s
19 708 Pages

dialecte Mantoue
parlée Italie
régions Province de Mantoue
haut-parleurs
total ~ 170 000
taxonomie
phylogénie Indo
italiche
romances
Italo-Ouest
Ouest
Galloiberiche
Galloromanze
Galloitaliche
Emiliano Romagnolo
Emiliano
dialecte Mantoue
Codes de classification
ISO 639-2 roa
ISO 639-3 EML (FR)

la dialecte de Mantoue[1] (dialét Mantuan ou dialét mantfàn) Il est dialecte type Gallo-italique de langue Emilie-Romagne.

Sa classification est sujette à controverse si, comme une autre zone où la langue parlée Plaisance et Cremona, Il a des caractéristiques particulières du langue Lombard. Néanmoins, sa nature est nettement Emilian. Aujourd'hui est définitivement classé comme dialecte émilien par les linguistes modernes[citation nécessaire]. également déjà Bernardino Biondelli, dans le travail « Essai sur les dialectes gallo-italique » la 1853, Il a écrit que Mantoue était un dialecte Emilia appartenant au sous-groupe Ferrara avec Mirandola et Ferrara lui-même.[2]

histoire

Le dialecte est né à Mantoue latin vulgaire, langue innestatosi celtique parlée par la Galli popolanti alors vallée du Pô.
Comme d'autres dialectes gallo-italique, l'histoire a subi diverses influences, y compris Lombard et Emilian (ci-dessous Canossa de Reggio Emilia).
Cependant, il faut souligner, et la différence prononciation phonétique, ce qui différencie ce dialecte de dialectes zones adjacentes. Caractéristique du dialecte Mantoue est parlé et écrit (à la différence des dialectes Emilian), est l'absence de la lettre « z » remplacé par « s » (par exemple:. Stockage CalSet =) ou « sz » (le son exprimé avec la notation " S majuscule », par exemple:. Rasor = rasoir) qui font le plus doux parlé. De plus, la majeure partie de la province, se distingue l'abondance de sons comme Ö et Ü, presque absents dans les dialectes voisins Emilia, accentuant la différence de prononciation avec celle-ci.

exemple:
Italienne: un moustique m'a piqué.
Dialect Mantoue: suis un PIA / musgà « na sansàla.

une zone de diffusion

icône Loupe mgx2.svg Le même sujet en détail: Dialect haute Mantoue et Dialect faible Mantoue.

la province de Mantova Il est divisé en trois grands groupes dialectaux: le pur dialecte Mantoue (parlé dans Mantova et dans la bande centrale de la province (où la langue parlée Emilian Il subit l'influence des éléments de transition avec le dialecte Veronese et dialecte haut Mantoue), Le dialecte haut Mantoue (Nature principalement Lombardie Est mais avec des influences évidentes de la ville de Mantoue), a parlé dans 'Alto Mantovano, à savoir la partie nord de la province de Mantoue), et dialecte bas Mantoue (Nature Emilian pur, à la transition Ferrara, la Mirandola et Guastalla, parlé dans la partie sud de la province, précisément dans 'Oltrepò Mantovano). Dans tous les cas, le niveau de compréhension entre les différentes parties de la province est discrète, comparant également les parties opposées du territoire, tels que ceux qui sont touchés par le dialecte Ferrara et Brescia.

Dans les municipalités de la Basse et Oltrepò Mantovano, nous sommes parlés dialecte bas Mantoue, Mantoue un dialecte fondamentalement différent et sans aucun doute le type Emilian: dans les communes limitrophes de Modène (Poggio Rusco en particulier), vous remarquerez peut-être une légère influence de la province voisine et un léger renforcement des sons typiques fermés « Ö » et « Ü »; A sermide et au-dessus Felonica, Mantoue tend à disparaître au profit d'une plus nettement parlée Ferrara perdre ses sons caractéristiques fermé (Ö et Ü). Il fait partie du dialecte cantonnière inférieure aussi celle du Bas-Reggiana (Guastalla, Luzzara et Reggiolo), Avec presque parlé semblable à celle du bas cantonnière.

Près de la frontière de Vérone (Castel d'Ario, Villimpenta, Roverbella) Le mélange est perceptible dialecte Veronese (Monzambano, Roverbella, Castelbelforte, Casteldario etc.). Tout à fait évident est l'influence du dialecte Ferrara sur les communes voisines avec la province.

Le dialecte est parlé Mantoue plutôt dans la gamme qui comprend les villes dans des endroitsAlto Mantovano. Les plus importants sont asola, Castel Goffredo, Castiglione delle Stiviere, dans lequel ils parlent dialecte haut Mantoue, fortement influencée par la langue vernaculaire Brescia et, dans les régions de l'est, par exemple dans monzambano, En outre de la langue vernaculaire Veronese. Pour des raisons géographiques évidentes, le dialecte parlé dans Castiglione delle Stiviere Il est fortement près de la Brescia.

Particularités et grammaire

Ils appartiennent au dialecte Mantoue que les articles correspondants italiens:[3]

  • réduire la suppression de la voyelle finale (ex.: à et dir dire et faire) et, dans les cas ancuni, même intermédiaire (par exemple.: nisün et semnar pour tout le monde et l'ensemencement);
  • remplaçant souvent le « initial plateful » dans "s'ci« (Ex.: s'ciopp pour la pierre);
  • remplacer souvent les consonnes « t » avec "" « (Ex:. Didal pour dé à coudre), « p » par "b" « (Ex:. banque pour banc), « c » et « g » par "s" « (Ex:. sisòra et snòćć pour ciseaux et genou).
  • ne jamais prononcer le « z » (remplacé par le son de « s » dur) et presque jamais le « v » (remplacé par un semblable au son « u »)
  • toujours précéder l'article défini les seuls noms féminins.

Le dialecte de Mantoue, à la différence langue italienne, utilise le pronom clitique acolyte enclin au personnel du pronom sujet. La troisième personne du singulier et du pluriel troisième, en fait, sont souvent homographes/homophone et le clitique pronom permet de les distinguer. Par exemple:

Verbe « être »

I (sujet) à són
vous à (Souvent abrégé en t) lui-même
un (Souvent abrégé en l) est
la la (Toujours abrégé l) est
Nuàntar à Som / SEM / SEMA
Vüàltar à un
Lor la il est

Verbe « avoir »

moi à
vous à (Souvent abrégé en t) ghe
un (Souvent abrégé en l) gà
la
Nuatar à GOM / Ghem / ghéma
Vüàltar à ghee
Lor la

Ex.1: vétérinaire? (La demande), Go! (Ordre) Ex.2: GNIF? (Demande) ach! (Ordre) Ex.2: Vegni =Ils sont? (Demande) digh ch'i vegna =de « les à venir (Ordonnance)

À Mantoue ne Verbs suivent pas les règles exactes de conjugaison, comme expliqué ci-dessous.

