s
19 708 Pages

psycho II
psycho II.jpg
Norman Bates et Mary Loomis
titre original psycho II
Pays de production USA
année 1983
durée 113 min
sexe thriller, horreur
Réalisé par Richard Franklin
scénario Tom Holland
producteur Hilton A. Green
photographie Dean Cundey
montage Andrew London
effets spéciaux Albert Whitlock
musique Jerry Goldsmith
scénographie John W. Corso
costumes Peter V. Saldutti et Marla Denise Schlom
interprètes et caractères
  • Anthony PerkinsNorman Bates
  • Meg TillyMary Loomis
  • Vera MilesLila Loomis
  • Robert LoggiaDr Bill Raymond
  • Dennis FranzWarren Toomey
  • Hugh Gillin: Sheriff John Hunt
  • Claudia Bryar: Mme Emma Spool
  • Robert Alan Browne: Ralph Statler
  • Ben Hartigan: Juge
  • Lee Garlington: Myrna
  • Tim Maier: Josh
  • Jill Carroll: Kim
  • Chris Hendrie: adjoint Piscine
  • Tom Holland: Norris adjoint
  • Michael Lomazow: D.A.
  • Bob Hilgenberg: Défenseur public
  • oz Perkins: Jeune Norman
  • Ben Frommer: Sexton
  • Gene Whittington: Diver
  • Robert Traynor: Commis de bureau
  • George Dickersonshérif du comté
  • Thaddeus Smith: shérif adjoint
  • Sheila K. Adams: Vice-femme
  • Victoria Brown: Le greffier adjoint
  • Virginia GreggBates Norma (voix) (non crédité)
  • Janet LeighMarion Crane (images d'archives)
les voix des acteurs italiens

psycho II est un film la 1983 dirigé par Richard Franklin et écrit par Tom Holland. Il est le suivant le film psycho de Alfred Hitchcock. Les stars de cinéma Anthony Perkins, Vera Miles, Robert Loggia et Meg Tilly. la bande originale Il a été composé par Jerry Goldsmith.

Le film a été un succès financier, gros succès plus de 34 millions $.[1] Le film a été très bien reçu par la critique et a obtenu une note de 59% sur tomates pourries.[2] Roger Ebert a noté que le film a travaillé dur pour maintenir l'atmosphère de suspense du film original.[3] Le film a été suivi par psycho III (1986) et psycho IV (1990).

Le film n'a rien à voir avec le roman psycho II de Robert Bloch, qu'il a écrit comme une suite à son roman psycho.

intrigue

Après vingt-deux ans dans un établissement psychiatrique, Norman Bates est sain d'esprit jugé et libéré. Lila Loomis, soeur de Marion Crane (Norman tué dans la douche dans le premier film) et veuve de Sam Loomis, organise une pétition pas convaincu de sa guérison.

Bates a pris la maison du psychiatre hôpital psychiatrique, le Dr Bill Raymond. Motel Norman, il est également au courant du nouveau directeur, Warren Toomey.

Le lendemain, Norman a commencé à travailler dans un restaurant. Son collègue Mary Samuels, juste à gauche par le garçon, demande s'il peut trouver un endroit pour passer la nuit. Norman lui donne une chambre d'hôtel dans le motel, mais, après avoir découvert que Toomey est devenu un bordel, elle décide de la mettre en place chez elle.

À un moment donné, Norman commence à entendre des bruits étranges dans sa maison qui sembleraient un signe du fait qu'il ne soit pas complètement guéri. La présence de sa mère est encore dans la maison. Quelqu'un appelle prétend être elle. Peu de temps après une figure en robe noire tue Toomey alors qu'il quitte le motel.

Soupçonnant pas encore complètement guéri, Norman entend des voix qui le conduisent à la mère de la pièce. Il est resté le même à vingt-deux ans plus tôt. Un bruit étrange conduit au grenier, où quelqu'un se retire. Alors que Bates tente de partir, un autre assassiner a lieu: un inconnu tue l'enfant qui est venu avec sa petite amie pour trouver un endroit isolé dans la cave de la maison, mais celui-ci a réussi à échapper et appeler le shérif.

