s
19 708 Pages

Remarque disambigua.svg homonymie - Si vous cherchez émission de télévision de Rai 1, voir inconnue habituelle (émission de télévision).
Les suspects habituels
voleurs inconnus 4.png
Titres de la tête du film
titre original Les suspects habituels
langue originale italien
Pays de production Italie
année 1958
durée 102 min
caractéristiques B / N
relations: 1.33: 1
sexe comédie
Réalisé par Mario Monicelli
sujet âge Scarpelli
scénario Mario Monicelli, Cecchi D'Amico Suso, âge Scarpelli
producteur Franco Cristaldi
Maison de production Vides Cinematografica, Cinecitta (usines de film) Lux Film
distribution (Italie) Lux Film
photographie Gianni Di Venanzo
montage Adriana Novelli
musique Piero Umiliani
scénographie Vito Anzalone
costumes Piero Gherardi
maquillage Romolo De Martino
interprètes et caractères
  • Vittorio GassmanGiuseppe Baiocchi, a déclaré: "Peppe er Pantera" [1]
  • Marcello Mastroianni: Tiberio Braschi
  • Renato SalvatoriMario Angeletti
  • totoDante Cruciani
  • Claudia Cardinale: Carmelina Nicosia
  • Tiberio MurgiaMichele Nicosia dit « Ferribotte », son frère
  • Memmo CarotenutoCosimo Proietti
  • Carlo PisacanePierluigi Capannelle
  • Carla GravinaNicoletta
  • Rossana RoryNorma
  • Nino Marchetti: Luigi, l'employé du prêteur sur gages
  • Gina Rovere: La femme de Tibère
  • Lella Fabrizi: L'un des trois « mères » de Mario
  • Gina Amendola: L'un des trois « mères » de Mario
  • Elvira Tonelli: L'un des trois « mères » de Mario
  • Mario Feliciani: Commissaire de police
  • Mimmo Poli: Un prisonnier
  • Mario De Simone: La clôture
  • Aldo Trifiletti: Fernando, le portier du bâtiment Nicoletta
  • Gustavo Serena: Le gardien de l'orphelinat
  • Pasquale Misiano: Massimo
  • Renato TerraEladio
  • Ida Masetti: Gabriella
  • Edith Bruck: Femme se bat sous le puits de lumière
  • Lisa Romey: Emilia
  • Roberto Spiombi: Piero
les voix des acteurs italiens
Prix
  • 2 Ruban d'argent 1959: meilleur acteur (Vittorio Gassman) meilleur scénario (âge Scarpelli, Cecchi D'Amico Suso, Mario Monicelli)
  • Festival International du Film de San Sebastián 1958: Argent Coquillage (Mario Monicelli)
  • Prix ​​Oscar: nomination Meilleur film étranger

« - Dis-moi « , vous savez ragassolo un certain Mario qui vit ici?
- Ici de Mario Je sais qu'il « pour cent.
- Oh ouais c'est bien, mais c'est celui qui vole ...
- Toujours pour cent savent. »

(L'un des célèbres lignes de)

Les suspects habituels est un film la 1958 réalisé par Mario Monicelli. L'idée de base du film et surtout la finale sont prises du roman Vol dans une pâtisserie anthologie Vient enfin le corbeau de Italo Calvino.[2][3]

Considéré comme l'un des chefs-d'œuvre du cinéma italien,[4] le film est également connu comme le fondateur du genre film hold-up.[5] Il a reçu deux rubans d'argent et candidature à Oscars 1959 comment Meilleur film étranger.

Les suspects habituels Il a ensuite été incorporée comme une œuvre représentative, la liste des 100 films italiens à sauvegarder, créé avec la mission de faire rapport « 100 films qui ont changé la mémoire collective du pays entre 1942 et 1978 ».[6][7][8][9]

intrigue

Cosimo et l'ancien « Capannelle », les deux voleurs Rome, essayant de voler un 'automobile mais ils sont surpris par police. Le premier est arrêté alors que l'aîné échappe. détenu à prison Regina Coeli, Cosimo apprend d'un autre détenu un plan pour un tir effectué facilement à la Pawnshop, si Ordonne Capannelle trouver un mouton, terme d'argot gangster pour désigner quelqu'un qui, pour un rabais de frais d'une valeur au lieu d'un autre.