rapport d'objet en italien rapport d'objet à Mantoue Présent et passé
BE Essar[3]
Je me SØN à de sérieux
Vous aurez à lui-même à Séri
Lü est Lü à l'ERA
Le Le est La Era
Nuantar à SIOM Nuantar à Serum
Vüaltar vous Vüaltar à Seru
Lor Lor est l'ERA
AYEZ « VËRGH
Je me Rallier pour gheui / a GHEF
Vous GHE à vous à ghéui
Lü Lü à GHEA GÅ
Les gà les les GHEA Le
Nuantar à Ghem Nuantar à ghéam / ghéum
Vüaltar à GHI Vüaltar à Gheo
Lor Lor la GÅ la GHEA
VENEZ VEGNAR
Je me Vegni à la Gnei
Vous Vegni à vous à Gnei
Lü Lü végn à gnéa
Le la végn Le gnéa
Nuantar à gnema Nuantar à gnéum
Vüaltar au RNB Vüaltar à Gneu
Lor Lor la végn la gnéa
CONTINUITÉ « Ndar
Je me vague « Ndai
Ti Ti V est à t « a
Lü Lü va à la « etAA
Le va à NDAA du Le
Nuantar à 'ndema Nuantar à' ndàum
Vüaltar à 'NDE Vüaltar à' Ndau
Lor Lor va le la « NDAA
STARE STAR
Je me staghi à la stawi
Vous ta « Stè Ti ta stawi
Lü Lü à sta STAWA
Le stà Le STAWA du
Nuantar à Eurosystème Nuantar à Staum
Vüaltar à Stè Vüaltar à STEU
Lor Lor la stà la STAWA

Comme on peut le voir, entre le sujet et le verbe est présent un autre mot (at, à, à, la, a, a, i). Contrairement à ce sujet, ces « particules » ne peuvent pas être implicite, donc il peut y avoir un second sujet afin de ne pas confondre les gens à qui vous parlez, ou une partie initiale du même verbe dans tous les cas.

Les participes passés des verbes sont énumérés:

Essar[3] = stà
« Vergh = AVI / UTA
Vegnar = ach / gnest / GNU
Andar = Anda
Restar reste =

Le dialecte de Mantoue est riche en abréviations que, parfois, ne comprennent pas le nombre de mots dans une phrase. Avec l'exemple suivant, vous pouvez comprendre l'utilisation des abréviations et une autre particularité du dialecte Mantoue: l'utilisation du mot " 'Dré" (Retour) devant un verbe à l'infinitif.

Ex.: Une ghe un pütlét ch « est le » Dré ciocàr la tête de só contre le Mur.

Littéralement, l'expression signifie: « Il y a un garçon Il bat votre tête contre le mur. « Comme vous pouvez le voir, le mot 'Dré suivi d'un verbe à l'infinitif désigne une action qui se déroule, qui a déjà commencé, mais pas encore fini. Ici, vous sentez les influences claires français l'expression « être en Train de » (prononcez « antren » = andré) qui indique l'action qui se déroule.

En ce qui concerne les abréviations, les mots "Ca est la« Il est raccourci jusqu'à obtenir un son attribuable à un seul mot (CLE).

Les articles en italien sont moins nombreux que dans Mantoue.

articles précis
italien dialecte Mantoue
Le / Lo au
la la
I / La la
la Le / Li
L ' L '
articles indéfinis
italien dialecte Mantoue
A / A Ün / An
un NA / A
A ' N '

vocabulaire de base

Voici les chiffres, les mois et les périodes de la journée et l'année à Mantoue.

numéros

le nǜmar
  1. un = Ün
  2. deux = Dü (mâle) / Je donne (femmes)
  3. trois = trì
  4. quatre = Quatar
  5. cinq = sinch
  6. six = Sié
  7. sept = ensemble
  8. huit = OT
  9. neuf = NOF (Très similaire à la prononciation française "neuf« )
  10. dix = dies
  11. onze = Undas (Le plus utilisé), Ondas (non utilisé)
  12. douze = Dodas
  13. treize = Trèdas
  14. = quatorze ans Quatòrdas
  15. quinze = Quìndas
  16. seize = STATISTICA
  17. Dix-sept = Darset
  18. dix-huit ans = Disdòt
  19. Dix-neuf = Disnöf
  20. vingt = Vint / uint
  21. Vingt et un = Vintün / Uintün
  22. Vingt-deux = Vintidü / Uintidü
  23. vingt-trois = Vintitrì / Uintitrì

...

  • trente = trente
  • quarante = quarante
  • cinquante = Sinquànta
  • soixante = Sesànta / « Assanta »
  • soixante-dix = S'tànta
  • quatre-vingts = Utànta
  • quatre-vingt dix = Nuanta
  • Cent = expédié
  • Mille = Mila
  • Un million = un Milion
  • Un milliard = un migliard

Une quantité incommensurable = 'Na scónsübia; « Marée Na; « Na Mucia

Pour les numéros de 11 à 16, il existe aussi des formes courtes, par exemple si vous devez indiquer l'âge. Dans ces cas, comme quelques autres, vous pouvez prononcer le « z » à Mantoue:

  • Undasunz
  • DodasDodz
  • TrèdasTredz
  • QuatòrdasQuatòrz
  • QuìndasQuìndz
  • STATISTICASèdz

les mois

les mes
  • = janvier SNER
  • = février FAVRÈR
  • = mars MARS
  • = avril avril
  • mai = mADC
  • = juin GIÜGN
  • = juillet il
  • = août agost
  • = septembre SETÉMBAR
  • = octobre UTÓBAR
  • = novembre NUÉMBAR
  • = décembre DICÉMBAR

le jour

La partie à giornàda
  • ALBA = ALBA
  • MATIN = Matina
  • = NOON Mesdì / MESDE '
  • EARLY = APRÈS-MIDI Bassorah ou DOPDISNÁ
  • APRÈS-MIDI = DOPDISNÁ (Littéralement « après le déjeuner »), mais aussi DOPMESDÍ (Après midi)
  • SUNSET = Tramont, ou SOTSERA / SOTSÍRA
  • SOIR = SOIR / SIRA
  • NUIT = PAS
  • DEUXIÈME DEUXIÈME =
  • MINUTE = Minut
  • Un quart d'heure = « N QUART désormais
  • UNE DEMI-HEURE = MES'ÒRA
  • TIME = TIME
  • JOUR / JOURS = Sorn / SZÓRAN
  • SEMAINE = S'TMÁNA / SMÁNA
  • MES MOIS =
  • AN = AN
  • SHINE SINCH AN =
  • DÉCENNIE AN = DIES
  • SIÈCLE = SECOL / SÈCUL
  • MILLENNIUM = MILA AN, MILÈNIU (non utilisé)

Forme négative

Le négatif à Mantoue est très similaire à celle des Français. En fait, en français, ils utilisent les mots "tout« Et »pas« Alors à Mantoue, ils utilisent »un« Et »ma"

Ex.: Je n'ai pas d'argent = (I) un aller mon Besi

parfois ma Il est remplacé par Minga, mais la construction du négatif reste identique

anthroponymes

A Mantoue même la prononciation de nombreux noms légèrement changé de l'italien. Voici la liste des 25 noms masculins les plus courants en Italie[4] aux côtés de leur prononciation à Mantoue. Aucun nom des femmes sont mentionnées parce que leur prononciation à Mantoue est pratiquement le même que l'italien, avec le seul changement de ne pas prononcer le double (sauf pour le nom Eleanor, qui à Mantoue devient « Leunora »).

