s
19 708 Pages

Michel Serrault
Michel Serrault

Michel Serrault (Brunoy, 24 janvier 1928 - Équemauville, 29 juillet 2007) Ce fut un acteur et acteur de cinéma français.

acteur cabaret et pièces de théâtre, sont allés au cinéma, aller à un grand succès international avec la célèbre trilogie vizietto (1978, 1980, 1985).

biographie

Dans un premier temps l'intention de devenir prêtre, Serrault a passé plusieurs mois au séminaire, mais devint plus tard partie d'une entreprise de cabaret, avant de passer à la compagnie de théâtre de Robert Dhery[1]. Au cours de la première phase de sa carrière, dans le théâtre Serrault alternait comédies à succès, y compris La belle Américaine (1961), Dans des comédies souvent jumelé avec Jean Poiret[1][2]. artiste de théâtre estimée, atteint une renommée internationale avec le rôle de Zaza Napoli, artiste en travesti jumelé avec Ugo Tognazzi dans la comédie le vice (1978), Qui avait déjà joué avec autant de succès sur les étapes et qui fait de lui gagner César du meilleur acteur[1].

Capable de subtilités psychologiques extraordinaires en chiffres esquissant névrotique, obsessionnelle et grotesque[2], le début de années quatre-vingt Serrault a joué une série de rôles dramatiques à partir de plusieurs nuances, telles que Veuf Superviser (1980) Vu à vue (1981) de Claude Miller (Ce qui lui a valu un autre prix César[2]) et Les fantômes du chapelier (1983) de Claude Chabrol. Il a été très actif dans la dernière partie de sa carrière, avec en plus de films le miracle (1987) et Bonsoir (1994) de Jean-Pierre Mocky (Administrateur indépendant avec lequel il avait une collaboration artistique fructueuse)[1], Petiot Docteur (1990) Christian de Chalonge Nelly et M. Arnaud (1994) de Claude Sautet, Rien ne va plus, même Chabrol, ainsi que la controverse Assassin (s) (1997) de Mathieu Kassovitz.

En Italie, il a travaillé avec Luigi Comencini (Joyeux Noël ... Bonne année, 1989) et Renzo Martinelli (vajont, 2001).

Il est mort à son domicile Équemauville 29 juillet 2007, à l'âge de 79 ans, en raison d'un polychondrite récidivante. Ses obsèques ont eu lieu le 2 Août 2007 dans l'église de Sainte-Catherine en Honfleur. Dans un premier temps il a été enterré dans le cimetière de Sainte-Catherine Honfleur, mais dans 2009 Il a été enterré dans Neuilly-sur-Seine.

