s
19 708 Pages

Remarque disambigua.svg homonymie - Si vous êtes à la recherche d'autres significations pour ce nom, voir La tempête (désambiguïsation).
la tempête
comédie
William Hamilton Prospero et Ariel.jpg
Prospero et Ariel
auteur William Shakespeare
titre original la Tempête
langue originale Anglais
composé en 1610-1611
Première mondiale 1611
Palais de Whitehall de Londres
caractères
  • Alonso, Roi de Naples
  • Sebastiano, frère Alonso
  • Prospero, Duc de Milan
  • Antonio, Le frère de Prospero, usurpateur du titre
  • Ferdinando, fils du roi de Naples
  • Gonzalo, conseiller principal honnête
  • Adriano et Francesco, deux seigneurs
  • Caliban, esclave sauvage et déformé
  • Trinculo, un bouffon ivre
  • Stefano, cave en état d'ébriété
  • capitaine d'un navire
  • maître d'équipage
  • Sailors
  • Miranda, fille de Prospero
  • iris
  • Ariel, esprit d'air
  • Ceres
  • Juno
  • nymphes
  • moissonneurs
  • spiritueux
(FR)

« Si votre art, mon cher père, vous avez
Mettez les eaux sauvages dans ce bruit, les apaiser.
Le ciel, il semble, ne précipiterai pas puant,
Mais que la mer, le montage sur la joue de la voûte céleste,
Tirets le feu. »

(IT)

« Si votre art, père bien-aimé, vous
soulevé ce cri des vagues sauvages, maintenant calmatele.
Il semble que l'air veut renverser pas puante,
mais que la mer, se levant en face du ciel,
il atténue le feu. »

(Miranda, Acte I, Scène II. - la tempête[1])

la tempête (la Tempête) Est une pièce en cinq actes écrits par William Shakespeare entre 1610 et 1611[2].

Le drame, situé sur une île de l'inconnu Méditerranée[3], Il raconte l'histoire du Prospero en exil, le vrai duc de Milan, qui complotent pour restaurer sa fille Miranda à sa place qui lui revient, en utilisant l'illusion et la manipulation de la magie. Alors que son frère Antonio et son complice, le roi de Naples, Alonso, parcourant la mer de retour de Carthage, le magicien invoque une tempête descendre les passagers sains et saufs sur l'île. Grâce à la magie et à l'aide de son serviteur Ariel, un esprit du Prospero parvient à révéler la nature de faible Antonio, pour sauver le roi et de tomber amoureux et se marier avec sa fille au prince de Naples, Ferdinand. La narration est entièrement tournée vers les chiffres de Prospero qui, avec son art, tisse avec duites qui force les autres personnages de se déplacer selon sa propre volonté.

On croit toujours être l'avant-dernier travail de William Shakespeare - le dernier entièrement son[4][5] - et il est considéré par beaucoup comme le travail qui a marqué l'adieu aux célèbres scènes dramaturge[5][6].

intrigue

la tempête
Miranda et Ferdinand, Angelika Kauffmann, 1782

L'histoire de la comédie britannique commence alors que la plupart des événements ont déjà eu lieu. la magicien Prospero, juste duc de Milan, avec sa fille Miranda, Il est exilé de douze ans sur une île (peut-être dans la mer adriatique ou France, d'autres spéculent en îles des Bermudes, alors que, selon l'avocat et écrivain États-Unis Richard Paul Roe[7] cela dell 'Vulcano, en Sicile), Après le frère jaloux de Prospero, Antonio, aidé par Roi de Naples, Il le destitua et renvoya avec une fille de l'âge de trois ans. Possédant arts magiques en raison de sa grande connaissance et sa bibliothèque prodigieuse, Prospero est à contrecœur servi par un esprit, Ariel, il a libéré de l'arbre dans lequel il a été pris au piège. Ariel il avait été emprisonné par la sorcière africaine Sycorax, banni sur l'île il y a quelques années et il est mort avant l'arrivée de Prospero. Le fils de la sorcière, Caliban, un monstre déformé, est le seul habitant mortel de l'île avant l'arrivée de Prospero. Provoqué dall'avvenenza Miranda, il lui propose de le rejoindre pour créer une nouvelle race dont les peuples l'île.