hommes
  1. Andrea → ANDREA
  2. Luc → Luca
  3. Marco → Marcu
  4. Francesco → Francescu
  5. Matthew → Mateu
  6. Alessandro → Lissàndar / Alésàndru
  7. David → Dàuide
  8. Simone → Simón / Simone
  9. Federico → Federico / Federìcu
  10. Lorenzo → Lorens / Lurénsu
  11. → mattia Matia
  12. Stefano → Stéfano / Stéwan
  13. Joseph → Giusepe / GEPE
  14. Riccardo → Ricàrdu
  15. Daniele → danièle / Daniele
  16. Michele → Michél
  17. Alessio → Alèsiu
  18. Antonio → Antoniu / Antoni
  19. John → Giuan / Giuàni
  20. Nicholas → NICOLA
  21. Gabriele → Gabriele
  22. Fabio → Fàbiu
  23. Alberto → Albèrtu
  24. James → Giacum
  25. Giulio → Giulio

Petit dictionnaire Mantoue-italien

398 mots
  • Pour sorvìa / Ad Survia: au-dessus, au-dessus.
  • Adman demain.
  • Acme / ADME: comment (uniquement avec l'utilisation de comparaison, dans d'autres usages se traduit par « cume »).
  • Adménga dimanche (Basso mant.)
  • Aier hier.
  • Albi: abreuvoir
  • Arloi: horloge.
  • Armela: noyau de
  • Armila / Mugnàga: abricot.
  • Arsan: levee.
  • Arsoràr / assoràr: cool / brûlé
  • Articiòcch: artichaut
  • Asan / âne
  • Axe: assez (très probablement dérivé du français « assez », qui a été retiré du double « s » et finale « z », et a changé l'accent Le mot est devenu une partie du dialecte Mantoue probablement en 1797-. 1814, la période où la province de Mantoue était sous le règne de Napoleone Bonaparte).
  • Asiœul / Vrespa: guêpe.
  • Ava: abeille
  • Asiulèr: ruche.
  • Pütlét / Bagaét: enfant.
  • Bagai: Qu'est-ce que (dans le vrai sens); « Chose » dans les phrases interrogatives il est dit « accusation » ou « ACU »
  • Barber: Barber
  • BARIOLA: chapeau, casquette
  • Barossa: remorque à deux roues
  • Bartagnin: morue.
  • Becanòt: bécassine
  • Bech: ver à soie.
  • Becher: Butcher
  • B'lét: rouge (principalement: rouge à lèvres)
  • Bénola: belette
  • Besi: l'argent.
  • Biastmàr / Smadunàr: prestation de serment.
  • Bigoi / Bigüi: spaghettis (ex:. « Faire le bìgui cun TORC: faire des spaghettis avec pressoir à vin, ou à la main)
  • Bigola: ladite longue chose mince
  • Biólch: yokel
  • Bö: boeuf.
  • Bojar: ébullition
  • Bofar / bufar: respires, soufflant, haletant.
  • BofA: souffle; brûleur à gaz torche
  • Bogna: contusion, bosse.
  • BranSin: loup de mer (truite perche). Le « S » majuscule signifie son « sz » en tant que tel. dans « Razor »
  • Brogna: prune.
  • Broar / Broar: Blanch (par exemple: "! À BROI, est le sbroént" = Scotta)
  • Bosar: Snoop.
  • Büdlón: ventre, personne obèse ou de la graisse et maladroit dans ses mouvements.
  • Bǘgada: blanchisserie
  • Bǘgandera: blanchisseuse
  • Burdel: bruit, confusion, bordel
  • Buser: croque-mort
  • Busia: mensonge
  • Cadena: Chain
  • Cadnàs: pêne dormant
  • CAAR (faible Mn) / Cavar (Haute Mn): enlever (également au sens figuré), pouvoir (ex:. "Je Agh CAADA / Cavada" = Je l'ai fait).
  • Catar: trouver (ex:. 'NDU' L et Catà = Où vous l'avez trouvé?)
  • Catar sur la collecte (par exemple:. O 'Cata' n euro par TERA et « l ò catà Up = I a trouvé un euro sur le sol et je réunis).
  • Chienne: chienne; (Aussi: clé à molette serratubi)
  • Cagnèra: Mayhem, voix (ex. Le sentiment que les ch'i de cagnèra et Dre = vous faire sentir que vous faites du bruit).
  • Caldarìn: bassin, bassin
  • Calsetòn / Castón: chaussette
  • Calsina: chaux
  • Čančar: cancer; objet inutile; mauvais outil; malédiction; fluage ou intelligent
  • Canel: la pomme d'Adam. Aussi Club
  • Canel: (ex:. Une SEM ANDA à Tut Canel en mouvement = Nous sommes allés courir à plein régime)
  • Canela: rouleau à pâtisserie
  • Caplàs: nénuphar; fleur de lotus
  • Cariola / careta: Brouette
  • Castron: cicatrice marquée, raccommodage rugueuse.
  • Tiroir: Tiroir
  • Casola: truelle
  • Caǘćć: Bascule
  • Caucèla: cheville
  • Caul: chou.
  • Caar Só (faible Mn) / Cavar Só (Haute Mn): décapage
  • Cavdàgna / CarSada: voie, chemin de campagne
  • Chech / Cülatón: homosexuel (allumé. FAG).
  • Chili: cette femme, cette femme (ex:. «Mais qui ELA CHILI? »: Mais ce qui est?)
  • Chilu: cet homme, cet homme (ex:. « Et Chilu, qui eL? » Qui est-ce?)
  • Ciacolar / Ciacaràr / Bagolàr: chat (par exemple:.! Il Lasse pour ciacaràr = Arrête bavardant).
  • Ciapa: prendre, prises (es.! Ciàpal = Prenez-le!)
  • Ciapara, ciaparìn: bande, escutcheon
  • CIAV Key.
  • Cicin: poussin
  • Ciment: ciment; béton
  • Ce / ceci: Nail
  • Cioch: accident de la route, à court et à bruit très fort. (EX1:. Aier à GHE 'stà' n Cioch dans l'état s'la = Hier, il y avait un accident sur la route S2:.. Intant ca tempestàa Sentéa jusqu'à Cioch dans sal vedar « dla Machina = Tout en saluant ressenti bruits forts sur le pare-brise de la voiture.).
  • Ciǘca / Bala: gueule de bois.
  • Ciucàr: battre, battre, faire un son. (Ex.:? LASAT MIA il « d ciucàr cun cal Bagai = Voulez-vous finir de faire du bruit avec cet objet); aussi: temps (ex:. sa « t vous parlez encore à ciòchi = si vous parlez encore vous battre).
  • Clànfar / CASSOT / Gnòch / Croc / Mesa: poinçon / s, poinçon / s
  • Co: les extrémités, la tête (tête).
  • Coch - coga: cuisinier, cuisinier
  • COPP: tuiles, bardeaux
  • Corach: conteneur de poussins
  • Cora: boue, de l'argile humide
  • : Corne, coran cornes
  • Cornet / Curnét: haricots verts
  • Crepacör: déchirements, crise cardiaque
  • Crivel / SDASS: tamis.