Capannelle répond à l'environnement - le beau Mario, sicilien Michele dit « Ferribotte » et le photographe Tibère - mais puisque le refus doit être comprise entre casier judiciaire vierge, optant pour Peppe "Panther er", un boxeur Il va régulièrement joué sur le tapis. la commissaire cependant, ne s'y trompe pas et ne condamne Cosimo. Pendant sa détention, Cosimo laisse deviner le plan de Peppe, donc il prétend à l'autre d'avoir subi une longue peine parce que la confiance des détails. Il veut en fait dire « sortir » le même jour, faisant usage de conditionnel. Le fait de devoir retourner l'argent à des amis ont souscrit à l'incarcération, il décide de les embaucher pour le coup.

Le plan est d'arriver à la salle des bureaux Pawn où la « marraine », ou le coffre-fort, après avoir été introduit dans la voisine de l'appartement, se sentait abandonné, et démoli le mur adjacent. Au moyen d'un film, fait avec appareil photo volé par Tibère sur le marché Porta Portese et soumis dans la vision Dante Cruciani, un cambrioleur connu au repos qui joue maintenant le rôle de « conseiller », le groupe vient de ces instruits sur la façon de réaliser la prise de vue.

Cependant, les choses se compliquent: l'appartement dans l'intervalle, sont allés vivre deux femmes âgées, qui doivent servir une jolie fille Padoue, Nicoletta. Peppe est en charge de séduire les jeunes pour obtenir des informations. Pendant ce temps Cosimo, libéré de prison grâce à un 'amnistie, Il arrive à la bande pour se venger, mais il est stupéfait par Peppe avec son poing. Il propose de prendre part au vol, mais Cosimo refuse de fierté et d'essayer de voler le seul prêteur sur gages. Vous trouverez le greffier au comptoir, loin d'être intimidé arme, et une fois sottrattagli des mains, le traiter comme tout bon à engager pour une somme modique. Cosimo sera réduit à une tentative de vol aux dépens d'une dame, mais en vol, meurt frappé par un tram.

Un soir arrive pour la bande un bon moment pour le coup, en profitant de l'absence des propriétaires. Mais la renonciation Mario et en retour, promet de veiller sur Carmelina, soeur « Ferribotte », avec laquelle elle est issue d'une relation sincère. Après avoir passé un certain nombre de difficultés, qui, entre autres, les pauvres Tiberio est obligé de faire face à un casting de bras, le fruit avec le vendeur qui avait volé la caméra, les quatre « membres » restant enfin viennent à introduire dans « appartement par une fenêtre. Ici, ils peuvent démolissent ce qu'ils pensent est le mur désigné dans le plan, mais à leur grand étonnement, ils trouvent dans la cuisine de la maison, car les propriétaires ont récemment changé la disposition des meubles, le déplacement de la salle à manger qui bordait la prêteur sur gages. Voir la nuit est le gang est forcé d'abandonner, non sans toutefois tirer parti des pâtes et pois chiches trouvé dans la cuisine. Une perte provoquée par des voleurs dans une conduite de gaz, cependant, provoquer une explosion, de sorte qu'ils ont à battre retraite précipitée encore plus en lambeaux et touchés par des catastrophes naturelles que par le passé.

A l'aube du groupe fond tristement. Tibère a pris le tram et est allé récupérer son fils, a quitté sa femme en détention à Regina Coeli pour la contrebande. « Ferribotte » rentre à la maison, et Capannelle, laissé seul avec Peppe, attire, volé dans l'appartement avec une horloge d'alarme qui se déclenche, l'attention de deux vélos de police, donc les deux pour sortir de contrôle, ils sont contraints de se mêler aux ouvriers seraient-entassement à la porte d'un chantier de construction. Alors Peppe est prise contre sa volonté, alors que Capannelle, jeté mal, avertit inutilement son ami qu'il fera le travail réel.

Le lendemain, un court article sur un des rapports quotidiens de nouvelles des exploits des « suspects habituels », dont le butin dérisoire est juste le plat de pâtes et pois chiches.

le film

Avec ce film de Monicelli, la critique et l'historiographie du cinéma italien sanctionner le début officiel d'une nouvelle genre de film, plus tard rebaptisé comédie italienne,[10] qui accompagnera les néoréalisme, le vieux genre mythologique péplum et westerns spaghetti, la consécration cinéma italien la après-guerre.

avec Les suspects habituels Il est né en Italie un nouveau type de comédie comique qui abandonne les canons habituels,[11] inspiré par la tradition des 'vaudeville, la variété ou Chantant Cafè, et héritant de la matraque néoréalisme, thème est le quotidien, les gens ordinaires, avec des références sociales spécifiques dans lesquelles le public peut identifier.

