s
19 708 Pages

Bonjour l'Amérique!
Bonjour l'Amérique! .PNG
Robert De Niro dans une scène
titre original salutations
Pays de production États-Unis
année 1968
durée 88 min
sexe comédie
Réalisé par Brian De Palma
sujet Charles Hirsch, Brian De Palma
scénario Charles Hirsch, Brian De Palma
producteur Charles Hirsch
photographie Robert Fiore
montage Brian De Palma
musique Eric Kaz, Stephen Soles, Artie Traum
interprètes et caractères
  • Jonathan Warden: Paul Shaw
  • Robert De NiroJon Rubin
  • Gerrit GrahamLloyd Clay
  • Richard Hamilton: Pop Artiste
  • Megan Mc Cormick: Marina
  • Allen Garfield: Smut Peddler
les voix des acteurs italiens

Bonjour l'Amérique! (salutations) Il est film la 1968 réalisé par Brian De Palma, vainqueur du 'Ours d'argent un festival de Berlin.

intrigue

Le film raconte les histoires entremêlées de trois personnages, clos entre deux apparitions à la télévision président Lyndon Johnson occupé exaltante la « grande société américaine. »

Les trois sont: Jon Rubin, dont le passe-temps est de photographier les filles se déshabillent devant une fenêtre; Paul Shaw, essayant de toutes les façons, même faire semblant d'être homosexuel, pour éviter la conscription pour Viêt-Nam (Et en attendant, il obtient peu de femmes ayant recours à un ordinateur); Lloyd Clay et enfin, obsédé par les mystères de meurtre John Kennedy, essayer de toutes les façons de découvrir la vérité, parce qu'il ne croit pas la version officielle de sa mort. Quand il se rapproche de la vérité, Lloyd a été tué à son tour, les dix-sept témoins du crime. A la fin du film, Jon Rubin, militaire au Vietnam, est interviewé par un journaliste de télévision, qui veut présenter comme un patriote courageux; mais au lieu de tirer sur un Vietcong, comme le journaliste peut s'y attendre, elle fait se déshabiller devant les caméras.

production

Le film a été produit par West End Films.[1] Les scènes ont été entièrement filmées dans l'état de New-York, plus précisément dans New York City et Greenwich Village (Manhattan).[2] Le budget est d'environ 39 000 $.[3] Ceci est le premier film Robert de Niro et Gerrit Graham.[4]

bande originale

La musique du film sont 3: Salutations!, Alors lâche et si lent, comme Cats, tous écrits par Eric Kaz et chanté par les enfants du Paradis.[5]

distribution

Le film est sorti en États-Unis 15 décembre 1968; en Allemagne de l'Ouest en Juin 1969 sous le nom Salutations - Grüße un Festival international du film de Berlin et plus tard dans la première TV le 8 Décembre, comme Grüße; en Danemark 28 janvier 1970 comme États-Unis Salutations - Hilsen entre Amerika; en Pays-Bas 9 mars 1978; en Italie en Novembre 1992 à Turin Film Festival (TFF) et France 26 novembre 2003.[6][7]

interdiction

Le film a été interdit dans un lieu « lourd » dans Australie les enfants de moins de 15 ans, alors que dans Allemagne de l'Ouest et Pays-Bas pour les enfants de moins de 16 ans. La censure la plus sévère États-Unis, où le Motion Picture Association of America (MPAA) a évalué le film R (Restreint), ou à des personnes de 17 ans et moins accompagnés par les parents, mais surtout dans Royaume-Uni, où il était interdit aux enfants de moins de 18 ans.[8]

notes

liens externes