  • Crusàl: carrefour, un carrefour.
  • Cudgùn: paresseux, paresseux. De códga = gazon.
  • Cucài: lièges
  • Čučer: cuillère.
  • Cüciàr: pousser une personne ou d'un animal (autre que « Pintar » indiquant pousser un objet).
  • Curgnöl: Lapin.
  • CUROT: lacs île flottante typique de Mantova
  • Dar Sò: battre (Low Mant.) (Ex.: Sa « t parler à FINCORA dagh = Sò si vous parlez encore vous battre).
  • Disgnalà: personne éveillée (allumé:. « Qui a déjà quitté le nid »)
  • Dislatàr / Daslatàr: sevrer. Aussi: désillusionner.
  • Disfiàr / Dasfiàr: dégonfler.
  • Distacàr / Daspicàr: détachez.
  • Disquaciàr / Dasquaciàr: découvrir (au sens de Catar = découvrir le sens de l'Ex "ne sont pas couverts." "Trouver.". "Colombo a Catà América")
  • Disgrupàr / Dasgrupàr: Démêler, lâche. (Ex.: Disgròpam par Paser à gamisèl que mì n'agh Voir, my = sbrogliami la balle s'il vous plaît, que j'ai une bonne vue)
  • Dè / doigt Say.
  • Dimóndi: très (avec des frontières Reggiano)
  • Dismisiàr: réveil.
  • Disdar: le déjeuner.
  • Dopdisnà: début d'après-midi.
  • Druàr: utilisation.
  • Dumènica / Adménga dimanche
  • ERA: basse-cour, cour de ferme.
  • Érpach / rèpach: Cover
  • Fada / ROSP: crapaud commun
  • Fadon: (au sens péjoratif), pas belle personne, très gras et des mouvements maladroits
  • Farlétt: la bêche, le repose-pieds.
  • Fartàda: Omelette
  • Fenac: penny, mais aussi centimètre (par l'Autrichien « Pf » ancien équivalent en monnaie allemande à un centième de la marque)
  • F'nìl: grange
  • la fièvre Févra.
  • FIAP, Fiach: mou, dégonflé.
  • FICON: poteau planté dans le sol (par exemple:. Gonzaga / gh'era aile de Fera Un fils « na Vaca Ligada un FICON / dale que les mouches était tediada / par » na Pessada dans de CUL à Padrón = J'étais à la foire Gonzague / il y avait une vache attachée à un poteau / qui a été perturbé par les mouches / ici qui donne un coup de pied dans le pantalon au propriétaire).
  • Filfèr: fil
  • Mogna / FIFA / peur: La peur
  • Fiòru: facteur chance "C" (Low Mant.) (Ex.: Le briscula l 'est zögh' ndu Bò véragh de fiòru = Le Trump est un jeu où vous devez avoir de la chance).
  • Fola: conte de fées; mensonge (par exemple:. sta mon cuntàr de Foli les són mon ca nad aier = ne raconterai pas des balles, qui ne sont pas nés hier)
  • Forbas: ciseaux.
  • Fos: fossé
  • Frer: forgeron
  • Fughìss: il prend feu facilement; également dit en personne du caractère sanguin (ex:. Je prends garde stigàral / Stal mon stigàr, ch'l'è pran fughiss = pas le taquiner, ce qui réchauffe facilement, est très sensible)
  • Fugulèr: foyer
  • Furmài: Fromage
  • Fursìna: fourche.
  • Fusil / S'ciòp: fusil de chasse
  • Gabana / Goba: bosse
  • Galetìne: arachides
  • Garàtola: le caroubier, (ou flirt fille, bas Mant.)
  • Gatera: confusion (voir « Cagnèra »).
  • Gatas: Gattaccia
  • Gera: gravier.
  • Ghignèr: photographe
  • Ghinghe: seins, seins (en particulier des animaux)
  • Ghinentràr: avoir à faire avec (ex:. COA ghintra cun Quél c « dire Dré = Que Sem faire avec ce que nous disons?).
  • Gian: vigilant ou policier (. Par exemple SCAPEMA, DRE RIAR à Gian = fuir, le policier arrive).
  • Giarèla / giarlìn: galets.
  • Giaron: rock
  • Gili: la place Virgiliana Garden.
  • Gipon (néologismes): voiture hors route
  • Gnal: nid
  • Graner: grange (pour Estens:. Grenier)
  • Granera: balai, un balai avec des poils durs ou des brindilles
  • Graton / scopàsa / scupasón / Mesa: claque forte sur le cou (à la place: gaza / toschìn: tape sur la nuque, mais plus léger)
  • Grépole: cretons (résidu charnu des parties grasses du porc, avec une excellente polenta)
  • Gröli: corbeaux
  • Grop: noeud.
  • Gugiöl / Gugét (Low mant.): Pig
  • Gugiòt: cochon de lait (chiot de porc).
  • coude gumbet.
  • Le asbànd: les éléments de la batterie d'instruments de musique (dérivé du mot « jazz band » qu'il y avait souvent écrit)
  • Impisàr: tour.
  • Incòst: (. Basse Mant) contre (dans un sens physique, comme "supplantation", au sens figuré devenir "Contra").
  • Ingusôs: répugnant, dégoûtant (du verbe « Far ingôssa », ce qui signifie « sucer », « vomir »).
  • Insular - Ssulàr: cravate.
  • Inco aujourd'hui.
  • Infiàr: gonfler.
  • INFIA: insolent, "bavard"
  • Ingropàr: cravate.
  • Their / Leura lièvre.
  • Lale: cette femme, qu'il y (ex:. "Mais qui Ela Lale?" Mais au-delà, qui est?)
  • Lalu: homme, ce gars-là (ex:. "Et Lalu, qui eL?", Et que là, qui est-ce?)
  • Lile: cette femme, elle (ex:. "Mais qui Ela Lile?" Mais celui qui est?)
  • Lilu: cet homme, il (ex:. "Et lilu, qui eL?": Et quoi, qui?)
  • Laséna: axillaire.
  • Lingüria / melon d'eau: Melon d'eau
  • Liron: basse; aussi: la personne irascible et ennuyeux
  • Loret: Entonnoir
  • Lot: clod (ex:. « De Inveran, avec szél, le lot à fiurìs: l'hiver, avec le gel, les mottes de terre crumble)
  • LOF: loup.
  • Lucot: hulotte; aussi appelé naïf ou stupide
  • Lune: Calendrier. Aussi appelé personne difficile, « faire toute une histoire »
  • Logar / Scòndar: cacher, cacher.
  • Lugar: lézard vert ou gros lézard (présent comme une grande bête dans la croyance Poggese)
  • Ivar sur levage.
  • Maceta: point, dit gentille et drôle; également utilisé pour former les plus célèbres expressions de surprise en (basse) Mantoue: « UACA maceta! ».
  • Magon: Magon, chose lourde, inquiétante, lourd, difficile
