s
19 708 Pages

Natura 2000
Natura 2000
fondation 1992
but Protection et conservation des habitats et des espèces animales et végétales
Domaine d'action Union européenne Union européenne
langue officielle Anglais
titre "Natura 2000 - la nature de l'Europe pour vous."
site Web

Natura 2000 Il est un réseau de Sites d'intérêt communautaire (SIC), et zones de protection spéciale (SPA) créée par "Union européenne pour la protection et la conservation des habitat et espèce, les animaux et les plantes, identifiés comme prioritaires par États membres.

Les sites qui forment le réseau Natura 2000 sont considérés comme de grande valeur[1] parce que habitat naturel, en vertu des spécimens exceptionnels de faune et flore hébergé.[2] Les zones protégées sont établies dans le cadre de ce qu'on appelle "directive habitats«Qui aussi comprend des zones désignées en vertu de la soi-disant »directive oiseaux».

La mise en place de l'objectif du réseau est de préserver les espèces et les habitats pour lesquels ont été identifiés sites, en tenant compte des besoins économique, sociale et culturel dans une logique de la région développement durable. Elle vise à assurer la survie à long terme de ces espèce et des habitats et de jouer un rôle clé dans la protection de la biodiversité sur le territoire de 'Union européenne.

histoire

Natura 2000 est un réseau européen établi par directive 92/43 / CEE (la soi-disant "directive habitats« ) Sur la conservation des habitats naturels de la faune et de flore sauvages du 21 mai 1992. La mise en place du réseau est toujours en cours et devrait nous permettre d'atteindre les objectifs fixés par Convention sur la diversité biologique, adoptée au cours de la Sommet de la terre tenue à Rio de Janeiro en 1992 et ratifiée par 'Italie le 12 Février 1994.

La formation du réseau a été initialement prévue pour Juin 2004.[3] Les Etats membres de 'union Ils devaient choisir sur leur territoire des sites naturels qui devaient former le réseau, et de fournir avant Juin 1995, une liste nationale des sites soumis à la formation du réseau Natura 2000. En Juin 1998 Il doit avoir terminé la deuxième phase de constitution Natura 2000, la sélection finale des Sites d'importance communautaire (SIC), qui serait construit à la suite du réseau Natura 2000 sous la désignation finale Zones spéciales de conservation (SAC). Mais la désignation des sites a été retardé dans plusieurs pays. Par exemple, le réseau de sites français n'a été validé 2007, Après plusieurs échanges avec Commission européenne et un différend sur « désignation insuffisante de sites relevant de la directive-faune-flore Habitats ». la Pologne aussi il a reçu le 2006 rappelle la Commission.[4]

la France il est équipé d'outils réglementaires efficaces que de 2001, en particulier, avec les deux décrets suivants:[citation nécessaire]

  • Décret n ° 2001-1031 du 8 Novembre 2001 relative à la procédure de désignation du site Natura 2000 et modifie le code rural (articles R. 214-15 à R. 214-22);
  • Décret n ° 2001-1216 du 20 Décembre 2001 relative à la gestion des sites Natura 2000 et modifiant le code rural (articles R. 214-23 à R. 214-39).

Fonctionnement du réseau

Deux types d'aires protégées

La politique européenne sur la construction du réseau repose sur l'application de la directive 79/409 / CEE 1979 sur la conservation des oiseaux sauvages et de la directive Habitats (1992). Avec ces deux directives que les États membres fournissent un cadre commun d'action pour la conservation des espèce et habitat naturel.

Il existe deux types de sites du réseau Natura 2000 de zones de protection spéciale (ZPS) et Zones spéciales de conservation (SAC).[5] Les sites sont généralement choisis par chaque État membre, mais commission Il peut engager une procédure de consultation bilatérale si elle constate qu'un site Web n'a pas été inclus dans le réseau Natura 2000 (article 5.1 de la directive Habitats).

Zones de protection spéciale (ZPS)

La directive 79/409 / CEE (remplacée par la directive 2009/147 / CE) demandant aux États membres de 'Union européenne à-dire pour désigner ZPS des territoires appropriés pour le nombre, la répartition géographique et / ou le lieu de la conservation des espèces d'oiseaux menacées, vulnérables ou mentionnées dans l'annexe I rares de la directive. le projet "Important Bird Areas" (IBA) par BirdLife International sert de référence pour l'établissement des ZPS. Les zones choisies sont des lieux de reproduction, de alimentation ou migration et ils sont donc considérés comme particulièrement importants pour la conservation des oiseaux. La désignation des ZPS est relativement simple et se fait au niveau national sans dialogue avec le Commission européenne étant donné que les ZPS sont dérivées directement de IBA.

