s
19 708 Pages

Quatre sacs complets
titre original La Traversée de Paris
Pays de production France, Italie
année 1956
durée 80 min
caractéristiques noir et blanc
version colorisée en 1994
relations: 1,37: 1
sexe comédie, dramatique
Réalisé par Claude Autant-Lara
sujet Marcel Aymé
scénario Jean Aurenche, Pierre Bost
producteur Henry Deutschmeister
Maison de production Continental Films production Franco Londres
photographie Jacques Natteau
montage Madeleine Gug
musique René Cloërec
scénographie max Douy
interprètes et caractères
  • Jean Gabin: Grandgil
  • bourvilMarcel Martin
  • Jeannette Batti: Mariette Martin
  • Georgette Anys: Lucienne, la Couronne BELOTTE logeuse
  • Jean Dunot: Alfred Couronne, maître du café belotte
  • Louis de Funès: Jambier, l'épicier
  • Robert Arnoux: Marchandot
  • Laurence Badie: serveuse
  • Myno Burney: Marchandot Angèle
  • Germaine prostituée Delbat
  • Monette Dinay: Mme Jambier
  • Bernard Lajarrige: agent de police
  • Jacques Marin: Restaurateur Saint Martin
  • Hubert de Lapparent: homme hystérique
  • Hans Verner: Le Motard
  • Hugues Wanner: père Dédé
les voix des acteurs italiens
Prix
Festival du Film de Venise -bourvil: Coupe Volpi du meilleur acteur

Quatre sacs complets (La Traversée de Paris) Il est film la 1956 réalisé par Claude Autant-Lara, tiré du roman traversée de Paris de Marcel Aymé.

intrigue

en Paris 1942 occupée par les Allemands, Marcel, un pauvre chauffeur ex-taxi, en raison du manque de main-d'œuvre est nécessaire pour faire le borsanerista, la contrebande à travers les produits alimentaires de la ville au nom des marchands. Le fait de devoir amener l'autre côté de la ville une centaine de livres de porc distribués dans quatre valises, et ayant son partenaire arrêté pour avoir fait de trouver une valise pleine de savon, il a dû trouver quelqu'un pour l'aider. Le choix tombe sur Grandgil, un peintre excentrique à la recherche de distractions. Pendant les nombreux obstacles qui traversent pour éviter d'être soupçonné par deux gardes Grandgil récite un poème en allemand; En raison de l'odeur qui sort des sacs, courir après les deux chiens errants; un soldat allemand qui est sur le point de découvrir est accoppata par le peintre. À l'arrivée, ils ont trouvé la boucherie où il était destiné viande fermée. Amollis, ils crient avec tout le souffle le nom du propriétaire, au point que les destinataires, effrayés par les cris, ne pas ouvrir. Hastens alors une patrouille de soldats allemands. Les deux sont mis en Kommandantur Nazie. Ici, un officier découvre que Grandgil est le même peintre qui ont un grand respect pour ses œuvres; Il est ensuite libéré. cependant, Marcel, est enlevé sur un camion avec d'autres prisonniers.

Dix ans passent. Grandgil, élégant, dans un train. Dans le portier que le groom reconnaît l'ancien acolyte. « Martin, encore une fois avec les sacs? »; « Oh oui, ceux des autres .... »

production

Le film est une coproduction française-italienne, produit par Continental et production Franco London Films. Il a été filmé en couleur, mais transformé et distribué en noir et blanc. Ceci est dû à un fort contraste entre le directeur et Marcel Aymé, qui était fortement opposé au choix de Bourvil pour le rôle titre. Le directeur, qui reste fermement dans son esprit, il a dû réduire le budget de plus de 50%, donnant ainsi la répartition en couleur. Ayme a reconnu plus tard, il était dans l'erreur. Le tournage a débuté 7 Avril et a pris fin le 9 Juin.

Lieux du tournages

Parmi les lieux choisis pour le tournage d'inclure: la gare Gare de Lyon, Rue Poliveau et plusieurs quartiers de Paris. Plus de photos ont été prises en Franstudio de Saint-Maurice.

distribution

Il a été distribué en France par Société Nouvelle des Acacias 26 octobre 1956; en Italie, il a déjà été présenté en Août à 17ème Festival international du film de Venise, et distribué dans les salles par société Unidis en Janvier 1957.

Les différences entre livre et le film

Dans le livre, Martin tue Grandgil parce que, pour l'aventure, presque envoie en amont un accord sur le marché noir.

curiosité

  • Le film a été colorisée en 1994 par la société American Technologies Film de concert avec Claude Autant-Lara.
  • La parade qui est montré dans la séquence initiale est un film 11 Novembre 1944, pour la commémoration Libération de Paris.
  • La route de la traversée, à partir de Via Poliveau 45 et arriver à Via Lepic, est exactement 8 km, comme on dit dans le film.
  • La fin du film avec quelques tweaks servira d'inspiration à la fin du film avec Toto et De Sica Les deux maréchaux.

liens externes