filmographie

cinéma

  • Ah! Les belles bacchantes, réalisé par Jean Loubignac (1954)
  • Diabolique (Les Diaboliques), Mise en scène Henri-Georges Clouzot (1955)
  • Mademoiselle Pigalle (Cette sacrée gamine), Mise en scène Michel Boisrond (1956)
  • La vie est belle, dirigé par Roger Pierre et Jean-Marc Thibault (1956)
  • La Terreur des dames, réalisé par Jean Boyer (1956)
  • C'est aussi Paris ça, réalisé par Maurice Cloche (1956)
  • Furtivité Assassins et, réalisé par Sacha Guitry (1957)
  • Adorables Démons, réalisé par Maurice Cloche (1957)
  • Le 40 enfants île aux naïf, réalisé par Philippe Agostini (1957)
  • Musée Grévin, réalisé par Jacques Demy (1958)
  • Clara et les Méchants, réalisé par Raoul André (1958)
  • Nina, réalisé par Jean Boyer (1959)
  • Le jeune lion (Oh! Qué mambo), Mise en scène John Berry (1959)
  • Messieurs les ronds de cuir, réalisé par Henri Diamant-Berger (1959)
  • Le Rien ne vous à déclarer?, réalisé par Clément Duhour (1959)
  • Les Français et l'amour (La Française et l'amour), Episode le divorce, réalisé par Christian-Jaque (1960)
  • Candide ou l'optimisme au XX e siècle, dirigé par Norbert Carbonnaux (1960)
  • Ma femme est une Panthère, dirigé par Raymond Bailly (1961)
  • La belle Américaine (La Belle Américaine), Réalisé par Robert Dhéry et Pierre Tchernia (1961)
  • la Gamberge, dirigé par Norbert Carbonnaux (1962)
  • L'amour sur un oreiller (Le Repos du guerrier), Mise en scène Roger Vadim (1962)
  • La femme sur (En amour Comment réussir), Mise en scène Michel Boisrond (1962)
  • Un clair de lune à Maubeuge, réalisé par Jean Chérasse (1962)
  • Les quatre vérités (Les Vérités Quatre), Épisode « Le corbeau et le renard », réalisé par Hervé Bromberger (1962)
  • Je ... 4 2 villas et parasites (Nous irons à Deauville), Dirigée par Francis Rigaud (1962)
  • clémentine Chérie, la direction de Pierre Chevalier (1963)
  • Trois décès Giulio (Carambolages), Réalisé par Marcel Bluwal (1963)
  • peste Pierino (Bébert et l'omnibus), Mise en scène Yves Robert (1963)
  • Commentaire-vous ma trouvez soeur?, réalisé par Michel Boisrond (1964)
  • 09/07/18 Paris un cadavre pour Rocky (Des Pissenlits par la Racine), Mise en scène Georges Lautner (1964)
  • Les commentaires à cuire Dur supprimer sans fils OU PROCHAIN ​​l'Appétit Perdre, réalisé par Jacques Pinoteau (1964)
  • Hunt Homme (La Chasse à l'homme), Mise en scène Edouard Molinaro (1964)
  • Jaloux Comme un tigre, réalisé par Darry Cowl (1964)
  • Le petit monstre, réalisé par Jean-Paul Sassy (1965)
  • Quand les Passent Faisans, réalisé par Edouard Molinaro (1965)
  • Les enquiquineurs, réalisé par Roland Quignon (1965)
  • Les Baratineurs, réalisé par Francis Rigaud (1965)
  • La bonne occase, réalisé par Michel Drach (1965)
  • Moi et les hommes de 40 ans, réalisé par Jacques Pinoteau (1965)
  • Onze à Paris Ocean (Cent briques et des tuiles), Mise en scène Pierre Grimblat (1965)
  • histoires Double (Le lit à places Deux), Episode "L'étranger passant", réalisé par François Dupont-Midi (1965)
  • La tête du client, réalisé par Jacques Poitrenaud (1965)
  • usine d'argent (Les combinards), Épisode "Fool for Love", réalisé par Jean-Claude Roy (1966)
  • Le caïd de Champignol, directeur Jean Bastia (1966)
  • King of Hearts (Le Roi de coeur), Mise en scène Philippe de Broca (1966)
  • Grand Bidule, réalisé par Raoul André (1967)
  • CÉS de la famille messieurs, réalisé par Raoul André (1967)
  • Le Fou du IV Labo, dirigé par Jacques Besnard (1967)
  • Comment changer ma femme (Les Compagnons de la Marguerite), Mise en scène Jean-Pierre Mocky (1967)
  • Deux tueurs sur la course (Du MOU Dans la gâchette), Dirigée par Louis Grospierre (1967)
  • Cette salope de Frank Mitraglia (À tout casser), Mise en scène John Berry (1967)
  • Un merveilleux parfum d'oseille, dirigé par Rinaldo Bassi (1969)
  • Appelez-moi Mathilde, réalisé par Pierre Mondy (1969)
  • Le cri du Cormoran, le soir au-dessus des jonques, réalisé par Michel Audiard (1970)
  • CÉS de la gâchette messieurs, réalisé par Raoul André (1970)
  • La Liberté en croupe, réalisé par Edouard Molinaro (1970)
  • Qu'est-ce Qui fait les crocodiles? Courir, réalisé par Jacques Poitrenaud (1971)
  • la rente (Le Viager), Mise en scène Pierre Tchernia (1972)
  • Ce monde amical de fou (Tout le monde il est beau, tout le monde il is gentil), Mise en scène Jean Yanne (1972)
  • le fauteuil roulant (A un meurtre Meurtre HNE), Mise en scène Etienne Périer (1972)
  • Donnez-nous aujourd'hui notre argent tous les jours (Moi y'en a des sous Vouloir), Réalisé par Jean Yanne (1972)
  • Même gangsters manger des lentilles (La Belle affaire), Dirigée par Jacques Besnard (1973)
  • Cinq fou au supermarché (Le Grand Bazar), Mise en scène Claude Zidi (1973)
  • Mes chers amis ... (Les Gaspards), Mise en scène Pierre Tchernia (1974)
  • Les Chinois à Paris (Les Chinois à Paris), Réalisé par Jean Yanne (1974)
  • Corpse trop (...la main à couper de), Mise en scène Etienne Périer (1974)
  • La Gueule de l'emploi, réalisé par Jacques Rouland (1974)