A ce stade, la comédie. Prospero, après avoir attendu que son frère Antonio passerait près de l'île avec un navire (retour du mariage de la fille d'Alonso, Clarabelle, avec un roi carthaginois), déchaîne une tempête qui va provoquer le naufrage du navire.

Le navire se déplace aussi le roi Alonso, l'ami d'Antonio et son compagnon dans la conspiration, et le fils d'Alonso, Ferdinand. Prospero, avec ses sorts, peut séparer tous les survivants du naufrage si Alonso et Ferdinand croient tous les deux que l'autre est mort.

Le jeu était alors une structure divergente et, puis, lorsque les chemins convergeant des naufragés sont réunis au Prospero. Caliban a couru dans Stefano et Trinculo, deux ivrognes de l'équipage, qui il se trompe pour les créatures divines descendent de la lune: ensemble, ils tentent de tracer une rébellion contre Prospero mais échoue. Pendant ce temps, tombent Ferdinand et Miranda dans l'amour à première vue. Leur mariage sera pour des raisons de réconciliation Prospero avec son frère Antonio. Dans le dernier Prospero magique dans un renonce célèbre monologue dans lequel de nombreux chercheurs ont vu une référence à l'abandon des scènes de Shakespeare, qui, après ce travail conciliables avec la société.

origines

sources

Composition et impression

La tempête a été publié pour la première fois en folio la 1623[8], comme le texte initial de la collection, et est l'un des textes qui sont les mieux conservés[8], divisé en actes et avec les notes de marge qu'il est censé avoir été écrit par le même Shakespeare[8]. Elle a été réalisée pour la première fois le 1er Novembre 1611 un Palais de Whitehall de Londres; probablement, il a été plus tard aussi mis en scène à globe Theater et Théâtre Blackfriars.

contexte historique

la tempête appartient à la dernière étape de la production de Shakespeare, celui de romances: Les œuvres dans lesquelles retravaille thèmes déjà traités (en grande tragédies ou comédies) En les plaçant dans une dimension mythique et sacrale. en romances souvent sujets recours tels que la mort et la renaissance, le pardon et l'expiation des péchés de suivi leurs pères rachetés par ses enfants.

Ceci est la seule œuvre de Shakespeare où (presque) respectée unité le temps, le lieu et l'action du théâtre classique. L'unité de lieu est atteint avec le réglage des événements sur une île lointaine. L'unité de temps est donnée par le déroulement de toutes les actions dans l'espace de quelques heures précises et bien: de 2 à 18 heures. L'unité d'action, en fait, n'est pas vraiment atteint. La raison pour laquelle Shakespeare unités respectée la tempête On ne sait pas. Dans la plupart de ses œuvres, les événements se produisent dans plusieurs jours et les personnages se déplacent dans divers endroits. Certains chercheurs ont émis l'hypothèse que, étant donné le contenu fantastique de la tempête, Shakespeare voulait respecter les unités pour aider public pour surmonter l'incrédulité. D'autres ont fait remarquer que Shakespeare avait reçu des critiques parce qu'il n'a pas respecté l'unité et de prétendre qu'il aurait voulu prouver être en mesure de respecter ces règles.

Cette opinion est largement répandue parmi les critiques italiens[citation nécessaire] Il est que le respect de l'unité dans ce cas a été prévu par l'auteur pour souligner davantage le niveau métathéâtrale Il sous-tend toute son œuvre. En fait, au début de la pièce, il est à noter que sur l'île sont les deux l'après-midi, le temps traditionnel du théâtre à l'époque: il est comme si vous vouliez aider le public aux événements En temps réel. Certains critiques disent que le sujet de la tempête à la fois la mise en scène d'une pièce appelée la tempête, mettant l'accent sur l'aspect du théâtre en théâtre qui est certainement présent dans ce travail.