Zones spéciales de conservation (ZSC)

Les zones spéciales de conservation, établies par la directive Habitats en 1992, visent à la préservation de ces sites écologiques:

  • ou des habitats semi-naturels d'intérêt communautaire, en raison de leur rareté ou de leur rôle écologique primordial (la liste des habitats est établie dans la directive annexe I de la directive habitats);
  • les espèces de la faune et de la flore d'intérêt communautaire, la rareté, la valeur symbolique et le rôle essentiel qu'elles jouent dans l'écosystème (dont la liste est établie à l'annexe II de la directive Habitats).

La procédure de désignation d'un site comme ZSC est plus longue que celle pour les ASP. Chaque Etat procède dresser un inventaire des sites potentiels sur son territoire, puis les présenter à la Commission européenne en tant que SICp (site d'importance communautaire).[6] Après approbation par le Commission européenne, Le SCI est reconnu comme un site d'intérêt communautaire pour la 'Union européenne et intégré dans le réseau Natura 2000.

Natura 2000 en mer

La plupart des États ont frontière de la côte; par conséquent, ils doivent désigner un réseau cohérent et suffisant habitat naturel et espèce présente d'intérêt communautaire dans la zone maritime, avant le milieu de 2008. Pour les aider, la Commission européenne publié un "guider l'application de Natura 2000 en mer"[7] qui stipule:

  • les aspects juridiques et politiques (directive-cadre sur 'eau, la politique maritime européenne, les accords régionaux et internationaux, etc ...);
  • définitions et du recensement (par pays) des habitats et espèces d'intérêt communautaire;
  • les éléments qui permettent de localiser, d'évaluer et de choisir les sites;
  • les mesures de gestion à proposer;
  • liens avec la politique européenne pêche.

en France, la préfets Ils ont lancé en Novembre 2007[8], sur une base scientifique, les procédures de désignation avec les directions régionales de l'environnement (DIREN) et les acteurs de la mer, pour 96 zones jugées pertinentes par Musée national d'histoire naturelle, avec un triple objectif:

  • en tenant compte de l'espace biologiquement nécessaires à la conservation des habitats et des espèces, ce qui justifie chaque site et de voir comme "unité fonctionnelle sur le plan écologique« ;
  • prévoir l'unité de gestion pour un des sites de coupe cohérents, le suivi du respect des exigences scientifiques, chaque site représentera une unité de gestion, par rapport aux normes fixées par le Code de l'environnement français;
  • entourer la définition des périmètres des sites de toute l'expertise et de consultation, conformément aux exigences scientifiques fixées par les directives européennes.

La direction doit alors tenir compte des droits économiques, sociaux et culturels en jeu; La Commission engage également les États membres à fermer leurs lacunes scientifiques et d'améliorer encore la représentativité du réseau de la marina.

La gestion du site

La directive Habitats n'impose pas une méthode particulière de choisir un site ou pour le gérer. Chaque État membre est libre d'utiliser la méthode qu'il préfère. Ainsi, la réglementation varie d'un État à l'autre:

  • stratégies d'achat de terres (Danemark, Pays-Bas)
  • les plans de gestion qui rendent les travaux de restauration nécessaires (Belgique en Wallonie)
  • les plans de gestion qui régulent la circulation durant certaines périodes de l'année (en Belgique région flamande)
  • la gestion qui nécessite l'utilisation de permis pour la construction de certains actifs (Finlande).

Fait intéressant, la plupart des pays tentent d'utiliser les mesures agro-environnementales pour les activités agricoles dans le cadre des sites Natura 2000, complétée dans certains pays par une approche contractuelle.

seulement France et Royaume-Uni Ils ont mis au point une approche purement contractuelle de l'ensemble des activités dans vos périmètres.

La gestion peut être centralisée, comme dans certains pays d'Europe du Nord ou décentralisé, comme en France ou au Royaume-Uni, où la gestion est confiée aux agences régionales de l'environnement, ou les municipalités (dans le cas de Suède). la Grèce Il a adopté une stratégie particulière en créant des entités privées mais contrôlées par l'Etat pour gérer ses sites.[9]

en Allemagne

en Allemagne, la mise en œuvre de Natura 2000 est organisé autour de Länder, qu'ils ont leurs lois.[10] Une liste initiale des sites est traitée par les Länder, qui engagent une discussion préliminaire. Cette liste est ensuite envoyée au niveau fédéral, qui assure notamment un rôle de conseil scientifique, et où un deuxième débat a lieu entre les différents ministères. Les observations faites au cours de ces débats à l'époque pour les provinces, qui prennent des décisions sur le choix du site. Une fois désigné, le choix du type de gestion du site dépend encore une fois par les Länder, qui peuvent choisir une méthode de réglementation, contractuelle ou mixte.

en France: COPIL et DOCOB

Après une période sans gel du processus de désignation du site[11], une réflexion nationale a permis de déterminer la méthode à mettre en œuvre France.

