s
19 708 Pages

Légendaire
Légendaire

la écrivain britannique J.R.R. Tolkien Il a utilisé le mot latin Légendaire de se référer à toutes ses œuvres qui racontent Terre du Milieu, en particulier, il se retrouve dans quatre lettres privées qu'il a écrites entre 1951 et 1955.

Le même terme est utilisé par les spécialistes de la littérature de Tolkien se référer à toutes ces légendes elfique que du point de vue des personnages de Le Seigneur des Anneaux Ils sont des événements historiques, en fait, légendaire.

Origine du terme

le terme Légendaire Il fait référence à une collection de légendes. en latin, est un nom et à l'origine il a été utilisé principalement dans les textes qui traitent de la vie des légendes saints, mais dans le langage courant, il est traduit par « légendaire », alors adjectif et il a pris d'autres significations comme celui qui lui a été donnée par Tolkien en référence à son travail sur la Terre du Milieu.

L'utilisation du terme par Tolkien

Tolkien utilise le terme Légendaire quatre lettres datées entre 1951 et 1955, une période où il essayait de publier le Silmarillion avec Le Seigneur des Anneaux l'éditeur expliquant qu'il y avait deux œuvres indivisibles. Les quatre lettres dans lesquelles il utilise le terme sont les suivantes:

  • Lettre n ° 131 adressée à Milton Waldman:[1] « Ces légendes se terminant par une vision de la fin du monde, son Révélez et recréée, la découverte du Silmaril et la « lumière avant que le soleil. » ".[2]
  • Lettre n ° 153 à Peter Hastings:[3] « [...] ma Légendaire, en particulier « La chute de Númenor » qui précèdent immédiatement « Le Seigneur des Anneaux », est basé sur mon point de vue: que les hommes sont essentiellement mortels et ne doivent pas essayer de devenir immortel dans la chair [...] « ​​..[4]
  • Lettre n ° 154 adressée à Naomi Mitchison et du 24 Septembre 1954« Dans la réalité imaginaire de cette histoire que nous vivons sur une terre ronde. Mais l'ensemble Légendaire Il parle de la transition d'un monde plat ([...]) à un monde: une transition inévitable, je pense, pour un « créateur de mythes » moderne dont l'esprit est sujette à l'expérience de la même « apparence » des anciens, en partie alimentée leurs mythes, mais qui a été enseigné dès le début que la Terre est ronde .. "[5]
  • Lettre n ° 163 adressée Wystan Hugh Auden et du 7 Juin 1955« Mais au début Légendaire, dont « Trilogy » est la partie (il est à la fin) était une tentative pour réorganiser une partie de la « matièreKalevala« Surtout l'histoire de Kullervo le malheureux, sous une forme de mon propre .. »[6]

Dans d'autres auteurs

Le terme "Légendaire . Tolkien « se trouve aussi dans d'autres auteurs, mais avec des significations différentes, bien que certains chercheurs des œuvres de Tolkien ne croient pas doivent être utilisés avec des significations différentes de celle que lui a donné le même auteur Le terme nous trouvons dans:

  • John D. Rateliff, dans son L'histoire de Bilbo le Hobbit, dans lequel il utilise pour faire référence à tous les histoires trouvé et la série d'œuvres qui a ensuite conduit à le Silmarillion;
  • introduction de Christopher Tolkien à L'histoire de la Terre du Milieu, en référence à tous les événements et les problèmes que le père n'a pas abandonné au cours de reformulation continue qui a fonctionné dans le Silmarillion;
  • un recueil d'essais critiques édité par Verlyn Flieger et Carl F. Hostetter droit propre Légendaire de Tolkien.

En outre, il se trouve dans la définition donnée à L'histoire de la Terre du Milieu dans "J. R. R. Tolkien Encyclopédie": "L'histoire de la Terre du Milieu Il est une étude longitudinale du développement et de traitement des Légendaire Tolkien accompli par la transcription des manuscrits, des commentaires du conservateur, Christopher Tolkien ".

notes

  1. ^ de l'éditeur William Collins Sons, qui a demandé de publier les deux œuvres
  2. ^ J.R.R. Tolkien, La réalité en matière de transparence, p. 170
  3. ^ Directeur d'une librairie catholique à Oxford où Tolkien a répondu après qu'ils l'ont envoyé un commentaire sur ses œuvres
  4. ^ J.R.R. Tolkien, La réalité en matière de transparence, p. 214
  5. ^ J.R.R. Tolkien, La réalité en matière de transparence, p. 224
  6. ^ J.R.R. Tolkien, La réalité en matière de transparence, p. 243

bibliographie

  • J.R.R. Tolkien, La réalité en matière de transparence, Milan, Bompiani, 2002.

Articles connexes

  • Canon Terre du Milieu
  • L'histoire de Bilbo le Hobbit
  • L'histoire de la Terre du Milieu