19 708 Pages



peur
Pays d'origine États-Unis États-Unis
sexe Hardcore punk
noise rock
Période d'activité musicale 1977 - dans les affaires
album publié 5
studio 4
en direct 1
site officiel

la peur Je suis un groupe punk rock États-Unis format 1977 à Los Angeles, Californie et commandé par le capitaine Lee Ving[1].

histoire

En dépit d'être souvent compté dans la scène hardcore punk Local (en 1981 apparaissent en effet dans la documentaire culte de Penelope Spheeris, Le déclin de la civilisation occidentale[2]), La peur méritent une discussion séparée. Si, en fait, il est indéniable le punk matrice de base, leur style est mieux compréhensible si l'on imagine un hypothétique rock sudiste mis à jour au moment de No Wave: La peur reprendre l'attitude tapageuse, rural et « réactionnaire », l'attacher sur des rythmes rapides et des guitares syncopées, atonales et claquements et divagations gratuit, avec des interventions appropriées saxo mettre l'accent sur le lien avec le jazz punk, nihiliste New-York (Motteggiato De plus, dans la célèbre Alright New York Si vous aimez Saxophones[3]).[4] Vous pourriez être décrit autrement comme croisement entre Hardcore, bruit, trouille et Blues pourri et primitive.[5]

Dans ce « sale » contribuent sans aucun doute les paroles flagrantes (raciste, misogyne, homophobe, fasciste, tout exprimé dans une langue sale du trottoir, mais avec une ironie sous-jacente stemperarne folle dans les tons les plus ignobles) et de la gloire délinquants bagarreur.[6]

Néanmoins, le chef Lee Ving a avoué qu'il n'y avait jamais un moment dans sa vie où il cultive des idéologies de droite[7], et que le seul but de ses chansons était de « tout le monde et tout provoquent. »[8]

Une certaine réputation a commencé à les entourer quand, après la sortie du documentaire Spheeris et grâce au parrainage de l'ami John Belushi, en 1981 Ils ont fait une apparition sensationnelle à Saturday Night Live, dans lequel la performance du groupe était accompagné par mosh de vingt membres de la scène hardcore US (y compris Ian MacKaye de Minor Threat, John Brannon de approche négative et John Joseph Cro-Mags) Et même Belushi, que presque ils dévastés l'étude, ce qui provoque une perturbation de l'émission et des milliers de dollars de dégâts.[9]

Bien qu'ils ont commencé à jouer à la fin des 70, Ils devront attendre 1982 voir publier leur premier disque dévastateur: le dossier.[10]

en 1985 sera publié un deuxième emploi, plus Beer, sorte de premier acte d'une trilogie improbable dédié à leur boisson préférée, puis a continué à 1995 Avoir une autre bière et 2001 American Beer: Tous les albums touchés par l'instabilité de la formation (pendant une courte période, il a servi dans la bande était un jeune puce)[5] et ils ne le répétera jamais la force d'innovation et de démystification des débuts éblouissants.

formation

  • Lee Ving - voix, guitare (1977-présent)
  • Spit Stix - tambours (1977-1986)
  • Lorenzo Buhne - faible (1984-1986)
  • Philo Cramer - Guitare (1977-1986)
  • Derf Scratch - basse (1977-1982)
  • Michael "Flea" Balzary - Faible (1982-1984)

Discographie

Albums d'études

  • 1982 - le dossier
  • 1985 - plus Beer
  • 1991 - Live ... Pour le dossier
  • 1995 - Avoir une autre bière avec la peur
  • 2000 - american Beer

Les apparences compilation

  • Plus rapide Louder: Hardcore Punk, Vol 2.

notes

bibliographie

  • Johannes Antonius van den Heavel (ed) Encyclopédie Hard Rock lourd, Arcana Publishing, 1991 ISBN 88-85859-77-1.
  • Steven Fard à joues, George Petros, Hardcore américain: Une histoire de la tribu, Feral House, 2001 ISBN 9781932595895.

D'autres projets

  • Il contribue à Wikimedia Commons Wikimedia Commons: Il contient des images ou d'autres fichiers peur

liens externes

autorités de contrôle VIAF: (FR126284592 · ISNI: (FR0000 0001 0657 8426 · BNF: (FRcb13903448z (Date)
fiber_smart_record Activités Wiki:
Aidez-nous à améliorer Wikipedia!
aller