s
19 708 Pages

Remarque disambigua.svg homonymie - Si vous êtes à la recherche d'autres significations pour ce nom, voir La Nuit des Rois (homonymie).
La Nuit des Rois, ou ce que vous voulez
comédie en cinq actes
Orsino et violet Frederick Richard Pickersgill.jpg
Orsino et Viola - Frederick Richard Pickersgill
auteur William Shakespeare
titre original La Nuit des Rois, ou Ce que vous
langue originale Anglais
composé en entre 1599 et 1601
publié en 1623
Première mondiale 2 février 1602
Middle Temple Hall, Londres
caractères
  • Le Duke Orsino, en amour avec Olivia
  • La Countess Olivia
  • Viola, fille du duc de Messina et sœur jumelle de Sebastian
  • Sebastian, fils du duc de Messine et le frère jumeau de Viola
  • Malvolio, Butler Olivia
  • Antonio, capitaine de mer et ami de Sebastian
  • Sir Toby Belch, L'oncle d'Olivia
  • Sir Andrew Aguecheek, l'ami de Sir Toby et soupirant d'Olivia
  • Maria, La femme de chambre de Olivia
  • Fabian, serviteur Olivia
  • Parties, bouffon Olivia
  • Valentino, monsieur à la remorque del Duca
  • Curio, monsieur à la remorque del Duca
  • Lords, les prêtres, les marins, les gardes, les musiciens
(FR)

« Si la musique est la nourriture de l'amour, jouer
Donnez-moi l'excès de celui-ci, que, surfeiting,
L'appétit peut tomber malade, et ainsi mourir. »

(IT)

« Si la musique est la nourriture de l'amour, seguitate à jouer,
Donnez-moi pas d'épargne, de sorte que maintenant plein,
mon appétit s'ils tombent malades et meurent. »

(Orsino, Acte I, scène I)

La Nuit des Rois, ou ce que vous (en Anglais: La Nuit des Rois, ou Ce que vous) Il est comédie en cinq actes écrits par William Shakespeare entre 1599 et 1601.

Le titre fait allusion à la fête des Rois (correspondant à 'Épiphanie) Appelé ainsi par le nombre de jours qu'ils passent dans Noël jusqu'à ce que les jours fériés. Elle a été réalisée avec certitude le 2 Février 1602 au Middle Temple Hall et a été émis l'hypothèse[1] la première a eu lieu un an avant, juste l'Épiphanie. viennent ses origines littéraires de gl'ingannati, un comédie Italienne tenue à Sienne dall 'Académie Intronati en 1531.

Acclimaté ancienne région balkanique dell 'Illyrie, raconte une histoire d'amour et de la tromperie, dans lequel le double Viola et Sebastian, suite à un naufrage, doivent connaître le Duke Orsino et lady Olivia. Orsino aime Olivia qui ne tient pas compte de la cour, mais quand il est en face du messager de Orsino (jeune Viola que, après la perte de son frère était déguisé en homme d'entrer au service du duc), tombe amoureux, déclenchant une série d'événements et les événements imprévus qui mènent à une fin heureuse. un intrigue secondaire, importante aux fins de la réalisation de l'intrigue, voir protagonistes la caractères qui peuplent la cour Olivia: le bouffon Feste, le maître d'hôtel Malvolio, Maria la femme de chambre, oncle Sir Toby, le serviteur Fabian et Sir Andrew Aguecheek. Le maître d'hôtel Malvolio est dupé par les cinq autres qui falsifier une lettre, lui faire croire que vous êtes l'objet d'une attention par le propriétaire Olivia.

La Nuit des Rois, comme toutes les comédies les plus connues de Shakespeare, il a réussi, même dans des périodes successives, et son histoire est toujours représentée et adapté en forme théâtral et film.

intrigue

La pièce se déroule dans Illyrie, ancienne région de Balkans Ouest près de la côte sud de l'Adriatique, prévue par Shakespeare comme exotique, pure fantaisie. Les trois premières scènes présentent les lieux et les personnages principaux de l'opéra, à l'exception d'Olivia, qui apparaît seulement dans la cinquième étape.

Le premier acte ouvre à la cour du Duke Orsino, noble gentilhomme d'Illyrie, se plaint que son amour amour non partagé pour la belle Olivia, dame qui a décidé de ne pas céder à aucun homme pendant sept ans afin d'honorer la deuil pour le frère mort. messagers Inutilement Orsino Manda à la maison de la femme: ils ne sont même pas reçus. En même temps, sur la côte, le protagoniste féminin Viola a naufrage, et croit que son frère double Sebastian est mort. En remettant en cause le capitaine du navire a sombré, il est informé du lieu où il est et l'histoire de Orsino et Olivia. Viola décide de se déguiser en garçon, être très habile dans ce parce que, à plusieurs reprises petite fille était amusé à imiter son frère, et croyant plus sûr sa position comme un homme au lieu des femmes, prend le service de Orsino, comme une page, avec le nom de Cesario.

Dans la maison d'Olivia, quant à lui, l'oncle de la jeune fille bruyante, Sir Toby Belch, qui a parlé à la femme de chambre Maria, chante les louanges de sa consommation d'alcool apparaît Sir Andrew Aguecheek, à la main pretender des jeunes. Maria décrit plutôt comme un béotien parfait et un ivrogne, et quand Sir Andrew ne saisit pas les attentes ne tient pas compte, ce qui prouve la fin et peu prêt esprit.

La quatrième scène du premier acte ouvre la première séquence de comédie (de I à II iv, iii), la durée d'un jour, à partir de matin à nuit transmis. Dans le palais du duc, Orsino charge Cesario (Viola) pour aller à Olivia pour un autre message d'amour. Par ailleurs, Viola se plaint comment ingrate est la tâche assignée, nous faire comprendre l'amour qu'il a pour Orsino.

La scène se déplace à la maison d'Olivia, où Marie réprimandes la bouffon Célébrations pour avoir été absent pendant longtemps du palais. arrivé Malvolio et la comtesse, à la fois interroger fou. Ceux-ci offrent une performance verbale habillé non-sens raisonnements, et non sans sagesse cinglante, enfin il révèle être écervelé mais la même Olivia. À l'arrivée de la Viola, Marie met en garde contre le propriétaire de la présence d'un jeune, quant à lui amusé par Sir Toby. Olivia est déterminé à ne pas recevoir de vente, et instruit Malvolio de le chasser. Cependant, après l'insistance ferme de Viola, Olivia, de munitasi voile pour cacher le visage, il l'obtient. Jouer comme Cesario, le jeune portant si apaisante se révèle et noble à tomber amoureux de la comtesse, mais pas l'intention.

A la fin Cesario (Viola) laisse avec une promesse de retour au rapport de la réaction du Duke Orsino, et aussi inventé une ruse pour révéler ses sentiments au jeune homme, pas pour d'autres à venir à savoir: repose sur un Malvolio son anneau qui prétend avoir eu un engagement de Cesario nom de Orsino, et lui ordonne de « retour » à une page.

La Nuit des Rois
Orsino est consommé avec amour pour Olivia portrait de Walter Howell Deverell

Le deuxième acte s'ouvre sur le bord de mer où ils font leur entrée sur la scène Sebastian, le jumeau de Viola, qui est devenu jusque-là appeler Roderigo, et le capitaine Antonio, qui montre le nourrir un attachement profond. Sebastian peiné par la mort présumée de sa sœur qui croit noyé Il est déterminé à aller à la cour de Orsino. Antonio, malgré les ennemis que l'homme prétend avoir là, promettant de le rejoindre plus tard. Malvolio quant à lui atteint Cesario dans la rue et lui tendit sonner mal. Viola, après la surprise initiale, comprend un don, et comprend les intentions réelles d'Olivia. Chanter la vulnérabilité du cœur d'une femme, à la cour du duc.