« La comédie italienne est la suivante: avec des termes comiques beaucoup, drôle, ironique, sujets humoristiques qui sont dramatiques. C'est ce qui distingue la comédie italienne de toutes les autres comédies ...[12] »

Les interprètes de ce film abandonnent le rôle du masque de théâtre - jouer la comédie basée sur gag, le jeu de mots ou la non-sens - ici articuler des dialogues et a trouvé humoristique défini sur les tests, parfois caricaturée, mais néanmoins lié à un scénario clair.

Les suspects habituels
Dante Cruciani (toto) Tout en expliquant comment se fissurer le coffre-fort

De nombreux critiques voient le personnage joué par toto une transition hypothétique de la comédie italienne, à partir du moment de l'acteur brillant napolitain - le « Prince de Rire » - à ce qu'un groupe d'écrivains féroces (tels que Sergio Amidei, Rodolfo Sonego, âge Scarpelli, Ettore Scola et Ruggero Maccari) Basé à dire la réalité dans un moment critique et important dans l'histoire, pleine de contradictions, incompatibilité entre identités anciennes et nouvelles, fausses et éphémères, souvent construit sur les influences parasites externes sociaux et culturels.

La conception de Les suspects habituels né dans la caricature clé. En même Monicelli admet avoir, est recherché au début de parodier certains genre de film noir français ou gangster États-Unis, particulièrement en vogue dans ces années, et apprécié par un grand public italien. Le sujet est inspiré par le drame français Rififi de Jules Dassin la 1955, où une bande de quatre criminels professionnels engage un tir parfait qui prouvera sans succès et la façon dont il a le directeur, l'un des titres de travail était la parodie Rifufu.[13]

Mais il serait erroné de considérer Les suspects habituels se limiter à une simple parodie d'autres titres illustres que le même film est enrichi de nouvelles importantes et des contextes originaux au cours de sa production, comme il a été conçu par le directeur vous donne une connotation tragi-comique.

Les suspects habituels, selon le directeur Carlo Lizzani, ours comédien en dehors des limites habituelles de farce l'acquisition de sa propre cohérence du film. Pour la première fois dans une comédie italienne, nous assistons à la mort tragique d'un des protagonistes.[14] La mort ou autre échec est un thème clé dans le film Monicelli, parce que dit-il, une partie de la même essence et la tradition de art de la comédie, Il caractérise par des présences malignes, des malheurs et des personnages misérables, imitant les masques arlequin et Pulcinella, qui travaillent dans la vaine recherche d'un gimmick finale et décisive. [15]

Les suspects habituels
Mario (Renato Salvatori) Et Carmelina (Claudia Cardinale)

La veine dramatique film Il ne se termine pas seulement dans les caractères, mais accompagne plutôt le portrait d'un Rome étranger aux processus économiques boom de ces années. Il est la Rome des quartiers, la périphérie dégradé, la underclass urbain, en toile de fond aux exploits tragiques de misérables bande du trou, même Rome dépeint par le contemporain Pier Paolo Pasolini en garçons vie. De manière significative, le bref dialogue entre Capannelle avec un petit garçon à qui elle se poser des questions d'un certain Mario, la mémoire parfaite du récit de Pasolini.

la photographie Il était particulièrement bien de ce point de vue.[16] Les images devaient redonner l'idée d'une Rome dramatiques, pour lesquels ils ont été délibérément évité des tons trop lumineux, ils sont préférés les contrastes et les coupes audacieuses et morale Ils sont évités des concessions à l'habitude et de commodité, de durcissement à la place ce qui était censé fournir la désinvolture d'un vêtement dicté que par l'état de la pauvreté (vedansi le pantalon d'équitation qui Capannelle à travers le s'use film).

Le film pour sa nouveauté n'a pas été bien accueillie par les critiques officiels, qui avaient des références très claires. Dès le début, il n'a pas été apprécié le choix de remplacer l'art de la comédie avec des acteurs sérieux déjà établis dans des contextes dramatiques (Vittorio Gassman); toto, notoirement aimé par la critique, mais a pris fortement soutenu par les producteurs, il a été jugé excessif malgré son interprétation limitée. En substance, l'environnement officier était pas prêt à accepter ce qui prouvera le gimmick à l'effet de film, la transformation des acteurs sérieux dans « personnages » du jeu, avec un grand vis comique. La scène de l'ensemble comique, de l'avis des critiques les plus sévères, il devrait toujours ressembler à la scène d'une variété où les maîtres solitaires, assistés par les épaules qualifiés, se sont relayés dans le divertissement du public.

