s
19 708 Pages

Quo vadis?
Quo Vadis poster.jpg
l'affiche du film
Pays de production Italie
année 1913
durée 120 min
caractéristiques B / N
film muet
sexe épique, historique, aventure
Réalisé par Enrico Guazzoni
sujet Henryk Sienkiewicz
scénario Enrico Guazzoni
producteur George Kleine pour Cines
photographie Eugenio Bava, Alessandro Bona
montage Enrico Guazzoni
scénographie Camillo Innocenti
costumes Enrico Guazzoni
interprètes et caractères
  • Amleto Novelli: Vinicio
  • Gustavo SerenaGaius Petronius
  • Lea GiunchiLicia
  • bruto Castellani: Ursus
  • Carlo Cattaneo: Nerone
  • Lia Orlandini: Servant Livia
  • Amelia Cattaneo: Eunice
  • Augusto Mastripietri: Chilo
  • Andrea Serena: Anchise
  • Olga Brandini: Poppea
  • Ignazio LupiAulus
  • Cesare Moltroni: Tigellino
  • Giovanni Gizzi: San Pietro
  • Ida Carloni Talli: prêtresse

Quo vadis? est un film la 1913 réalisé par Enrico Guazzoni, tiré de 'roman du même nom de Henryk Sienkiewicz. Ce film est l'un des premiers cas où la production a utilisé de nombreux extras[1] , les décors somptueux et jeu en trois dimensions (et non seulement les serviettes de peintures) qui, pour l'occasion, recréés Rome antique. Le tournage a duré deux mois[2] 2.250 mètres[3] le film et deux heures de projection qui encoder les critères pour superspettacoli à venir de la décennie. Pour beaucoup de critiques de films italiens, il est considéré comme l'un des premiers blockbuster l'histoire du cinéma, sinon le premier[4], bien que le blockbuster terme a été utilisé par la presse italienne pour la première fois seulement 1930 à la sortie du film Les anges de l'enfer, de Howard Hughes.[5]

Le film a reçu une reconnaissance internationale: ce fut le premier film à être projeté dans une série de théâtre A Broadway avec des projections de neuf mois continuent d'Avril à Décembre, à Londres Il a été donné d'abord devant le roi George V qui a félicité les artistes, de manière à amener Guazzoni d'insister sur la route du drame historique.[6]

intrigue

L'histoire se déroule pendant les quelques années de gouvernement Empereur Nerone.
Il est un homme ambitieux et obsédé par le pouvoir absolu et de le faire détruit tout ce qui apparaît devant son but. Pendant ce temps, son soldat tombe amoureux d'un jeune esclave chrétien nommé Lycie, mais leur amour est précisément entravée par la cruauté de l'empereur qu'il hait à mort Christianisme et cela déchaîne ses officiers à brûler Rome, puis blâmer celui-ci. En outre, le cruel Néron kidnapper la paire et envoie dans une arène pour lutter contre les lions.

distribution

Le film est sorti dans les salles italiennes de Mars 1913.[7][8][9][10]

autres versions

notes

  1. ^ Michele Canosa, Giulia Carluccio, Federica Villa, cinéma muet italien: Brevets, voitures, artisanat, Carocci, 2006, p. 115 ISBN 9788843036844.
  2. ^ Riccardo Redi, Cinéma muet italien: 1896-1930, Fondation de l'École nationale du film, 1999, p. 86 ISBN 9788831773300.
  3. ^ Aldo Bernardini, rouge et vert Bianconero: les images du cinéma italien, 1910-1980, La Maison Usher, 1983, p. 17.
  4. ^ Americo Sbardella, Roma dans le film, en art, vol. 4, 2000, p. 155.
  5. ^ Les 10 meilleurs films de tous les temps selon Stanley Kubrick, www.panorama.it. Récupéré le 21giugno 2016.
  6. ^ B N: Journal du Centre expérimental de cinématographie, nº 54, 1994, p. 182.
  7. ^ Riccardo Redi, Le Cines: histoire d'une société de production italienne, Persiani Editore, 2009, p. 47 ISBN 9788896013045.
  8. ^ Irene Gambacorti, Histoires du cinéma et de la littérature: Verga, Gozzano, D'Annunzio, Société d'édition de Florence, 2003, p. 42, ISBN 9788887048452.
  9. ^ Mauro Bonetto, Paolo Caneppele, Epuisé: film montre à Bolzano (1896-1918), Province autonome de Bolzano, Tyrol du Sud, 1999, p. 42, ISBN 9788885129337.
  10. ^ Les spectacles aujourd'hui, en Print, nº 89, 1913, p. 6.

bibliographie

  • Le Peplum au film muet, 1er cap. de "Le cinéma Peplum", par Domenico Cammarota, "essais futurs" n. 14, éd. Fanucci, '87, p. 15
  • Le film Mereghetti définition 2002-Cartes, ed. Baldini Castoldi, 2001, p. 1711.

Articles connexes

D'autres projets

liens externes

Quo vadis?, en Encyclopédie du cinéma, Institut Encyclopédie italienne, 2003-2004.