A la cour d'Olivia, suivi par d'autres intrigues: Malvolio est la star des parcelles burlesques de Maria, Sir Toby et Sir Andrew à la présence du fou Feste: après une autre prise position de Butler réprimandes Sir Toby de son comportement est dissolue concoctée derrière un plan pour le faire paraître mauvais aux yeux d'Olivia.[2] Marie, qui est capable d'imiter la calligraphie maîtresse, rédigera une lettre contenant des allusions galantes à l'homme d'induire en erreur le consommateur et la star d'une insulte flagrante.

Le deuxième jour (II, IV à IV, i) dure du matin au coucher du soleil et il est la plus grande partie de la pièce. Dans son palais, Orsino, pas encore remis les déchets Olivia, parle de la nature de l'amour avec Cesario, le Curio serviteur et Feste, qui chante des chansons d'amour à la demande du duc. Viola est à nouveau chargé d'aller à Olivia au nom des tentatives de l'homme et sans valeur pour dissuader les jeunes. Pour les références, il essaie d'exprimer ses sentiments pour le duc, prétendant qu'ils sont dirigés vers une femme autour comme Orsino, ne provoquant que les commentaires ignorants de ce dernier, qui l'a invité à diriger son attention à une jeune femme, et pas à maturité.

Pendant ce temps, monsieur Toby, monsieur André et Fabian attendent des nouvelles de Maria sur la conduite de l'insulte la femme, excitée d'avoir simplement tiré la fausse lettre à Malvolio, informe je l'ai laissé à la vue dans l'avenue que l'homme va bientôt se rendre . clique Nascostasi, Malvolio trouve la lettre avec des allusions indirectes[3], Elle croit être l'objet d'ambitions amoureuses d'Olivia. En suivant les instructions données sur la lettre, court Malvolio à l'usure chaussettes jaune et bretelles Cross estime que la femme que vous aimez, plutôt que d'ignorer, en réalité, elle est impopulaire.

La Nuit des Rois
Fabian éperons Viola (Cesario dans les chaussures) de se battre avec Sir Andrew Aguecheek (iii, iv)

Le troisième acte voit le retour de la jeune Olivia Cesario à la cour, où il a rencontré Feste, le bouffon, qui annonce à la comtesse. Resté seul avec Olivia, Viola souffre la parade nuptiale. Toby, Andrew et Fabian, assister et commenter la scène: Andrew, soupirant d'Olivia, est particulièrement outré par les attentions réservées aux femmes et jeunes page est poussé par deux pour le défier à duel. L'action est toutefois interrompue par Marie annonçant le pansement Malvolio comme écrit dans le message faux.

Sur la route prise par Sebastian pour obtenir de Orsino, le jeune homme se sépare de Antonio qui, en dépit révélant qu'il avait combattu contre le duc dans une soustraction précédente bataille navale de l'argent et courir, par conséquent, le risque d'être emprisonné ou même exécuté, ne veut pas quitter Sebastian, pour l'amour qui le lie aux jeunes. Alors que Sebastian visitera la ville où ils sont arrivés, Antonio vous attendra dans un auberge. Par précaution, Antonio Sebastian livraison à la bourse, dans lequel sont contenus l'argent volé dans le passé à Orsino.

La blague sur Malvolio quant à lui, se concrétise: Maria et Olivia sont en jardin quand il arrive, il convoqué par celui-ci, le maître d'hôtel en bas jaunes et jarretières croisées, attendant de répondre aux exigences de la comtesse bien-aimée. A Olivia effaré, Malvolio fait allusion à la fausse lettre, en citant les étapes que la femme, bien sûr, ne comprend pas, doutant que Malvolio est hors de son esprit. Priez Sir Toby pour s'occuper Malvolio, et reste seul avec Cesario. Fabian, Maria et Toby Malvolio comme une friandise fou et éclos pour la fermer, lié, dans une pièce. Sir Andrew a quant à lui terminé une lettre défi direct à Cesario, plein d'erreurs et dabbenaggini. Sir Toby, qui médite une autre tromperie à des dommages apparaît, vous pouvez vouloir le défier sur place. Alors que Andrew est sur le but, Toby décide de ne pas remettre la lettre, mais de ramener à la voix Cesario au défi duel.

Olivia poursuit sa cour sans passion Cesario, alors que Violet tente d'intercaler l'amour de Orsino pour la femme. La conversation est interrompue par Sir Toby et Fabian qui ont fait irruption annonçant le défi imminent. Viola, étonné et inquiet parce qu'ils ne savent pas faire clôture, essayer de survivre à la bataille. Sir Toby et Fabian augmentation de la dose la couverture: puisque les deux concurrents divisés, ils croient à chacun d'entre eux que l'adversaire a une capacité de combat inégalée, ce qui augmente les inquiétudes des deux Andrew est Viola. Le duel est sur le point de commencer quand il est Antonio a immédiatement pris la défense de Viola, confondant avec Sebastian. L'entrée, mais la fatale puisque les gardes de Orsino, Malvolio l'a reconnu sur la plainte, l'arrestation: Antonio demande Viola pour restaurer son sac d'argent effectivement confié à Sebastian mais le jeune, ne le soupçonnant d'une erreur d'identité, elle nie posséder déchaînant la déception et la consternation "colère Antonio. Antonio se tourna vers Viola appeler « Sebastian », convaincre Viola pas du salut de son frère, mais seulement le fait que, dans les vêtements pour hommes, la ressemblance avec son frère perdu est considérable. Détruit par le duel des souvenirs délaisse, instiller dans l'esprit de Sir Toby, Andrew et Fabian « Cesario » est un scélérat qui abandonne des amis en cas de besoin et qu'il ne soit pas en mesure de se battre.

La Nuit des Rois
Olivia, Sebastian et les portraits de prêtre William Hamilton
La Nuit des Rois
Une scène du dernier acte de la comédie: Olivia, comportement incrédule Cesario, demander au prêtre de le laisser témoigner sur le mariage a eu lieu avec l'homme.

Au début de la quatrième Parties acte que vous recherchez Cesario, de l'ordre de Olivia. Le fou répond Sebastian à la place. Came To Sir Andrew, Sebastian est obligé de traiter dans un duel en battant dans un seul mouvement. Au duel des passants de pointe, y compris Olivia, voyant Sebastian et le confondant Cesario, elle l'invite à le suivre au palais. Ici, Marie exhorte les Parties à faire rage moqué Malvolio, allant de lui dans le rôle de Mgr Topas, exorciste Gallois, pour le convaincre de sa folie. Pas le reconnaître, Malvolio confié à duper une lettre à livrer à la dame avec qui pour protester contre sa situation. Olivia a demandé quant à lui de l'épouser Sebastian. Il l'incrédulité face à ce qu'il considère comme une sorte de rêve, est d'accord.

La dernière séquence (IV, V ii i), de la nuit de la veille jusqu'à ce que le lendemain matin, commencez par Malvolio enfermé comme un fou et se poursuit avec la mariage Nuit entre Sebastian et Olivia.

Le cinquième acte débute par l'arrivée de Viola et Orsino avec Olivia suivant palais. Ici Viola Antonio reconnaît comme le sauveur du duel entre elle et Sir Andrew: Orsino en même temps se réfère à elle comme l'ennemi passé. Antonio Inutilement raconte comment il a sauvé l'homme de l'épave offrant son sac d'argent: Viola nie l'incident, Sebastian et non son vrai ami du capitaine. L'entrée d'Olivia interrompt le discours Antonio, l'introduction d'une conversation à trois voies spéciales: Alors que Orsino tente en vain de plaider à Olivia, il a demandé une explication des vœux non tenues à Cesario, forcé de garder le silence afin de ne pas ignorer la volonté de son maître, qui Viola voit un intermédiaire dans son service. Le discours semble clarifier Orsino, qui voit Cesario un ennemi pour faire face pour obtenir le cœur de Olivia: Viola, quant à lui, l'amour aveugle, est prêt à mourir pour la main d'un homme aimé, faisant allusion à Olivia de ne pas comme sa cour.