Pendant ce temps, Mary Norman trouva endormis dans le grenier, avec la porte ouverte. Le shérif joue à la porte et demande Norman Bates et Mary sur l'assassiner. Le shérif va ensuite inspecter le sous-sol, mais il y a le cadavre du garçon. Confus, Norman ne veut pas dire qu'il ya quelque chose ou quelqu'un de suspect dans sa maison, mais Marie a éclaté en disant qu'elle nettoyait la cave. Après le shérif est parti, Norman, terrifié, Marie demande: « Pourquoi as-tu menti au shérif? » et elle dit: « Je devais dire quelque chose, il va vous arrêter. »

Il semble que Norman a retourné le psychopathe du passé, mais il nie Marie: « Vous ne pourriez-vous être demandé de tuer ce garçon, vous n'êtes plus le même qu'avant. » Plus tard Marie, tout en prenant une douche, il se rend compte que quelqu'un cherche d'un trou dans le mur. Appelez Norman, mais réalise alors qu'il ne peut lui être parce qu'à ce moment-là était dans la cave. Marie prend un fusil et commence à vérifier la maison, mais l'arme la peine Norman, qui dit: «C'est à cause de moi ». Les deux restent dégoûté quand ils trouvent un chiffon sanglant que quelqu'un a jeté dans les toilettes.

Marie, après avoir dit Norman qu'elle allait vérifier le motel, rencontre Lila Loomis, qui est en fait sa mère. Il était Lila Norman appeler au téléphone qui prétend être sa mère, et aussi pour habiller comme elle pour lui faire croire que sa mère était revenue, pour qu'il puisse revenir à la folie de l'état précédent. Marie l'a aidée dans son plan machiavélique, ce qui porte la chambre de la mère de Bates comme il était avant la fermeture années et Norman dans la cave tout en consommant le assassiner du garçon. Lila explique également comment Norman n'a jamais pu tuer ce dernier dans le sous-sol de la maison.

Pendant ce temps, le médecin Norman découvre l'identité de Marie et informe Bates a fait. Aussi Ordre de faire Bates Norma exhument le corps de telle sorte que Norman est convaincu de la mort de sa mère et ne peut pas penser qu'elle le hantent. Mary Norman avoue avoir pris part Lila et sa mère ne cessait de lui détresse. Ensuite, le téléphone sonne et Norman répond en disant avec colère: « Salut, Mme Loomis » puis a changé son ton « Ah ... pardonnez-moi la mère. » Marie décide de parler à la mère seulement pour découvrir qu'il n'y a pas une en ligne avec Norman.

Marie rentre à la maison et demande Norman de fuir avec elle, en disant: « Ma mère vous fera admettez à nouveau dans un hôpital psychiatrique. » Norman tente alors d'avouer à Marie ce qu'elle a fait pour lui. Le téléphone se met à sonner et Norman continue de parler à sa « mère ». Encore une fois, Marie se rend compte qu'il n'y a pas une en ligne avec lui. Norman commence à parler au téléphone à Marie et dit: « Aucune mère ne peut le faire ... vous ne la tuez pas. » Effrayé, Mary se déguise Bates Norma armé d'un couteau de boucher et va à Norman. Ce dernier ne comprend pas que sa « mère » est en fait Mary, en essayant de bloquer Bates mais quelqu'un l'attrape par derrière. Il est que le Dr Raymond, qui est entré dans la maison pour démasquer les conjurés contre Norman, finit poignardé par Mary et tombe du balcon. Bates croit parler même de sa « mère », mais elle lui dit: « Norman est pas ta mère, je suis Mary ». Norman soutient Mary dans la cave de fruits et tombe sur un tas de charbon, révélant le corps Lila. Marie, convaincu qu'il était Norman à commettre les meurtres, l'attaque, mais les flics ont tiré dessus. Au poste de police le shérif illustre vaguement l'histoire. Les deux femmes essayaient de devenir fou Norman pour que serait mis dans un asile. Le barman dit que Marie a dit Lila de rester à l'écart. Cette déclaration permet à la police de voir la mort de Lila Loomis comme assassiner commis par Marie et que d'autres crimes seraient prises d'elle. Le shérif a dit: « Si vous aviez vu Mary Loomis à la fin, vous comprendriez Elle était devenue folle au point de se habiller comme Bates Norma Et puis il dit Norman qu'il était celui à côté de lui-même..! »

