s
19 708 Pages

famille air
titre original Un air de famille
Pays de production France
année 1996
durée 110 min
sexe comédie
Réalisé par Cédric Klapisch
sujet Agnès Jaoui, Jean-Pierre Bacri
scénario Cédric Klapisch, Agnès Jaoui, Jean-Pierre Bacri
photographie Benoît Delhomme
montage Francine Sandberg
musique Philippe Eidel
scénographie François Emmanuelli et Périne Barre
interprètes et caractères
  • Jean-Pierre BacriHenri
  • Jean-Pierre Darroussin: Denis
  • Catherine Frot: Yolande
  • Agnès JaouiBetty

famille air (Un air de famille) Il est film la 1996 réalisé par Cédric Klapisch.

intrigue

Henri est le propriétaire d'un bar, Denis travaille pour lui comme un homme à tout faire de barman. Denis a une liaison avec Betty, la sœur d'Henri, mais il ne sait rien à ce sujet. Il est vendredi, la charge d'une journée à la rencontre avec la famille de Henry pour un dîner où vous devez célébrer l'anniversaire de Yolande, la femme de son frère Philippe Menard, 4 (importance) dans une grande société informatique, qui ce jour-là est il a été interviewé sur les nouvelles de télévision locale. Peu de temps après son arrivée au bar 19, dans la voiture, sa mère, son frère et sa femme, il est déjà dans la sœur du bar Betty. Henry appelle les quelques badauds de sortir pour fermer la barre et aller ensemble au restaurant, à l'exception de Denis qui fait partie pas (encore) de la famille, et personne ne prend en compte. Philippe est de plus en plus agacé par les critiques sur le succès de son entretien, préoccupé par trop de faits des sourires à la caméra Mère critique trivial sur la cravate mal adapté, d'un couple de impapinamenti. Appel avant son subordonné direct (le 5 ordre d'importance dans la société), puis à son supérieur (3) pour obtenir des conseils, il espère réconforter. Une bagarre éclate quand Philippe, en parlant au téléphone avec des mots supérieurs apprend irrespectueux que sa sœur, employé dans la même entreprise, l'a indiqué le matin même et menacé d'une mise à pied possible. La figure de la mère assez lourde et importante, entre les deux frères, continuer à mettre du carburant sur le feu: toujours critique Henri le sort misérable dans ce bar sombre, et le même traitement qu'il avait reçu le père d'Henri, son mari, abandonnés par manque de vision et d'ambition. D'autre part fait l'éloge de l'autre ouvertement frère qui a entrepris avec succès les gestionnaires de carrière. Ils sont tous attendent la femme Henri pour aller au restaurant, mais cet appel à son mari et lui dit vouloir prendre une semaine de réflexion, il arrêtera par un ami et ne viendra pas. Henri cède la place au désespoir. Ils célèbrent l'anniversaire de dîner dans le bar. Un vieux chien paralysé, aide à deux yeux tristes à des sketches de la famille qui se passent autour. Denis, démonter, réparer un vieux juke-box et la danse admirablement avec Yolande qui, après une longue série de boissons, commence à offrir des éclairs de rébellion à la partie où la mère et son mari l'ont réduit. La belle-mère et de son mari, pour son anniversaire, le donner un chien (la même race de l'ancien paralytique a toujours appartenu à son père, puis son fils, maintenant réduit à une barre accessoire de vie), laisse élégant et un collier de diamants, qui elle des erreurs pour un premier collier (même pour le futur chien appioppatole, malgré lui). La tragi-comédie se poursuit toujours plus pressante, la mère risque de son cou tomber dans les escaliers qui mènent aux toilettes, Henry, sur les conseils de Denis, prendre la voiture et aller dans le quartier voisin à la recherche de sa femme pour la convaincre de revenir à lui. Il revint peu après abattu dans les bars et déçu. Ils se battent même Yolande et Philippe. Philippe maudit Betty pour la énième fois l'incompréhension entre les deux, Denis intervient et est presque à coups de Philippe. La fracture est incurable: Denis, disparaît. Betty suit: les deux baisers à la sortie de la barre, laissant bouche bée le reste de la famille qui va enfin connaître l'histoire entre les deux. Ils sortent même sa mère, son frère et sa femme Yolande. Henry, laissé seul, accompagné d'un air de Caruso, qui a donné son nom au chien paralysé pour ses compétences passées « chant » - le juke-box, reçoit enfin un appel téléphonique inattendu de sa femme.

Remerciements

  • 3 César 1997: Meilleur acteur (Jean-Pierre Darroussin) Meilleure actrice de soutien (Catherine Frot) et meilleur scénario adapté
  • 2 Lumiere Prix 1997: meilleur réalisateur et meilleur scénario adapté

liens externes