  • Maneta: accélérateur de gaz, ce qui signifie (par exemple:. À ndàde » SEMA Jumpsuit maneta dans l'autoroute SLA = nous sommes allés à toute vitesse sur l'autoroute).
  • Manóàl / man'vàl: ouvrier
  • Mansarìna / (SCoA. Haute Mant): Broom.
  • Maraèla - Marawèla: la matière grise, le cerveau comprise comme l'intelligence.
  • Marangon: charpentier
  • Masna: groupe de personnes, groupe de personnes, la race des personnes (ex:. Deuxième me Mafios la « na brute Masna = Je pense que les truands sont une mauvaise catégorie).
  • M'lón: Melon
  • M'lóna: une autre façon de dire la tête (Low mant.)
  • Mocìn: talon (cigarette)
  • Mogna: Peur (faible mant.) (Il y a aussi le terme "peur").
  • MOI: par voie humide (par exemple:. NGA moi »= trempé).
  • Mojana: mie de pain (ex:.! Magna Mojana la hanche, mon sól la grósta = mange aussi le pain, non seulement la croûte)
  • Morgnón / Filón: le type rusé et « pratique », mais sans montrer
  • Muciòt: fesses
  • Mǘcia: pile.
  • Murador: maçon
  • MUS: museau
  • Muss: mule; a également dit la personne qui échoue à quelque chose.
  • 'Na CRIA: peu, un peu.
  • Naràns / Purtügàl: orange / Tarot
  • Nedar: canard
  • Nisün / Gninsün (basse Mantoue): aucun (n = quelqu'un ce que l'ONU)
  • Nodar / Nudar: natation
  • Nós Noyer
  • Nóssöla / nissöla: Hazel
  • Och / Ocon / ilu (faible mant.): Goose
  • De: oeuf
  • Oiu / huiles: l'huile
  • OPI: érable
  • Maintenant: ombre. (Ex.: « METAR à aTime Porc », ainsi que « TACAR via CAPEL à » parvenir à la sécurité économique, épouser une personne financièrement solide).
  • Ortolan / Urtulàn / Frütaröl: fruiterie
  • Paja: paille (aussi:. Cigarettes Ex.: Par, donnez-moi une cigarette, qui sera ensuite vous-même faire « par, slòngam « na Pája, qui après t'la Daghi Indre)
  • DPAI: Clown
  • Paier: botte de foin
  • Palanchin: levier pied de biche.
  • Passacör: sieste (aussi "soleilAu")
  • Passadmàn: après-demain
  • Patuna: châtaignier.
  • Pé: les pieds.
  • Pednadòra: salon de coiffure
  • Pegar / Tonana / Slana: paresseux, "sans caractère"
  • Pèrsag / Pèrsach: la pêche (le fruit).
  • Persémul / parsémul / pertsémm: persil
  • Pés: lourd (par exemple:. « Allez-y doucement à la var Siston, le prana est pés La broche est à pés sept.! » = Va jusqu'à soulever le panier, il est très lourd, il est plein de coin de poisson.)
  • Pèsgàt: poisson-chat
  • SSPE: poissons
  • Piafœugh / Butafœugh: Firefly
  • Picolin: un verre de vin; Aussi "Lucot" (frontière avec Reggiano)
  • Pigòss: pivert. (Ex.: "A ghe « tête ne, ca Beca gnanca à pigòss!" Argot pour "vous êtes une grosse tête, une tête dure, vous ne voulez pas comprendre", etc.).
  • Pintar: pousser un objet (autre que « cüciàr » indiquant pousser une personne ou animal).
  • Pignata: pot (frontière avec le fromage: aussi "Ramina")
  • PIO: charrue (dimin. Piudìn)
  • CESP: pluie. "A piöf" = pluie; (Pie VI:. Haut Mant) « Vous Piui = pleuvaient, il a plu Il piuèst = (-Low Mant.)
  • Piöćć: louse.
  • Pion: piqûre d'insecte
  • Piòpa: peuplier
  • Pirol: pin
  • Pirulin: broche ou fiche (par ex. À Pirulin de la chambre d'air = le couvercle de la chambre à air)
  • Pisincül: cette personne petite et pointilleux
  • Pit / Pitón: dinde; as de diamants dans les cartes d'atout.
  • Pitona - Pita: pintade.
  • Pitonàr: perdre du temps, prendre plus de temps que prévu, bagolare, faire des choses inutiles.
  • POM: pomme
  • Ponga: gros rat.
  • Pont: Point
  • Pont: Pont
  • Pran: beaucoup.
  • Preda: grosse pierre
  • PRESSIA: pressé.
  • Propia: propre. (Ex.: Le propia est véra = true)
  • Pulàstar: poulet.
  • Punsàr - Ponsar: repos.
  • STING: Injection
  • Poutine / a: enfant / a
  • Pütlét / a: garçon / a
  • Pütèl / a: jeune homme / femme
  • Rapàras up / Rampar: escalade
  • Ramparina: peuplier Cipressino
  • Ramada: treillis métallique
  • Rasdór: (moins fréquent): Regent, la tête (de la maison)
  • Rasdora: (le plus courant): le régent (la maison, surtout dans le sens de « cuire »)
  • Rasor: Razor
  • Rbasàr: voir « sbasàr »
  • Reuplan / riuplan: Avion
  • Ridarolo: rire prolongé et particulièrement du goût
  • Riget: vomissements
  • Rigola: vélo
  • Rigolàr: glisser vers le bas; précipiter
  • Risera: paddy
  • Riultèla: revolver, pistolet
  • Roar: chêne
  • Röda: roue
  • Röwia - Rüwiot - Rüwion: pois.
  • Rumar: farfouiller, farfouiller et, plus précisément, l'enracinement du porc.
  • Rusa: (Bass Mant:.. Bruit mécanique forte et prolongée de -diverso "Gatera" et "cagnèra", indiquant le bruit du peuple Ex: Am am squaià Sintu La C'O Quand Rusa « d cal trator = J'ai peur quand j'ai entendu le bruit du tracteur)
  • Sal: sel (également utilisé le féminin: "la sal = sel")
  • Salas: Willow
  • Santin: sacrée petite image
  • Sbandàr / Verser dans la bande: grande ouverte
  • Sgnaulàr: miaou
  • Sald: jaune.
  • Salgada: chaussée de trottoir.
  • Sbrègaverze: manières débraillés et grossier.
  • Serar / Sarar: fermer.
  • Salata: salade
  • Sariulin: petite bougie, également utilisé pour prier (Low Man.)
  • Sarnìr: choisir.
  • Sanéta: bâton utilisation personnes âgées ou indebilitati pour se stabiliser en marchant (Low mant.)
  • Sintüra, Santurel: Ceinture
  • Embardées / stramnà: personne sans maîtrise de soi, aboiements fou, personne imprévisible
  • Sbasàr: inférieure.
  • Sbarsgnìn: moelleux, Gianburrasca (Low mant.)
  • Sblisiar / Sbrisiàr: vol à voile, ski