Les suspects habituels
Cosimo (Memmo Carotenuto) Tout en expliquant à Peppe "Panther er" (Vittorio Gassman) Son plan ingénieux

Les fabricants mêmes contrastaient Long le choix de Vittorio Gassman[17] (La production pensait Alberto Sordi). Son air intellectuel et surtout son répertoire théâtral dramatique combinés avec des rôles « méchants » qui avaient joué auparavant n'a donné aucune garantie de succès. Mais le réalisateur et les scénaristes ont pu résister aux exigences des producteurs. Ils avaient tous les personnages modélisés autour d'une gravité réaliste, puis les avaient accompagnés d'un patrimoine sur lequel bouffonne aurait dû être joué tout au long de la comédie. Pour « la Panthère » eu recours à un maquillage lourd qui a abaissé la racine des cheveux cheveux, réduit la avant accentuant la spacieuse nez et de faire le tournage lèvres, dans cette attitude de stupide fonction d'un boxeur joué banlieue. Il a étudié le rythme et finalement conçu bégayer, avec effet comique hilarant.

Au-delà des caractérisations des personnages, il est important de définir ce qui sera un thème important et récurrent du genre, une constante qui restera au centre même retourné l'histoire de dix ans comédie italienne, De sa naissance à la fin des la cinquantaine, jusqu'à son réglage, le milieu soixante-dixLa représentation du système social par les classes et des critiques acerbes de la société de bien-être, pris dans ses déséquilibres et ses contradictions.

Les suspects habituels De ce point de vue est une grande mosaïque historique qui nous donne légèrement l'image complexe d'une époque.[18] Un monde de la pauvreté urbaine qui perdure dans ses valeurs traditionnelles pour attaquer la nouvelle société de masse qui se sentent en effet une attraction plus forte. Société qui est dans le film représenté exclusivement par les mythes américains importés: le bien-être économique facile, la libéralisation des mœurs sexuelles, le confort de vie. La connotation bouffonne née sur la façon de rapporter que les protagonistes ont cette double identité, tiraillé entre tradition et innovation. Les valeurs traditionnelles de référence sont toujours bienveillante et claire l'arrière-plan de l'histoire et sont représentés progressivement de presque tous les personnages: de Carmelina Claudia Cardinale (Sécurité de la véritable lien affectif), la Nicoletta douce Carla Gravina (Innocence) et par le même Cruciani toto (La sagesse de la vieillesse). Le groupe reste hésitant pendant toute la durée de la film, personne ne peut convaincante d'adopter le nouvel esprit qui se traduit par le bien-être, même le protagoniste, « la Panthère » de la société qui autoconvincimento de travail solitaire ne cesse de répéter: « Il sc-sc-scientifique », si moderne si juste, juridique, morale.

le casting

Les suspects habituels
Une scène du film: sur un toit d'un bâtiment, Peppe montre le groupe dans la pièce où le coffre-fort
  • En dépit d'avoir joué le rôle de Sicile "Ferribotte" Tiberio Murgia Il était en fait Sardaigne, et il a fait ses débuts en cinéma grâce à Mario Monicelli, qui avait remarqué dans un restaurant romain. Le film est exprimée par Renato Cominetti. Murgia interpréter d'autres films avec des rôles similaires.
  • le jeune Carla Gravina, dix-sept ans, il est dans sa troisième aspect de film. Il a fait ses débuts en 1956 avec Alberto Lattuada Cette même année de Les suspects habituels Il a été tourné avec Alessandro Blasetti L'amour et Chatter, à côté de Vittorio De Sica et Gino Cervi.
  • Claudia Cardinale, pas encore vingt ans, avec une seule expérience cinématographique précédent dans son pays natal tunisia, Ce film commence par le contrat avec Vides Productions qui va transformer en quelques années une des plus grandes stars du cinéma italien. Au moment du tournage, il était secrètement enceinte de son premier enfant.[19]
  • Vittorio Gassman dans son livre autobiographique Un grand avenir derrière, se référant à l'atmosphère joviale qui régnait sur ensemble, Il dit: « La plupart des scènes que nous ne pouvions pas les finir de rire! ».
  • Carlo Pisacane, l'acteur de personnage qui joue « Capannelle », a été l'un des meilleurs joueurs du cinématographie napolitain, ancien interprète macchiettista de nombreux films depuis l'époque de film muet mais il a atteint la gloire avec ce film, qui est doublé en mettant l'accent Bologne de Nico Pepe.
  • Rossana Rory, qui joue Norma, compagnon de Cosimo et seul membre féminin de la bande, dans ce film est exprimé par Monica Vitti.