  • Un linceul n'a pas de poches (Un Linceul n'à pas de POCHES), Mise en scène Jean-Pierre Mocky (1974)
  • C'est pas un Parce qu'on rien à dire sait Qu'il Faut fermer ... Gueule, réalisé par Jacques Besnard (1975)
  • Le rouge ibis, réalisé par Jean-Pierre Mocky (1975)
  • 7 La société a perdu la guerre (Lady Marlène Opération), Réalisé par Robert Lamoureux (1975)
  • Situation La tombe is ... mais pas désespérée, réalisé par Jacques Besnard (1976)
  • Le roi des bricoleurs, réalisé par Jean-Pierre Mocky (1977)
  • L'aventure galante Garu-Garu (Le Passe-Muraille), Réalisé par Pierre Tchernia (1977) - film TV
  • Préparez vos Mouchoirs (Préparez vos mouchoirs), Mise en scène Bertrand Blier (1977)
  • L'argent des autres (L'Argent des Autres), Dirigée par Christian de Chalonge (1978)
  • le vice (La Cage aux Folles), Mise en scène Edouard Molinaro (1978)
  • L'esprit de famille, réalisé par Jean-Pierre Blanc (1979)
  • le qu'associé, réalisé par René Gainville (1979)
  • Le vice M. (La Gueule de l'Autre), Réalisé par Pierre Tchernia (1979)
  • buffet froid (buffet froid), Crédité, réalisé par Bertrand Blier (1979)
  • Veuf Superviser (Pile ou face), Mise en scène Robert Enrico (1980)
  • Le loup et l'agneau, réalisé par Francesco Massaro (1980)
  • La Cage aux Folles II (La Cage aux Folles II), Réalisé par Edouard Molinaro (1980)
  • Malevil, dirigé par Christian de Chalonge (1981)
  • Vu à vue (Garde à vue), Mise en scène Claude Miller (1981)
  • Nestor Burma, détective de choc, réalisé par Jean-Luc Miesch (1982)
  • Les fantômes du chapelier (Les Fantômes du chapelier), Mise en scène Claude Chabrol (1982)
  • Les quarantièmes rugissants, dirigé par Christian de Chalonge (1982)
  • Deux heures un quart BC (Deux heures MoiNs le quart avant Jésus-Christ), Dirigée par Jean Yanne (1982)
  • Circuit mortel (Mortelle randonnée), Réalisé par Claude Miller (1983)
  • Scandale au palais (Le Bon Plaisir), Réalisé par Francis Girod (1984)
  • À mort l'arbitre, réalisé par Jean-Pierre Mocky (1984)
  • Dagobert (Le bon roi Dagobert), Mise en scène Dino Risi (1984)
  • Liberté, égalité, choucroutes, réalisé par Jean Yanne (1985)
  • Les Rois du gag, réalisé par Claude Zidi (1985)
  • Shocking Amour (On ne meurt Que 2 fois), Mise en scène Jacques Deray (1985)
  • Le mariage avec étau (Le vice III) (La Cage aux Folles III - 'Elles' si marient), Mise en scène Georges Lautner (1985)
  • Mon beau-frère dans mon Killed soeur, réalisé par Jacques Rouffio (1986)
  • le miracle (le miraculé), Dirigée par Jean-Pierre Mocky (1987)
  • ennemis intimes, Denis Amar Directeur (1987)
  • En toute innocence, réalisé par Alain Jessua (1988)
  • Bonjour l'Angoisse, la direction de Pierre Tchernia (1988)
  • Il Reveillez pas un flic qui dort, dirigé par José Pinheiro (1988)
  • Comédie d'amour, réalisé par Jean-Pierre Rawson (1989)
  • Joyeux Noël ... Bonne année, réalisé par Luigi Comencini (1989)
  • Petiot Docteur, dirigé par Christian de Chalonge (1990)
  • La Vieille ici la mer Dans marchait, réalisé par Laurent Heynemann (1991)
  • Ville à vendre, réalisé par Jean-Pierre Mocky (1992)
  • Service en chambre, réalisé par Georges Lautner (1992)
  • Vieille Canaille, réalisé par Gérard Jourd'hui (1992)
  • Bonsoir, réalisé par Jean-Pierre Mocky (1994)
  • Nelly et Monsieur Arnaud (Nelly et Arnaud M.), Mise en scène Claude Sautet (1995)
  • Le bonheur est juste autour du coin (Le bonheur est in the pré), Mise en scène Etienne Chatiliez (1995)
  • Beaumarchais, l'insolent, de [diriger [Edouard Molinaro (1996)
  • Assassin (s), réalisé par Mathieu Kassovitz (1997)
  • Artemisia - Passion Extreme (Artemisia), Mise en scène Agnès Merlet (1997)
  • Rien ne va plus, réalisé par Claude Chabrol (1997)
  • le comédien, dirigé par Christian de Chalonge (1997)
  • Les enfants du Marais (Les enfants du Marais), Mise en scène Jean Becker (1999)
  • Le monde de Marty, réalisé par Denis Bardiau (2000)
  • acteurs (Les ACTEURS), Mise en scène Bertrand Blier (2000)
  • le libertin, réalisé par Gabriel Aghion (2000)
  • Belphégor, le fantôme du Louvre (Belphégor - Le fantôme du Louvre), Mise en scène Jean-Paul Salomé (2001)
  • Une hirondelle faire un été (Une hirondelle a fait le printemps), Mise en scène Christian Carion (2001)
  • vajont, réalisé par Renzo Martinelli (2001)
  • 24 heures de la Vie d'une femme, réalisé par Laurent Bouhnik (2002)
  • Le miracle du papillon (Le Papillon), Réalisé par Philippe Muyl (2002)
  • Le Furet, réalisé par Jean-Pierre Mocky (2003)
  • Albert est méchant, réalisé par Hervé Palud (2004)
  • Il quittez pas!, seule voix, réalisé par Arthur Joffé (2004)
  • Joyeux Noël - Une vérité oubliée par l'histoire (Joyeux Noël), Mise en scène Christian Carion (2005)
  • Grabuge!, réalisé par Jean-Pierre Mocky (2005)
  • Les enfants du pays, dirigé par Pierre Javaux (2006)
  • Antonio Vivaldi, prince un à Venise, réalisé par Jean-Louis Guillermou (2006)
  • le bénévole, réalisé par Jean-Pierre Mocky (2006)
  • Pars vit et Reviens Tard, réalisé par Régis Wargnier (2007)

