s
19 708 Pages

Disamistade
titre original Disamistade
langue originale italien
Pays de production Italie
année 1988
durée 98 min
sexe dramatique
Réalisé par Gianfranco Cabiddu
sujet Gianfranco Cabiddu
scénario Gianfranco Cabiddu
Maison de production CLCT
photographie Carlo Tefani
montage Enzo Meniconi
musique Nicola Piovani
scénographie Livia Borgognoni
interprètes et caractères

Disamistade est un film la 1988 réalisé par Gianfranco Cabiddu. Les débuts du même Cabiddu, la Sardaigne est définie dans les années 50, et se concentre sur la revanche de la Sardaigne, dans cet échec de cas, la consommation non désirée, légitime selon la tradition, mais pas dans l'esprit des temps nouveaux et de nouvelles personnes.

intrigue

Sebastian est le fils d'un pasteur. Aujourd'hui, il est fait grand pays, l'étude. Sa mère ferait un médecin, un avocat, un prêtre, si le gars est sérieux et studieux. Sebastian doit retourner au pays parce qu'ils ont tué son père. Il est à lui de se venger. Mais maintenant, il a d'autres sentiments, reste bien dans le pays, peut-être être une raison politique. Mais il se termine par une bande de abigeatari, suite à un vol immédiatement au troupeau de la famille. Il trouve alors l'amour de Domenicangela, doux et « nouveau » comme lui. Il a arrêté et reconnu coupable de vol de bétail, et aussi pour la vengeance du sang, il est clair aux villageois que ce ne lui appartient pas, non inculpé et poursuivi pour ses crimes. Au procès déclare sa responsabilité balentias, mais déclare aussi son refus de se venger de sang.

La question brûlante était derrière les études anthropologiques de l'auto Antonio Pigliaru sur La vengeance barbare comme système juridique (1959), mais aussi les conseils d'un autre anthropologue sarde, Giulio Angioni, savant des transformations de la seconde moitié du XXe siècle, un sarde.

liens externes