commentaire

personnages principaux

la tempête
John William Waterhouse Miranda - La Tempête (1916)
  • Prospero, le vrai duc de Milan (le protagoniste de l'histoire)
  • Miranda, fille de Prospero, souvent appelé « une merveille » ( "à se demander« ).
Le nom vient de la racine latine mira-, demande. Traduisit cela signifie « être médité, que suscite l'admiration » .Tous les autres mots travaillent avec la même racine (admiré, miracle, etc.) peut être référencé à Miranda.
  • Antonio, Le frère de Prospero, le duc usurpateur du titre Milan
  • Alonso (Alonso), Roi de Naples
  • Sebastiano (Sebastian), Son frère
  • Ferdinando (Ferdinand), Fils du roi de Naples
  • Gonzalo, conseiller principal honnête
  • Adriano (Adrian) et Francesco (Francisco), Deux seigneurs
  • Ariel, un esprit d'air
Le nom se souvient certainement de l'élément 'air, par opposition au caractère de Caliban appelé vous la terre (tu terre) Par Prospero. En hébreu, le nom signifie Lion de Dieu - il est donc intéressant de noter que la voix d'Ariel est échangé une fois que le rugissement des lions.
  • Caliban (Caliban), Sauvage et esclave déformée
Le nom rappelle le mot anglais "Carib (be) un"("Caraïbes« ), Et - compte tenu de l'orthographe du moins rigide XVIIe siècle - un anagramme de cannibale (cannibale), Les deux termes du même mot. Les deux implications suggèrent que le représentant des indigènes de nouveau Monde, reportez-vous à l'une des sources de Shakespeare, des Cannibales (sur anthropophages) de Montaigne.
  • TRINCULO, un bouffon
Le nom est lié au verbe italien trincare « ; approprié, car il est l'un des deux comédies ivrognes.
  • Stefano (Stephano, parfois Stefano), A Butler ivre
Stefano moyens couronne en grec: Nom approprié, puisque le travail est centré sur la notion de royauté, et ce caractère est utilisé pour parodiarla. Shakespeare aurait pu appeler Stephen suggérer une comptine populaire - qui fait allusion TRINCULO et est chantée enOthello - qui commence: Stephen King était un digne pair / Sa culotte coûte lui, mais une couronne (Le roi Stephen était un digne seigneur / elle le seul coût des fesses de la couronne). Le parallèle est ironique parce que l'ambition de Stephen pour commander l'île arrêté quand il commence à voler des vêtements (ses fesses lui coûter couronne). De même, Prospero a perdu sa couronne quand il tourna son attention vers son art, symbolisé par un manteau.

Les personnages cités

  • Sycorax, une sorcière, et mère de Caliban.
Le nom contient la racine corax (Gr., Dont Corvus corax), sorte de corbeau, animal avec lequel elle est souvent reliée au drame. Les deux syllabes, pris séparément, ils sonnent comme malade (Sick) et wracks (Dommages): en effet, deux des effets les plus pernicieux de la magie Sycorax sont tout simplement l'inconfort et des dommages.
  • Clarabelle, fille d'Alonso
Son nom vient du français Clair et belle: Beau et clair - les mots qui peuvent décrire la musique bien connue, l'atmosphère et les masses d'eau. Elle caractéristiques alors opposées à celles de la tempête, ce qui perturbe l'atmosphère au lieu, perturbe la mer et génère des sons dissonants - donc, il disparaît de l'action du drame après le début de la tempête elle-même.

tempérance

la tempête
la Tempête

Le drame exalte la vertu de façon répétée tempérance. Prospero exhorte à plusieurs reprises Ferdinand et Miranda ne pas se livrer à la convoitise, mais pour être tempéré dans leur amour, avertissant que Ferdinand

(FR)

« Si tu fais casser son noeud vierge avant
Toutes les cérémonies moralisateurs peuvent
Avec rite complet et saint être minister'd ...
dédain aigre-ey'd, et la discorde, Shall jonchent
L'union de votre lit '

(IT)

« Si vous cassez son noeud vierge avant
Que tous les rituels peuvent
Être célèbre avec rite sacré et plein
dédain Amaro et la discorde aura un effet dévastateur
L'union de votre lit '

