s
19 708 Pages

la Congrégation de Notre-Dame des Missions (en Anglais Sœurs de Notre-Dame des Missions) Est institution religieuse femelle de droit pontifical: le sœurs cette congrégation reporter leur nom à la initiales R.N.D.M.[1]

histoire

en 1861 Philippe-Joseph Viard, évêque mariste de Wellington (nouvelle-Zélande), Il a demandé à ses frères Lyon de transmettre dans son diocèse encore jeune des religieuses d'enseignement. Les pères de la Société de Marie fait appel à Filles de Notre-Dame de la compassion, mais ils ont rejeté l'invitation a permis, cependant, à leur sœur Adèle Euphrasie Barbier (1829-1893) Pour quitter l'institut pour fonder un nouveau, spécialement dédié à l'éducation chrétienne des femmes et des jeunes dans les pays non chrétiens, mais prêt à effectuer tout type de travail.[2]

Le 15 Août, 1861 Le Barbier a ouvert officiellement l'Institut et a adopté le nom religieux Sœur Marie du Cœur de Jésus: Cardinal Louis Jacques Maurice de Bonald, archevêque de Lyon, accordée à l'approbation diocésaine de la congrégation 25 Décembre 1861 et le 2 Octobre 1864 les sœurs sont partis pour la nouvelle-Zélande; en 1883 une succursale a été ouverte dans le même Pakistan.[2]

Les Filles de Notre-Dame des Missions a obtenu le pontificaux Décret de louange 9 janvier 1869 et il a finalement été approuvé par le Saint-Siège 6 juillet 1906. à partir de 1888 la congrégation est agrégée sur 'Ordre de Saint-Augustin.[2]

En raison des lois de anticongregazioniste françaises, 1901 le parent a dû quitter Lyon et a été déplacé à Angleterre (Première affaire, puis Hastings).[2]

Activités et diffusion

Les Filles de Notre-Dame des missions de suivi Règle de saint Augustin et constitutions à partir de ceux de Société de Marie: Les cérémonies d'investiture et de la profession, et ceux du chœur sont calqués sur la liturgie bénédictin.[2] Ils se consacrent à l'apostolat des 'éducation et missionnaire.

Ils sont présents dans Afrique (Kenya, Sénégal), Dans Amérique (Bolivie, Canada, Pérou), Dans Asie (bangladesh, Birmanie, Philippines, Inde, Viêt-Nam), Dans Europe (France, Irlande, Italie, Royaume-Uni) Et Océanie (Australie, nouvelle-Zélande, Papouasie-Nouvelle-Guinée, samoa):[3] le siège général, de 1968, il est Rome.[1]

Au 31 Décembre 2005 l'Institut comptait 972 religieux dans 262 maisons.[1]

notes

  1. ^ à b c Ann. Pont. 2007, p. 1644.
  2. ^ à b c et DIP, vol. III (1976), Coll. 1652-1653, édité par G. voix Rocca.
  3. ^ Sœurs de Notre-Dame des Missions - dans le monde entier, rndm.org. Récupéré le 06/09/2009.

bibliographie

  • Annuaire Pontifical pour 2007, Libreria Editrice Vaticana, Cité du Vatican 2007. ISBN 978-88-209-7908-9.
  • Guerrino Pelliccia et Giancarlo Rocca (Curr.) Dictionnaire des Instituts de Perfection (10 vol.), Editions Pauline, Milan 1974-2003.

liens externes