s
19 708 Pages

Intef
Stèle Intef CG20009 Maspero.jpg
Stèle funéraire Intef (Le Caire CG 20009). Intef est le personnage assis dans le centre.[1]
prince de Thèbes
prédécesseur n.d.
successeur Montouhotep I
naissance fl. c. 2140 BC
Lieu d'inhumation peut-être Dra Abou el-Naga
dynastie XIe dynastie de l'Egypte
mère Iku (i)[2]
enfants Montouhotep I?

Intef (... - ...) dont le nom est souvent accompagné d'épithètes l'Ancien, le Grand (= Intef-Aa) ou born Iku, était Nomarch de Thèbes au cours de la Première Période Intermédiaire dell 'Egypte ancienne, autour de 2140 av;. dans les temps qui suivirent, il était considéré comme une figure du fondateur »XIe dynastie de l'Egypte, qui a réussi à réunir l'Egypte.[3].

biographie

W25 n & t & f
Intef
en hiéroglyphe

Intef était pas pharaon mais un gouverneur basé à Thèbes, et était au moins formellement au service d'un roi de VIII dynastie menfita,[2] ou un roi de Héracléopolis Magna appartenant à IX ou X dynastie.[3] Intef exercerait son pouvoir vers le sud jusqu'à Assouan, et vers le nord non plus coptos, il a été plutôt gouvernée par une autre famille de nomarques locaux.[3]

Après sa mort, Intef était considéré comme un fondateur de la dynastie XI. Par exemple, son nom apparaît (position 13) dans la Salle des Ancêtres, Il a construit plus de 600 ans plus tard par Thoutmosis III pour honorer ses cadeaux ancêtres. Dans ce document, en Intef il n'est pas attribuée à la traditionnelle cartouche réservé aux rois, mais les titres sont associés Iry-pat-a haty, généralement traduit par « le prince héritier et le gouverneur. »[3]
Intef est susceptible d'identifier le caractère que le roi Sésostris de douzième dynastie Il a dédié une statue dans la posture scribe (Le Caire CG 42005), dont l'inscription se lit comme suit: « Fait par le Roi de la Haute et la Basse-Égypte Kheperkara monument à son père, le prince Intef le Grand [...] né de Iku ».[3]

Intef a également été l'objet d'un culte privé, comme en témoigne la stèle d'un fonctionnaire nommé Maati qui était contemporain avec le roi Montouhotep II. Sur la Stèle, probablement el-Tarif et maintenant Metropolitan Museum of Art New York (inv. 14.2.7), Maati appelle à la prière adressée à "Intef le Grand, fils de Iku".[3][4]
Il est possible que Intef est également mentionné sur une stèle de fragmentaire Dendérah, dont les deux pièces principales sont maintenant en Strasbourg (Inv. 345) et le Musée archéologique national de Florence (Inv. 7595), et sur lequel Intef est également le titre de « Grand prince des terres du sud. »[5][6] L'attribution de ce Stèle Intef l'Ancien est cependant encore l'objet de discussions.[3]

Compte tenu de l'importance de Intef les yeux de la postérité, Alan Gardiner Il a suggéré que pourrait mentionner l'illustre Nomarch même dans Canon royal (Colonne 5, ligne 12). L'attribution est encore conjecturale, étant donné que cette section papyrus Il est tout à fait disparu.[3]

tombe

Intef
Statue dédiée par Sésostris I Intef, montré ici comme un scribe.[7]

Une stèle funéraire découverte par Auguste Mariette à Dra Abou el-Naga et aujourd'hui Musée du Caire (CG 20009) a été créé par le « Intefi prince héritier », qui a rapporté à avoir servi un pharaon dont le nom est mentionné:[2][3][1]

« Une offrande que le roi donne à Anubis, qui est sur sa montagne, qui est à la place de l'embaumement, seigneur de la terre sacrée, qu'il peut donner au prince héritier et compter, grand seigneur du nome thébain, qui rencontre le roi en tant que gardien de la porte sud, un grand pilier de celui qui fait vivre Deux Terres, le chef des prophètes pieux au grand dieu, Intefi ".

Jürgen von Beckerath Il a suggéré qu'il est en fait la stèle funéraire de Intef l'Ancien, à l'origine placé dans une chapelle à côté de sa tombe.[2]

notes

  1. ^ à b Flinders Petrie: Une histoire de l'Egypte - Vol 1 - Des débuts à la dynastie XVIè (1897) disponible en ligne, p. 126, f. 77
  2. ^ à b c Jürgen von Beckerath: Antef, dans: Wolfgang Helck, Eberhard Otto, Wolfhart Westendorf (ed.): Lexikon der Ägyptologie, vol. I, Harrassowitz, Wiesbaden 1975, ISBN 3-447-01670-1.
  3. ^ à b c et fa g h la Darrell D. Baker: L'Encyclopédie des Pharaons: Volume I - prédynastique à la vingtième dynastie 3300-1069 BC, Stacey International, ISBN 978-1-905299-37-9, 2008, p. 141-142
  4. ^ La Stèle de Maati au Metropolitan Museum of Art
  5. ^ Henry Fischer, Varia nova, New York, Metropolitan Museum of Art, 1996, p. 83-88.
  6. ^ Alessandro Roccati, Stèle récemment reconstruit Florence, dans Simona Russo (Eds) Actes du cinquième Congrès national de l'égyptologie et papyrologie. Florence, 10-12 Décembre 1999, Institut de Florence Papirologico "G. Vitelli," 2000, p. 213-215.
  7. ^ Georges Legrain, Statues et statuettes de Rois et de particuliers, en Catalogue général des antiquités égyptiennes du Musée du Caire, Le Caire, 1906. I, disponible en ligne, pp. 4-5; table. III.

D'autres projets

  • Il contribue à Wikimedia Commons Wikimedia Commons: Il contient des images ou d'autres fichiers Intef
prédécesseur prince of Thèbes successeur
n.d. Première Période Intermédiaire Montouhotep I