Dirigée par Arthur Maria Rabenalt (1939)
  • train de luxe (Salonwagen E 417), Mise en scène Paul Verhoeven (1939)
  • Le mystère de l'autre (Ich bin Sebastian Ott), Dirigée par Viktor Becker Willi Forst (1939)
  • chanson immortelle (Unsterblicher Walzer), Mise en scène E. W. emo (1939)
  • manucure Kitty (Kitty und die Weltkonferenz), Mise en scène Helmut Käutner (1939)
  • Hochzeitsreise zu dritt, réalisé par Hubert Marischka (1939)
  • Maria Ilona, réalisé par Géza von Bolvary (1939)
  • L'amour plus fort (Mutterliebe), Mise en scène Gustav Ucicky (1939)
  • travail de danse

1940

  • café viennois
  • Falstaff à Vienne
  • Old Vienna
  • Herzensfreud - Herzensleid, réalisé par Hubert Marischka (1940)
  • Un temps de valse

1941

  • Oh, il diese Männer
  • Invitation à la danse (Wir mordu zum Tanz), Mise en scène Hubert Marischka (1941)

1942

  • Vienne 1800
  • Un grand amour (Die große Liebe), Mise en scène Rolf Hansen (1942)
  • So ein Früchtchen
  • La maîtresse du grand-duc
  • Les anges sans bonheur

1943

  • clowns
  • Lache Bajazzo, Hainisch réalisé par Leopold (1943)
  • Schwarz auf Weiß, réalisé par E. W. emo (1943)

1944

  • Romantische Brautfahrt
  • coeurs chantant
  • Die Zaubergeige, dirigé par Herbert Maisch (1944)

1947

  • Retour amour sur le Danube

1948

  • La maison de l'ange (Der Engel mit der Posaune), Mise en scène Karl Hartl (1948)
  • Kleine Melodie aus Wien
  • Mozart Histoire

1949

  • Mon fils forcé
  • Le troisième homme
  • Das Tor zum Paradies

1950

  • Eine Nacht im Separee
  • der Seelenbräu
  • Schwarzwaldmädel, réalisé par Hans Deppe (1950)
  • La traversée de terreur
  • Le haben homme de Glück

1951

  • Der Teufel Führt Regie
  • Der alte Sünder
  • Deux femmes pour chaque homme (Die Frauen des Herrn S.), Mise en scène Paul Martin (1951)
  • Verklungenes Wien
  • Veronika, die Magd
  • Der fidele Bauer, réalisé par Georg Marischka (1951)
  • Wenn die Abendglocken läuten, réalisé par Alfred Braun (1951)

1952

  • Hallo Dienstmann
  • Frühlingsstimmen
  • Ich heiße Niki
  • Mein Herz darfst du nicht Fragen
  • Das Land des Lächelns, réalisé par Hans Deppe et Erik Ode (1952)
  • ein Mikosch de rückt
  • Ich hab « mein Herz à Heidelberg verloren
  • Man lebt nur einmal
  • 1 avril 2000 (1. Avril 2000), Mise en scène Wolfgang Liebeneiner (1952)
  • Je danserai avec vous dans les étoiles (Hannerl: Ich Tanze mit Dir in den Himmel hinein), Mise en scène Ernst Marischka (1952)

1953

  • Die Fiakermilli
  • Von Liebe reden wir später
  • Die Rose von Stamboul, réalisé par Karl Anton (1953)
  • Drei von homme denen spricht
  • Junges Herz voll Liebe
  • der Feldherrnhügel, réalisé par Ernst Marischka (1953)
  • Das Herz tanzende, réalisé par Wolfgang Liebeneiner (1953)
  • Mit siebzehn beginnt das Leben
  • Die Privatsekretärin, réalisé par Paul Martin (1953)

1954

  • Die Perle von Tokay
  • Der treue Husar
  • Meine Schwester und ich, réalisé par Paul Martin (1954)
  • Le Baron tzigane
  • Schöne Müllerin Die
  • Fra Martino (Bruder Martin), Réalisé par Axel von Ambesser (1954)
  • Schützenliesel
  • Un Parisien à Rome, réalisé par Erich Kobler (1954)
  • Victoria à Dover (Mädchenjahre Königin einer), Mise en scène Ernst Marischka (1954)
  • Baron Tzigane