L'entrée du prêtre met en scène à Orsino connaissance du mariage entre Olivia et Sebastian, pris pour Cesario. Au moment de la plus grande confusion vient en aussi Sir Andrew avec la tête bandée, prêt à jurer qu'il a été blessé lors d'un duel par Cesario, qui, au lieu de défendre son innocence. La torsion est le Sebastian Inlet, qui va à Olivia de présenter des excuses les blessures des travailleurs à Andrew et Viola voit. Reconnaissant les jumeaux comprennent les décès ont été allégués et l'événement se réjouissent, narrant les péripéties qui les ont conduit à de telles circonstances. Orsino demande Viola de la voir dans des robes comme une femme, et elle révèle qu'il a laissé ses vêtements dans la maison d'Antonio, maintenant en prison sur plainte Malvolio. Orsino qu'il veut retirer la plainte lorsqu'elle atteint les Parties avec une lettre adressée à Olivia écrite par Malvolio: grâce à brider les spectateurs a écrit comprendre que l'homme est tombé de son esprit et sa mise en liberté.

À l'arrivée Malvolio il a demandé une explication sur la lettre d'amour reçue par le propriétaire, qui reconnaît en elle falsifier votre calligraphie, se rendant compte qu'il est une tromperie concoctée contre Butler par Maria et d'autres. Fabian avoue être l'un des auteurs du canular. Sir Toby, quant à lui, enthousiasmés par la capacité de Maria, il y a mariage convolato.

Orsino demande Viola être son épouse, et Olivia promet d'être une soeur sincère et dévoué: la fin heureuse des deux paires contraste la colère de Malvolio, qui découvre qu'il avait été dupé et promet vengeance.

Après cette scène Vacances annoncent au public, chanter et jouer, la fin de la pièce.

origines

sources

La Nuit des Rois
Page de titre de la comédie Intronati, dont citrouille industrieuse Il est le symbole.

Certains éléments du travail sont tirées de la comédie Menecmi de Plaute, où l'un des jumeaux est allé à Epidamnos (Durres), En Illyrie, à la recherche de son frère. La comédie de Plaute est aussi la source de nombreux rebondissements basés sur l'échange d'identité, y compris La Comédie des erreurs composé de la même décennie plus tôt Shakespeare[4].

gl'ingannati, un comédie Italienne tenue à Sienne dall 'Académie Intronati en 1531 et imprimé en Venise en 1537, Il a fourni le guide principal pour l'histoire d'amour[5]. L'histoire était connue en Angleterre à travers les imitations et réécrit la XVIe siècle, y compris l'histoire De Apolonius et Silla présenter Riche ses adieux à la profession militaire (1581) De Barnabe Rich que Shakespeare avait peut-être disponible. La manière exacte dont la source a été transmis, cependant, il n'y a pas de preuve documentaire[6]. Le spectacle sur scène avait été fixé par le suivant un enseignement siennoise sacrifice Collegiate passé la nuit de l'Épiphanie: ayant chacun des hommes brûlés (ou fait semblant de brûler) les gages d'amour de leurs femmes, celles-ci avaient exigé une compensation. Universitaires compose alors une comédie en trois jours, dédiant aux dames[7][8]. Dans le prologue, il est expressément mentionné la « nuit de Beffana » (ce qui correspond précisément à la douzième nuit après Noël).

« L'histoire n'est pas nouvelle, et même que leurs Fared vagues de citrouille industrieux cavorno vous aussi, la nuit du Beffana, votre sort [...][8] »

Ne gl'ingannati Les treize Lelia fuit déguisé en homme, il est devenu une page de Flamminio Knight, qui l'utilise pour transmettre des messages d'amour riche héritière Isabella. Le modèle est le même amour de la comédie shakespearienne, y compris l'arrivée du jumeau Fabrizio et le cas après une erreur d'identité. Autour de l'histoire principale se déplace un grand nombre de serviteurs et les servantes, Zanni, y compris Pasquella, qui tisse une insulte aux frais Giglio espagnol, d'Isabelle, pretender afin de voler.

La comédie siennoise a eu une grande diffusion, en cours de traduction et adaptée tout au long Europe. Le chercheur britannique Morton Luce, dans ses études sur les sources de la comédie, il énumère jusqu'à 12 différentes versions linguistiques[9]. en France Il est apparu que Sacrifice (plus tard Les abus) Dans le 1543; en Espagne Lope de Rueda il a proposé une adaptation[10]. A Florence en 1547 Elle était représentée comme les tromperies, Nicolo Secchi, puis imprimé en 1562, tandis qu'un jeu du même nom a été publié par Curzio Gonzaga Venise, en 1592. Une version latin avec le titre laelia Elle a été réalisée pour Lord Essex au Queens College Cambridge en 1595[11]. de l'histoire Matteo Bandello XXXVI il a tiré l'histoire de la deuxième partie de sa collection (amour Nicuola Lattanzio va le servir habillé en groom et après de nombreux cas, l'épouse, et ce qui est arrivé à son frère.), Traduit par Belleforest, à son tour une source de 'Apolonius et Silla par Barnabe Rich. De ce dernier Shakespeare semble avoir le plus attiré l'inspiration[12]. La conjecture vient de détails dramaturgiques de cette dernière version légèrement différente de l'original, et présente de manière remarquablement similaire dans la comédie shakespearienne. Dans l'histoire du protagoniste masculin Rich Apolonius est amoureux d'une dame (Julina) qui à son tour tombe pour Silla (fortuitement venir Constantinople pour l'amour de Apolonio, déguisée en homme), croyant Silvio. Ce dernier est le frère de Silla, qui se marie finalement Julina. Parmi les nouveaux éléments, le plus évident est le naufrage du navire transportant Silla, en l'absence d'autres sources[13].

Composition et impression

La Nuit des Rois
Couverture de Douzième Nuit premier Folio
(FR)

« À notre fête, nous avons eu un jeu appelé » Douze nuit, ou ce que vous voulez «tout comme » La Comédie des erreurs « ou » Ménechmes « dans Plaute, mais comme la plupart et proche de celui en disant italien » sophismes ». Une bonne pratique pour faire l'intendant croire sa dame veuve était amoureuse de lui, par la contrefaçon dans la lettre que de sa femme, en terme général pour lui dire ce qu'elle aimait le plus en lui et prescrire son geste en souriant, ses vêtements, etc. puis, quand il est venu à la pratique, lui faisant croire qu'ils l'ont emmené pour fou. »

(IT)

« Dans notre parti, nous avons eu un jeu appelé La Nuit des Rois, ou ce que vous voulez, très similaire à La Comédie des erreurs ou Ménechmes de Plaute, mais beaucoup plus proche de ce qu'on appelle en italien tromperies. Il contient un bon exemple de comment croire un maître d'hôtel que sa « Lady-veuve » était amoureuse de lui, d'envoyer une fausse lettre de sa Dame, où elle a tout expliqué qu'il l'aimait et suggère comment sourire, robe etc. puis quand il est venu d'agir, en leur faisant croire fou de le prendre. »

(John Manningham[14][15])

Les journaux étudiants jurisprudence John Manningham sont certainement le premier document attestant l'existence de la comédie[16]: Manningham se souvient avoir vu la comédie, qui renvoie le titre complet, le jour de Chandeleur (2 février) 1602 au Middle Temple Salle[16], et le définit similaire à Comédie des erreurs, à Ménechmes Plaute et une comédie italienne, qu'il appelait tromperies (Le titre d'au moins deux des versions italiennes de comédie Intronati).