  • Sbrisulóna: (lett.:sbriciolona). Nom d'un doux typique de Mantoue qui a la particularité d'être très fragile.
  • Sbrovént / broént: ébullition. Ex.: « PETA Bevar au café, LASA là à s'arsòra, lè « Mancora buiént » attend de boire du café est encore chaud
  • SBU: blanchisserie.
  • Scanlàr - Canelar: aller lourd, allez au maximum (de « battre »).
  • Scanslàr: supprimer.
  • Scavsàr: pause.
  • S'cèr: l'évier
  • Schei: argent (contamination de la Vénétie).
  • Schìda / schìdna échardes, croquis.
  • S'ciancàr: pause
  • S'cianclìn: une petite partie détachée d'un groupe (par exemple:. « Vot un Ua s'cianclìn? » Vous voulez une petite grappe de raisin?)
  • S'ciancol: objet de jeu Lippa en bois dur. Dictons ( « à n s'ciancol » ACME auto Dür »= Vous êtes lent sur l'absorption comme lippa).
  • S'ciànsa - S'ciansìn: petit morceau de bois utilisé pour allumer le feu (Low Mant.)
  • S'ciantìn: peu, une petite quantité
  • S'ciavìn: balai, vadrouille
  • S'ćiupón: crise cardiaque.
  • S'ciuptàda: explosion.
  • S'cudmài: surnom
  • Scràgna: chaise.
  • Scurésa: péter; lancement particulièrement faible d'un objet.
  • Selar: céleri.
  • SECC: seau.
  • SERC: cercle.
  • Serción - Sarción: jante.
  • SEOUL: rouget.
  • Sfrémbula: voir « Svarslàda » (Low mant.)
  • Sfrónsa: fronde.
  • Sgabàs / sgabàsa: dit « pas très belle femme »
  • Sgabel: selles; aussi appelé « assez DEPLACER »
  • Sgorlòt - Sgurlòt: petite quantité de liquide déversé (. Par exemple: sgorlòt à Vin).
  • Sgrafón / Sgranfgnón: zéro.
  • Sguàsa: rosée.
  • Siàlpa: écharpe.
  • Sifulàr: siffler; sifflant
  • Sigàgn: tzigane.
  • Sigar: pleurer (vous pouvez aussi dire « cridàr »), cri (vous pouvez aussi dire « piànsar »).
  • Singia: ceinture.
  • Sivéta: marchandises
  • Slavacìna / Slavasìna: nausées
  • Sliciàr: glissement (par exemple:. A Pişta « na Sgussa à la banane et lè slicià = a marché sur une peau de banane et glissé)
  • Émaillage / Šmerda: la boue, la boue
  • Smasnà: personne sans maîtrise de soi, aboiements fou, personne imprévisible (faible mant.).
  • Smursàr: off.
  • Snaròcia / Michela: écoulement nasal, mucus
  • Snòćć: genou.
  • Solfanèl / Solfarìn: match, match.
  • Sonin / soleilAu: sieste
  • Sóragh -Sorach - Surghìn: Mouse - souris.
  • Soca: jupe ou même zocca, les souches reliées aux racines d'un arbre coupé
  • Sora / SOR: nonne
  • Spulvrìna: poils doux balai, chiffon à poussière
  • Marié / SPU: conjoint; ou même: Dragonfly.
  • Spouantì: peur, hyperactif, névrotique (de spouantìr = peur).
  • Spits visqueux: odeur, odeur
  • Squài: peur.
  • Squaiàr: peur.
  • Stisa: la colère, le ressentiment (mais aussi: cigarette)
  • Stramass: matelas (de "stram" = paillis, litière pour le bétail
  • Strapgàr: glisser, Yank (ex:. Strapéga cal Bagai il c'lè trop pés para ti = objet de traînée qui est trop lourd pour vous).
  • Strabücàr: déclenchement.
  • Stramnà / stramnà: désordre, dispersés.
  • Stramnàr: ébouriffer, dispersion.
  • Stranüdìr / strangosàr: éternuer
  • Strinàr: brûler; De plus (récente): déchirer quelqu'un ou quelque chose pour accélérer.
  • Strusàr / Strósàr: étouffement; En outre, dans le jeu d'atout, gagner la main laissant tomber un as ou trois.
  • Strüsiàr: gaspillage.
  • Stos / Stus: bruit et à court terme (par exemple:. Regardez l 'i stòssa / stüssa il y a d Survia = Estimez-vous que le bruit qu'ils font là-bas).
  • Sǘca: citrouille; « Tête » aussi.
  • SIMIA / sǘmia: singe
  • SNERS: contracture musculaire; "Lumbago"
  • Stortcòl torticolis
  • Svarsèl: club, club, bar; pour Estens. acte objet de grève violemment
  • Svarslàda: en battant (EX1: Un gh'ò dat 'na svarslàda à Lalu, ca gh'ò mal gras = pran je lui ai donné un tel coup, que, que je l'ai fait très mal S2:. O Ciapa' na svarslàda incost à spigul au cardénsa = I ramassé un coup contre le bord de l'armoire).
  • Svèrgul / Dasvèrgul: faux.
  • Tabachin: buraliste
  • Tacon / Pion / Becon: piqûre d'insecte ou piqûre.
  • Tauanàr (Low mant.): Perte de temps, prendre plus de temps que prévu, bagolare, faire des choses inutiles.
  • TEC: le toit.
  • Tega: coup dur.
  • Tegia: pot (aussi: Pignata).
  • Thenar / Tendar: Appel d'offres.
  • Teron: sud, Méridional Italie, Sudiste (il n'y a pas de terme autre que celui mentionné à être plus offensive).
  • Tgnìs: doux / moelleux; (En se référant à un aliment de consistance très attrayante); tenace
  • Tiràche: bretelles
  • Toch: pièce.
  • Tor: prendre.
  • Tràmpan / Čančar: objet inutile et encombrant, ordure, vieux fer.
  • Trìgol: châtaigne d'eau
  • Trolàr / trulàr: glisser; (Pour Estens:. Investir quelqu'un avec un véhicule).
  • Trunàr - tronar: tonnerre; émettre farts particulièrement forte.
  • Uciài: lunettes.
  • Uèra - Vera: truie.
  • Uret: entonnoir (bas mant.).
  • Uspedàl / Ussdàl: hôpital.
  • USTA: oeil, mesure, la précision, la cognition, l'attention. du latin juxta = A (ex:. A « n ghe ma USTA = Vous mesurez, vous êtes allé trop, vous exagérez, vous ne l'avez pas fait attention).
  • Vuni: il a combiné (il est l'un des très peu de mots où le son « v » est entendu).
  • Pour - UèrSar: ouvert.
  • Vedar / Iédar: verre.
  • VUs: voix
  • SOGH: jeu.
  • Sofya: culasse
  • GSontàr: ajouter (par exemple:. A changerez d'gsontàragh 'na CRIA de sal = Je dois nous ajouter un peu de sel).
  • Sugador de FOTBAL / de Calciu: footballeur.