détails

Les suspects habituels
La porte du coup via les madones (en fait à cause de trois robinets)
Les suspects habituels
Via les trois becs verseurs aujourd'hui
  • La bande originale, dirigée par Piero Umiliani, Ici, dans ses débuts comme compositeur de la musique pour le cinéma, il est considéré comme la première usine de jazz pour un film italien.
  • Le vol est situé dans un inexistante en raison des madones dans le centre de Rome. En fait, le groupe est entré dans un chantier de construction à l'angle de l'escalier de Via Cordonata et Via delle Tre Cannelle (près de Piazza Venezia), Lorsque le pion et la porte d'entrée de l'appartement. À l'heure actuelle les quatre entrées à droite de la porte (dans le film occupé par un magasin de bonneterie, un magasin d'or et le prêteur sur gages), sont occupés par un restaurant. Le kiosque à journaux au coin de l'escalier, ainsi que l'entrée du charbon il y a plus.
  • apparition inhabituelle de l'écrivain hongrois et rescapé des camps de concentration Edith Bruck, dans le rôle d'une fille du bâtiment où il doit se dérouler le vol, en conflit avec un de ses amis.
  • quand Les Inconnues habituelles rencontrer pour la première fois Dante Cruciani, Ferribotte présente ses lettres de créance en disant qu'il avait travaillé dans plomb tuyaux. Dans le film de cette référence temporelle, qui a perdu un sens, il était hilarant parce qu'elle impliquait le vol de tuyaux de plomb qu'il était une activité populaire chez les petits crime zone urbaine de la capitale dans les années qui ont suivi la fin de la guerre. La pénurie de matières premières pour la construction, il avait développé un commerce illégal florissant dans certaines régions fer, fonte ou conduire qu'ils ont été arrachés ou volés pendant la nuit et revendus à un circuit de recyclage en plein essor.
Les suspects habituels
Marcello Mastroianni attend le tram sur la Piazza Arménie (près de via Britannia)
Les suspects habituels
Pause sur l'ensemble des Les suspects habituels, de gauche: Renato Salvatori, Carlo Pisacane, Tiberio Murgia, Marcello Mastroianni, Vittorio Gassman et Erico Menczer (Cadreur)
  • Les habitants de Rome peuvent saisir, dans le cadre de l'extérieur, quelques discontinuités topographiques évidentes. Dans les scènes finales du film après le coup d'Etat n'a pas une bande vague, à l'aube, dans une Rome encore endormie, et prend le tram Mastroianni en Arménie via la place de Britannia (voir photo), dans le quartier Appio Latino, non loin de Basilique Saint Jean de Latran. Cependant, le groupe atteint Piazza Arménie et contigu via Britannia venant de Via Acaia, soit de la direction sud (notez que maintenant Via Acaia fait partie de la rocade qui relie le quartier de la gare Ostiense, mais en 1958 l'axe via Acaia / câble Cilicie il a été inscrit sur la voie Appia), et ce n'est pas possible parce que le coup d'Etat manqué est clairement dans une partie historique bien éloignée de Rome qui est situé au nord-ouest. En plus de cette incohérence, nous voyons que Mastroianni, après avoir dit d'avoir à aller chercher son fils Regina Coeli, souille le tram numéro 7 (à partir de 1972 cette ligne de tramway n'existe plus). Cependant, la ligne a commencé à 7 Piazza Bologna (Nord) et est arrivé à la Piazza Zama (sud) à une centaine de mètres de la Grande-Bretagne. Il est une scène reconstruite, en fait, l'arrêt pôle signale également une ligne inexistante 31, alors que le tramway est une voiture « huit fenêtres » à 7 axes, tandis que la ligne a toujours utilisé des voitures pour chariots MRS, Stanga ou PCC tout électrique.[20]
  • La scène où Dante Cruciani tient sa conférence sur l'ouverture de coffres-forts se tient sur la terrasse de l'immeuble aujourd'hui démoli qui était en Portonaccio, entre la Piazza et Via Enrico Cosenz de Malabarba Orti: dans l'une des séquences, vous pouvez voir le mur de église de Sainte-Marie la Consolatrice, alors que dans un autre, nous voyons un réservoir de l'aéroport Prenestino.[20]
Les suspects habituels
Monicelli et toto lors d'une pause sur l'ensemble
  • En se référant toujours dernier épisode en place l'Arménie, il est intéressant de noter que juste en face de l'arrêt dans lequel prend le tram Mastroianni était, et est encore aujourd'hui, disloqué le train carabiniers « Saint-Jean » dans la caserne Fortunato Caccamo (photo début du bâtiment que vous voyez à droite juste à côté de la voiture Fiat 500 type ancien). Probablement le particulier n'est pas au hasard, mais il est une nouvelle référence à bande sprovvedutezza.[20]
  • Le film se termine dans la banlieue de Rome puis extrême, où la panthère est à contrecoeur pris dans la journée comme ouvrier, Via Campi Flegrei, à proximité Monte Sacro, très loin du centre via Britannia. Le prologue du film, la tentative de vol d'une voiture, a été abattu via Alesia, près de apporte Metronia.[20]
  • le film Marco Ponti A / R + Retour Round exemple est basé sur Les suspects habituels. Les citations les plus évidentes que l'on peut trouver sont le nom du protagoniste mettant en vedette Libero De Rienzo (Dante Cruciani) et de la scène dans laquelle la « bande » regarde la projection de la reprise du coffre-fort à craquer, cette fois interrompu par un porno amateur.