La composition, même en supposant une écriture rapide, il est certainement plus que les premières semaines de 1602. Celui qui a été témoin Manningham ne peut être en effet la comédie shakespearienne: dans son compte, l'étudiant décrit sans doute la scène Malvolio . Cependant, il est pas certain que ce fut la première représentation.[17].

Selon le chercheur Leslie Hotson il y aurait une représentation plus tôt, le 6 Janvier, 1601La comédie en l'honneur du duc serait fait rapidement à effectuer par Bracciano Don Virginio Orsino, visite Londres, le soir de l'Epiphanie de 1601. Cette hypothèse est étayée par une lettre que le duc a envoyé à sa femme, mais il n'y a aucun élément de certitude si la coïncidence entre le nom du personnage Duke Orsino et qui seraient offerts, et entre le titre et les circonstances de la représentation: les parties de la douzième nuit[1].

le terme tribunal antidater le travail repose plutôt sur une série de références internes au texte du travail et l'absence d'informations sur les travaux en Palladis Tamia, Wits Trésor de Francis Meres septembre 1598, contenant des documents précieux pour le court Chronologie des pièces de Shakespeare. Dans le livre nous a cité plusieurs nouvelles œuvres, mais ne fait aucune mention de la pièce, qui a ensuite été pas encore connue du public. Le texte fait également référence au voyage William Barents, dont le rapport a été publié en Angleterre en 1598, une nouvelle carte de l'Inde, imprimé en 1600 et le Shah de Perse, Référence probablement inspiré par l'histoire des aventures d'Anthony Sherley, publié en 1600 et 1601. Toutes ces données semblent indiquer raisonnablement la période 1600-1601 comme probable écrit le texte[1].

Le jeu a été publié à titre posthume, dans 'folio la 1623, parmi les comédies enregistrées par les éditeurs Blount et Jaggard comme non publié[1].

contexte historique

La Nuit des Rois
L 'Illyrie histoire

La comédie est situé dans Illyrie, Cependant Shakespeare il veut un endroit fantastique; Aussi sa population ne reflétait pas un peuple illyriennes spécifiques, mais il est resté neutre. Le moment où il y a la comédie est non définie, de sorte que le temps auquel pourriez-vous apporter est le même que Shakespeare a écrit.

commentaire

Le spectacle a été créé dans le but de satisfaire à la fois aux attentes du public populaire est le goût le plus raffiné du noble et du monde universitaire. Melchiori, dans son analyse du travail, les États tels que la comédie devrait être, dans l'intention, un "comédie festive, par exemple des émissions destiné non seulement pour le théâtre public, mais aussi pour la cour et les universités[18]. Dans la période où la pièce est écrite, ils ont été construits grand théâtres élisabéthains publics. Compte tenu de l'aversion de la bourgeoisie puritaine Londres contre le théâtre (et les représentations qui en découlent des interdictions en vigueur dans la ville de Londres), le public cible de la compagnie de Shakespeare, Les hommes de Lord Chamberlain (Société privée, mais « parrainé » par le chambellan de la cour), fut sans doute par les gens qui se pressaient en banlieue amphithéâtres, mais aussi par l'aristocratie, sans le soutien dont n'était pas même possible d'obtenir un permis de représenter . Le résultat est un entrelacement magistral de registres, haut et bas, contrairement continue: dramatique maintenant mature et expérimenté la technique permet Shakespeare - comme dans de nombreuses comédies précédentes et suivantes - de combiner des langues et des thèmes, reproduisant une structure éprouvée, un succès garanti , riche en variations.

Les personnages curtensi

Les caractères des deux courts, ou qui se trouvent à une médiation entre elles, font partie du noyau lexical et le récit de l'histoire principale. Le savant débat sur l'amour, le triangle amoureux entre Orsino, Olivia et Viola et les implications de cette bande dessinée, jusqu'à l'arrivée de Sebastian et la confusion causée par la similitude entre les jumeaux sont l'épine dorsale de la pièce.

La Nuit des Rois
Viola et la comtesse (F. A. Pickersgill, 1859). Olivia déclare son amour pour Viola, croyant Cesario. III, i.

alto Il est le premier rôle féminin incontesté de la comédie, fille du duc de Messaline et sœur jumelle de Sebastian. Il pense qu'il a perdu son frère lors du naufrage qui l'a amenée à la terre d'Illyrie. Il est tombé amoureux fou du Duke Orsino, mais sachant l'amour à son tour Olivia prétend l'homme se déguisant pour servir à la cour. En prenant le nom de Cesario, déclenche le moteur de l'intrigue de la comédie.

Le Duke Orsino, de l'Illyrie, monsieur, est décrit comme un jeune virtuose et un gentleman, et reconnu comme tel par Olivia[19]. Mismatched, brûlant d'amour pour la femme. En son temps, il est aimé par Viola, qui prétend l'homme pour le servir et être près de lui.

La Countess Olivia, Comtesse de Illyrie, il célèbre le deuil de la mort de son frère cacher à la vue de ceux qui viennent lui rendre visite à travers un voile qui cache le visage. Rejeter la cour de Orsino pour l'auto-imposé sept feuilles années d'isolement: Reçoit déguisées Viola comme Cesario et tombe amoureux, épaississement l'intrigue du jeu.

Sebastian est le fils du duc de Messaline et frère de jumeau de Viola, elle a d'abord cru mort dans le naufrage qui les séparait. Sebastian croit Viola est mort à la place.

Antonio Il est capitaine de la marine et ami de Sebastian. D'un rythme Sebastian nous savons que ce dernier voyageait sous le pseudonyme Roderick. Il y a plus de théories claires que Antonio a attiré une large homoérotique le jeune Sebastian.[20] Au début de chaque Antonio salva le jeune Sebastian et lui dit ou jeune serait là avec lui, ou à la cour de Orsino nous irions ensemble, en utilisant l'expression:

(FR)

« Si vous ne me tuer pour mon amour, laissez-moi être ton serviteur. »

(IT)

« Si vous ne voulez pas me tuer pour l'amour que je pour vous, laissez-moi être ton serviteur. »

(II, i.)

Il explique aussi que, dans l'Illyrie il est recherché parce que dans une guerre avant le début de la pièce a tué de nombreux soldats du comte. Dans la quatrième scène du troisième acte des pauses dans le duel entre Viola / Cesario et Sir Andrew, offrant de se battre sur le côté de Cesario, le confondant avec le jumeau Sebastian. Après son arrestation, Antonio demande d'argent Cesario qu'il avait prêté à Sebastian, et son refus prend cela comme une trahison, et s'exclame: « Oh, comment une idole vile Prouve ce dieu! » ( « Au lieu de cela, il était une idole vile, pas Dieu! « III, IV). Quand il est finalement porté devant Orsino et Cesario, Sebastian a appelé « le plus jeune ingrate » ( « l'enfant la plus ingrate, » V, i), puis se perdre dans l'incrédulité, dans la vision des deux frères. Ses dernières lignes sont remplis d'étonnement: « Comment avez-vous fait vous-même division de / Une fente de pomme en deux ne sont pas plus double / que ces deux créatures. Ce qui est Sebastian? « ( » Comment vous avez été si divisé en deux? Une pomme split fait deux parts égales non de ces deux créatures. Mais qui est Sebastian? « V, i). Bien que le jeune homme répond, en expliquant l'histoire, nous ne savons rien d'Antonio, ce qu'il fera à la fin du jeu, et en même temps que Malvolio est exclu de la fête. Comme l'a noté le caractère de Harold Bloom, vous pouvez facilement être comparé à Antonio de Le Marchand de Venise, également attiré par un jeune Bassanio. Selon le critique Harold Bloom Antonio de la Nuit des Rois pourrait être une sorte de parodie de ce que le marchand de Venise. Il semble que cette partie a été récité de Shakespeare lui-même, ainsi que l'homonyme du Marchand de Venise[20].