Chaque site Natura 2000 est géré par un administrateur nommé lorsque le site est créé. Il ne peut être une collectivité locale ou un groupe de collectivités locales touchées par le site. Si aucune communauté prend en charge le site, est normalement préfet qu'il fait, mais jusqu'à présent ce cas n'a jamais eu lieu. Un comité de pilotage ( « COPIL »), un équivalent du Comité consultatif réserve naturelle, Il est chargé de veiller à la bonne mise en œuvre sur le bon fonctionnement et de la gestion du site. Il se compose de tous les acteurs sur le site: les associations, les agriculteurs, les communautés, les pouvoirs publics, les chasseurs, les pêcheurs, etc.

L'administrateur nommé plus tard un technicien, animation personne physique responsable du comité d'audit et la rédaction d'un document très important pour le site: le document d'objectifs (généralement appelé DOCOB). Le présent document contient d'abord une des zones naturelles et socio-économiques du diagnostic, avant d'établir les objectifs de gestion des réserves pour la conservation du patrimoine naturel, l'information et la sensibilisation du public, les travaux menés en collaboration avec les acteurs locaux (en bref une liste des objectifs de gestion et un calendrier des moyens mis en œuvre pour atteindre ces objectifs).

L'opérateur technique est aidé dans la préparation de la consultation des DOCOB par les habitats des livres, des ouvrages de synthèse en recueillant des connaissances scientifiques sur les habitats et les espèces désignées par la directive Faune-Flore-Habitat, les méthodes de gestion conservatrices et l'état de conservation des ces habitats et espèces.

Le DOCOB mène également la liste des contrats Natura 2000 de type qui peuvent être appliqués sur le site. Le site vise un document est mis à la disposition du public dans toutes les municipalités situées sur le territoire du site. Le document Nature en 2000 apparaît également dans DOCOB.

Pour toute l'importance des projets qui ne sont pas initialement prévus par DOCOB, il est prévu par la directive Habitats d'une procédure d'évaluation de l'impact sur le site (que ce soit un ZSC ou ZPS). S'il semble que le projet peut avoir un impact assez important, il est annulé, sauf dérogations exceptionnelles pour des raisons impérieuses d'intérêt général (santé publique et de la sécurité, l'avantage économique et social viable, ou un avantage environnemental indirect).

Les contrats Natura 2000
Natura 2000
L'entretien des haies fait partie des objectifs de certains contrats Natura 2000 qui ont pour but de préserver la bocager traditionnelle, ici à Boulonnais, Pas-de-Calais, France.

Pour la gestion des sites Natura 2000, l'approche française de la directive habitats recommande l'utilisation des contrats plutôt que la réglementation ou de répression. Il comprend aussi l'occasion pour les professionnels d'organiser Natura 2000 des contrats avec les différentes parties prenantes (agriculteurs, propriétaires, chasseurs, forestiers, associations, etc.) des sites. Ces contrats sont l'équivalent des contrats d'agriculture durable, mais adaptés aux sites Natura 2000 ont également défini pour cinq ans, un contrat Natura 2000 indique:

  • la liste « des bonnes pratiques agricoles et environnementales » que l'entrepreneur s'engage à appliquer, mais pas pour résultat financier
  • la description des engagements qui peuvent ouvrir droit à une compensation financière

La rémunération de l'entrepreneur, garanti par l'Etat et l'Union européenne, est assurée par le CNASEA (Centre national pour la construction des structures agricoles Entreprises).

Par exemple:

  • entretien fauchage avec l'exportation de coupe de la matière organique;
  • Le contrôle de la prolifération des rushes
  • moutons de pâturage / bovin extensif
  • le maintien ou la création d'étangs
  • nettoyage de canaux
  • le maintien ou la création de haies
Les cartes Natura 2000

Les cartes Natura 2000 sont un nouvel instrument contractuel progressivement mis en place par le gouvernement français depuis 2005.[12] Spécification pour chaque site, et décrit dans le document d'objectifs, le document Natura 2000 peut être considéré comme un site Natura 2000 contrat simplifié décrit les bonnes pratiques agro-environnementales que les propriétaires de terrains situés dans un site Natura 2000 peuvent souscrire à, sans forcer trop . Cet engagement permet toutefois d'être exempté de la taxe foncière sur les sols non construits. La carte de demandeur peut engager dans cinq ou dix ans, indépendamment ou en complément d'un contrat Natura 2000.