(la tempête)

De même, la partie avec laquelle Prospero divertit le couple se concentre sur Juno, chaste déesse du mariage et exclut explicitement Vénus et Éros, dieux de la luxure. Le festival se termine par naïade des eaux qui viennent avec des tondeuses soleil cuit, dans une 'allégorie la théorie de humeurs - associée à quatre éléments - qui doit être équilibré afin de donner naissance à un tempérament vertueux, aussi bien chez l'individu comme dans la paire: l'eau et le feu équilibrera les uns les autres.

la drame aussi il met en garde contre intempérance: Episode particulier Stefano et Trinculo, ivrognes traduits en justice, mais aussi la punition qui inflige Prospero à Caliban quand il essaie de posséder Miranda. Prospero lui-même - dont la magie est liée de façon répétée à l'alcool - est défini comme par la colère si intempérant, apprentissage, au cours du drame, la nécessité de contrôler son tempérament violent, et parvient enfin à illuminer le ciel libérant de la tempête, qui avait été la principale manifestation de celui-ci.

le théâtre

Rowe Tempest.JPG

« Nous aussi nous fait l'étoffe dont les rêves sont faits; et dans l'espace et le temps d'un rêve est enfermé notre courte vie. »

(Prospero: Acte IV, Scène I.)

la tempête Il est relazionata ouvertement à sa nature même du drame: des parallèles fréquents sont tirés entre l'art de Prospero et l'illusion théâtrale. Le naufrage est un spectacle mis en scène par Ariel; Antonio et Sebastian sont caractères dans un société qui se sont réunis pour réciter; les paupières sont comparées à Miranda rideaux ornementé. Il voulait voir une référence à Prospero globe Theater où il déclare que le monde tout est une illusion: le grand monde (...) est dissous (...) comme ce spectacle historique inconsistant (Le grand monde va se dissoudre comme cette cérémonie inconsistant). Ariel se déguise souvent comme une figure de la mythologie classique (par exemple: nymphe, un 'harpie ou Ceres) Et lit dans ces rôles dans la cérémonie voulue par Prospero.

Beaucoup de critiques ont vu cette allusion constante au théâtre comme une indication que Prospero représente Shakespeare lui-même: le renoncement à la magie du personnage, par conséquent, symbolisent les adieux à la scène de Shakespeare. Dans ce contexte, Prospero est considéré comme un 'incarnation (Masque du dernier et le plus grand) de HamletCelui qui étapes sa vengeance au lieu de l'exécuter.

Récemment, toutefois, certains critiques ont mis en doute cette théorie, en reconnaissant, comme la tempête relazionata à la fois à la manière dont la théâtre (En plus du 'art Prospero) peut constituer un emploi avec peu de morale, et pourtant moralement édifiante pour le public.

le royaume

Le thème de l'usurpation du royaume revient souvent dans le drame: Antonio usurpé le trône de Prospero; Caliban, Prospero accusé d'avoir usurpé son arrivée sur l'île; Sebastian envisage de déposer et de tuer son frère, le roi de Naples; Stefano a un plan pour renverser Prospero, et se positionner comme île roi. En même temps, le drame explore ce qu'il est qui distingue une monarchie vertueuse, présentant au public les possibilités. en XX siècle, les critiques littéraires postcoloniales sont très intéressés par cet aspect, Caliban voir un représentant des indigènes opprimées et asservies de 'impérialisme.