Le film se poursuit ensuite vers la finale. Il fait nuit et une femme approche de la maison Bates. Norman est l'eau bouillante et préparé une place à la table quand quelqu'un frappe à la porte: est Mme Emma Spool, qui a travaillé avec Norman et Mary au dîner.
Emma se trouve à la table, Norman lui donne une tasse de thé empoisonné. Elle lui dit être sa vraie mère, et que Norma était sa sœur et la tante de Norman. «J'étais trop jeune pour avoir un enfant, a eu aussi des problèmes personnels », dit Emma, ​​qui révèle aussi qu'elle a tué quelqu'un aurait embarrassé son fils. thé empoisonné Siroter, Emma commence à rire.

Norman tue tout à coup la frappant la tête avec une pelle.
Comme elle est mourante, Norman ferme les rideaux de la cuisine et recueille alors son corps et le fait monter dans sa chambre. Le public entend la voix de Norma Bates, qui met en garde son fils de ne pas interférer d'autres filles encore. Finalement, Norman réouvrir le motel sur les conseils de ma chère mère, « Que pensez-vous que nous allons vivre? De l'air frais? ».

production

En 1982, l'écrivain Robert Bloch Il a publié son roman psycho II qui se moque du film slasher Hollywood. Agacé par l'intrigue du roman, Universal a décidé d'écrire un script complètement différent du travail de Bloch.[4] A l'origine le film a été conçu comme une production télévisuelle.[5] Anthony Perkins Au départ, il a refusé l'offre de reprendre le rôle de Norman Bates, mais quand le studio tourné vers d'autres acteurs (y compris Christopher Walken), Perkins a rapidement accepté l'offre.[6] Le studio voulait Jamie Lee Curtis (Fille de l'étoile psycho Janet Leigh) Pour jouer le rôle de Mary Loomis.[6] Le caractère de Meg Tilly Il prit le nom de « Mary Samuels », qui est un clin d'œil au faux nom « Marie Samuels » que le personnage de Janet Leigh Marion Crane, a pris quand il a signé le registre du motel dans le film original.

Richard Franklin a été embauché pour diriger psycho II parce qu'il était un étudiant de Hitchcock et pourquoi, il y a un an, il avait dirigé le film Déviation mortelle: Inspiré par le film légèrement fenêtre arrière. Entre autres, il lui a rendu visite sur le plateau de topaze.

Franklin a pris l'écrivain Tom Holland pour le scénario après avoir vu The Beast Within, écrit par lui.

Hilton A. Green, directeur de l'aide originale psycho, Il a été contacté et lui a demandé de produire le film. Vert, craignant que Hitchcock n'approuverait pas une suite à son film, appelé la fille de Hitchcock, Patricia, et il lui a demandé ce qu'elle pensait. Ce convenu et a donné sa bénédiction au film en disant que son père l'aurait aimé.

tournage

Le tournage de psycho II Il a eu lieu au Universal Studios Universal City (Californie) du 30 Juin au 13 Août de 1982.[5] L'ensemble de la maison Bates était encore debout en 1960, mais le motel a dû être reconstruit.[5] Selon tournage Richard Franklin ont duré 32 jours. Le film a été tourné principalement sur soundstages. Plusieurs accessoires et pièces Ens du film original ont été trouvés par des designers John W. Corso et Julie Fletcher. La ville de Courthouse Square de Fairvale, situé sur l'Universal Studios Californie.

Les deux Franklin Holland voulait que le film soit un hommage à Alfred Hitchcock et le film original. Pour ce faire, ils ont été ajoutés certaines scènes comme celle où Mary Norman montre la chambre de sa mère. Dans cette scène, avant d'allumer la lumière, vous pouvez voir à droite de l'écran une ombre qui ressemble au visage de Hitchcock.

Les dernières pages du script, ont été distribués à la distribution et l'équipe le dernier jour du tournage.

