s
19 708 Pages

Remarque disambigua.svg homonymie - Si vous êtes à la recherche pour le magazine australien du même nom, voir Le Daily Telegraph (Australie).
Le Daily Telegraph
logo
abréviation télégraphe
état Royaume-Uni Royaume-Uni
langue Anglais
périodicité tous les jours
sexe presse nationale
format broadsheet
fondateur Arthur B. Sleigh
fondation 1855
siège Londres
éditeur Telegraph Media Group
directeur Ian MacGregor
ISSN 0307-1235 (toilettes · IPSA)
site Web
 

Le Daily Telegraph (Aussi appelé seulement le Telegraph) Il est tous les jours la Royaume-Uni, fondé en 1855. Il est l'un des derniers journaux imprimés toujours selon le format "journal grand format« En fait, la majorité des journaux des politiciens britanniques est déplacé vers un format plus petit et compact, tabloïde. Son journal du dimanche, Le Sunday Telegraph, Il a été créé en 1961.

histoire

Le premier numéro est paru le 17 Septembre 1855 le prix de deux pence que, quelques semaines plus tard a été réduit à un penny. A l'époque, le premier journal des ventes et de la publicité a été la temps, dont il a été vendu à 5 pence[1]. Année après année, télégraphe copies grignoté par temps. En 1856 déjà, il a vendu 30.000 exemplaires. Trois ans plus tard réclamé l'éditeur d'avoir atteint le concurrent historique[1]. L'année suivante, le journal incorporé chronique. en 1861 la circulation déclarée dépassée par jour 130.000 exemplaires, tandis que le Times se situait à 65 000. En 1871, le télégraphe Il a dépassé tous les records en touchant la figure de 240.000 exemplaires et est devenu le journal le plus diffusé dans le monde. Il était le journal le plus vendu en Royaume-Uni jusqu'à la fin du XIXe siècle, quand il a été dépassé par Daily mail[1].

en 2004 le journal a été acheté par les frères David et Frederick Barclay. Selon un sondage MORI réalisé en 2004, 61% des lecteurs Telegraph soutient la Parti conservateur.[2] en Novembre 2006 la télégraphe Il avait sa plus grande diffusion, avec une moyenne quotidienne de 901,238 exemplaires. Cela se compare à 653,780 exemplaires temps, 253737 pour la The Independent, et 382393 pour la gardien.[3] en 2007 était également le journal politique le plus vendu du pays.[4]

site Web

La version numérique du journal comprend des articles qui apparaissent dans l'édition papier, les deux nouvelles publiées exclusivement sur le web. Il a été nommé « site de l'année » en 2007 par l'Union des consommateurs du Royaume-Uni.[5] en 2008 Il a fait l'objet de travaux visant à améliorer qui a conduit à une intégration de la préparation du journal imprimé avec la version numérique. Depuis lors, tous les journalistes sont devenus des « producteurs de contenu », sans distinction de support sur lequel sont publiées les nouvelles.[6] Le nouveau site a été inauguré en Juillet 2008. en 2009 Il a reçu le prix pour l'édition numérique (Numérique Éditeur de l'année) Décerné par l'Association des éditeurs en ligne.[7]

notes

  1. ^ à b c Adriano Bruttini, la presse britannique. Monopoles et fusions (1890-1972), Parme, Guanda, 1973.
  2. ^ l'enquête MORI de 21,727 adultes britanniques, quatrième de Juillet-Décembre 2004 plus d'informations
  3. ^ Audit Bureau of Circulations Ltd Les valeurs ne tiennent pas compte des exemplaires gratuits distribués dans les hôtels, les gares et les avions.
  4. ^ "Corriere della Sera", le 25 mai 2008.
  5. ^ AOP Awards 2007.
  6. ^ M. Russo-V. Zambardino, numérique hérétiques, Milano 2009, p. 200.
  7. ^ Prix ​​AOP lauréats 2009.

D'autres projets

liens externes

autorités de contrôle VIAF: (FR127240012 · ISNI: (FR0000 0001 0740 0638 · GND: (DE4148752-7