s
19 708 Pages

Roma Bene
Roma bene.png
Enzo Cannavale et Nino Manfredi dans une scène du film
titre original Roma Bene
Pays de production Italie
année 1971
durée 113 min
sexe comédie, dramatique
Réalisé par Carlo Lizzani
sujet Luigi Bruno Di Belmonte
scénario Luciano Vincenzoni,
Nicola Badalucco,
Carlo Lizzani
producteur Nino Crisman
Maison de production Film Beaver,
La production Marianne,
Océanie
distribution (Italie) CEIAD
photographie Giuseppe Ruzzolini,
Alfonso Avincola
montage Franco Fraticelli,
Sergio Fraticelli,
Alessandro Gabriele
effets spéciaux Italo Cameracanna
musique Luis Enriquez Bacalov
scénographie Flavio Mogherini,
Francesco Pietropolli
costumes Adriana Berselli,
Marina De Laurentiis,
Rosalba Menichelli
interprètes et caractères
les voix des acteurs originaux
  • Vittoria Febbi: Dédé Marescalli
  • Maria Pia di Meo: Wilma Rappi

Roma Bene est un film italien la 1971, réalisé par Carlo Lizzani et mettant en vedette Virna Lisi et Nino Manfredi.

Tiré de la pièce mains ouvertes sur l'eau Louis Bruno Di Belmonte, le film intègre quelques-uns des thèmes qui ont fait La vie douce Fellini.

intrigue

Le salon aristocratique classique et de la classe supérieure Roma Nord: une duchesse, mari industriel et tant de personnages apparemment respectables. Il est en fait un défilé de types louches: le voleur de bijou Baron, un arriviste sans scrupules nobles qui ont organisé les enlèvements faux et tentatives d'extorsion, et même une femme qui vient de commander l'assassiner du mari du propriétaire.
Le sort de ces personnes sera la mort en mer, leurs méfaits au lieu ne seront pas coupables, un commissaire de police trop zélés seront promus et transférés.

bande originale

La musique a été composée par Luis Enriquez Bacalov; les chansons chantées rythme (Dont le texte est le travail d'Audrey Nohra Stainton, alias Audrey Stainton Nohra) Ne pas Bring Me Down (mots par Mack David, le frère aîné d'un autre parolier Hal David) et Vers le bas Memory Lane (Paroles par Susy Carrington) sont effectuées par Richard Cocciante avec le groupe parrain.[1]

critique

« Un monde de petites et grandes bassesses, la misère noire et de crimes de toutes sortes, cloué au pilori avec une certaine ironie forte et impitoyable. » ** [2]

notes

  1. ^ données des crédits de clôture du film.
  2. ^ Paolo Mereghetti, Dictionnaire du cinéma, éd. 1994.

liens externes