s
19 708 Pages

la Comté Paterno Il était un vieux querelle existait dans Sicile entre la fin de 'XIe siècle et la fin de XIVe siècle.

histoire

Comté Paterno
Roger de Hauteville

La conquête de Paterno par normans Il a eu lieu autour de la 1061, à la suite d'une de la conquête Messina par l'armée dirigée par le chef de guerre Roger de Hauteville. pénétré dans Val Demone, Paterno versé dans la plaine, où la Altavilla a pris la seigneurie de la ville.

en 1072 la ville a été élevé à comté à l'initiative du même Ruggero[1], qui attribuitosi le titre de « Grand Comte » de la Sicile, il a donné la succession comme une dot en droit Ugo Jersey, qui était alors premier chef d'accusation de Paterno. Dans la même année, colline d'origine volcanique, a été construit le Château normand, comme une forteresse pour attaquer Catane, même sous la domination Saracens. En outre, la ville a été fortifiée avec la construction de neuf portes pour assurer la défense contre les éventuelles attaques ennemies.

en 1091 le Grand Conte Ruggero a donné à la ville Diocèse de Catane: Norman a vu la construction d'édifices religieux chrétiens, tels que la Eglise de Santa Maria Haute, la Eglise de Santa Maria Vallée de Josaphat et Eglise de Saint Giorgio cavaliere.

autour 1092 Le comté est venu sous le dell'aleramico du gouvernement Henry del Vasto, et son fils-frère de Normanno conte. Sous le gouvernement de del Vasto la ville a connu une période de développement civique, la planification urbaine, économique et démographique, celle-ci aussi en raison de l'immigration massive de ces colons du Nord "Lombard" de Monferrato et Ligurie[2], de promouvoir une nouvelle augmentation de la composante ethnique de la religion chrétienne dans la ville.

Cependant, Paterno, par lui-même, ère arabe, Il était l'une des villes moins islamisée de la Sicile et de sa population majoritairement composée de personnes Christianisme de la foi catholique et orthodoxe, que certainement pour leurs affinités religieuses avec les Normands et désireux de débarrasser l'oppression islamique, ils ont facilité l'entrée.

D'après les fouilles archéologiques récentes, la ville a été divisée en certains « quartiers ethniques »: le byzantin ont été attribués à la fin de la partie sud de la colline, les Lombards dans le sud-ouest, la Juifs dans une zone appelée Belvedere étage, correspondant à la zone située entre l'ancienne église de San Francesco et le cimetière (et jusqu'à l'éjection du système 1492), Les indigènes dans la région située entre le château et le Gancia, et au lieu quelques-uns musulmans sont restés ont été concentrés dans la partie orientale de la colline autour de leur mosquée[3].

Comté Paterno
Le château normand Paterno

Dans le cadre du point de vue politique et administratif, il existait dans le même comté de modèle d'administration Norman qui était sur toute l'île.

dernier décompte était le Normand Lumières de bartolomeo, et après sa mort en 1200, l'année suivante, Paterno a été réduit à un simple querelle et il passa d'abord aux comptes de Butera, et par la suite Beatrice Lanza, des investitures Frédéric II de Souabe.

en 1251 le roi Manfred de Sicile Il a fait don du terrain à Paterno galvano Lancia, frère de Béatrice, qui a soulevé au comté en raison de lui pour les droits de la mère[4], et il a tenu jusqu'à sa mort en 1268.

Le comté Paterno a de nouveau été restauré par un décret du 16 Avril 1365 émis par le roi Frédéric IV d'Aragon et libéré au nombre de Mistretta, Artale I Alagona, qui a échangé son comté avec la terre et Paterno Francavilla, en supposant que le titre de comte de Paternò[5]. en 1389, Artale est mort, le comté a été héritée par la seule fille Marie, qui avait une dot jusqu'à 1396, quand le roi Martin I de Sicile saisi les actifs de Alagona, le comté a été aboli et le territoire de Paterno a été rétabli à l'État.

Cronotassi dei Conti Paterno 1072-1396

La Comté de Paterno (1072-1201)
  • Ugo Jersey (1072-1075), épouse Flandina de Hauteville, fille de Roger de Sicile
  • Marie de Paternione (1075-1092)
    • Constantin d'Embrun (1075-1092)
  • Henry del Vasto (1092-1137), épouse Flandina de Hauteville, fille de Roger de Sicile, veuve Ugo Jersey
  • Simone del Vasto (1137-1143)
  • Manfredo del Vasto (1143-1193)
  • Lumières de bartolomeo (1193-1201)

...

Comté Paterno II (1256-1268)
  • galvano Lancia (1256-1268)

...

County Paterno III (1365-1396)

notes

  1. ^ M. Amari, Histoire des musulmans de Sicile vol. 3, Le Monnier, 1868, p. 312
  2. ^ (DE) Voir. M. Pfister, Galloromanische Sprachkolonien in Italien und Nordspanien, Akademie der Wissenschaften und der Literatur, 1988, pp. 13-14
  3. ^ Voir. S. Di Matteo, Paterno. L'histoire et la culture artistique, 2009, pp. 21-22
  4. ^ G. Del Re, Les journalistes et les écrivains napolitains synchrones vol. 2, l'impression de l'iris, 1868, p. 161
  5. ^ Les familles féodales - Storiamediterranea.it

bibliographie

  • S. - Currents Paterno - Palerme, Trinacria, 1973.
  • S. Di Matteo - Paterno. L'histoire et la culture artistique - Palerme, Arbor Publishing, 2009, ISBN 88-86325-38-X.
  • S. Di Matteo - Paterno: neuf siècles d'histoire et de l'art - Palerme, GE Editions, 1976.
  • G. Savasta - souvenirs historiques de la ville de Paterno - Catania, Galati, 1905.