(Les quatre derniers mots ont son semblable au son « z »)

textes

Dictons et proverbes

  • Au ghe marawèla Sbusa (Lit:. Vous avez la matière grise crevé) = 're un ingnorante.
  • Sperme dans FEMIA à « Ndar à Mesa et une étoile à ca? A ciamém à Pret en ca (Lit:.? Comment pouvons-nous aller à la messe et de rester à la maison Nous appelons le prêtre à la maison) = utilisé pour dire que vous ne pouvez pas faire deux choses en même temps si la solution est à portée de main.
  • Il suffit d'appuyer ghe « d un bøf (Lit:. A l'entraînement d'un bœuf) = six exagérée (plus ou moins synonyme de "A « n ghe ma USTA« ).
  • En se Trist ADME la Fréd (Lit:. 'Re triste comme le froid): Vous êtes incompétent.
  • A M. de deuxième ORT de CATI (Lit:. Ne trouvez pas même Jésus dans le jardin (de Gethsémani)): ne jamais trouver quoi que ce soit!
  • Ca 't Cognis' n Čančar (Lit: que je damné): intercouche phrase typique de Mantoue, utilisé dans toutes les situations, la façon d'exprimer l'étonnement ( « ? Et Vist bêlements machina c'am cumprà fils » « Ca « t Cognis » n Čančar » t creuser ") ou de la colère (" Mais cua taiat la courbe, imbesìl, ca 't Cognis' n Čančar! « ). Il correspond à peu près à la « soccmel » la dialecte Bolognese, à « Belin » la dialect, ou « Vas te faire encule » la dialecte romain.
  • Au fort lui-même me ASE (Lit:. «Re fort que le vinaigre) avec humour pour faire rire le fait que le sujet de la phrase n'a pas la force suffisante (physique) de prendre une action spécifique.
  • Étoile de la bande de furmantón (Lett. Prenez le côté du maïs) pour être du bon côté, être en sécurité
  • Pour eux, pas Lasagni le par gnòcch! dit dissuader de se livrer à un travail de nuit, depuis que nous avons rarement vu

Proverbes

[5]

  • Ch'as Ciava le avarésia: un Magnom « n OV trì et Balota dans le mìtom dans le adman SfoI!
  • Entrant dans le còlara est OM, la stàragh est une bête.
  • Selon vous, qui dismèntga l » ia, et qui COMBINE sur un Tegn ornitholog.

La prière du Seigneur dans Mantovano

[6]

Pádár nosta, ch'at lui-même dans Ciel,
Qu'il yesa sanctifie vous Classif
Pour venir à vous qui à Regn,
ch'la vegna les FATA vous voulez,
com en Ciel à Téra.
Das Inco à cutidiàn pan nosta,
Armet et nuàltar le debit nosta,
Ise com nuàltar armètom qu'ils NOSTA debitùr.
Et pas indùras dans tentasiòn,
mais Rendas LIBAR de la douleur, amen.

La parabole du Fioeu Trason

Sur l'OM gh'avéva dü Fioi.
Il est plus zóvan 'Lor d a dit dans Padar Je sais, « Papa, une partie cla du barrage du patrimoine qui suis Toca! » et Lü g'ha choses Divis.
Et Dop quelques gióran, Mucia SÜ TUT Fiol Plus zóvan Anda est un ind TERA Luntana, et il a strüsià le sustànsa de sò, vivènd de lüsüriùs.
Et Dop ch'l'ha 'Vu cunsümà Tut, et gnous à ce sit' na grande famine, et Lü STES a prinsipià à VER de bizógn.
Il est l'ANDA et «a dirigé le SIG pour siéger sitadìn de cla TERA, qui est lui envoie ind Je sais que la campagne parce que les trous de cundüzès pursèi.
Et le Avria Vubu impinìras le Pansa čo le giànde manger le porche, mais nisün gh'an a donné.
Alura, turnànd dans stes Lü, a dit: « Comment Servitur dans mè « d Caza Padar g'ha la casserole dans abundànsa, et ceux qui meurent mì de fam!
Est-ce que je Esprit et Andaro de mè AGH Padar et de dire: « Papa, ho BGFE à Signur et ti;
Zà « n fils Degn de Ésar CIAMA tō Fiol; ToM ón de tō Servitur».
Et le Tolt a couru et est le ANDA Vers de Padar. Quand l'était Padar de Ancura Luntan doit vist, a dirigé le cumpasión MOS et curèndagh incùntra à Buta a couru et a Baza.
Il est à Fiol g'ha dit: « . Papa, ho BGFE à Signur et ti Zà 'n sont plus Degn de Esar CIAMA tō Fiol".
Mais la Padar doit Só Servitur dit: « Prest, purtègh Chỉ le plus et Vestil Bèla Vesta, le metìgh Anel à dit et chaussures à Pè;
et mene Chi sur VDEL ingrasà, Masel et magnémal et la tige alegar;
parquet « stu mè Fiol était la Mort et est Resusita, le PERS a été et est stà Trua! « et a dirigé le MIS à Magnar.
Intant de Fiol Plus Vecc et, quand le Turna et est stà Darent à Caza, il se sentait ch'i Šuňava et le chant.
Et il CIAMA 'n Servitur et' choses l g'ha dmandà cus'éra cla.
Et Quest à g'ha dit: "Vous remémore Fradel et à à Padar a n gras VDEL Masa, le parquet est Turna san et Salv".
Le ANDA est Subit dans irritait, et non « je voulais » Ndar Dentar; Il sait Padar Dunca est la GNU et a cuminsià à pregàral.
Mais que, rispundèndagh, il dit dans la Padar: « écus, maint que « serviteurs de t, et ne manquez jamais une ho i Tô Ordin, et » n à m'hè mài donne ón CAVRET par Magnar avec mè amìgh;
Mais, le STU de se remémore de Subit tō Fiol, qui a strüsià Tut à Sô putes DLE Cun, à g'hè graisse Cupar ón VDEL ingrasà ».
Mais que le dit de g'ha: « Fiol, ti « t se sémpar cun mì et Tut au mè est tō;
Mais il était bien Giust Magnar et star alegar, parquet « tō Fradel la STU Mort a été et est Resusita, était personna et est stà Trua ».
Bernardino Biondelli, Essai sur les dialectes gallo-italique, 1853, p. 239

Un dialogue théâtral

  • Padron: Eben, Batista, graisse gh'èt, dit cal toi?
  • Servitor: Siorsì, à staga SICUR que mì gh'ho gras cal qui hoo pudüü pour mustràmegh puntual. Stamatina à l'EEU est un quart de Zà mì soir à viazz, dans l'ensemble et demi mì soir, sur la route Mita, le quart ot et était Dentar trios dans les villes, mais peu à gh'ha piövüt de Tant!
  • P: Eh, à Solit tì 't sari Staa pour rendre le pultron int' na ce Ustaria à sptàrgh à « n piövess. Par ti ce n'èt Tölt avec le umbrela?
  • S: Oh bela, par un purtar avec mì cl'imbroj; et peu iersira, en fils etAA Quand laisser, à « n MIGA pleut et, s'il pleuvait, il pleuvait puchissim; « Il est Matina, int aube, sur lequel mí en fils levaa haut, était le Seren et int alvaras al sol a dirigé le nivulaa; moitié Matina à alvaa a couru un grand vent, mais incambi de serenaras est dans le « gnüü zo une tempête qui a DURAT mezzura, et peu a couru manquer piövar à SECC Arvers.