distribution

Dans un premier temps le film aurait dû être appelé la madame,[21] mais le nom a été rejeté pour des problèmes censure, depuis une pensée par Monicelli a évoqué la surnom donnée dans l'environnement criminel police. Le film est sorti dans les salles italiennes le 26 Juillet, 1958, Il a ensuite été exporté vers les pays suivants, avec les titres suivants:[22]

  • Espagne: Rufufú, 30 juillet 1958
  • France: Pigeon, le 11 septembre 1959 - 13 avril 2011 (Re-release)
  • Suède: Kvartetten som sprängde, 26 février 1959
  • Portugal: gangsters Falhados, 13 novembre 1959 - 24 juin 1970 (Re-release)
  • Allemagne de l'Ouest: Le Schwer de Diebe haben, 18 décembre 1959
  • USA: Le Pigeon, 22 novembre 1960 - octobre 1984 (Chicago International Film Festival)
  • Royaume-Uni: Le Pigeon, 1960
  • Pologne: Sprawcy nieznani
  • argentin: Los de siempre desconocidos
  • Brésil: Os Eternos Desconhecidos
  • Hongrie: Ismeretlen ismerősök

Il a ensuite été également présenté en Grèce, en Egypte, en Finlande et Philippines.[23]

recettes

Le produit a été constatée 901562000 lire.[24]

la critique

Les suspects habituels
Toto apprend à ouvrir des coffres-forts: il était et comment

« Cette danse des voleurs est susceptible d'être le film le plus drôle de la saison. Ce n'est pas tout, l'une des comédies italiennes les plus douces et intelligentes de ces dernières années. Sur la face de celui-ci, il peut sembler qu'une parodie des célèbres films policiers Rififi par exemple. Les analogies ne manquent pas. Mais le rythme est vient d'être mentionné, l'humour du film est autonome, confiée à la richesse des inventions et des annotations, la variété des types, l'habileté des artistes-interprètes, la fluidité de l'histoire, au rythme. Il y a aussi quelque chose de plus: Les suspects habituels, Il est un double film inférieur. Il y a un air de mélancolie et de tristesse qui est presque toujours le revers de véritable humour, il est un signe de piété qui ne devient giulebbosa. Pour ces voleurs, ces suspects habituels, la devise qui sied, selon Longanesi, est l'un des drapeau italien: «J'ai de la famille. » Quels sont les facteurs de ce succès d'autant plus agréable attend le moins? Le sérieux, le courage et l'intelligence d'un réalisateur qui n'a pas encore trouvé sa propre manière, mais peut donner plus qu'ils ne le faisaient auparavant. Mastroianni est ce que vous pouvez dire à la sécurité ".