Une circulaire en date du 30 Avril 2007 interministérielle précise le contenu du document Nature en 2000, les conditions de son développement dans le cadre de DOCOB et la procédure d'adhésion au document.[13]

Financement de Natura 2000

Le texte de la directive habitats prévoit que le prêt et l'application des mesures de protection et de gestion des sites peuvent imposer des dépenses trop importantes pour certains pays (en raison de la répartition inégale des sites des différents états de l'Union européenne). Dans ces cas, un cofinancement peut être prévu entre les États et l'Union.

En règle générale, le financement des sites Natura 2000 et les contrats avec les utilisateurs peut être garantie par une ou plusieurs sources. Avec l'exemple de la France peut être la gestion nationale des fonds des espaces naturels, fonds propres à Natura 2000 abonnés en vertu de contrats de projets État-région, le Fonds européen d'orientation du bas et de garantie agricole (FEOGA) LIFE-Nature. Ce dernier est en effet dédié principalement à des projets qui concernent les sites inter Natura 2000 et a ainsi permis d'organiser l'élevage en captivité du lézard géant de La Gomera[14] (La Gomera lézard géant) Que l'on croyait éteint, protection Hongrie habitats de Vipère d'Orsini[15] (ursinii Viper), La protection et la restauration des prairies et les zones humides dans les Alpes autrichiennes, la préparation des plans de gestion des sites Natura 2000 de nombreux, etc.

Originalité de Natura 2000

Natura 2000 en Europe promeut une gestion coordonnée des sites protégés d'importance communautaire. Ce type d'opération, déjà discuté et recherché par la Directive Oiseaux en 1979, est repris par la directive et appliquée dans la pratique du milieu avec la création du réseau Natura 2000 du concept de réseau écologique prend tout son sens puisque les mouvements des populations de la faune et la flore sont pris en compte pour la désignation des sites et le traitement des documents fixant des objectifs pour chaque site. La directive Habitats impose aux États membres de maintenir les éléments du paysage « qui ont une importance accrue pour la faune et la flore sauvages », promouvoir la cohérence et le bon fonctionnement du réseau Natura 2000.

En outre, une consultation d'effort important a été fait. La gestion est réalisée avec la participation des acteurs locaux. L'objectif déclaré de Natura 2000 ne sont pas mis sous une cloche en verre des espaces naturels, mais plutôt favoriser les activités humaines traditionnellement existantes et en préservant le patrimoine naturel. En ce sens, le préambule de la directive prévoit que: « [la directive habitats], dont l'objectif principal est de favoriser le maintien de la biodiversité, en tenant compte à la fois les exigences économiques, sociales, culturelles et régionales, elle contribue à l'objectif général de le développement durable, tandis que le maintien de cette biodiversité peut, dans certains cas exigent le maintien et la promotion des activités humaines ».

Des exemples de gestion concertée en France

Le site des prés de 2000 Baumette

Natura 2000
Aigle de Bonelli, à l'annexe I de la Directive Oiseaux est protégée par la mise en œuvre de divers ZPS.

Le site Natura 2000 des prairies de la Baumette[16], près d'Angers, il est une prairie inondable à proximité de la jonction de la Maine et Loire. Le site est utilisé par de nombreux acteurs différents:

  • Les agriculteurs qui possèdent beaucoup de pelouses, faucher chaque année pour le foin abondant
  • les pêcheurs qui viennent pêcher brochet en utilisant la prairie inondée pendant la période reproduction pendant les inondations d'hiver
  • les randonneurs peuvent atteindre Angers dans le mars d'une heure
  • chasseurs, qui viennent ici pour les oiseaux aquatiques qui est recueillie tout au long de la période où la pelouse est dans l'eau
  • les associations de protection de la nature, y compris la LPO (Ligue de protection des oiseaux), qui tentent de protéger certaines espèces d'oiseaux de grande valeur d'actifs tels que le râle des genêts (crex crex), Dont le nid est menacé par une tonte de l'herbe trop tôt.

Au cours de la dernière décennie, l'exploitation de la Loire de sable a provoqué la chute du lit de la rivière (ce qu'on appelle « gravure » de la voie d'eau), et donc la diminution de l'importance des inondations. Le brochet était manquant ainsi la pelouse, la tonte était devenu plus tôt, ce qui était dangereux pour le râle des genêts et la imboschiva de pré progressivement. Le site DOCOB a fourni une large opération de remise à zéro dans les prairies d'eau de Baumette, en consultation avec toutes les parties prenantes. Outils de réglage de l'eau ont été installés dans les barrages des étangs, à jouer sur le niveau d'eau et permettent ainsi de conserver façon plus crue l'eau.