la tempête
Ferdinand et Miranda, de "La Tempête", Acte V, Edward Reginald Frampton (britannique, 1870-1923)

la magie

la magie il est un thème absolument central la tempête, car il est le mécanisme le plus largement utilisé pour régler la parcelle. Prospero est puissant en raison de sa capacité à utiliser la magie et contrôler l'esprit Ariel. Avec la magie, cela crée la même tempête, car il est capable de contrôler tous les événements de l'île, ses anciens ennemis leurrer afin de concilier enfin. La magie est également utilisé pour créer beaucoup de langage symbolique du drame, dans diverses scènes telles que celle de la cérémonie, la scène d'ouverture et la musique enchanteresse d'Ariel. En fait, il existe deux types de magie: ce bien, symbolisé par Prospero, et le mauvais, représenté par la place sorcière Sycorax. Cette différence entre les rôles du magicien conduit Frances Yates à se demander, dans le texte Bruno et la Tradition Hermétique Giordano, Comme la figure et le rôle de l'assistant qui présente avec Shakespeare Prospero ils ont été influencés par la reformulation du rôle de mage faite par Giordano Bruno[9].

colonialisme

A l'époque de Shakespeare, une grande partie du monde avaient déjà été découverts et des histoires racontées des îles lointaines, comme les mythes de Cannibals de Caraïbes et les villes à distance idéale. Avec le personnage de Caliban, Shakespeare présente une profonde réflexion sur la moralité de colonialisme. points de vue différents sont proposés, avec des exemples tels que l'utopie de Gonzalo, l'esclavage Prospero au détriment de Caliban et l'amertume de celle-ci à cause de cela. Caliban est également montré comme l'un des personnages naturels dans le travail: il vit en contact étroit avec le monde naturel (et il est très plus noble de ses deux amis de l'Ancien Monde, Stefano et Trinculo).

(FR)

» ... l'île est pleine de bruits
Sons et doux airs, que donnent plaisir et pas mal.
Parfois, un millier d'instruments twangling
Est-ce que fredonner sur les oreilles des mines

(IT)

» ... l'île est pleine de bruits
Sons et douces brises, qui donnent plaisir et ne fait pas de mal
Parfois, un millier d'instruments
Han a voulu fermer mes oreilles fredonner "

(la tempête)

On pense que l'attitude de Shakespeare à ce sujet aurait été influencé par les sages Montaigne de Cannibals, publié en 1603, dans lequel ils discutent des valeurs des entreprises ne sont pas affectées par la civilisation européenne.

Représentations et adaptations

la tempête
Prospero et peinture Miranda par William Maw Egley; ca. 1850

monsieur William Davenant et John Dryden Ils ont adapté une version profondément modifiée de la tempête, bon pour le public restauration. Dryden remarque dans la préface de son travail Albion et Albanius, donner une indication du conflit que les critiques de la fin XVIIe siècle Ils avaient avec le caractère du masque indéfinissable d'un drame qui ne correspond pas à des classifications préconçues. Albion et Albinus Il a d'abord été conçu comme un prologue à la version adaptée de Shakespeare (en 1680); par la suite, il a développé dans un ouvrage en lui-même. Dans la vision de Dryden, la tempête:

(FR)

« Est-ce une tragédie mélangée à l'opéra, ou un drame, écrit en vers blancs, ornés de scènes, des machines, des chansons et des danses, de sorte que la fable de tout cela est parlé et interprété par le meilleur des humoristes ... Il ne peut pas bien être appelé à jouer, parce que l'action de celui-ci est censé être conduit parfois par des moyens surnaturels, ou de la magie; ni un opéra Parce que l'histoire de celui-ci n'est pas chanté. »

(IT)

« Il est une tragédie mélangée avec le travail, ou un drame, écrit en vers iambique, orné de scènes, des machines, des chants et des danses, de sorte que son récit est racontée et jouée par les meilleurs acteurs ... Il ne peut pas être un bon drame, pour son action, parfois, est supposée être réalisée au moyen de pouvoirs surnaturels ou de la magie; ni le travail, parce que son histoire n'est pas chanté. »

(Dryden, Préface à Albion)

La tempête a inspiré de nombreuses œuvres ultérieures, y compris de courts poèmes tels que Robert Browning et le long poème La mer et le miroir de W. H. Auden. John Dryden et William D'Avenant adaptés pour la scène de la Restauration, en ajoutant des personnages et des histoires et en supprimant une grande partie de la partie mythique du drame. Le titre original du roman Le nouveau monde (Qui est, Brave new world) de Aldous Huxley est explicitement prise d'un dialogue Miranda dans ce travail (Acte V, V.181 et suivants.): O, merveille! / Combien de créatures sont belles là ici! / Comment l'humanité est beau! O nouveau monde / Qui a ces gens In't! (Quelle merveille! / Combien de bonnes créatures il y a ici! / Quelle est belle cette humanité! O nouveau monde / que ces gens eux-mêmes!)

la tempête Il a également été l'épine dorsale de nombreuses œuvres théâtrales sur les questions sociales, y compris Une Tempête Aime Cesaire et Cette île de la mine Philip Osment.

