s
19 708 Pages

Hanoi Rocks
Hanoi Rocks spectacle 2005.jpg Septembre
Hanoi Rocks vivent en 2005
Pays d'origine Finlande Finlande
sexe Hard rock[1]
métal Sordide[2][3]
Heavy metal[1]
métal Pop[1]
métal cheveux[1]
glam punk
Période d'activité musicale 1979-1985
2002-2008
étiquette Alcool et Poker
album publié 16
studio 7
en direct 2
collections 7
site officiel

la Hanoi Rocks Ils étaient une bande rock formé dans Finlande en 1979.

En dépit d'une réforme 2002, la bande est principalement actif dans la première moitié de années quatre-vingt. Leur genre, tout à fait unique, inspiré par des groupes comme New York Dolls, les Stooges et Rolling Stones. Leur musique mêle elemenenti hard rock, punk rock, rock garage et glam rock[4]. Le groupe n'a pas été un grand succès, en raison de la dissolution anticipée de la même, mais a été jugé important par les fans de métal rock / glam, aussi pour lui avoir inspiré sleaze glam, un sous-genre de métal glam qui sera de développer quelques années plus tard. Ils ont été cités comme influence par plusieurs groupes comme Guns N « Roses, Faster Pussycat, Shotgun Messiah, Skid Row, Jetboy et bien d'autres groupes sleaze glam et métal glam.

en Finlande, Ils sont connus comme parmi les plus grand groupe national, et ont été parmi les premiers à obtenir le succès à l'étranger.

histoire

la Hanoi Rocks Ils ont été formés dans Helsinki en 1979. La première gamme inclus chanteur et joueur de saxophone Michael Monroe (Matti Fagerholm), Suicide guitariste Nasty (Jan Stenfors), Stefan Piesnack guitariste, bassiste et batteur Peki Sirola Nedo[5]. Peu de temps après Piesnack, Sirola et Nedo ont été remplacés par le guitariste Andy McCoy (Antti Hulkko), le bassiste Sam Yaffa (Sami Takamäki) et le batteur Gyp Casino (Jesper Sporre). Si, en 1980, ils avaient sorti leur premier single intitulé I Want You, il était en 1981, après le déplacement de Stockholm qui a sorti son premier album jamais pour l'étiquette finlandaise Johanna intitulé "Bangkok chocs"[4]. en 1982 émigrer Londres à la recherche du succès. Dans le dossier même année "Battre Oriental. « L'année suivante, ils ont sorti »Blues Self Destruction» Peu de temps après le batteur de Casino est chassé et remplacé par Razzle (Nicholas Dingley).

en 1983 le groupe a signé à CBS records, et il est donc plus facile de réussir et de publier "Retour à Mystery Ville. « Ils ont enregistré leur cinquième album, »A deux pas du mouvement« En Janvier 1984 avec le producteur Bob Ezrin, dans sa ville natale, Toronto. L'album a été publié peu avant la mort tragique du batteur Razzle en Décembre 1984, Il est mort dans un accident de la circulation causé par Vince Neil (Chanteur de Mötley Crüe), Qui voyageait dans un état d'ivresse, et avec Razzle. Il a été remplacé par Terry Chimes, ancien batteur de choc qui avait enregistré son premier album. Sam Yaffa Il a quitté le groupe 1985, et il a été remplacé par René Berg. Peu après, Michael Monroe Il a quitté le groupe de se lancer dans une carrière solo. Le groupe se sépare.

Après la dissolution

Immédiatement après la rupture 1985, guitaristes Andy McCoy et Nasty Suicide ont fondé le groupe sordide cerise Bombz, également composé par le batteur Terry Chimes (Ex choc et génération X), Entrée the Rocks Hanoi juste avant la pause, le bassiste Timo Caltio et Anita Chellemah l'élément. Plus tard, le bassiste Caltio a été remplacé par Dave Tregunna, un ancien membre du groupe punk historique /Oi! de Sham 69, et le groupe Post-punk, Seigneurs de la nouvelle église. Le groupe a sorti un album en 1987 intitulé "Coming Down lente« Précédé par EP »Hot Girls In Love« (1985). Le groupe se sépare quand le chanteur Chellemah a entrepris une carrière à la télévision, et Chimes et Tregunna a fondé le groupe de courte durée « Wylde choses ». son Chimes même dans une partie de la tournée black Sabbath en Afrique du Sud et l'Europe dans le sordide de la fin des années 80 Tregunna est entré dans le groupe britannique Kill City Dragons.