les voix des acteurs italiens (liste partielle)

  • Oreste Lionello en peste Pierino, le vice, La Cage aux Folles II, Le loup et l'agneau, Dagobert, Le mariage avec étau (Le vice III), Joyeux Noël ... Bonne année
  • Elio Pandolfi en Les quarantièmes rugissants, Une hirondelle faire un été, Le PLUS va de rien - Le vice M.
  • Gianfranco Bellini en Onze à Paris Ocean
  • Manlio De Angelis en Vu à vue
  • Riccardo Cucciolla en Nelly et M. Arnaud
  • Gianni Musy en Belphégor - Le fantôme du Louvre
  • Cesare Barbetti en vajont

honneurs

officier de' src= Officier de l'Ordre de la Légion d'honneur
chevalier de' src= Chevalier de l'Ordre du Mérite agricole

notes

  1. ^ à b c "501 star de cinéma", édité par Steven Jay Shneider, Editions Atlas, Bologne, 2008, p. 360
  2. ^ à b c Le qui est le film, De Agostini, 1984, p. 483

D'autres projets

  • Il contribue à Wikimedia Commons Wikimedia Commons: Il contient des images ou d'autres fichiers Michel Serrault

liens externes

prédécesseur César du meilleur acteur successeur
Jean Rochefort
pour L'homme de la rivière
1979
pour le vice
Claude Brasseur
pour La guerre entre la police
la
Gérard Depardieu
pour Le dernier métro
1982
pour Vu à vue
Philippe Léotard
pour La pointe-off
II
Gérard Lanvin
pour Le fils préféré - Les clients dangereux
1996
pour Nelly et M. Arnaud
Philippe Torreton
capitaine Conan
III
autorités de contrôle VIAF: (FR75145857819123020481 · LCCN: (FRn85319468 · ISNI: (FR0000 0001 2123 6416 · GND: (DE119348241 · BNF: (FRcb120578789 (Date)

Activité wiki récente

Aidez-nous à améliorer BooWiki
Commencez