s
19 708 Pages

La contemplation de la mort
Gabriele D' src=
Portrait de D'Annunzio
auteur Gabriele D'Annunzio
1 re éd. original 1912
sexe histoire
subgénero mémoires
langue originale italien

La contemplation de la mort Il est une collection de quatre prose Gabriele D'Annunzio, fonte mémoires, paru à l'origine sur Corriere della Sera avril 1912.

Dans la version du volume du livre, il est précédé d'un message à « Mario Pelosini de Pise » et est dédié « à la mémoire de Giovanni Pascoli et Adolphe Bermond « , ce dernier le propriétaire de la villa à Saint-Dominique (à quelques kilomètres de Arcachon) Où D'Annunzio a vécu entre 1910 et 1916. Le poète, frappé de la mort à une courte distance de ces deux personnes très importantes pour lui, mais pour des raisons très différentes, il commémore la mort.

Le texte appartient à la phase de l'écriture de D'Annunzio de mémoires a commencé avec la publication de Saville Maglio par le Corriere della Sera grâce auquel D'Annunzio a réussi à rester pendant le séjour en France en résolvant au moins une partie de son besoin chronique de l'argent.

contenu

Les quatre écrits portent les dates de 7, 11, 15 et 17 Avril 1912.

Dans la première prose, D'Annunzio exprime son admiration pour la poète de la Romagne et il parle de l'amitié qui le liait à lui.

La seconde est la figure d'Adolphe Bermond, sa foi et ses tentatives de convertir l'écrivain.

Ceux-ci continuent dans la troisième prose, où D'Annunzio visite son ami décrit les hospitalisé et proche de la mort.

La dernière prose inspirée par la mort de Bermond diverses réflexions et souvenirs.

Editions

  • Gabriele D'Annunzio, La contemplation de la mort, 1 re éd., Milan, Fratelli Treves, 1912.

D'autres projets

  • Wikiversité Wikiversité Il contient des citations liées à La contemplation de la mort