Valentino et curio sont messieurs du Duke Orsino de suite.

Les protagonistes de la farce

La Nuit des Rois
Malvolio et la comtesse (D. Maclise, 1840). Malvolio et Olivia avec jarretières croisées, avec Marie à côté. III, IV,
(FR)

« Certains sont nés grands,
certains atteignent la grandeur,
et certains ont la grandeur poussée sur eux. »

(IT)

« Certains sont nés grands,
certains conquièrent l'ampleur,
et d'autres ont sur eux une magnitude imposée d'en haut. »

(Malvolio, Acte II, scène V)

Un second noyau de narration est constituée par les caractères qui tournent autour de la raison de l'insulte, Sir Toby, Sir Andrew, Maria, Fabian, le fou Feste et l'objet de l'insulte: Malvolio. Les événements qui se déroulent autour de l'intrigue et son mode d'exécution, bien que secondaire au récit principal, ont un grand espace dans le texte, par opposition aux histoires d'amour des nobles, créant ainsi une dialectique entre deux mondes différents et inégaux.

Malvolio, caractère caractérisé et beaucoup de place dans le jeu, est le maître d'hôtel d'Olivia, secrètement amoureux d'elle. De caractère impétueux, il fait partie des rangs des personnages comiques qui animent sous-terrain qui est étroitement liée à l'intrigue principale de l'opéra. A la fin du jeu, il reste seul prétend venger l'affront subi et ne sont pas inclus dans les festivités. Dans le jeu, Malvolio est attribuée au caractère typique d'un « bigot ». Il devrait dans ce sens une blague de Marie, qui à une comparaison puritain: Pose la comparaison est en fait une attaque contre les municipalités qui étaient puritains grand ennemi du théâtre, de façon à conduire à la fermeture de plusieurs stables. Il représente exactement le contraire des personnages, qui sont pénalisées, comme Sir Toby et Sir Andrew Aguecheek. Son histoire d'amour avec la maîtresse va de pair avec son désir pour le développement social et d'élever sa rêverie d'une vie noble, où serait l'usure le manteau de damas de velours, juste venant du canapé où il a quitté Olivia dormir[21]. Le premier acteur à jouer le personnage était Richard Burbage. D'autres acteurs célèbres qui ont joué dans le théâtre étaient, entre autres: Henry Irving, E. H. Sothern, Herbert Beerbohm Tree, Henry Ainley, John Gielgud, Simon Russell Beale, Maurice Evans et Richard Briers. Certains chercheurs pensent que Shakespeare le caractère de Malvolio a été inspiré par le propriétaire puritaine Sir Thomas Posthume Hoby qui a été impliqué dans une affaire célèbre contre certains de ses voisins Yorkshire, dans lequel il les a cité devant le tribunal pour y être invité à venir dans sa maison, elle a bu, joué aux cartes, et blasphémé a menacé de violer sa femme, qui a finalement obtenu gain de cause; la scène à laquelle il se réfère dans cette affaire est là Malvolio interrompt le trio de fin de fête de nuit de Toby, Andrew, les Parties.[22] Il y a un poème écrit par le poète Eugenio Montale qui est intitulé Lettre à Malvolio[23]. La démonstration de l'importance de ce personnage est connu aussi par le fait que le jeu lui-même était communément connu sous le titre Malvolio[24]

La Nuit des Rois
La scène du duel: Sir Toby, Fabian, et Sir Andrew Cesario vu par William Powell Frith

Sir Toby Belch est le caractère du texte avec plus d'espace, plus que le protagoniste Viola. L'oncle d'Olivia, se caractérise par être un homme ivre: éclate sur la scène avec rots (ce qui est le sens de roter) Et des blagues inconvenantes, augmentant l'effet comique de sa présence bruyante. Il promeut le mariage d'André et sa nièce. Impressionné par la netteté de Marie organisation insulte contre Malvolio, Sir Toby déclare qu'il veut se marier à la fin de la pièce.

Sir Andrew Aguecheek, l'ami de Sir Toby et soupirant d'Olivia, est un imbécile et ne masque pas son crédulité, se rendre ridicule avec des petites blagues grivoises.

Marie, La femme de chambre d'Olivia, des tentes (de concert avec les autres personnages) dans un piège Malvolio écrire une lettre dans laquelle, imitant calligraphie maîtresse, déclare son amour pour lui impartialement. Après la farce à Malvolio qui combine en tant que complice avec Sir Toby à la fin de la pièce la mariée, célébrer le mariage avec deux paires Orsino / Olivia-Viola / Sebastian.

fêtes Olivia est le bouffon de la cour, a également dit duper ou fou, et il produit avec ses blagues, même à la cour de Orsino. Le protagoniste de manière amusante, est aussi porteur de chansons différentes dans le texte. Les parties n'aiment pas tromper d'autres emplois que Le Marchand de Venise ou Les Deux Gentilshommes de Vérone. Lancelot Gobbo dans Respectivement premier et Launce et vitesse dans le deuxième acte comme un tournant comique dans le travail, par exemple avec des blagues et des monologues de rythme très rapide, ou chambouler l'ordre de la scène. Parties pourraient plutôt être plus comme le fou Le roi LearLorsque apparaît d'abord en présence d'Olivia commence immédiatement avec des blagues d'enseignement pour répondre aux questions de la dame.

(FR)

« Pour ce que dit Quinalpus? « Mieux vaut un fou plein d'esprit qu'un esprit stupide. » La vertu qui transgresse est mais patch'd avec le péché, et le péché est patch'd mais qui modifie la vertu. »

(IT)

« Qu'est-ce qu'il dit Quinalpus? Mieux vaut un fou de l'esprit que l'esprit de la surcharge de travail. Et comme la vertu qui dégénère a des taches de péché, le péché qui modifie a les morceaux de vertu. »

(I, iv.[25])

On sait peu sur lui, et même son arrivée est mystérieuse: la demande péremptoire de Marie, qui lui demande où il a été, il est suspendu[26] Il refuse de répondre.

Fabien est un serviteur à Olivia, semble Sir Toby tromperies.

Qu'est-ce que vous voulez

Comment pensez-vous que le critique et érudit scespiriano Harold Bloom, La Nuit des Rois Il est l'une des meilleures comédies de William Shakespeare bien, et contient en elle une bonne dose d'ironie, « A mi-chemin entre ironies féroces Hamlet et l'irrévérence Troïlus et Cressida, superbement exprimé par Thersites ".[27], entre autres, probablement les deux œuvres qui ont été, respectivement, immédiatement avant et après le jeu en question.

Le jeu fait partie des cinq que Shakespeare a écrit dans les années qui ont suivi la création de la société Hommes Chamberlain. Bien que l'auteur a maintenant recours de plus en plus souvent dans des tons sombres et tragiques, le mélange des genres, l'intention ludique, même dans la sélection des titres suggère le désir de présenter le spectacle comme une occasion de divertissement, à travers le maquillage théâtral du déguisement et de tromperie et répondre notamment aux attentes du spectateur: ce qui sera représenté n'a pas de titre réel, mais il est ce que vous, comme vous s'il vous plaît. En ce sens, on a parlé de drames d'occasion à ce sujet et d'autres comédies de cette période[28].