Ainsi, tous les joueurs sont en train de gagner:

  • les pêcheurs ont trouvé le brochet, et accepter de libérer l'eau à une date acceptable pour les agriculteurs
  • Les agriculteurs ne se soucient pas du reboisement de la pelouse.
  • LPO obtient une meilleure protection du râle des genêts, devenir plus présent dans le site
  • les chasseurs bénéficient également de plus sauvagine parce que l'herbe reste assez longtemps pour inondée pour accueillir une faune riche et variée;
  • les randonneurs peuvent profiter d'un site naturel qui a trouvé un meilleur fonctionnement écologique.

Le SPA des Basses Corbières

Le SPA des Basses Corbières[17], situé dans la région Languedoc-Roussillon, au sud du département de l'Aude, est un massif calcaire à l'origine recouvert d'une végétation propre. Cette zone a été désignée comme un SPA parce qu'il comprend treize espèces de la directive oiseaux, comme le 'Aigle de Bonelli ou Galerida theklae.

Depuis 2005, la LPO Aude avec le soutien de la Communauté européenne a coordonné un programme LIFE Nature: LA VIE CONSAVICOR. Ce projet de conservation tente d'expérimenter le mode de gestion des espaces recherchés par les oiseaux, afin d'améliorer les populations d'espèces de grandes proies oiseaux de proie grâce à un partenariat avec un groupe de chasseurs, de réduire les menaces sur les territoires des grands oiseaux de proie (protection mise en service des lignes électriques, etc.).[18]

Etat du réseau en Europe

En Juin 2007,[19], L'Union européenne avait 4617 SPAs, couvrant une superficie de 454723 km² et ZSC 20862 d'une superficie totale de 560,445 km². Mais de nombreux sites ont été désignés, en tout ou en partie, selon les deux directives. vous ne pouvez pas ajouter ces surfaces puis pour produire un chiffre global pour l'ensemble du réseau Natura 2000.

Les dix nouveaux États membres ont récemment présenté leurs propositions pour les sites du réseau Natura 2000, certains pour une grande surface (près de 30% de la surface de la Slovénie est proposé ZSC[20]).

Le cas français

Le réseau de zones Natura 2000 en France a été particulièrement long à réaliser, souvent à cause de la controverse et de la mauvaise réception donnée à ce qui a été perçu comme une confiscation des terres (voir chapitre « la controverse autour de Natura 2000 »). Ainsi, la Cour de justice a sanctionné France à trois reprises, en dépit importantes prévues pour le retard pris dans la mise en place du réseau Natura 2000[21]:

  • une première horaire de 6 Avril 2000, le retard que la France avait dans la transposition en droit national des deux habitats et oiseaux[22]
  • 11 septembre 2001, faute de propositions de zones spéciales de conservation (ZSC)[23]
  • 26 novembre 2002, de l'échec de la désignation des zones de protection spéciale (SPA)[24], en particulier omis de classer une surface suffisante de la plaine des Maures (département du Var) dans la SPA.

Après ces deux phrases, les relations entre la France et la Commission européenne sont devenus encore plus difficile quand il a envoyé un avis à l'Etat français en 2004, puis un avis motivé qui vous oblige à remplir rapidement son réseau de sites. Cette annonce a été accompagnée de menaces de sanctions, notamment la suspension des fonds structurels européens pour les régions qui ne convenaient pas à la directive Habitats[21]. Pour respecter ses engagements et d'éviter cette condamnation, la France a envoyé en 2006 à la Commission européenne, plus de 400 dossiers, l'organisation d'une augmentation de la superficie nette de 14% conformément à la directive Habitats-Faune-Flore et 167% en directive oiseaux. Cet effort considérable a permis à la France de présenter, le 30 Avril 2006, un réseau plus cohérent aux défis de la préservation de la biodiversité de son territoire.

En Septembre 2007, le réseau Natura 2000 français a 1.705 sites couvrant 6,8 millions d'hectares (sauf pour les milieux marins), soit 12,4% de la région métropolitaine de la Terre, y compris[25]:

  • 1334 d'intérêt communautaire (SCI), soit 4,6 millions d'hectares
  • 371 zones de protection spéciale (ZPS) qui représentent 4,3 millions d'hectares

La liste des sites français a été validé par la Commission 21 Mars 2007 européenne[26], qui a classé définitivement les deux derniers différends à la désignation insuffisante des sites Natura 2000 en France.