Il y a aussi plusieurs adaptations opératiques de La Tempête, y compris la Tempête de Thomas Adès et Prospero de Luca Lombardi (Représenté dans la 2006 l'Opéra Théâtre Nuremberg).

La tempête au cinéma

icône Loupe mgx2.svg Le même sujet en détail: Film § Shakespeare dans The Tempest.

notes

  1. ^ texte italien traduit par la page Salvatore Quasimodo. 13
  2. ^ Bien que la date de la composition de l'œuvre est encore incertain. Voir plus bas l'entrée.
  3. ^ Depuis pas sûr, mais nous pouvons deviner à partir du fait que les villes mentionnées ci-dessus sont Milan, Naples et Carthage.
  4. ^ Bloom 2001, pp. 11-13
  5. ^ à b Schoenbaum 1990, pp. 301-302
  6. ^ En particulier, en raison d'un parallèle hypothétique entre Shakespeare et Prospero, le protagoniste de la pièce.
  7. ^ Richard Paul Roe, Le Guide Shakespeare Italie: Retraçant Voyages inconnu du Bard, HarperCollins, 2011, pp. 265-296, ISBN 978-0-06-207427-0.
  8. ^ à b c Zazo 1991, p. XXVIII
  9. ^ Giordano Bruno: retour en Italie Frances Yates, Giordano Bruno et la tradition hermétique,Taylor Francis, 1999 p.357 (Trad. Il. Renzo Pecchioli Bruno et la Tradition Hermétique Giordano, Laterza, 2010 [premier. 1969], p. 403).

bibliographie

Traductions italien

  • William Shakespeare, traduit par Salvatore Quasimodo, la tempête, Avec un essai d'introduction par Anna Luisa Zazo et écrit Giorgio Strehler, 1ère édition, Milan, Mondadori, Collier Oscar, 1991, p. 199, ISBN 88-459-0508-X. Récupéré sur 2012.
  • Eduardo De Filippo, La Tempête de William Shakespeare dans la traduction napolitaine de Eduardo De Filippo, Turin, éditeur Giulio Einaudi, 1984 ISBN 88-06-57018-8.
  • William Shakespeare, Agostino Lombardo, Giorgio Strehler, La tempête, traduite et mise en scène 1977-1978. Un tableau qui se trouve entre Strehler et Lombardo et deux nouvelles traductions faites par Lombardo pour le Piccolo Teatro de Milan. Par Rosy Colombo. postface par Anna En effet.

textes critiques

  • Harold Bloom, Shakespeare: L'invention de l'homme, Milan, Rizzoli, 2001, p. 553, ISBN 88-17-86710-1.
  • Bill Bryson, Le monde est un théâtre. La vie et l'époque de William Shakespeare, Parme, Guanda, 2008 ISBN 978-88-6088-820-4.
  • Agostino Lombardo, La grande coquille. deux études The Storm. Bulzoni Press, 2002, ISBN 88-8319-732-1
  • Samuel Schoenbaum, Shakespeare. Sur les traces d'une légende., Edizioni studio Tesi, 1990 ISBN 88-7692-226-1.

D'autres projets

  • Il contribue à Wikisource Wiktionnaire: Il contient une page dédiée à la tempête
  • Il contribue à Wikimedia Commons Wikimedia Commons: Il contient des images ou d'autres fichiers la tempête

liens externes

autorités de contrôle VIAF: (FR310216967 · LCCN: (FRn80052873 · GND: (DE4099371-1 · BNF: (FRcb11936513n (Date)