Juste le double titre de la pièce a fait l'objet d'un débat entre les chercheurs. La deuxième partie, Ce que vous ( « Ce que je veux »), évoque immédiatement le titre d'un jeu un peu plus tôt, As You Like It (As You Like It). Il est possible que les parallèles étaient recherchés, et ce fut le titre voulait devenir Shakespeare. En 1601, cependant ,, John Marston Il a écrit et était représenté par une jeune entreprise une comédie du même nom, Ce que vous, en fait, et il est probable qu'il y avait un besoin de distinguer la nouvelle comédie de Marston. Même sur le sens de la première partie du titre, La Nuit des Rois, les avis sont partagés. Dans la comédie est l'absence de toute référence aux célébrations de l'Epiphanie, et la seule mention d'un douzième jour Il est fait par Toby Belch dans le deuxième acte, dans la chanson Le douzième jour de Décembre. Les seules touches d'interprétation disponibles sont celles relatives aux sources (gl'ingannati, représenté pour l'Épiphanie) et les circonstances possibles de la première représentation en 1601, mais cela était soulevé des doutes, faire certains chercheurs ont tendance à le caractère aléatoire du titre, juste pour mettre l'accent sur la comédie des installations d'imagination[29].

Travestisme et métathéâtre

Le choix d'un thème lié à travestissements, les échanges de personnes et la tromperie, il est certainement influencé par le succès, qui avait déjà été expérimenté, le double déguisement d'un jeune acteur dans le rôle d'une jeune femme, qui est à son tour des hommes masqués.[30]. Les personnages féminins, joués par les jeunes hommes, ils ont créé un jeu ambigu, confondant la réalité et la représentation. Le régime les avait déjà été testé Le Marchand de Venise et plus encore As You Like It. La confusion des rôles qui arrivent à son maximum lorsque l'acteur dépeignant une jeune femme (comme dans trois pièces consécutives) a dû passer par la nécessité narrative de déguiser plus mâle

Le jeu du théâtre (et le jeu métathéâtrale interne à elle) est évidente dans certains passages du texte. Lors de la première rencontre entre Olivia et Cesario (alter ego masculin de Viola) dans le premier acte cinquième scène la dame demande Êtes-vous un comédien? (Dans le élisabéthaine est le terme pour un acteur[31], la réponse Violet ne sont pas ce qu'ils deux (En anglais, le jeu de mots Je ne suis pas que je joue, jouer = réciter, serait donc Je ne suis pas ce qu'ils récitent) Sert à montrer le rôle de Cesario, le rôle qu'elle joue, et est placé parmi les nombreuses références au théâtre et le théâtre à l'intérieur du théâtre.[32] Une autre citation est celle qui Fabian dans le troisième acte de la quatrième scène parler de Malvolio: Si cela se play'd sur un stage maintenant, je pourrais condamner comme une fiction improbable / La scie dans le théâtre, je dirais que c'est un peu tiré avec des cordes[33][34]. Dans la deuxième scène du quatrième acte, il lit Feste deux côtés dans les Etats au profit de Malvolio, alterner entre la voix de Sir Topas et celle de lui-même.[35] D'autres influences viennent de la tradition populaire anglais peut être vu dans les chansons des festivals et dans ses dialogues, comme la dernière chanson dans la loi Five[36] Le dernier couplet de la chanson Et je voudrions donc vous faire plaisir tous les jours / et nous allons essayer de vous satisfaire tous les jours est une lignée dérivée de plusieurs britanniques spectacles populaires.[37]

structure

La Nuit des Rois
Malvolio et la comtesse (D. Maclise), 1840

La comédie est divisée en cinq actes canoniques, à son tour divisé en scènes: le premier et le deuxième acte sur cinq, le troisième quatre, le quatrième en trois ans et le dernier dans un seul acte.

Du point de vue narratif est une structure reconnaissable dans quatre moments: protasis, où nous présentons les personnages et la situation; epitasi, le scénario; catastasi, pour atteindre un point où la situation semble sans issue; catastrophe ou l'épilogue, la résolution de l'intrigue et les histoires des personnages[38]. Le schéma est théorisé par les grammairiens latins tels Evanzio et Donato et enregistré par les théories dramatiques de 'humanisme et Renaissance[39].

Un motif fixe caractérise également la dimension temporelle: le drame est divisé en une introduction et trois jours différents, un pour chacun des autres moments dramatiques. Cependant, dans le texte il y a des indications contradictoires concernant le temps passé, comme dans le cinquième acte qui indique la façon dont ils sont maintenant près de trois mois ( « [...] pendant trois mois avant, aucun temps, pas une minute vacance » Antonio, V, i). Les points se suivent avec une symétrie: la protase et les jours, à l'exception de la séquence finale, en commençant toujours à la cour Orsino et se termine à la maison d'Olivia ou à proximité, où a finalement lieu l'épilogue. Au sein de ce modèle fixe déplacer les variations, avec la récurrence de cette structure dans les différentes intrigues parallèles, étroitement liés. L'action se déplace entre les étapes deux tribunaux du duc Orsino et de la Countess Olivia, et l'attention est polarisée sur un côté de l'histoire principale, et l'autre par l'insulte au détriment de Malvolio. Cette dernière histoire permet le changement de langue, l'introduction de certains personnages caractérisés et, finalement, renforce l'ensemble comédie dramatique[40].

Les événements présentés successivement parfois se déroulant en même temps que les trois premières scènes du premier acte, le tribunal de Orsino, sur le site du naufrage et Olivia tribunal. Dans la partie centrale des jours, à l'exception du dernier, ils sont placés à l'extérieur des événements des deux environnements principaux, interrompant souvent la séquence temporelle ou chevauchant celle-ci. Ces intermèdes introduisent les personnages qui agissent comme médiateurs entre les deux cours: Viola et le capitaine de la mer et plus tard Antonio et Sebastian. Les anomalies spatiales et temporelles suggèrent une dimension différente de la réalité, ce qui est en fait la taille fantastique, en dehors du temps et de l'espace conventionnel[40].

Il faut garder à l'esprit que dans le quatrième acte Antonio dit qu'il a passé trois mois en compagnie de Sebastian: bien qu'ils puissent avoir des doutes si cette période était écoulée dans la mer ou la terre d'Illyrie, la dissipation du même a lieu lorsque Orsino Cesario dit qu'il a à son service pendant une période de trois mois. De cette façon, il produit une ellipse de narratioAlors que le téléspectateur vit le temps de la performance en continu, les personnages accélèrent le temps de l'histoire narrée en permettant le passage de trois mois avec quelques bars, pour la convention théâtrale que le public accepte et jouit sans subir aucune carence.

Représentations et adaptations

Représentations principales

La Nuit des Rois
Middle Temple Temple dépeint par Thomas Shepherd dans 1830

la La Nuit des Rois, ou que vous le souhaitez a été réalisée avec certitude le jour de Chandeleur (2 février) 1602 au Middle Temple Hall. La possibilité d'une représentation plus tôt de la soirée de l'Epiphanie 1601 est une hypothèse soutenue par certaines sources, mais qui ne peut pas être assurée[1].

Le rôle des Parties, la clown, Il a été confié à la nouvelle acquisition de la société Robert Armin (Engagé pour remplacer William Kempe), Qui en plus d'être un acteur, il était aussi un chanteur, particulièrement adapté pour les rôles de duper[41]. On croit que la société a également John Sinklo (o Sincler), acteur connu pour sa faible épaisseur, (qui a été probablement confié Sir Andrew)[42], Augustine Phillips, Henry Condell, les frères et Cuthbert Richard Burbage (Malvolio), sur la même Shakespeare probablement la partie réservée d'Antonio.