En vertu de l'article 17, la directive du milieu, ce qui nécessite un examen régulier de l'état de conservation des habitats et des espèces pour chaque secteur biogéographique, une première évaluation provisoire du réseau des sites français a été réalisée pour la période 1995-2006, par divers experts recueillis auprès du ministère français de l'Environnement (MEDAD) et l'histoire naturelle nationale Musée (MNHN). Ces premières données présentées en Octobre 2007 relative à 132 habitats naturels et 290 espèces. Un résumé sommaire de cet ouvrage publié par la France Nature Environnement (FNE)[27] Ils ont montré que, même dans les zones Natura 2000, un grand nombre d'habitats et des espèces est en mauvais état de conservation: 53% des habitats enregistrés au titre de Natura 2000 est en « mauvais ou mauvais », 43% des 199 espèces de faune suivies et 43% des 91 espèces de capital flore suivi. Cependant, une analyse plus détaillée de cette évaluation doit être faite, tous les groupes d'espèces ne sont pas dans un mauvais état de conservation (de mammifères sont jugés bon état de conservation, contrairement à, par exemple Amphibiens), des nuances doivent également être mises en conformité avec le secteur biogéographique concerné. il se souvient aussi que les habitats et les espèces inscrites en vertu de Natura 2000 ne représente pas la biodiversité entière, mais seulement les espèces rares du territoire européen en général, par conséquent, ne reflète pas la situation particulière de chaque État membre.

Allemagne: un réseau riche mais fragmenté

Le réseau allemand Natura 2000 est très riche, avec plus de 5200 sites, mais il est aussi plus fragmenté le réseau français. Elle couvre environ 14% de la surface, répartis selon[28]:

  • 4617 zones spéciales de conservation
  • 638 zones de protection spéciale

Dans un milieu marin d'environ 2 millions d'hectares sont proposés (plus de 40% de la surface du territoire maritime allemand), dont 945000 en dehors de la zone de 12 mile.

Bien que très nombreux, les sites allemands Natura 2000 sont relativement faibles, fragmentés et sans zones de capitalisation.[10]

Natura 2000 et les nouveaux États membres

Natura 2000
Les nouveaux États membres de l'UE encore caché les trésors naturels (ici, la vallée de Planica, dans le parc national Triglav, slovénie).

L'entrée dans l'UE des nouveaux États membres (dix nouveaux Etats en 2004, ainsi que la Bulgarie et la Roumanie en 2007), a provoqué la mise à niveau nécessaire des habitats naturels et les espèces animales et végétales qui pourraient bénéficier d'une inscription à Natura 2000. en effet, les nouveaux membres du centre et du Sud-est des espèces encore cachées et des habitats naturels, en Europe occidentale, sont réduits à des surfaces faibles manquent parfois.

Natura 2000
Avec l'élargissement de l'UE, la bisons d'Europe Il fait maintenant partie du patrimoine naturel européen à protéger (Parc national de Bialowieza, Pologne).

Cette mise à jour est principalement consisté à moderniser les annexes des directives. Dans la directive habitats, de nouveaux habitats ont été enregistrés à l'annexe I (habitat « d'intérêt communautaire »[1]), Tels que les forêts de pins calcaires Carpates forêts occidentales de Cedrus brevifolia[29], etc. De nouvelles espèces animales et végétales ont été enregistrées dans la directive ou ont vu leur statut a changé, comme bisons d'Europe, la tortue verte Chelonia mydas, la chauve-souris Rousettus aegiptiacus, la Proteus, diverses espèces de coléoptères et des papillons comme Lycaena helle, mais aussi de nombreuses espèces de plantes.[30]

De nouvelles espèces d'oiseaux ont également été ajoutées aux annexes de la directive oiseaux, ou ont vu leur statut évoluer comme le faucon Saker (Falcon Saker), Le pluvier Kentish interrompu collier (Gravelot à collier interrompu), The Gull (Mouette pygmée), Etc.

En ce qui concerne les grands carnivores tels que des dérogations ont été demandées par les nouveaux États membres[31], en raison des fortes populations que certains pays possèdent encore. la Roumanie Par exemple, en 2005, il comptait près de 6.900 ours bruns sur son territoire, dans la chaîne de montagnes des Carpates. en Lituanie, loups sont toujours chassés comme gibier sauvage, dans le respect de certains contingents et sur une période spécifique de l'année, en raison de fortes populations du pays. Le pays a ainsi obtenu une exception géographique pour les annexes II et IV de la directive habitats, ce qui lui permet de ne pas nommer de nouvelles zones spéciales de conservation du loup (tant que l'état de conservation de la population lituanienne restera malgré tout bien).

La controverse autour de Natura 2000

La directive Habitats, puis le réseau Natura 2000 ont été atteints par la critique forte par plusieurs personnes ou hall dans la plupart des États membres. Le refus ou la méfiance des politiques européennes, par certaines catégories d'acteurs se dégage, en particulier sur la conservation de la nature des sujets « sensibles », tels que l'introduction de nouvelles espèces de grands carnivores européens: l'ours brun, le loup, le lynx.