en 1987, Yaffa a joué quelques spectacles avec Johnny Thunders. Peu de temps après, il rejoint le Jetboy, un groupe glam sordide, qui a vécu entre San Francisco et Los Angeles. Les autres membres, deux ans plus tard, ils ont commencé à se déplacer Los Angeles à la recherche du succès. en 1990, Yaffa laisse Jetboy revenir à jouer avec Michael Monroe dans certains projets. Puis collaborer au fil des ans, avec beaucoup d'autres groupes. Les membres du groupe se sont lancés dans des projets séparés, ont collaboré avec Monroe Iggy Pop, Stiv Bators (Dead Boys) et Guns N « Roses, mais sans beaucoup de succès. Suicide, après avoir travaillé dans le projet solo de Monroe, rencontre avec le bassiste Timo Caltio (ancien membre de Hanoi Rocks) dans la bande Pas cher et Nasty 90. Au début des années 1992 Monroe et Yaffa ont fondé le groupe Jérusalem Slim, bande du son punk rock qu'il sortira un single du même nom avant de se séparer. en 1994, Michael Monroe, Jay Hening (le étoile étoile), Sam Yaffa et le batteur Jimmy Clark forment le groupe de sleaze démolition 23, qui ne sort un album éponyme en 1995. Hening gauche alors la place à Nasty Suicide, mais le groupe a été de courte durée, et se sépara plus tard cette année.

réunion

En 2002, Monroe et McCoy réformées le groupe avec deux membres du Electric Boys, Costello Hautamäki et Andy "A.C." Christell, et le batteur Lacu, qui avait déjà participé au projet solo de Monroe. Avec la nouvelle gamme de publier la même année "Douze Tirs sur les rochers«En 2004, le guitariste Hautamäki a été remplacé par Conny Bloom, et un an plus tard publié »Une autre Hostile Takeover».

en 2005 Suicide méchant travaille comme pharmacien. Sam Yaffa au contraire, il est entré dans la formation de réunion New York Dolls, l'historique glam rock bande. Le suicide et Yaffa sont apparus dans certains spectacles de Hanoi Rocks, mais jamais ensemble.

dissolution

Hanoi Rocks disent qu'ils ont décidé de dissoudre d'ici la fin de l'année 2008 avec cette déclaration: « Michael Monroe et Andy McCoy se sentent qu'ils ont pris la bande dans la mesure du possible, et je souhaite maintenant poursuivre leur chemin à part. »

formation

dernier

  • Michael Monroe - chant (1979-1985, 2002-2008)
  • Andy McCoy - guitare (1979-1985, 2002-2008)
  • Conny Bloom - Guitare (2004-2008)
  • Andy "A.C." Christell - basse (2004-2008)
  • Lacu - la batterie (2002-2008)

Les membres ont adopté

  • Stefan Piesnack - Guitare (1979-1980)
  • Peki Sirola - basse (1979-1980)
  • Nedo - tambours (1979-1980)
  • suicide Nasty - Guitare (1980-1985)
  • Gyp Casino - tambours (1980-1982)
  • Sam Yaffa - basse (1980-1985)
  • Razzle Dingley - tambours (1982-1984)
  • Terry Chimes - la batterie (1984-1985)
  • Rene Berg - basse (1985)
  • Timo Kaltio - bas (1985)
  • Costello Hautamäki - Guitare (2002-2004)

Discographie

album studio

  • 1981 - Bangkok chocs
  • 1982 - Battre Oriental
  • 1983 - Blues Self Destruction
  • 1983 - Retour à Mystery Ville
  • 1984 - A deux pas du mouvement
  • 2002 - Douze Tirs sur les rochers
  • 2005 - Une autre Hostile Takeover
  • 2007 - rue Poésie

en direct

  • 1984 - Toutes ces années gaspillées ... Live at the Marquee !!
  • 1985 - rock rouleau divorce
  • 2003 - One Night Stand à Helsinki

collections

  • 1985 - Le meilleur de Hanoi Rocks
  • 1985 - Les vrais Rarities vivants
  • 1990 - Pistes d'un rêve brisé
  • 1992 - Lean on Me
  • 2000 - Décadent Dangerous délicieux: Le meilleur de Hanoi Rocks
  • 2001 - Kill City Kills
  • 2005 - Bar Blues: Foudre Les albums 1981-1984

notes

  1. ^ à b c AllMusic.com - Hanoi Rocks
  2. ^ Colin Larkin. L'encyclopédie de la musique populaire. Macmillan, 1998. ISBN 1-56159-237-4. p. 1694
  3. ^ Luca Signorelli. Heavy metal: les classiques. Giunti Editore, 2000. ISBN 978-88-09-05383-0. pag. 127.
  4. ^ à b Hanoi Rocks de l'histoire de la musique rock de Piero Scaruffi
  5. ^ musicmight.com - Hanoi Rocks bio

Articles connexes

D'autres projets

  • Il contribue à Wikimedia Commons Wikimedia Commons: Il contient des images ou d'autres fichiers Hanoi Rocks

liens externes