Le jeu a également été l'une des premières œuvres de Shakespeare a représenté le début de restauration, l'adaptation de Sir William Davenant Il a été fait en 1661, Thomas Betterton comme Sir Toby. Samuel Pepys Il considérait comme un « Jeu idiot » (idiot lit), Mais il a vu trois fois au cours de la période de son journal, le 11 Septembre 1661, 6 janvier 1663 et 20 Janvier 1669. Une autre adaptation, « L'amour Betray'd, ou, La Déception Agréables » Il a été fait en 1703 à Les champs de Lincoln Inn.

Ayant lui-même établi que dans les théâtres à travers des réajustements, le texte original de Shakespeare a été ramené à la scène 1741, dans une production du Théâtre Royal Drury Lane.

La Nuit des Rois
The Old Vic

De grandes productions ont été organisées en 1912 de Harley Granville-Barker, et 1914, tous 'Old Vic. la figure encore souvent dans son panneau d'affichage. Parmi les nombreuses étapes à Vic:

Lilian Baylis rouverte Wells Theatre du Sadler 1931 avec une production qui a vu Ralph Richardson comme Sir Toby et John Gielgud comme Malvolio. Ce dernier a également dirigé une version de la comédie Shakespeare Memorial Theatre Laurence Olivier comme Malvolio et Vivian Leigh qui a joué Viola est Sebastian 1955. La plus grande production Broadway a toujours été celle de Margaret Webster 1941 avec Maurice Evans comme Malvolio et Helen Hayes comme Viola. Il a résisté à 129 soirées, plus que doubler la production moyenne de Broadway.

la Royal Shakespeare Company sa fondation a mis la comédie dans presque chaque saison. John Barton a dirigé la mise en scène de 1970 avec Judi Dench, Donald Sinden, Roger Rees.

de l'entreprise globe Theater de Londres Il a produit de nombreuses productions importantes de tous les hommes des Rois, comme autrefois au temps de Shakespeare, et mis en évidence dans la saison 2002 le spectacle qui a vu Mark Rylance, directeur artistique du Globe dans la peau d'Olivia. Cette saison a été précédée en Février avec la performance de la même société au Middle Temple Hall pour célébrer le quatre centième anniversaire de la première du spectacle, au même endroit où il a été fait.

Parmi les plus récentes productions de Vic, celle d'Edward Hall est également venu en Italie. Elle aussi avec une société tout homme, a fait ses débuts à Londres le 17 Février 2007 Tony Bell, Jack Tarlton, Jon Trenchard, Tam Williams, Joe Flynn, Dominic Tighe, Dugald Bruce Lockhart, Bob Barret, Jason Baughan, Chris Myles, Simon Scardifield, Alasdair Craig, Tom McDonald[43]

Représentation en Italie

en 1950 Giorgio Strehler il met en scène la pièce avec Lilla Brignone (Viola) et renommée Gianni Santuccio dans la partie de Malvolio[44]. en 2006 une version dirigée par Andrea Buscemi scie Oreste Lionello sous la forme de Butler moqué.[45]

films transpositions

icône Loupe mgx2.svg Le même sujet en détail: Shakespeare dans le cinéma.

De l'opéra, ils ont été plusieurs films:

  • La Nuit des Rois, réalisé par Eugene Mullin et Charles Kent. film muet avec Julia Swayne Gordon (Olivia), Charles Kent (Malvolio), Florence Turner (Viola) Edith Storey (Sebastian) Tefft Johnson (Orsino), Marin Sais (Maria) William Humphrey (Sir Toby Belch), James Young (Sir Andrew Aguecheek). États-Unis, 1910
  • La Nuit des Rois (Dvenadtsataya Noch), diriger J. Fried. Par Anna Larionova (Olivia), Anna Lisyanskaya (Maria), Vadim Medvedev (Orsino), Vasili Merkuryev (Malvolio), Katya Luchko (Viola / Sebastian). URSS, 1956
  • Ce soir-là, les gars! (1966)
  • Eros Perversion, la direction et l'adaptation de Ron Wertheim, musical érotique comédie inspirée. Italie, en 1979.
  • La Nuit des Rois, réalisé par Trevor Nunn. Imogen Stubbs (Viola) Helena Bonham Carter (Olivia), Toby Stephens (Orsino), Mel Smith (Sir Toby), Richard E. Grant (Sir Andrew), Ben Kingsley (événements) et Nigel Hawthorne (Malvolio). Grande-Bretagne et en Irlande, 1996
  • Elle est l'homme (2005)
  • Dans le film Shakespeare in Love il y a une référence à La Nuit des Rois, vers la fin du film lorsque la reine Elizabeth I (Judi Dench) Demande à William Shakespeare (Joseph Fiennes) Pour écrire un jeu pour la journée de 'Épiphanie: aussi Gwyneth Paltrow, qui joue le protagoniste femme, nommée Violet, comme l'héroïne de La Nuit des Rois. Le poète dit alors d'apporter à la vie de la femme aimée qui, dans l'intervalle, doit aller nouveau monde comme le protagoniste de sa nouvelle comédie.

opéra

en 1820 Il a été fait une version d'opéra par Frederic Reynolds, avec de la musique composée par Henry Bishop et il a représenté pour la première fois à Covent Garden[46]