En France, un débat long et vigoureux était nécessaire avant la préfets et le ministère de l'Environnement et de l'agriculture pourrait constituer le réseau Natura 2000 dans le domaine, montrant notamment que Natura 2000 n'a pas été mis sous une cloche ou d'une confiscation de terres, mais une chance de travailler de façon positive dans le développement commun et durable des sites naturels d'importance communautaire.[32]

Certains maires français se sont sentis contraints par préfets de classer le territoire de leur commune à tomber en conformité avec la directive européenne Habitats, parfois pour les grandes surfaces de la municipalité.[33]

objectif 2010

Depuis 2001, et après le sixième programme d'action communautaire pour l'environnement, les États membres ont déjà promis de mettre un terme à la perte de biodiversité d'ici 2010, grâce au réseau Natura 2000, l'intégration de la biodiversité dans les domaines de la la pêche, l'agriculture, la sylviculture, la mise en œuvre d'un programme de communication, et une nouvelle législation. Ils répondent bien aux engagements du Plan de mise en œuvre du Sommet de Johannesburg sur développement durable 2002.

L'objectif européen de « mettre un terme à la perte de biodiversité d'ici 2010 » objectif est encore plus ambitieux "objectif 2010 Global, qui est limitée à « réduire de manière significative le taux de perte de biodiversité d'ici 2010 ».

Pour atteindre l'objectif européen, les États membres, coordonné par la présidence irlandaise, réunis mai 2004 Malahide ainsi que toutes les grandes organisations environnementales et de l'industrie européenne. Le résultat de cette réunion, généralement appelé message « le Mahalide », était de fixer pour objectif de compléter le réseau Natura 2000 de la Terre en 2005 (objectif non atteint la maturité en dépit des progrès importants), la désignation des zones marines avant 2008 et d'organiser les objectifs de gestion pour tous les sites Natura 2000 avant 2010. Si tous les objectifs sont atteints, le réseau devrait couvrir 18% de la superficie des terres de l'UE-25.[20]

Pour renforcer la protection des sites Natura 2000, la directive sur la responsabilité environnementale, basée sur le principe du pollueur-payeur dans le droit de l'environnement devrait être appliquée avant 2007. obliger l'auteur de la détérioration de compenser les dégâts et restaurer les habitats naturels et espèces affectées.

L'un des objectifs pour 2010 est de développer le réseau écologique paneuropéen Natura 2000 dans leurs questions marines. La Commission européenne a élaboré des lignes directrices pour ce réseau Natura 2000 dans le milieu marin.[34]

