s
19 708 Pages

Le frère d'une autre planète
Fratellodiunaltropianeta-1984-Sayles.png
Joe Morton dans une scène du film
titre original Le frère d'une autre planète
langue originale Anglais
Pays de production USA
année 1984
durée 104 min
sexe comédie, science-fiction
Réalisé par John Sayles
scénario John Sayles
producteur Peggy Rajski et Daggie Renzi
Maison de production A-Train Films
photographie Ernest R.Dickerson
montage John Sayles, John Tintori
musique Mason Daring
scénographie Nora Chavooshian
costumes Karen Perry
maquillage Tim D'Arcy
interprètes et caractères

Le frère d'une autre planète (Le frère d'une autre planète) Il est film la 1984 écrit et réalisé par John Sayles.

intrigue

Poursuivis par deux robot vêtue de noir, de Sprung des mouvements exaltantes et le vocabulaire, rempli de stéréotypes de la culture américaine, venir sur Ellis Island, sur son vaisseau spatial, un fugitif, silencieux, cuir noir. Les éléments révélant sa nature extraterrestre sont les pieds, avec trois doigts griffus, et la capacité de guérir les circuits électroniques et les tissus humains, par la mise en place des mains.

En dépit de son mutisme, Il peut établir une compréhension sympathique immédiate avec le monde de la frange entre en contact, par les clients d'une section locale Harlem, nostalgique de l'ancienne gloire de la région, un prédicateur rasta, soi-disant Virgilio, qui révèle les horreurs des nouvelles Babylone. Il kidnappé par sa voix, comme un chanteur de jazz (Dee Dee Bridgewater) Qui a connu des temps meilleurs et est très aimé en retour. Il déchaîne sa colère contre un médicament riche Smuggler blanc, la tête de mort dose excessive d'un jeune noir, à partir de laquelle, ainsi, avait été attaqué et volé.

Mais surtout, il crée autour de lui-même, un réseau de solidarité et d'amitié qui lui permet d'échapper à la chasse des deux flics muets.

commentaire

Connaissance approfondie du système Hollywood, à partir de laquelle, en particulier en sa qualité de conseiller aux scripts, obtenu les moyens de financer, en toute autonomie, ses films, John Sayles souvent qu'il véhicule - ainsi. es. en occidental lone Star - son attention aux questions sociales dans les conventions de le cinéma de genre.

dans ce Le frère d'une autre planète, le thème de solidarité entre les opprimés et les parias se traduit par une des films de science-fiction. Un genre dans lequel avait déjà engagé le talentueux, collabore à la scénario de E. T., et comme l'auteur du scénario riche Beyond the Stars bataille (Jimmy T.Murakami, 1980). Dans son essai Le cinéma indépendant américain (2005), Geoff King note que la base de choix pour le cinéma de genre est la nécessité d'une implication émotionnelle immédiate du spectateur, ce qui évite la médiation stylistique trop rationaliste (à cet égard, le roi fait référence au débat entre Lukacs et Bertolt Brecht). Et en effet, le monde que le « frère » est d'assister est plein de caractères que vous ne pouvez pas tout de suite l'amour, qu'ils soient patrons locaux noirs ou blancs Odell concepteurs des deux 'Indiana passé par erreur à Harlem (je suis tombé à un arrêt de métro mal) qui, après avoir bu pendant des heures avec des muets extra-terrestre, déclarant: « Si les gens et parler plus s'asseoir souvent ... Communication. Il est là. »

John Sayles est producteur, directeur, scénariste et éditeur cette caractéristique qui lui donne sa première reconnaissance internationale. Avec lui, quelques-uns des acteurs avec lesquels il a construit une relation étroite de l'amitié et la complicité qui l'accompagnera dans de nombreuses œuvres ultérieures: le protagoniste Joe Morton et David Strathairn qui fait équipe avec le directeur dans le rôle de "homme en noir« (Une référence à la chanteuse populaire et rock Johnny Cash Il est tout à fait textuelle).

liens externes

Activité wiki récente

Aidez-nous à améliorer BooWiki
Commencez