s
19 708 Pages

Tiberio Fabio Tiziano
SPQR Roman banner.svg
console dell 'Empire romain
nom d'origine Tibère Fabius Titianus
Gén Fabia
consulat en 337
proconsulat d 'Asie probablement sous Constantin I.

Fabio Tiziano (latin: Tibère Fabius Titianus; fl. 337-353; ... - ...) il a été consul dell 'Empire romain.

biographie

Au début de carrière Titian, attestée par une inscription,[1] ils le virent correcteur Flaminiae et Piceni, puis consularis de Sicile, proconsul 'Asie chargé de iudex sacrarum cognitionum, et vient Première commande, probablement sous Constantin I. Toujours Constantin l'a nommé consul pour l'année 337.

Entre le 25 Octobre 339 et 27 Février 341[2] Titian était praefectus URBI de Rome, sous l'empereur Constans. Entre 341 et 349 était préfet du prétoire de la Gaule, toujours au service constant I. l'armée de l'empereur gaulois était malheureux, il préférait les troupes danubienne: général Magnentius, en 350, il se rebella contre constante et Titian lui donna raison. Magnentius avait tué puissance constante et a pris (18 350 Janvier); Titian a été nommé pour la deuxième fois praefectus URBI Rome, celui-ci ici la tâche de iudex sacrarum cognitionum (27 Février, Mars 350-1º 351).[2][3]

Le 3 Juin, 350, à Rome, un neveu de Constantin I, Népotien, Il a tenté de prendre le pouvoir. Il a recueilli un certain nombre de gladiateurs, les pirates et autres personnages utilisés dans le crime, et marcha sur Rome, se présentant avec les robes impériales. Titian, allié Magnentius, des civils armés et les a fait sortir de la ville pour attaquer Népotien. Les milices étaient indisciplinés Titian, et à cause de leur désorganisation ont été mis en fuite dans l'affrontement avec les troupes Népotien. Le préfet, en les voyant se réfugient dans la ville, a donné l'ordre de fermer les portes, de peur que les hommes de Népotien sont entrés avec eux sans endroit pour échapper, étaient des proies faciles des troupes costantinide, qui les massacrent tous.[4]

Magnentius a dû faire face le frère de guerre constante, Constantius II, qui marchait avec son armée de l'Est. avant Bataille de Mursa Major (28 Septembre 351), Magnentius envoyé Titian à la cour de Constance: l'offre est allé à sauver sa vie, s'il a abdiqué volontairement en faveur des dames de l'Ouest; à cette occasion, Titian accusé Constantin et ses fils (y compris Costanzo) pour permettre la destruction de la ville par leur négligence, mais pourrait néanmoins revenir à Magnentius avec la réponse négative de Costanzo.[5] Costanzo a battu Magnentius au combat et deux ans plus tard, l'avait tué.

Une inscription trouvée dans Cumes[6] il appartient au directeur du Collège des xvvir faciundis Sacris; puis, il était un païen. il a été remplacé dans son rôle deux fois praefectus Aurelio Celsino; il est possible que les deux étaient liés.

notes

  1. ^ CIL VI, 1717
  2. ^ à b 354 Chronographe.
  3. ^ CIL VI, 1166 et CIL VI, 1167 (Rome).
  4. ^ Aurelio Vittore.
  5. ^ Zosime, nouvelle histoire, 49,1-2.
  6. ^ AE 1893 00124

bibliographie

  • "Fabius Titianus 6" le PLRE, pp. 918-9.
prédécesseur Fastes consulares successeur Consul et lictores.png
Virio Nepoziano,
Tettio Facundo
(337 apr. J.-C.)
avec Flavio Feliciano
Flavio Urso,
Flavio Polemio
prédécesseur praefectus URBI successeur
Lucio Turcio Aproniano (25 Octobre 339-27 Février 341) Aurelio Celsino la
Hermogène (27 Février 350-1º Mars 350) Aurelio Celsino II II