[...]
Attilio Zuccagni Orlandini, Collection de dialectes italiens avec illustrations ethnologiques, 1864, à gauche de la page. 53

Ona nouvelles de Boccasc

Dialecte de Mantoue

A Dunca I à partir de veille qui ind à TEMP que Cipri à gh'éra « l prim rè, PDO que Gofre au Bouillon avait Ciapa TERA Père Noël, est qu'un grand sücès de Franceza la andada est de Sepülcar de nosta Siur, et ind à turnàr l'Indre est Pasada par Cipri, Duva du scavesacòi la « graisse gh de Toutankhamon les ne ha jailli. Et Lé, daspràda par SO disgràsia, il pense llike par le roi à Faras giüstìsia. Mais g'ha dit ch'la podeva vansa, que les rois de l'époque ACSI Poch, qui à n'al s'la toléva gnanch par Lü, et qui à envoyer zo les plus Grosi ingiüri ch'i « gh Fava, en Manera que le Tuti podeva Faraj lui qu'il voulait. Ascoltànd 'est siura' sti Cozi chì, et que par de conoscénd Lé à n'ach podeva ESAR mesures correctives, est le volüda AndAR les istes par le roi par Fargan « na Bèla; et pianzénd comme jamais auparavant, dit g'ha: « Cher 'l mè Siur, moi à' n SØN Miga chì par le parquet Vu à « m fiefs qualcòza par moi de la graisse qui ch'a m'è, mais sulamént SØN gnüda dans pregàrav ch'a m'insgnèghi Coma fè à süpürtàr Tuti les qui connaît le Signur, Insult « il y a f ch'i, hip parquet, il impara met à la süpürtàr mè, S'a Podes à v'ià Donaria vontéra, parquet Je sais que VU pour assurer Brav de façon pasàrvla ».
Le roi, santénd Stu discùrs, a dirigé le Tut vergugnà et l'Esprit de facéndas, il cominsià intant pour punir ceux qui bén ch'éva birbùn OFE la siura Franceza, et certains AOP a suivi pour faire Lü pair giüstìsia, et difèndar le Unur dla Sö Curuna et Lasa pasa nisüna ne ha.
Giovanni Papanti, dialectes italiens à Certaldo, 1875, p. 267-268

Dialect Cocoon

Donca barrages av ch'al Temp par Prem Rê 'd Cipri, AOP qui Gotifrè' d Bouillon ave le Ciapa le saint TERA, et que sücès 'na siura' est le d Gascony andada en pelegrinàcc à Sepùlcar et ind à TURNA Indre est le Pasada pour Chypre, la DUA est Stada maltratada de Balos. Lé, Survêtement rabiàda pour st'asiòn, et non savènd il y a Coza, il pense à ANDA par le roi; mais g'ha Det Subit que 'l Sares Temp trat Via inütilmènt, le parquet était' n Om par Poch et Tant stras, ni que » l tolìva à STRACH d'Vengez gl'insült chiàter en matières grasses, mais la graisse gnanca conflits d'intérêts dans lü; Tant que le CIO est véra ch'a gh'ìva qualcòs Contra « Lü d, je sais que fazèndagh ventilé toute sorte de Asion. Cla siura que, santènd ACSE, TVA chaque pers Speransa de ESAR vendicàda, pour procures volés 'na sudisfasiòn dans MES à Sô dispiazér, il pense' d Dagh vols à Rê, Buna manera, de bon d'ANGOT ; et, andàndagh avant pianzulènta, le g'ha Det: « Cher « l mè Siur, le mien Me Vegni que pr'èsar vendicàda de Insulte ch'i me gras, mais le parquet t'am bactériophages Almen à piazér d'inseiàm cmüta 't Fé PORTA TUTI conflits d'intérêts, du Col senti ch'a, le' t il y a 'nec dans le thé, parquet, Aró Savi cmüta Quand' t fè, ALURA Podro PORTA avec puse pasiensa Col me ch'i graisse mE; cla pasiensa ch'la sait signor, s'avès de Pudi à Vores donà Za qui à lui-même Portala ACSE bén ».
Al rè, que depuis l'époque est ALURA néglige et pigar, coma s'al s'füdès dans TUT 'na voûte dasmisià, cominciànd de graisse Insulter' est Dona, ch'al g'ha Vengez à Sangh, est le dventà de Contra Tuti avec laquelle il y a l'AOP a couru ris'cià par qualcòs contre la couronne du dla d'honneur.
ibid, p. 263-264

Dialect Ostiglia

A digh Donca ch'al Temp de rè prim 'D Cipri, PDO que Gofre' d Bouillon a desliberà Gerüzalèm dài Turch, gh'éra 'na siura ch'l'è' ndàda par « n AOT à Sant Sepùlcar et, ind à turnàr, l'est de Quand Cipri repassent, par 'nsoquànti par' sti scavesacòi AGH est quelque chose stà dit et la graisse de Toutankhamon les sgnàdi. « Il pòvra Dona un s'an pudènd donne pas, elle voulait partir du roi, insgnàr par de fargh. Mais g'ha à Vubu crédar ch'l'era Fadiga a perdu: Lü que la négligence était CSI et CSI de Poch, qui pasiènsia pr'i 's à l'Fava autel, mais qui à la na de la responsabilité délictuelle ch'a un pair gnanca de toléva qui a beaucoup ch'igh Fava dans Lü, ch'l'éra fin « na vargógna Marsà, que les gh'éva Tant BÍLÁ à s'dasfugàva avec insolènsi à Lü. 'Il donne, daspràda' d vendicàras, par un fàrsla Poch Pasar, le MISA a couru dans sa tête pour aller smüstasàr visité par le roi Esar CSI Mizar. Et, tòltas SÜ pianzànd, Lorsque la scie elle-même dans la adnans Lü, le TACA a à dire: « A mè Siur, un mí Minga gnüda parquet són Voja giüstìsia, mais par des remèdes Tut, prier av ch'a m « insgnèghi coma fè vu MANDAR Zo ladin TUTI Tant que cl'ingròsi mí à Sô, il y a ch'iv, parquet de VU imparànd ANCA Il met l'insulte pasiènsia de supurtàr ch'i me gras: qui, S'a pudes, à Signur connaître le vuluntéra V'La donaréa quant cou, après ch'a fè CSI bèl à supurtàli ».
A rois, Unto Alura que l'époque est intrégh et Mizar, pars dans le coma et qui à s'dasmisiès, tacànd de la blessure comme Dona est qu'il Castigada mais Bon, est le dvantà « l Pü Sutil ch'agh jamais stà, mais la difficulté DOP tucàral ind la Unur dla sò Curuna.
ibid, p. 268

notes

  1. ^ Reconnaissant le caractère arbitraire des définitions dans la nomenclature des articles utilise le terme "langue« Si reconnu dans ces normes ISO 639-1, 639-2 ou 639-3. Pour les autres langues utilisent le terme "dialecte».
  2. ^ « Essai sur les dialectes gallo-italique » par B. Biondelli
  3. ^ à b c Francesco Cherubini, Mantovano-Italien Dictionnaire, Pl. Battista Bianchi and Co., 1827
  4. ^ Classement des noms italiens les plus populaires
  5. ^ dialettando.com
  6. ^ christusrex.org

bibliographie

  • L. Giovetti, A. Facchini, F. Ferrari, C. Quarenghi, Scrìvar Lesar et dialet, Sometti éditeur, 1979.
  • Alfredo Facchini, Le scrüfna: blagues en dialecte Mantoue, Sometti éditeur, 1999.

Articles connexes

D'autres projets

liens externes