« [...] Après avoir tenu ensemble tant de superstars est le premier grand mérite du réalisateur Mario Monicelli pour que je vous serais reconnaissant en particulier Vittorio Gassman, comme le premier acteur vient jamais, qui, depuis ses origines carrière film, cependant, limité semblait pour les performances de Hamming sombres. Ici, après avoir tombé dans une espièglerie grotesque et de caractère inhabituel pour lui, dit-il d'une manière fraîche, drôle et moins superficielle que l'on pourrait penser au premier coup d'œil ».

la suivi

  • en 1959 réalisé par Nanni Loy et scénario de âge Scarpelli - en plus de la bande originale encore signée par Piero Umiliani et interprétés en partie par trompette de Chet Baker - sorti en salles Audace coup de Big Deal, un suite interprété par les acteurs eux-mêmes, Nino Manfredi qui joue pied amer, qui remplace le caractère de Tibère (Marcello Mastroianni).
  • en 1985 réalisé par Amanzio Todini out voleurs inconnus vingt ans plus tard, avec Vittorio Gassman, Marcello Mastroianni, Tiberio Murgia, le même groupe d'écrivains dé Les suspects habituels et la musique composée par Nino Rota.

la remake Hollywood

Le succès de Les suspects habituels Il a franchi les frontières nationales pour arriver à Hollywood, qui l'appréciait assez pour réaliser des remakes au fil des ans:

  • la première film Hollywood inspiré Les suspects habituels il est crackers (1984), Mise en scène Louis Malle, avec Donald Sutherland et Sean Penn.
  • il y avait dans un hommage au film 2000 travailler Woody Allen dans son Crooks, en particulier dans la première partie du film et dans la scène de la perforation de la paroi de l'appartement qui communique avec la banque.[25]
  • Un autre film fortement inspiré par le chef-d'œuvre de Monicelli Bienvenue à Collinwood (2002), Réalisé par les frères Anthony et Joe Russo. Le complot a été, bien sûr, en partie reconstruit, modernisé et transporté dans États-Unis d'Amérique. en jeter également la figure George Clooney, dans ce qui était le rôle de l'idéal toto, ou l'instructeur de la bande.[26][27][28]