notes

  1. ^ à b Dans le texte instituant la création de Natura 2000, la directive européenne « Habitats Faune Flore » est sur les sites naturels « d'intérêt communautaire » en référence à la « valeur » des habitats. Dans le domaine de la conservation de la nature, vous pouvez distinguer les habitats, la faune et la flore en fonction de leur rareté: l'habitat « d'intérêt régional » peut être rare dans une région, mais d'être présent ailleurs en abondance. La même chose pour « l'habitat d'intérêt national » et « d'intérêt européen ». Le réseau Natura 2000 est donc applicable à la protection des sites écologiques rares en Europe, et représentatifs du patrimoine naturel de l'UE des États membres.
  2. ^ Plus précisément, la directive Habitats, dont est dérivé le réseau Natura 2000 vise à la protection des habitats naturels, la faune et la flore. Bien que ces trois concepts sont inséparables (la protection des habitats naturels vous permet de protéger la faune et la flore qui se trouvent), il serait inutile de protéger un habitat naturel sans prendre soin des espèces qui y vivent, et vice-versa, assurer la préservation de tel ou tel surtout sans se soucier de l'habitat naturel était que les réparations.
  3. ^ source: Natura 2000 Lettre d'information n ° 1, publié par l'Union européenne en mai 1996 (FRFRDE)
  4. ^ BBC Nouvelles. 2006. « L'UE met en garde la Pologne sur l'environnement. » 11 août 2006. (FR)
  5. ^ Parallèlement à la désignation des sites que vous faites normalement par chaque État membre, la Commission européenne peut, si elle constate qu'un site potentiel ne soit pas intégré dans le réseau Natura 2000 par un État, entamer une procédure de consultation bilatérale avec cet État pour classer finalement cette Site (5.1 de l'article directive Habitats).
  6. ^ normes de données de formulaire, avec note explicative, des données sur les sites écologiques présentés par les États membres à la Commission.
  7. ^ (En anglais)
  8. ^ Circulaire en date du 20 Novembre 2007, adressée au Préfets
  9. ^ Source: Stéphanie Aulong, la directive Habitats et la mise en œuvre du réseau Natura 2000 en Europe: Analyse comparative, Station biologique de la Tour du Valat.
  10. ^ à b Dr. Axel Ssymank l'Office fédéral de la protection de la nature en Allemagne, interrogé par Nathalie Galiri assemblee salles permanentes de l'agriculture, « Natura 2000 en Allemagne » (FR), Le 17 Mars 2006. 16 Décembre Accessed, 2007
  11. ^ Voir les problèmes d'application de la directive Habitats en France pour plus de détails
  12. ^ loi française n ° 2005-157 du 23 Février 2005 sur le développement des zones rurales. (FR) Paper Natura 2000 est maintenant inscrit dans le Code de l'environnement français dans les articles R414-12 et R414-12-1 (FR)
  13. ^ Circulaire Interministérielle du 30 Avril, 2007 (FR)
  14. ^ Gobierno de Canarias, « Lagarto de la Gomera» (ES). Consulté le 16 Décembre, 2007
  15. ^ Magyar Madártani Természetvédelmi Egyesület, "Programme Rakosi védelmi viper" (FR). Consulté le 16 Décembre, 2007
  16. ^ (FR) Carte du site FR5210115 prairies de la Baumette, site Natura 2000 Ministère de l'écologie française
  17. ^ (FR) Carte du site 9110111 Basses Corbières, site Natura 2000, le Ministère de l'écologie, du développement durable et d'hébergement
  18. ^ (FR) LA VIE CONSAVICOR
  19. ^ Source: Baromètre Natura 2000, publié par l'Union européenne en Juin 2007
  20. ^ à b Source: Natura 2000 n ° 20, publié par l'Union européenne, mai 2006
  21. ^ à b (FR) (PDF) Jean Bizet, projet de loi de finances pour 2006: l'écologie et du développement durable (Avis n ° 101 2005-2006)
  22. ^ Cour de justice des Communautés européennes (FR) « Arrêt du 6 Avril 2000 dans l'affaire C-256/98 opposant à la Commission des Communautés européennes contre la République française ». Consulté le 1er Juin 2007
  23. ^ Cour de justice des Communautés européennes (FR) « Arrêt du 11 Septembre 2001 dans l'affaire C-220/99 opposant à la Commission des Communautés européennes contre la République française ». Consulté le 31 mai 2007
  24. ^ Cour de justice des Communautés européennes (FR) « Arrêt du 26 Novembre 2002 dans l'affaire C-202/01 opposant à la Commission des Communautés européennes contre la République française ». Consulté le 31 mai 2007
  25. ^ (FR) (PDF) Chiffres clés de Natura 2000 en France, septembre 2007
  26. ^ « La Commission européenne valide le réseau terrestre Natura 2000 français. » 21 Mars 2007. Accessed 27 mai 2007; Communiqué de presse du Ministère de l'Ecologie et du Développement Durable
  27. ^ (FR) (PDF) « Bulletin n ° 228 FNE, la biodiversité en France: Nouvelle alerte rouge », Novembre 2007. 27 novembre Consulté 2007 pour un résumé de ce document, ou visite le document dans son intégralité (FR) (PDF)
  28. ^ Office fédéral de la protection de la nature, (DE) "Natura 2000 Gebiete", 2007. 16 Décembre Consulté 2007; Se reporter également aux documents FFH-Gebietsmeldungen von Deutschland (DE) (PDF) Pour les dernières statistiques de la SAC, et Vogelschutzgebiete in Deutschland ces SPAs (DE) (PDF)
  29. ^ (liste exhaustive disponible en ligne)
  30. ^ (Liste complète disponible en ligne)
  31. ^ Source: Natura 2000 n ° 21, publié par l'Union européenne, mai 2007
  32. ^ « Plus de dix ans après son adoption, il faut noter que dans les États membres, comme en France, Natura 2000 soulève encore de nombreuses questions, suscite de fortes préoccupations ou des positions de rejet émanant des acteurs et administrateurs locaux, même si une dynamique d ' la mise en œuvre est perceptible ". Source: Jean-François Le Grand, rapport du Sénat sur l'entrée en vigueur de la directive Natura 2000 (2003/2004) (FR)
  33. ^ Une lettre adressée au ministre français des conférences publiques sur le sentiment de certains maires français « ... d'être transformé en un musée de gardiens ou plutôt du zoo »
  34. ^ Lignes directrices pour la mise en place du réseau Natura 2000 dans le milieu marin (Version Octobre 2007)

Articles connexes

  • Communauté européenne
  • Union européenne
  • Site d'importance communautaire
  • zone spéciale de conservation
  • Zones de protection spéciale
  • Important Bird Area
  • EUNIS

D'autres projets

  • Il contribue à Wikimedia Commons Wikimedia Commons: Il contient des images ou d'autres fichiers Natura 2000

liens externes

Documents officiels de

Autres sites et documents d'information

Sites Natura 2000 pour certains Etats membres de l'Union européenne :

carte

autorités de contrôle GND: (DE4605620-8