s
19 708 Pages

la religieux de l'Assomption (en latin Sorores ab Assumptione dans Coelum Beatae Mariae Virginis, en français Religieuses de l'Assomption) Est institution religieuse femelle de droit pontifical: le sœurs cette congrégation, communément appelé assunzioniste ou dames de l'Assomption, reporter leur nom à la initiales R.A.[1]

histoire

sœurs de'Assunzione
Maria Eugenia de Jesus Milleret de Brou, fondateur de la congrégation

La congrégation, fondée dans le renouveau ecclésiastique et spirituel qui caractérise le climat France au milieu XIXe siècle et il avait parmi les plus hauts représentants Jean-Baptiste Henri Lacordaire, Il a été conçu par prêtre Théodore Combalot qui a confié sa fondation en Paris 30 avril 1839, à son jeune disciple Anne-Eugénie Milleret de Brou (1817-1898).[2]

son constitutions Ils ont été approuvés par l'archevêque de Paris en 1840. Les débuts de religieux de 'prise Il était difficile, principalement en raison de l'imprécision des intentions Combalot; Le Milleret de Brou trouvé, cependant, un collaborateur précieux Emmanuel d'Alzon, qui lui donna l'idée de fonder la Augustins de l'Assomption.[2]

L'Institut a reçu le pontificaux Décret de louange 2 avril 1855 et il a finalement été approuvé par le Saint-Siège 11 Avril 1888.[2]

Le 3 Juin 2007 le fondateur (en religion Mère Maria Eugenia de Jésus) béatifié de Pape Paul VI en 1975, il était proclamé saint en Piazza San Pietro à Rome de Papa Benedetto XVI.[3]

Activités et diffusion

Les Religieuses de l'Assomption est principalement consacrée à l'éducation et à l'éducation chrétienne des jeunes.

Ils sont présents dans Europe (Belgique, Danemark, France, Italie, Lituanie, Royaume-Uni, Espagne, Suède), Dans Afrique (Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Tchad, Côte-d'Ivoire, Kenya, Niger, République démocratique du Congo, Rwanda, Tanzanie, Togo), Dans Amériques (argentin, Brésil, Chili, Cuba, equateur, El Salvador, Guatemala, Mexique, Nicaragua, États-Unis d'Amérique) Et Asie (Philippines, Japon, Inde, Thaïlande, Viêt-Nam);[4] le siège général il est Paris.[1]

Au 31 Décembre 2005, La congrégation comptait 1263 religieux dans 170 maisons.[1]

notes

  1. ^ à b c Ann. Pont. 2007, p. 1533.
  2. ^ à b c DIP, vol. I (1974), Coll. 355-357, point par P. Pedevilla.
  3. ^ Bureau des Célébrations Liturgiques du Souverain Pontife. Santi, vatican.va. Récupéré le 27-10-2009.
  4. ^ Assomption - Qui sont ELLES, assomption-ra.org. Récupéré le 27-10-2009.

bibliographie

  • Annuaire Pontifical pour 2007, Libreria Editrice Vaticana, Cité du Vatican 2007. ISBN 978-88-209-7908-9.
  • Guerrino Pelliccia et Giancarlo Rocca (Curr.) Dictionnaire des Instituts de Perfection (10 vol.), Editions Pauline, Milan 1974-2003.

liens externes