notes

  1. ^ Le nom du Gassman caractère ne sera révélé dans la suite comme « Baiocchi ». Cependant, quand Peppe « Er Pantera » dans les scènes d'ouverture du film est appelé dans le ring sont deux faits de noms de famille: Marchetti et Spicchione.
  2. ^ Vol en pâtisserie | Sentiers du Cinéma
  3. ^ Aperçu de la thèse: Le succès critique italien de The Big Deal (1958) de Mario Monicelli - Page 14 sur 15 - par l'auteur Marco Vincenzo Valerio
  4. ^ Nous avions tant aimé. Les chefs-d'œuvre et les protagonistes du cinéma italien, Alexander Chiello, 2014
  5. ^ (FR) Les meilleurs « Heist film » Titres, IMDb.com.
  6. ^ Cent films et une Italie de ne pas oublier
  7. ^ Voici une centaine de films italiens pour sauver BBC
  8. ^ 100 films: Mereghetti, Brunette, Peter von Bagh et historique De Luna, Cinemagazine.
  9. ^ Les suspects habituels - Les centaines de films, Réseau des spectateurs.
  10. ^ Enrico Giacovelli, La comédie italienne - L'histoire, les lieux, les auteurs, les acteurs, les films, Rome, Gremese, 1990, p. 11-12.
    « Certes, il ne manque pas, avant 1958 et après 1980, joue qui pourrait être considéré à bien des égards » italien ». Mais à part le fait que ce sont des cas isolés, le style de ces films est cependant pas le même, ne pas le ton et la fermeté sans équivoque que ceux des plus grandes comédies de la période mentionnée ci-dessus. Les comédies avant Les suspects habituels (...) apparaissent imprégné rose neoralismo, strapaesana de la culture, (...) à l'arrière la terrasse sont des œuvres souvent anachronique, maladroit, fait avec un style qui n'a pas de sens si dissociée des questions qui lui avaient façonné et porté à maturité: ses fruits fin, détachés des branches, bien que certains parfums se fait encore sentir »..
  11. ^ Carlo Lizzani en Dictionnaire du cinéma italien: De 1945-1959, Gremese, 1991 p.342
  12. ^ Maurizio Grande, La comédie italienne, Bulzoni, 2003 p.224
  13. ^ Le Mereghetti - Dictionnaire du Film 2008. Milan, Baldini Castoldi Dalai, 2007, p. 2484
  14. ^ Carlo Lizzani « Le cinéma italien », Parents, 1961)
  15. ^ "Monicelli est que l'auteur avec un capital qui a enlevé le masque à Toto (gardes et voleurs) à tremper (déplacer tout) dans une vraie réalité et même dramatique, est celui qui, dans ce contexte (la même chose que « pleurs » de néoréalisme) a été en mesure de faire un fond comique parfaite dont le rire et pour construire nos parodies ludiques Italie (suite à un fil commun de la commedia dell'arte a continué avec Ruzante, via Goldoni, jusqu'à ce que vous arrivez à les fainéants délabrés de voleurs inconnus ). Il est l'auteur qui a subverti tous les poncifs du genre comique, qui a rendu la présence systémique de la mort dans la comédie, la production et l'amertume que le raisonnement sous-jacent n'a jamais désavoué par les auteurs plus tard. « (Dans Pascal Schembri, Mario Monicelli. La mort et la comédie, Armando Curcio Editore, 2014)
  16. ^ « Photographie par Gianni Di Venanzo, dans un noir pâle et blanc fait un cadre idéal dans les quartiers populaires de Rome fin des années cinquante. Il ressemble à la Roma Pier Paolo Pasolini (Une vie violente, garçons vie ...), y compris les villages, les casernes, sous-prolétariat urbain, des petits voleurs, et sert détrousseurs. « ([http://www.liberolibro.it/i-soliti-ignoti-di-mario-monicelli/ en Les suspects habituels édité par Gordiano Lupi)
  17. ^ Giacomo Gambetti, Vittorio Gassmann, Gremese, 1999 p.125
  18. ^ Maurizio Grande, La comédie italienne, Bulzoni 2002. À la fin de « le thème de la bande dessinée » a été défini par Northrop Frye comme « l'intégration de la société, qui prend habituellement la forme de l'incorporation d'un personnage central dans l'entreprise. »
  19. ^ Claudia Cardinale. I, Claudia - Vous, Claudia. Cambridge: Polity Press, 1995. p. 31
  20. ^ à b c L'emplacement exact du « inconnu usual »
  21. ^ Tiberio Murgia, interview, youtube.com.
  22. ^ Dates de sortie pour The Big Deal (1958), IMDb.
  23. ^ Dates de sortie pour The Usual ignorer (1958), IMDb./
  24. ^ Collections et les spectateurs du film Toto, totowebsite.altervista.org.
  25. ^ Kinematrix.net
  26. ^ George Clooney: « Je pense que Toto dois quelque chose tout le monde de Jerry Lewis et Woody Allen, Jim Carrey Adam Sandler. Il était un vrai poète du peuple, un expert dans l'art d'obtenir par le meneur de jeu et d'arranger chaque geste et d'expression ". ( Clooney: Je copié Toto aussi dans les regards, Corriere della Sera - Archive historique.)
  27. ^ Clooney: Je copié Toto aussi dans les regards, Corriere della Sera - Archive historique. (Déposé par 'URL d'origine la ).)
  28. ^ « Les suspects habituels » transférés à Cleveland, Corriere della Sera - Archive historique.

bibliographie

  • âge Scarpelli, Cecchi D'Amico Suso, Mario Monicelli, Les suspects habituels, scénario original, par Alberto Pallotta, Rome, Un monde à part, 2002.
  • Adriano Aprà (ed) Cinéma Voleurs, Milan, Ubulibri, 1983.
  • Fabrizio Borghini, Monicelli cinquante ans de cinéma, Pise, Master, 1985.
  • Gian Piero Brunetta, Guide de l'histoire du cinéma italien: 1905-2003, Turin, Giulio Einaudi, 2003 ISBN 88-06-16485-6 =.
  • Franca Faldini et Goffredo Fofi, Totó, l'homme et le masque, Cambridge: Polity Press, 1977.
  • Nicola Fano, Ferribbotte et Méphistophélès, histoire exemplaire de Tiberio Murgia, Rome, Exòrma Editions, 2011.
  • Ornella Levi (eds), Bolaffi Catalogue du cinéma italien, 1945-1965, direction de Gianni Rondolino, Torino, Bolaffi 1977.

Articles connexes

D'autres projets

  • Wikiversité Wikiversité Il contient des citations liées à Les suspects habituels
  • Il contribue à Wikimedia Commons Wikimedia Commons: Il contient des images ou d'autres fichiers Les suspects habituels

liens externes