Le dernier plan du film avec Norman debout devant la maison a été utilisé comme une carte de Noël pour les différents membres de l'équipage. Lorsque l'Universal a introduit l'art de concept pour l'affiche du film, le réalisateur n'a pas été satisfait. Il a été le rédacteur en chef Andrew London, qui a eu l'idée d'utiliser la photo carte de Noël comme une affiche pour le film.

musique

le compositeur Jerry Goldsmith Il a été engagé pour écrire la musique pour le film. Goldsmith était un ami de longue date du compositeur du « Psycho » Bernard Herrmann.

Goldsmith avait écrit un thème pour Norman Bates qui a été rejeté, mais qui a été utilisé pour le segment 2 Twilight Zone: The Movie.[7]

la MCA records Il a publié un album de 30 minutes sur LP et cassette; Intrada en 2014 a publié la bande originale complète.

Intrada tracklist (points apparaissent en gras dans l'album original):

  1. Le Assassiner - Bernard Herrmann 00h59
  2. psycho II - Titre principal 01:39
  3. La Maison 01h51
  4. La main de la mère 01:54
  5. Armes anciennes 0:41
  6. Sandwich au fromage 00:31
  7. La chambre de la mère 02:05 (Appelé "New Furniture" sur l'album 1983)
  8. Out To Lunch 02h00
  9. 1:05 Pas de commentaires
  10. Le judas 01:47
  11. La mort de Toomy 01:11
  12. Judas # 2 (révisée) 0:55
  13. Salle de mère # 2 04:28 (Appelé « Chambre des mères » sur l'album 1983)
  14. Sous-sol Tuer 01:18
  15. De nouveaux meubles 12:44
  16. Encore une fois, il commence 00h40
  17. Une nuit Cap 01:08
  18. Blood Bath 04h01
  19. Ne pas Take Me 05:39
  20. Elle est pas morte 01:16
  21. Bonjour Mère 02:52
  22. La Cave 04:48
  23. Il n'est pas votre mère 05:11
  24. 02:44 Invité attendu
  25. psycho II - Titre de fin (révisée) 4:18
  26. Sonata # 14 (Moonlight), Op 27, n ° 2 -. 1er Mvt - Ludwig van Beethoven 01h51
  27. Sonata # 8 (Pathétique), Op. 13 - 2 Mvt - Ludwig van Beethoven 01:04
  28. Judas # 2 (Original) 0:56
  29. Salle de mère # 2 (n ° 1 Alternate) 4:28
  30. Salle de mère # 2 (n ° 2 Alternate) 4:28
  31. psycho II - End Title (Original Version) 4:18

distribution

Le film est sorti en salles le 3 Juin 1983, et a rapporté que dans le premier week-end 8,310,244 dollars au deuxième plaçant box-office après Retour du Jedi. Au total, le film a rapporté plus de 34 millions $.[1]

hospitalité

psycho II En général, il a reçu des critiques positives et a été une surprise a frappé au box-office.

la critique Kim Newman le magazine britannique Empire Il a donné le film trois étoiles sur cinq définition psycho II « Un thriller comique intelligente sombre avec quelques tours d'imagination. »[8]

notes

  1. ^ à b psycho II sur Box Office Mojo
  2. ^ (FR) psycho II, en tomates pourries, Flixster Inc. Changement de Wikidata
  3. ^ Psycho II rogerebert.com :: Commentaires ::, Rogerebert.suntimes.com. Récupéré le 7 Juin, 2012.
  4. ^ Interviews - De psycho à asile: Les Films d'horreur de Robert Bloch, sur Le site non officiel Robert Bloch. Extrait le 15 Août, 2009.
  5. ^ à b c Le meilleur ami de A Boy - Psycho 2, Retroslashers.net. Récupéré le 7 Juin, 2012.
  6. ^ à b film.com, Time Capsule d'Eric: Psycho II (3 Juin, 1983), Film.com. Récupéré le 7 Juin, 2012.
  7. ^ Le Psycho héritage
  8. ^ Critique du film Psycho II Empire, Empireonline.com. Récupéré le 7 Juin, 2012.

liens externes

autorités de contrôle BNF: (FRcb38159574s (Date)