notes

  1. ^ à b c et Giorgio Melchiori, Shakespeare, la Genèse et la structure des œuvres, Bari, Laterza, 1994, p. 365.
  2. ^ Dans le travail est défini comme Malvolio puritain, faisant allusion à des Londoniens puritains, responsable de la fermeture de plusieurs théâtres.
  3. ^ Dans le texte il y a beaucoup de jeux de mots, des moments ludiques typiques des comédies de Shakespeare.
  4. ^ L'identification d'archétype de la comédie Plaute des images suivantes basées sur des jumeaux et une erreur d'identité est confirmée par toutes les études critiques. En ce qui concerne le jeu en question, voir Agostino Lombardo, en William Shakespeare, La Nuit des Rois, ou ce que vous, Feltrinelli, 1993, p. 182. et Massimo Fusillo dans Antonio Gargano, Marisa Squillante; Rafael Beltràn, Les jumeaux, nomadisme et la recherche d'identité, en Le voyage dans la littérature occidentale entre le mythe et le symbole, Liguori, 2005, p. 183.
  5. ^ La comédie siennoise anonyme est largement considéré comme le modèle concret sur lequel une grande partie de la structure La Nuit des Rois. Largement en Melchiori, pp. 365-367.
  6. ^ Richard Proudfoot, Ann Thompson; David Scott Kastan, Arden Shakespeare Complete Works Broché Édition, Thomson Learning, 2001, p. 1191.
  7. ^ Dans le prologue décrit les dames comment que vous avez vu le abbruciarono des universitaires,, ces choses qui pourraient faire piquer l'imagination et se développera l'appétit de vous « et comment puis, de faire amende honorable, » presque trois, ont fait une comedia; et aujourd'hui ils veulent le voir et entendre, si vous voulez ". Voir. Aussi Melchiori, pp. 365-367.
  8. ^ à b Anonyme, gl'ingannati, en Sacrifice II, de Comedia Le Intronati, Venise, 1537.
  9. ^ Morton Luce, Apolonius Rich Silla, « un original de Shakespeare » La Nuit des Rois », Londres, 1912, p. 7.
  10. ^ Lope de Rueda, los engañados, représenté en 1556, Valencia, 1567.
  11. ^ Le texte de laelia à archive.org
  12. ^ Morton Luce, pp. 46-51
  13. ^ Morton Luce, p. 49
  14. ^ William Shakespeare, Smith, Bruce R., Douzième Nuit: Textes et Contextes, Boston, Bedford / St Martin, 2001, p. 2 ISBN 0-312-20219-9.
  15. ^ John Mannigham, Journal de John Manningham, du Middle Temple, Londres, 1602-1603.
  16. ^ à b Melchiori, p.364
  17. ^ La Nuit des Rois. La transmission du texte, sources - Anna Luisa Zazo - par William Shakespeare, La Nuit des Rois, 1991 mondadori
  18. ^ Melchiori, p.370
  19. ^ Acte II, Scène V
  20. ^ à b Bloom p.147
  21. ^ traduction Orazio Costa Giovangigli publié dans l'édition du classique Oscar Mondadori
  22. ^ Shakespeare A à Z par Charles Boyce, Table ronde Press, 1990
  23. ^ Lettre à Malvolio - Eugenio Montale
  24. ^ Bill Bryson, Le monde est un théâtre, Bibliothèque du Phénix, Ugo Guanda Editeur, ISBN 978-88-6088-820-4 p. 123
  25. ^ Traduction de Orazio Costa Giovangigli.
  26. ^ ...dites-moi où tu as été, [...] Ma dame te pendre pour ton absence. (... dis-moi où tu as été, [...] la dame que vous mettras)
  27. ^ Harold Bloom, Shakespeare, L'invention humaine, Milan, Rizzoli, 2001.
  28. ^ Melchiori, p.327
  29. ^ La Nuit des Rois (PDF) liberliber.it., Note d'introduction Goffredo Raponi
  30. ^ « Il fallait continuer à exploiter la veine du déguisement homme le garçon acteur spécialisé dans les pièces de la jeune femme, après les expériences heureuses Le Marchand de Venise et surtout As You Like It.« Melchiori, p.370
  31. ^ La Nuit des Rois, édité par J.M.Lothian et T.W.Craik, Co. Ltd., en 1975.
  32. ^ Righter, Anne: Shakespeare et l'idée du jeu, p. 130. Chatto Windus, 1962.
  33. ^ Righter, p. 136.
  34. ^ En traduction italienne Orazio Costa Giovangigli
  35. ^ Righter, p. 133.
  36. ^ Weimann, Robert: Shakespeare et la tradition populaire du théâtre: études sur la dimension sociale de la forme dramatique et fonction, p. 41. L'Université Johns Hopkins Press, 1978.
  37. ^ Weimann, p. 43.
  38. ^ Melchiori, p.374
  39. ^ Giambattista Vico, Commentaire de la poésie d'art d'Horace, par Guido De Paulis, éditeurs Guide, 1998, p. 294 ISBN 88-7188-188-5.
  40. ^ à b Melchiori, pp.374-375
  41. ^ FamousClowns.org.
  42. ^ Stanley Wells, Shakespeare Co. Christopher Marlowe, Thomas Dekker, Ben Jonson, Thomas Middleton, John Fletcher et les autres joueurs de son histoire, Vintage Books USA, 2008, ISBN 0-307-28053-5.
  43. ^ revue DelTeatro.it
  44. ^ Archives du Piccolo Teatro, archivio.piccoloteatro.org.
  45. ^ teatroteatro.it.
  46. ^ Fait histoire des œuvres Bishop, karadar.com.

bibliographie

opéra Sources

textes critiques

  • Anna Luisa Zazo, La Nuit des Rois. La transmission des textes, sources, en La Nuit des Rois, Mondadori, 1991 ISBN 88-04-34805-4.
  • Agostino Lombardo en William Shakespeare, La Nuit des Rois, ou ce que vous, Feltrinelli, 1993 ISBN 88-07-82082-X.
  • Giorgio Melchiori, Shakespeare. Genèse et structure des œuvres., Yale University Press, 1994, pp. 364-376, ISBN 88-420-7742-9.
  • Harold Bloom, Shakespeare, L'invention humaine, Milan, Rizzoli, 2001 ISBN 88-17-10798-0.
  • Bill Bryson, Le monde est un théâtre. La vie et l'époque de WIlliam Shakespeare, Parme, Guanda 2007 ISBN 978-88-6088-820-4.
  • Massimo Fusillo, Les jumeaux, nomadisme et la recherche d'identité, dans A. Gargano, M. Squillante et R. Beltràn (rédacteur en chef) Le voyage dans la littérature occidentale entre le mythe et le symbole, Liguori, 2005, p. 183, ISBN 88-207-3849-X.
  • (FR) William Shakespeare, Douzième Nuit: Ou Ce que vous, édité par Howard H. Furness, 1901, ISBN 0-7426-5294-7.
  • (FR) Morton Luce, Apolonius Rich Silla, « un original de Shakespeare » La Nuit des Rois », Londres, 1912, p. 7, 46-51.
  • (FR) Anne Righter, Shakespeare et l'idée du jeu, 1962 Chatto Windus, ISBN 0-7011-1078-3.
  • (FR) Molly Maureen Mahood, La Nuit des Rois, Penguin, 1968 ISBN 0-14-070711-5.
  • (FR) Robert Weimann, Shakespeare et la tradition populaire du théâtre: études sur la dimension sociale de la forme dramatique et fonction, 1978 L'Université Johns Hopkins Press, ISBN 0-8018-3506-2.
  • (FR) William Shakespeare, La Nuit des Rois, édité par John Maule Lothian et Thomas Wallace Craik, Co. Ltd., en 1975.
  • (FR) Charles Boyce, Shakespeare A à Z, Table ronde 1990 sur la presse, ISBN 0-385-31361-6.
  • (FR) Michael Pennington, Douzième Nuit: Guide utilisateur, New York, 2000 ISBN 0-87910-950-5.
  • (FR) Richard Proudfoot, Ann Thompson; David Scott Kastan, Arden Shakespeare Complete Works Broché Édition, Thomas Nelson Publishers, 1998 ISBN 0-17-443615-7.
  • (FR) Histoire Elizabeth Donno, La Nuit des Rois, Cambridge, Cambridge University Press, 2003 ISBN 0-521-53514-X.
  • (FR) William Shakespeare, Smith, Bruce R., Douzième Nuit: Textes et Contextes, Boston, Bedford / St Martin, 2001 ISBN 0-312-20219-9.

Traductions italien

  • William Shakespeare, La Nuit des Rois, traduction et friandises Gabriele Baldini, Rizzoli, 1979 ISBN 88-17-12205-X.
  • William Shakespeare, La Nuit des Rois, traduction de Cesare Vico Lodovici, Einaudi, 1979 ISBN 88-06-11536-7.
  • William Shakespeare, La Nuit des Rois, édité par Nemi d'Agostino, traduit par C. A. Corsi, texte parallèle d'origine, Garzanti, 1990 ISBN 88-11-36402-7.
  • William Shakespeare, La Nuit des Rois, ou ce que vous voulez, traduction Orazio Costa Giovangigli, essai de Anna Luisa Zazo, Milan, Arnoldo Mondadori Editore, 1991 ISBN 88-04-34805-4.
  • William Shakespeare, La Nuit des Rois, ou ce que vous voulez, traduction et friandises Agostino Lombardo, Milan, Feltrinelli, 1993 ISBN 88-07-82082-X.

D'autres projets

liens externes

autorités de contrôle VIAF: (FR179433626 · LCCN: (FRn83311502 · GND: (DE4316770-6 · BNF: (FRcb120735705 (Date)
Wikimedaglia
C'est produit vedette, identifié comme l'un des meilleures voix produit par communauté.
Il a été reconnu comme tel le 7 Février 2009 - aller à la signalisation.
Bien sûr qu'ils sont les bienvenus conseils et les changements qui améliorent encore le travail accompli.

notifications  ·  Critères d'admission  ·  Objets exposés dans d'autres langues  ·  Articles sur l'affichage dans une autre langue sans l'équivalent de it.wiki