1955

  • Die Stadt ist voller Geheimnisse
  • An der schönen blauen Donau, dirigé par Hans Schweikart (1955)
  • Ehesanatorium
  • Eine Frau genügt nicht?
  • 4ème infanterie (der Deutschmeister), Réalisé par Ernst Marischka (1955)
  • Les coupeurs de route
  • Der Wanderer
  • Mein Leopold, réalisé par Géza von Bolvary (1955)
  • Du mein Tal stilles
  • Die Försterbuben

1956

  • Veuve pour une nuit
  • Bademeister Spargel
  • ...und wer küsst mich?, réalisé par max Nosseck (1956)
  • Lügen haben hübsche Beine
  • Hilfe - sie liebt mich
  • Lumpazivagabundus, réalisé par Franz Antel (1956)
  • Husarenmanoever
  • Was die Schwalbe a chanté
  • Das Donkosakenlied, réalisé par Géza von Bolvary (1956)
  • Manöverball
  • Die von der Post Christel

1957

  • Der Otto
  • Die Winzerin von Langenlois
  • ...und die dazu Liebe lacht
  • Ober zahlen
  • Lemkes Sél. Veuve « », réalisé par Helmut Weiss (1957)
  • Droben Hoch auf dem Berg
  • Der schönste Tag meines Lebens
  • Heimweh ... Dort wo die Blumen blüh'n
  • Vienne

1958

  • Heiratskandidaten
  • Hallo Taxi
  • Hoch der klingt Radetzkymarsch
  • Sebastian Kneipp, réalisé par Wolfgang Liebeneiner (1958)

1959

  • Heimat, deine Lieder

1960

  • Sabine und die hundert mâle

1961

  • Kauf dir einen Luftballon bunten
  • ...und du, mein Schatz, bleibst hier
  • Orgelbauer Der von St. Marien

1962

  • Drei Liebesbriefe aus Tirol
  • Tanze mit mir in den Morgen
  • Une vierge pour le bandit
  • Die letzten Masken
  • Das Mädchen die gern haben

1963

  • Sing, aber nicht mit mir Spiel
  • Unsere tollen Nichten
  • Der Bauer als Millionär
  • Alles gerettet
  • Im singenden Rössel am Königssee
  • Ferien vom Ich, directeur Hans Grimm (1963)

1964

  • Die ganze Welt ist himmelblau, réalisé par Franz Antel (1964)
  • Das Hab von Papa de gelernt, réalisé par Axel von Ambesser (1964)
  • Die große Kür, dirigé par Franz Antel (1964)
  • Happy-End am Wörthersee

1965

  • Der Alpenkönig und der Menschenfeind
  • Le magnifique immigrant
  • Das ist mein Wien

1972

  • Était geschah auf Schloß Wildberg

Acteur (TV)

  • Die Bekehrung des Ferdys Pistora, dirigé par Rolf Kutschera (1964)
  • Die verhängnisvolle Faschingsnacht
  • Leinen aus Irland, réalisé par Walter Davy (1965)
  • 65 Adieu: 66 Bonjour
  • König Ottokars Glück und Ende
  • Der alte Richter
  • Tatort
  • Fritz Muliar Schau
  • Hallo - Hôtel Sacher ... Portier!
  • Man spielt mit der Liebe nicht

Films et documentaires où il apparaît Paul Hörbiger

honneurs

Croix d' src= Croix d'honneur, Première classe pour les sciences et les arts
- 1974

notes


D'autres projets

  • Il contribue à Wikimedia Commons Wikimedia Commons: Il contient des images ou d'autres fichiers Paul Hörbiger

liens externes

autorités de contrôle VIAF: (FR46960844 · LCCN: (FRn80039039 · ISNI: (FR0000 0000 5517 9539 · GND: (DE118552155 · BNF: (FRcb14033351s (Date)